Mali : une Franco-Suisse enlevée à Gao par des hommes armés

Le nord du Mali échappe encore largement aux forces maliennes et leurs alliés. D. R.

L’enlèvement, qui n’a pas encore été revendiqué, a eu lieu dans le nord du Mali. Il s’agit d’une région instable dont le contrôle échappe encore largement aux forces de sécurité maliennes. Une ressortissante franco-suisse a été enlevée samedi à Gao, dans le nord du Mali, par des hommes armés, a indiqué une source de sécurité malienne et de deux élus locaux. Elle «a été enlevée samedi par des hommes armés à Gao. Nous avons lancé des poursuites immédiatement» pour retrouver les ravisseurs, a indiqué la source de sécurité malienne, sans donner de détail sur l’identité de ces derniers et les circonstances de l’enlèvement.

Le rapt a été confirmé à l’AFP par deux élus de la ville de Gao, la plus grande ville du nord du Mali, située à 1 200 km au nord-est de la capitale Bamako. Selon l’un d’eux, la ressortissante franco-suisse enlevée travaillait dans l’humanitaire. «Nous avons également eu cette information et sommes en train de la vérifier», a indiqué de son côté une source diplomatique française interrogée par l’AFP à Paris. L’enlèvement n’avait pas encore été revendiqué samedi soir.

Le nord du Mali est une région instable, dont le contrôle échappe encore largement aux forces de sécurité maliennes et étrangères qui participent à l’intervention militaire internationale toujours en cours dans le pays pour en chasser les groupes islamistes.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda, à la faveur de la déroute de l’armée face à une rébellion de groupes touareg.

R. I.

Comment (8)

    Anonymous
    26 décembre 2016 - 20 h 11 min

    L’armée française et ses
    L’armée française et ses services secrets laissent pourrir la situation au Sahel – wait and see –
    Temporiser par calculs, et par desseins –
    (ils ont leur propre plan secret, et leurs propres idées,qu’ils les gardent,….. »jalousement » secrets)
    Au Mali, au Niger, au Tchad, au Burkina Fasso, en R.C.A (République Centre Africaine),
    Au nord-est du Nigéria (Borno), au nord-ouest du Cameroun (ces deux derniers pays avec le sud du Tchad)
    En jouant sur les contradictions des différentes fractions, et ……des différentes tribus
    – diviser pour affaiblir dans une première étape, ensuite pour régner dans une deuxième étape –
    Peut etre en cherchant un pacte – un NATO où un OTAN africain – où la France et son industrie militaire
    Joueront le leadership politique, le fournisseur en armes et logistiques, et l’instructeur
    La présence du président français François Hollande à un sommet africain consacré à la sécurité
    En Afrique de l’Ouest, et du Centre, et au Sahel en 2014
    Fut un signal fort des intentions hégémoniques françaises (militaires en premier, économiques, par la suite)
    De s’en charger – en leadership – des affaires sécuritaires en Afrique, avec son « globetrotters »
    L’infatigable, et compétent, ministre français de la défense le breton Jean Yves LE DRIAN
    (le sauveur de l’industrie militaire française, et plus particulièrement de l’invendable avion Rafale (1990-2015)




    0



    0
    Riposte
    25 décembre 2016 - 20 h 56 min

    Mon petit doigt me dit qu’il
    Mon petit doigt me dit qu’il va falloir surveiller également le SUD de l’ALGERIE, et avoir une force de frappe rapide à comme à IN-AMENAS, car un groupe de leurs créations de Terroristes mercenaires pourraient surgir.
    J’aimerai aussi que l’ANP puisse si cela est déjà fait, effectuer des simulations d’attaques simultanés sur le territoire national à des éventuels agressions simultanés (NORD SUD OUEST EST).
    Car le fantasme des armées de l’occidents et de certains pays du golf c’est de nous envahir et nous piller nos richesses (Sans vous parlez d’un de leurs projet de redécoupage de carte! ou de celui qui consiste à nous placer notre futur président )
    2 choix s’imposeront : Se laisser faire ou se battre ?
    Mais je pense que le choix est fait, se battre fait partis de l’ADN Algérien !!




    0



    0
    5colonne
    25 décembre 2016 - 13 h 17 min

    ca n’existe pas les missions
    ca n’existe pas les missions humanitaire, ce sont tous des agents, et base arriere pour leur sale besogne, et guerre inter poser entre service secret pauvre malie je les plaints




    0



    0
    La Cigale
    25 décembre 2016 - 13 h 01 min

    Si je crois à cette Belle
    Si je crois à cette Belle blague ils peuvent encore m’en dire pleins d’autres.
    Arrêtez de prendre les gens pour des cons.




    0



    0
    La Cigale
    25 décembre 2016 - 10 h 28 min

    Ces occidentaux créent à la
    Ces occidentaux créent à la fois les terroristes les otages ils créent aussi les contre terroristes le nombre de morts de rescapés de victimes ils créent les circonstances ils créent les les fausses vraie informations et les faux faux informations en sommes tous est MANIPULATION de A à Z .
    Leurs laquais pseudo journalistes ce chargent de données l’impression que ces vraiment vrai pour les très nombreux naïves que sont les simple lambda.




    0



    0
    TheBraiN
    25 décembre 2016 - 10 h 28 min

    Comme le Mali , y compris le
    Comme le Mali , y compris le nord, est sous occupation militaire Française , de deux choses l’une
    Ou bien la France n’a pas d’armée capable de sécuriser les périmètres qu’elle occupe ou alors la France laisse sciemment faire et on est , dans ce cas précis, en face d’une farce sciemment organisée par les services Français .




    0



    0
    MDAMAR
    25 décembre 2016 - 8 h 59 min

    c’est une Mata Hari française
    c’est une Mata Hari française envoyée pour mission bien spéciale




    0



    0
    Furtif
    25 décembre 2016 - 7 h 09 min

    Quant la France créateur de
    Quant la France créateur de mercennaires (Boko haram etc..) se trouve au Mali il s’en passe des choses douteuses !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.