Louisa Hanoune intensifie ses activités à l’approche des législatives

Louisa Hanoune, présidente du PT. New Press

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, intensifie ses activités au fur et à mesure que le rendez-vous électoral des législatives approche. Bien qu’elle n’ait pas encore annoncé sa participation à ces élections, en invoquant d’autres «priorités» plus urgentes, la pasionaria du PT occupe fortement le paysage médiatique ces dernières semaines.

Réunions organiques, meetings, conférences de presse, déclarations, communiqués de presse, Louisa Hanoune ne lâche rien pour se mettre au-devant de la scène politique nationale. Après quatre sorties médiatiques opérées en une semaine, la patronne du PT a ouvert ce vendredi le 2e congrès de l’organisation «Jeunes pour la révolution» du parti. Avec sa verve habituelle, la première responsable du Parti des travailleurs est revenue sur les grandes «préoccupations» nationales. Elle a beaucoup insisté sur «la nécessaire mobilisation pour faire échec aux campagnes impérialistes qui menacent la sécurité et la stabilité du pays».

Evoquant les bouleversements que connaissent plusieurs pays de la région, Louisa Hanoune se dit convaincue que l’Algérie fait partie des cibles de l’impérialisme américain. Elle a rappelé : «Les jeunes doivent rallier la large mobilisation visant à défendre l’Etat algérien et faire échec à toutes les campagnes impérialistes qui menacent sa sécurité, sa stabilité et sa souveraineté.» «L’Algérie ne doit pas occulter le fait qu’elle est concernée, elle aussi, par la menace internationale et n’est pas à l’abri de  la crise économique mondiale.»

Elle est allée jusqu’à affirmer que «certaines parties tentent de fabriquer des dossiers pour justifier l’ingérence dans les affaires  internes du pays». Sans les citer, bien entendu. Louisa Hanoune a poursuivi en soulignant que «l’Algérie est parvenue à surmonter la tragédie sous-tendue par une crise sécuritaire et politique grâce à la volonté du peuple et la politique de paix et de réconciliation nationale». Pour bien se placer politiquement, la responsable du PT ne s’est pas contentée de parler de la souveraineté nationale et des menaces extérieures. Elle a également évoqué les menaces internes que représente, à ses yeux, la nouvelle politique du gouvernement.

L’un des points forts de sa critique, la «politique d’austérité» adoptée par le gouvernement. Une politique qui «entraînera le recul des recrutements, la hausse du taux de chômage et la baisse du pouvoir d’achat du citoyen» et qui menace donc la paix sociale et la cohésion nationale. Pour elle, le gouvernement a d’autres solutions que de faire porter le fardeau de la crise aux citoyens. Il peut faire face à l’effondrement du prix du brut, selon la patronne du PT, en recouvrant «les impôts impayés estimés à plus de 15 000 milliards de dinars».

Les sorties de Louisa Hanoune sonnent comme une précampagne pour les prochaines législatives. Son parti va-t-il participer à ces élections ? Tout plaide pour sa participation, surtout que la thématique de la stabilité et de la menace extérieure est la plus dominante dans le discours politique de Louisa Hanoune. 

Sonia Baker

Comment (10)

    hadj nacer
    24 décembre 2016 - 15 h 17 min

    Les cliniques prives fond les
    Les cliniques prives fond les vaccins pour les enfants a 5500 da l’unité alors dans les hôpitaux et les polychliniques publiques c’est gratuit; pour ces gens ne denonce cette pratique maffieux personnes n’a eux le courage d’alerter les responsables concerner




    0



    0
    Anonymous
    24 décembre 2016 - 9 h 04 min

    louisa!? sa vous suffit comme
    louisa!? sa vous suffit comme réponse!.




    0



    0
    SouhaRanza
    23 décembre 2016 - 21 h 39 min

    Elle es manipilé Louisa par
    Elle es manipilé Louisa par le pouvoire, on sait tou




    0



    0
    Quenelle
    23 décembre 2016 - 21 h 32 min

    Pathétique est le mot qui
    Pathétique est le mot qui convient à cette petite , toute petite femme !




    0



    0
    jughurta
    23 décembre 2016 - 20 h 47 min

    Je la deteste il n’ y a pas
    (…) Aucun patriotisme et amour sincere et profond de la nation que de l’ égo et du grattage !




    0



    0
    Militant
    23 décembre 2016 - 20 h 14 min

    Elle doit travailler dans l
    (…) Il y a deux jours Elle declarait qu en algerie il y a une lutte de classe comme partout dans le monde, a partir de cette declaration, nous pouvons penser que la (Zaima) est une marxiste, mais mefiez vous des slogans creux, dont le contenu, ce qu on vient de lire prete a confusion, est digne d une collaboration de classe. Nous ne pouvons meme pas lui preter le titre de revisioniste, Elle n en n a pas les competences intelectuelles,Elle ne fait que repeter le meme discour, celui d une ideologie nouvelle, le Khobzizme revolutionnaire, avoir une place Parmis les oligarques. Elle sait que si Elle n adopte pas ce discour (…), Elle ne pourrait pas participer aux prochaines elections, et si Elle participe Elle sait que son quota n est pas garanti, participer et ne pas avoir de sieges c est une aventure. Donc la meilleure maniere de garantir ses sieges, c est de faire sortir l arteillerie ancienne, un manche et une grande brosse




    0



    0
    Mouloud
    23 décembre 2016 - 20 h 04 min

    Les 2 dangers de l’Algérie
    Les 2 dangers de l’Algérie sont l’Islamisme (MSP, PJD, …) et l’extrême Gauche représenté par L.Hanoune. Nous n’aurons aucun émancipation ni développement si les Algériens na bannissent pas de leurs cultures ces 2 mouvements extrêmes.
    On le vérifie sur Education, l’Economie, les mœurs du quotidien, … des extrémistes dont le logiciel politique est dangereux pour le peuple Algérien et l’Algérie. AlgérieDebout.




    0



    0
    Karim l ancien
    23 décembre 2016 - 19 h 44 min

    Une verifiable allegiance,
    Une verifiable allegiance, plus que chiata, pour benificier de son quota de deputes, Elle est capable de faire toute les sales besognes. Menaces etrangeres, menaces interieures, allez y comprendre quelque chose dans ce discours ambigus, Elle n a meme pas le titre d etre une revisioniste, pour un parti qui se dit trotskyste, une khobziste est sa veritable ideologie. Elle denonce les reformes, la Loi de finance, le gel du depart a la retraite, etc… Et de l autre cote Elle regroupe les jeunes pour la (revolution) pour les sensibiliser a faire barrage au menaces de l imperialisme US.
    Si toutes les conditions pour une vie meilleure sont reunis, du trvail, des vrais salaires, un acces pour tous au loge meant, a la sante, a une education avec une ecole ouvert even sur la science et le savoir, avons nous besoin d une Louiza qui joue au pompier sans aucun argument politique




    0



    0
    ALILOU
    23 décembre 2016 - 19 h 30 min

    ÇA Y EST ! « ILS » L’ONT
    ÇA Y EST ! « ILS » L’ONT ACTIONNÉ….. Le carnaval fi dachra peut commencer. Que Dieu préserve L’ALGERIE !




    0



    0
    LE-VRAI-ALI
    23 décembre 2016 - 18 h 18 min

    le PT le carburant de l
    le PT le carburant de l’alliance FLN-RND; louisa c’est une rabatteuse (…); il a tout acheter meme les chefs du partis FIS et GIA;ou détriment de la population algérienne;la corruption est généralisé;la justice se pratique dans des chics bars des grandes villes du pays; pour travailler il faudrait un panier plein de cadeaux et de préférence de la monnaie étrangère;pauvre nation aux mains des affairistes corrompus;




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.