Ali Benflis au Point : «Le pouvoir a adopté des lois qui favorisent la fraude électorale»

Benflis reproche au pouvoir de «personnaliser» le fonctionnement de l'Etat. New Press

Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire français Le Point, le président de Talaï El-Houriyet, Ali Benflis, a déclaré que l’Algérie «fait face à une véritable crise de régime dans tous les sens de ce concept, qu’ils soient politiques, constitutionnels ou institutionnels».

A la question de savoir si son parti envisageait de participer aux prochaines élections législatives, il a révélé que la réponse sera connue lors de du comité central du parti qui se réunira le 7 janvier 2017. Même s’il ne se fait pas trop d’illusions sur le déroulement du scrutin. «Aux yeux du régime politique en place, les élections n’ont que trois fonctions : conférer périodiquement une légitimité nominale aux institutions ; accréditer un semblant de normalité (…) et, enfin, entretenir l’illusion de l’existence d’un pluralisme politique. Il n’est un secret pour personne, dira-t-il, que le régime s’assure que les élections remplissent ces trois fonctions au moyen de la tricherie politique. Pour cela, il a fait adopter récemment des lois qui favorisent la fraude électorale, il a créé une instance de surveillance des élections à sa solde et il a, par ailleurs, confié à l’appareil politico-administratif l’intégralité de la préparation et de l’organisation des échéances électorales à venir. Rien, donc, n’a fondamentalement changé», affirme-t-il.

Pour Ali Benflis, face à la revendication d’un changement démocratique, le pouvoir en place «multiplie les refus et s’emploie à gagner du temps». Au sujet du débat sur l’école, l’ex-chef de gouvernement estime qu’entre une école «qui ne serait que la réplique de l’école religieuse» et une école «qui ne serait que la réplique de l’école laïque», il y a place pour une école algérienne «ouverte sur le monde et sur son temps, et solidement enracinée dans les valeurs spirituelles et morales de notre société». 

A propos des relations algéro-françaises, Benflis reproche au pouvoir politique algérien de «personnaliser» le fonctionnement de l’ensemble de l’Etat, chose qui, selon lui, «impacte sa politique étrangère». Et d’enchaîner : «Le jour où nous pourrons parler d’une véritable relation d’Etats entre l’Algérie et la France, ce jour-là, un grand pas aura été franchi et nos intérêts communs, qui sont nombreux, seront mieux servis.»

Plus prudent au sujet des relations avec le Maroc, Benflis regrette le blocage actuel et estime que la raison la plus préoccupante demeure l’«absence de tout dialogue» entre les deux pays. «Tout doit commencer par le rétablissement du dialogue entre l’Algérie et le Maroc rompu depuis une quinzaine d’années. Alors, un grand pas sera franchi, et cela nous permettra de nous atteler à la recherche sereine de solutions aux contentieux existants». Avant d’ajouter : «Au-delà de la résolution de la question du Sahara Occidental, l’enjeu déterminant est aussi celui de l’intégration régionale à travers la réouverture du chantier de la construction du Grand Maghreb.»

Enfin, sur le terrorisme international, le président de Talaï El-Houriyet juge que c’est par une coopération internationale à la mesure de l’expansion de ce phénomène qu’il devra être combattu. «Cette coopération internationale, explique-t-il, a déjà fait la preuve de son effectivité et elle doit être constamment renforcée. Bien sûr, le terrorisme ne sera pas battu par des guerres-éclair. Son éradication prendra du temps, il importe donc que la coopération internationale qui s’est organisée, et qui se développe, prenne dûment en ligne de compte ce paramètre fondamental.»

R. Mahmoudi

Comment (24)

    Anonymous
    25 novembre 2016 - 13 h 05 min

    Je ne vois pas d’autre
    Je ne vois pas d’autre représentant. Mr BENFLIS c’est l’avenir du pays qui est dans une impasse et qu’il faut à tout pris en sortir. C’est un homme d’expérience ce dont le pays a le plus besoin. L’encrassement n’est pas sain donc un renouveau améliorer plus la situation du pays qui en a grandement besoin et permettrait au peuple d’être plus indépendant dans sa vie de tous les jours. Il faut cesser les contradictions avec nous-même.




    0



    0
    Anonymous
    25 novembre 2016 - 10 h 25 min

    Rachida Dati Anne hidalgo et
    Rachida Dati Anne hidalgo et tellement d’autres suppôts français sionistes sont reçus tapis rouge en Algérie…Visiblement cela ne dérange pas les berranis au pouvoir . Par contre dès qu un enfant de chouhada parle c’est panique à bord…
    On certes benflis n’est pas l’avenir du pays, mais entre un algerien authentique etb7n traître immature et capricieux entouré de types au dialecte marocain, mon choix est vite fait…




    0



    0
    Anonymous
    25 novembre 2016 - 10 h 06 min

    Tiens les baltaguis tlemcano
    Tiens les baltaguis tlemcano marocains de bouteflika sont de sortie quand il s’agit des opposants à ce clan inféodé corps d’état âme à la France….
    C’est le paradoxe pour ces gens sans liens historique ou affectif avec l’Algérie ( je ne parlerai pas des liens culturels quasi inexistant parce-que leur origine est d’abord marocaine ) : Dès qu’un patriote algerien, fils de chaises de la première heure de surcroît, s’exprime contre le régime antinational actuel, ils s’agitent pour tenter de noyer le poisson et passer pour ce qu’ils ne sont pas : des algériens patriotes.

    Qui a vendu notre pays et ses richesses à la France sioniste ? Qui fait des courbetes aux régimes sionistes d’un moyen orient ? Le régime que défendent les baltaguis tlemcano marocains de bouteflika…

    Plus personne n’est dupe et je rappelle aux patriotes de ne jamais oublier ces baltaguis complices des fossoyeurs de l’Algérie…Leur place est chez eux au Maroc d’où ils sont venus et où ils retourneront quand leur rais ne sera plus là.




    0



    0
    algerien_patriote
    25 novembre 2016 - 9 h 24 min

    maintenant on sait pour qui
    maintenant on sait pour qui roule benfesti ….. pour le pays qui a tué son père qui doit se retourner dans sa tombe…. tu voulait faire une déclaration sur un journal tu aurais mieux fait de t’adresser aux journaux algériens, ils sont légions dans l’opposition, pour déverser ton venin…. tu cours toujours derrière le koursi, mais tu peut toujours courir tu n’atteindra jamais cet objectif, il y a suffisamment de jeunes loups en attente , qui patiemment veulent voir partir les gens de ton espèce (hypocrites). Le journal sioniste t’a ouvert ses colonnes sachant
    que tu t’es rallié a son combat contre tous les Algériens….




    0



    0
      Anonymous
      25 novembre 2016 - 10 h 17 min

      Pourtant seydek aime bien les
      Pourtant seydek aime bien les sionistes et le l’ourson au point de vouloir nous marocaniser et d’imposer un makhzen comme celui de Hassan dos pour lequel il n’a jamais caché sa fascination…Faudrait penser à changer ce discours que plus aucun algerien ne croit mis à part les hallabas et les rescapés des rafles de 1975…

      Grâce à vous on n’a jamais autant été innonder de drogue marocaine…C’est dans vos gènes.




      0



      0
    Anonymous
    25 novembre 2016 - 7 h 45 min

    A l’appel du Koursi tout s
    A l’appel du Koursi tout s’envole; le nationalisme,le patriotisme,l’ honnêteté intellectuelle, l’ honnêteté tout cour,la dignité, la pudeur,la retenue,le respect etc…etc..




    0



    0
    Mohand assam
    25 novembre 2016 - 4 h 11 min

    Il y a sans doute du vrais
    Il y a sans doute du vrais dans ce qu’il dit.il a juste oublié d’ajouter, qu’il a été le rédacteur en chef du manuel , qui décrit avec exactitude la procédure a suivre pour éliminer tous les empêcheurs de tourner en ronds.
    Que c’est triste venise…….




    0



    0
    Le Point
    24 novembre 2016 - 17 h 32 min

    Un fils de Chahid, (vrai ?),
    Un fils de Chahid, (vrai ?), accorde une interview à un journal INEVITABLEMENT JUIF, comme tous les médias de France, ainsi un fils de Chahid se plaint, et offre sa candidature à des êtres qui ont tué son père, est-il fis d’un Chahid tel que l’entendent les Algériens vrais ??? Il veut le feu vert de Tel Aviv, la capitale actuelle de la politique (néfaste) mondiale actuelle, DONC il est égaré, et devrait se repentir devant la pierre tombale du vrai Chahid. POINT ! « Point à la ligne » disait… Garçia, le civilisateur. Ami Benflis, notre renaissance doit être sui generis ! Alors les gens du Point s’imposeront des interviews avec leurs consciences !




    0



    0
    pegasse
    24 novembre 2016 - 17 h 27 min

    Monsieur BEN FLISS,qui d’un
    Monsieur BEN FLISS,qui d’un coup ce fait le barde d’une sociéte vitriolée depuis 1962!,comme un jour dit la fourmi á la cigale:Que faisiez vous au temps chaud?, je laisses le soin á vos actes passés d’y repondre,quand á moi , je vous repondrez en langage fourmi: Et bien dansez maintenant,votre train ne sifflera plus vous nous avez lapidés jusqu’a l’os,la meilleur preuve de votre bonne foi serait que vous vous effaciez á jamais,nous voulons du sang neuf.




    0



    0
    lhadi
    24 novembre 2016 - 14 h 34 min

    « Si on interroge les hommes,
    « Si on interroge les hommes, en posant bien les questions, ils découvrent d’eux-mêmes la vérité sur chaque chose, ce qu’ils seraient incapables de faire s’ils n’avaient en eux-mêmes la science et la droite raison. » dit Platon dans le « Phédon ».

    L’âme désire la vérité, et c’est en raisonnant qu’elle peut atteindre la vérité, qu’elle peut prendre connaissance des réalités, c’est à dire des idées. Elle ne raisonne jamais mieux quand rien ne la trouble, ni l’ouïe, ni la vue, ni la douleur ni quelque plaisir . C’est dans ces conditions qu’elle peut saisir le réel. Et, il y a rien de plus réel que l’idée. Ainsi, les idées sont, la réalité véritable. Le réel , ce sont les idées et la vraie nourriture de l’âme c’est la connaissance des idées.

    Ceci étant dit, le Président de la république, faible et affaibli, isolé dans la tour d’ivoire médicalisée de Zéralda, ne peut, même avec l’apport de la « société de cour » qui se réunit, qui se pique de disserter sur tout dans lesquels tout le monde prétend avoir opinion sur tout, y compris et, surtout, dans les domaines qui échappent complètement à leur compétence, honorer la mission confiée par une frange minoritaire de citoyennes algériennes et de citoyens algériens.

    Je le dis comme je le pense, les griots du pouvoir insane, ces hommes et femmes liges, dans le seul but de consolider leur sinécure, surfent sur la digression afin de protéger le « génie incompris », retiré dans un splendide isolement, autiste aux attentes qui se font jour au sein de la société.

    Afin qu’une insurrection des consciences puisse se faire, j’invite les marquis de la république des lettres mortes à une escrime des idées afin d’éclairer les profanes sur une alternative qui épouse une vision politique, un projet de société, un programme novateur que l’urgence rend nécessaire.
    .
    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    KADIRI
    24 novembre 2016 - 13 h 58 min

    L’objectif du site c’est d
    L’objectif du site c’est d’offrir aux différents internautes une tribune pour pouvoir s’exprimer sur le contenu et non de s’attaquer aux hommes politiques et aux partis politiques, par des insultes et des jugements subjectifs stériles. Les étrangers nous observent et jugent nos paroles et nos sentiments. Soyons respectueux et analysons les commentaires dans le calme et la sagesse. M. Benflis possède toutes les qualités et les mérites pour assumer les fonctions présidentielles, il est le seul homme capable de sauver le pays de cette grave crise. Avec mes salutations. KADIRI




    0



    0
      MOMO
      24 novembre 2016 - 14 h 25 min

      SI CRITIQUER C INSULTER
      SI CRITIQUER C INSULTER RETOURNE A LECOLE .HE OUI VOUS NE VOULER QUE DES ELOGES MAIS POUR DIRE QUE BENFLIS FAIT PARTI DU SYSTEME COROMPU ET ICOMPETENT NOUS SOMME TOUJOUR AU POINT ZERO .




      0



      0
      Le lynx
      24 novembre 2016 - 14 h 37 min

      Vous dites qu’il est le seul
      Vous dites qu’il est le seul homme capable de sauvé l’Algerie !!! Votre argument est le même que celui du clan qui voient en la personne du président comme le Messie.Pour moi c’est un imposteur qui a crédibilisé les élections présidentielles de 2014, et qui continu de faire son show au lieu de faire face à ce régime. Il fait dans l’opposition de salon, alors que le pouvoir ne se donne jamais, il s’arrache. Quand on a des convictions fortes on va au bout du bout quitte à entrer en prison. Hélas c’est pas tout ceux qui portent le pantalon qui sont homme de nos jours mémé les femmes le porte.




      0



      0
    ANTAR
    24 novembre 2016 - 11 h 25 min

    benflis la taupe secrète du
    benflis la taupe secrète du pouvoir;ou l’aliment essentiel pour faire rouler les corrompus ou pouvoir;arrétez de berné nos citoyens ne sont plus dupe;meme sa collègue du PT louiza hanoune n’est pas innocente;c’est une opposition complice avec les corrompus dirigeants;oui c’est du cinéma algérien;et pour comprendre le film il faux aller voir la mafia russo italienne;pauvre nation née sous la souffrance ou elle finira dans un bains de sang qu’ALLAH évite nous ça




    0



    0
    Anonymous
    24 novembre 2016 - 9 h 59 min

    pour moi ,je trouve que
    pour moi ,je trouve que beaucoup de gens brasse du noire, dire que nous intéressant à la vie politique étrangère et pas là nôtre politique nationale c’est faut c’est une hobit de certaines personnes qui ne pense aux imbécilités des gents qui pense au mal .




    0



    0
    Anonymous
    24 novembre 2016 - 9 h 39 min

    Benflis cessez de vous
    Benflis cessez de vous plaindre aux français, comportez-vous en homme, si il y a des lois qui favorisent la fraude, venez en Algérie les dénoncer devant vos anciens partenaires




    0



    0
    festi2016
    24 novembre 2016 - 8 h 24 min

    oui parfaitement…mais c’et
    oui parfaitement…mais c’et bon…je pense que le citoyen algérien s’intérésse seulement
    aux éléctions americaine et francaise…il et bien dosé et endoctriné a ne plus pensé
    au éléctions algérienne….!!!
    les commentaires vont passé a l’agréssivité et a l’insulte comme d’habitude !
    c’et une ancienne histoire la fraude éléctorale c’et dans le sang du citoyen algérien !
    le jour ou la france et les états unies auront peur des éléctions algérienne ce jour la
    le citoyen algérien va passé les frantiéres la téte haute sans intimidation ni humiliation !!!
    nos éléctions n’ont aucune importance et valeur ni a l’intérieur du pays ni a l’éxtérieur
    alors monsieur benfis…il faut bien savoir que le citoyen algérien n’es pas apte pour la
    politique intérieur…mais en le fais grandir…a étre apte pour la politique éxtérieur !!
    un député algérien vote les lois les yeux férmé dans une assemblé ,la politique intérieur
    ne l’intérésse pas !!
    le probléme et réglé monsieur benflis de la fraude éléctrorale ,maintenant le citoyen algérien
    ce retourne dans les grands conflit ,marocains,francais,ameraicains,juifs
    le matin il a peur de ne pas trouvé du lait , l’aprés midi il a peur de ne pas trouvé un lieu
    de stationement pour sa voiture…., le jour de l’aid il a peur de ne pas trouvé du pain ,
    la veille de l’aid il a peur de ne pas trouvé de l’essence
    l’algérien a un probléme avec sharkozy et le roi du maroc ???!!!!!!!!




    0



    0
      Amar Ali
      24 novembre 2016 - 9 h 10 min

      Entierement d’accord avec
      Entierement d’accord avec vous. Pourquoi toute cette haine, cela explique l’inexistance de la chose politique en Algerie.




      0



      0
    TOUS PAREILS
    24 novembre 2016 - 7 h 04 min

    oui mais ça on le sait depuis
    oui mais ça on le sait depuis 62….donc tu nous apprends rien , et puis toi aussi tu as bossé justement dans ce méme systéme que tu critique aujourd’hui , tu nous prends pour qui et pour quoi ?
    vous etes tous les politiques , là , juste pour vos propres interets : le koursi et les avantages qui vont avec.




    0



    0
    fakou
    24 novembre 2016 - 0 h 23 min

    Ton disque est rayé même un
    Ton disque est rayé même un gosse sait cela
    Vous n’avez pas l’envergure nécessaire d’un véritable opposant




    0



    0
    Hypocrisie high Level
    23 novembre 2016 - 21 h 33 min

    Ya tonton Benflis, ex
    Ya tonton Benflis, ex-Secrétaire général du FLN, tu dis que …« le pouvoir a adopté des lois qui favorisent la fraude électorale», mais tu ne dis pas si tu vas ou non aux élections ????! Mais comme tu es un hypocrite tu réponds : «la réponse sera connue lors de du comité central du parti qui se réunira le 7 janvier 2017». Donc ya tonton Benflis ou le pouvoir a adopté des lois qui favorisent la fraude comme tu dis, et donc ton parti boycotte les élections, ou alors tu fermes ta bouche. Ok ???




    0



    0
    MOMO
    23 novembre 2016 - 20 h 38 min

    je vois que tu critique
    je vois que tu critique seulement c qui t arrange les elections vous ne penser qu a sa.ELECTION ELECTION BOUFFER LA VOTRE ELECTION ET QUELLE VOUS ETOUFE.




    0



    0
    OMAR
    23 novembre 2016 - 20 h 14 min

    LE REGIME ETAIT BIEN EN 1999!
    LE REGIME ETAIT BIEN EN 1999!!!

    QUAND LES 6 CANDIDATS S ETAIENT RETIRES OU ETAIT BENFLIS??

    LA FRANCE LUII AVAIT DEROULE LE GRAND TAPIS ROUGE!!!!IL AVAIT REVE!!

    APRES PAR AMOUR ET RAGE POUR LE KOURSI IL A FAUSSE COMPAGNIE A BOUTEFLIKA

    QUI L’ A PROPULSE AU SOMMET!!!

    IL A RENIE TOUS SES PROMOTEURS/MEHRI/HAMROUCHE/BOUTEFLIKA ET LE GRAND PARTI QU IL

    AVAIT DEFENDU LE FLN!!!!

    On peut lui faire confiance /Il continuera et plaquera ELHOURIAT!!!!




    0



    0
    ghoula
    23 novembre 2016 - 20 h 03 min

    Oui mr le democrate « on verra
    Oui mr le democrate « on verra ça apres la réunion du comité central  » alors tu sais mr du système, tu vas participer et ce n est pas la peine te perdre ton temps avec ta réunion à la c……..300.0000 da par mois mec .
    Au diable toi et ton parti.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.