Le prédicateur libyen Ali Salabi révèle : «Ce que j’ai dit à Ahmed Ouyahia !»

Ali Salabi. D. R.

Dans son édition d’aujourd’hui, le quotidien Echorouk a publié un entretien avec le leader islamiste libyen Ali Salabi portant sur ce que ce dernier a dit à Ahmed Ouyahia qui, en sa qualité de directeur de cabinet du président Bouteflika, s’est déplacé à Tunis pour le rencontrer au domicile de l’autre leader islamiste tunisien, Rached Ghannouchi. En fait, Ali Salabi, qui est présenté comme membre de l’Association mondiale des oulémas musulmans, s’est contenté de donner des bribes d’informations sur cette réunion tripartite autour du dossier libyen, estimant que ce n’est pas le moment de tout dévoiler sur le contenu de ses discussions avec Ahmed Ouyahia. Il a confirmé à Ouyahia que «nous sommes pour la réconciliation et pour les efforts bienveillants déployés par l’Algérie et la Tunisie, et favorable à la contribution de tout pays qui travaille pour résoudre la crise libyenne, pour mettre un terme à l’effusion du sang des Libyens et parvenir à la stabilité». Il a pris acte devant Ouyahia que «l’Etat algérien a pour orientation la réconciliation libyenne, l’arrêt de l’effusion de sang et la stabilité du pays, cette orientation et les positions de l’Algérie sont explicites et claires». Il ajoute que «l’Algérie est contre l’ingérence étrangère et pour le dialogue libyen-libyen, et la stabilité du pays, parce que la stabilité de la Libye est indispensable à la stabilité de la région».

Ali Salabi a souligné également que «l’Algérie observe une stricte neutralité avec tout le monde ainsi que dans ses relations avec toutes les parties». Il a fait part à Ouyahia de son souhait que «le dialogue et le dossier de la réconciliation ne sortent pas des mains de l’Algérie, la Tunisie, sans exclure l’Egypte si elle peut apporter quelque chose». Ali Salabi affirme qu’il soutient la conférence de paix parrainée par les pays voisins, en particulier la Libye et la Tunisie, et appelle au dialogue sans exclusive. Il admet que même les «anciens du régime» doivent être associés à ce dialogue. Il faut, dit-il, rejeter les conspirations qui viennent d’éléments étrangers, sans les identifier explicitement.

Algeriepatriotique avait fait état, dans un précédent article, d’une rencontre que le directeur de cabinet de la présidence de la République avait eue avec un dignitaire religieux libyen, relayant une information rapportée par un mpédia arabe.

Houari Achouri

Comment (31)

    ISLM Religion d'Etat
    29 janvier 2017 - 23 h 18 min

    Tous ces commentaires….
    Tous ces commentaires…. cependant, le toutou des arnakeurs du golf est au pouvoir, l’etat avec une religion et les islamistes se preparent a rejoindre le nain au pouvoir… Il ne suffira que d’une Nieme farce, et voila le tour est joue.




    0



    0
    Ayweel
    29 janvier 2017 - 21 h 06 min

    Permettez -moi lecteurs et
    Permettez -moi lecteurs et lectrices de ce journal de donner mon opinion sur tous ces danseurs, chanteurs et elbarrahas dela politique dans le monde musulman. Je tiens à m’excuser d’avance pour les termes que j’utiliserai ( ce n’est pas de mes habitudes, mais parfois il faut dire à un sanglier que tu es sanglier et un chien enragé que tu as la rage). Donc, ce que je pense de ces charlatans de la politique c’est qu’ils représentent le mal et le malheur de leur peuple, je les vois comme des proxénètes et nous le peuple hachakoum des P…, ils nous offrent aux plus offrants. Ce qui les intéresse c’est le butin et au diable notre dignité. Ce mal est un animal à trois pattes, 1: l’islam 2: l’identité arabe et 3: les travailleurs
    Les islamistes prétendent présenter l’islam et de ce fait ils ramènent le dieu à l’échelle humaine, ceci dit que le bon dieu est obligé de se présenter aux élections par le biais d’un parti, si ce parti perd donc dieu à échoué dans sa politique. Les deuxièmes utilisent l’identité arabe comme cheval de bataille en obligeant un non arabe à accepter cette identité au risque d’être considéré comme un harkis et traître. Les troisièmes se prennent pour des avocats des travailleurs sans avoir une idée de ce qui est un travail, parceque dans leur majorité n’ont jamais travaillé, ils ont passé leur temps à passer d’une association à une autre et préfèrent le blas bals des bureaux aux ateliers de production. A ces trois fausses pattes je dirais que dieu n’à pas besoin d’un reprrsentant, son dernier envoyé à été bien mentionné dans le coran. Pour les deuxièmes je dirais que vous êtes eslaves des idées de votre créateur lawrence de l’arabie, et aux troisièmes je dirais que les travailleurs ont leurs syndicats autonomes et ils n’ont pas besoin de la voix de son maître. Y’a pas plus dangereux qu’un proxénète, il est capable de vendre son âme au diable pour se faire quelques sous. Franchement, est ce que vous avez vu un de ces charlatans venir avec un programme clair et net et des propositions faisables et objectives pour faire bouger notre économie, pour moderniser notre secteur de santé, d’education, de tourisme, d’agriculture, de finance, de pêche. ……….rien de tout ça, au contraire ils sont que pour l’import -import et de ce fait au service de leurs maîtres producteurs d’ailleurs. Peut on oublier l’attitude de djamaite eloulama elmouslimine envers la décision du premier novembre hacha ibnbadiss. Donc en conclusion, là où ces proxénètes intrviennent il faut s’attendre au pire que l’enfer.




    0



    0
    amel
    29 janvier 2017 - 20 h 40 min

    « parce que la stabilité de la
    « parce que la stabilité de la Libye est indispensable à la stabilité de la région» »
    Si la libye avait eu comme voisin la turquie d’erdwane et la jordanie, celà aurait été le contraire; c’est l’instabilité de la libye qui leur rempliira les poches ux voisins.Depuis les sanctons contre l’irak dans les années 90, ses voisins l’ont uttilsé comme vache à lait, affichant ouvertement leur haine les uns des autres à cause de la concurrence. Même la syre s’y est mise, sauf que la syrie au moins avait accueull les réfugiés irakiens sans conditions. Mais la turquie s’est fait plein les poches du business de la vache irak et elle a pensé que plus donne plus et eu l’idée d’aider à destabiliser la syrie de sorte que d’une part elle neutralse sa concurrence et d’autre part




    0



    0
    Lamriben Chérif
    29 janvier 2017 - 19 h 02 min

    Les islamistes sont très
    Les islamistes sont très stratèges ! Ils sont à l’origine des instabilités et des guerres dans leur propre pays, soit à leur propre initiative politique, soit en se laissant manipuler par l’occident (France, USA, Grande Bretagne, BHL, Nicolas Sarkozy etc… etc…) et après ils viennent positionnent comme des parties incontournables et indispensables pour « la réconciliation » et se présentent en sauveur du pays !! Ouahk rebi, ils sont trop forts !!




    0



    0
      Anonymous
      29 janvier 2017 - 19 h 49 min

      Je dirais : ceux qui

      Je dirais : ceux qui manipulent les islamiste comme une pâte à modeler qui sont très stratèges.
      Les islamiste ne réfléchissent pas, mais ils doivent juste obéir à leurs supérieurs.




      0



      0
    amitou
    29 janvier 2017 - 18 h 08 min

    je rapporte une intervention
    je rapporte une intervention que je trouve interressante sur un media online tunisien lisez:

    L Algerie a reussi a neutraliser ses islamistes terroristes au prix de plus de 200.000 chouhadas,l Egypte reussira aussi a aneantir cette confrerie des freres musulmans cree par les Anglais.

    Nabil
    | 29-01-2017 13:24

    Oui l Algerie a connu ses annees de plomb qui ont coute 200.000 chouhadas,et c est grace au general patriote Khaled Nazzar que nos voisins Algeriens ont pu vaincre la nebuleuse islamiste destructrice. Aujourd hui les Egyptiens sont confrontes aux memes extremismes de la confrerie des freres musulmans,le General Al Sissi a su prendre avec un courage historique la responsabilite de sauver sa Patrie de la des griffes des terroristes islamistes, destructeurs de toute perspective moderne de developpement digne du 21 eme siecle. Comme le General Nezzar,il vaincra cette nebuleuse terroriste et redonnera de l espoir aux 82 millions de citoyens.
    Au début des années 1950, les États-Unis s’intéressent aux Frères musulmans comme alliés potentiels contre Nasser et l’établissement de régimes communistes ou socialistes au Moyen-Orient. Le Guide Hassan al-Hudaybi négocie avec le chargé des questions orientales du Royaume-Uni, Trevor Evans et lui demande des armes pour lutter contre Nasser. L’université de Princeton organise avec la CIA un colloque sur les musulmans en Union soviétique avec Said Ramadan. Le 23 septembre 1953, le président Eisenhower reçoit une délégation des Frères musulmans conduites par Said Ramadan. Talcott Seelye, diplomate en poste en Jordanie, rencontre Saïd Ramadan. Selon un document des renseignements allemands, les Américains lui obtiennent un passeport diplomatique jordanien pour faciliter ses déplacements. À la suite d’un attentat contre lui à Alexandrie, le 26 octobre 1954, Nasser, qui craint pour sa personne, décide à nouveau d’interdire l’organisation. Près de 20 000 militants sont incarcérés. En 1984, le pouvoir reconnut à la confrérie le statut d’organisation religieuse, mais refusa sa participation à la vie politique. Un interdit que les Frères musulmans contournèrent en présentant des candidats « sans étiquette » aux élections, et en intégrant le parlement via des alliances avec d’autres partis. Certains, dont Saïd Ramadan, après avoir tâté le terrain dans les pays arabes avoisinants, optent finalement pour l’Europe comme lieu d’implantation de leurs nouvelles bases, avec l’aide financière des Saoudiens.En 2007, reconnaissant leur poids au Proche-Orient, le gouvernement des États-Unis s’intéresse de nouveau à une alliance avec les Frères musulmans. Le Département d’État approuve une politique de contacts futurs entre des diplomates américains et des leaders du mouvement islamiste dans les pays arabes.La confrérie et ses alliés islamistes dicteraient alors l’esprit et la lettre de la prochaine constitution de l’Égypte et de la Tunisie seraient la principale force politique du pays.
    En mai, Hamadi Jebali en tant que chef du gouvernement,se rend à Washington à l’invitation du Centre pour l’étude de l’islam et la démocratie; il y rencontre également les sénateurs John McCain et Joseph Lieberman. Certains évoquent à ce sujet une collaboration avec des organisations favorables au sionisme.
    Pour Alain Chouet, ancien chef du service de renseignements de sécurité à la DGSE, Ennahdha a préparé son retour aux affaires : « Avant de quitter le pouvoir, ils ont organisé une réforme fiscale qui ruine la classe moyenne laïcisée, laquelle constitue le pire ennemi des Frères musulmans. Depuis, de nombreux attentats ont ensanglanté la Tunisie visant à tuer son économie, ruiner le secteur touristique, les syndicats, les associations, de façon à revenir au pouvoir. C’est la stratégie systématique des Frères musulmans ».C est exactement ce qui se deroule en Tunisie,avec un President completement efface et soumi aux dictats des freres musulmans et de leur sponsors Qataris.Oui Abir Moussi defend une ligne politique qui pourrait nous eviter d autres malheurs imprevisibles causes par cette confrerie machiavelique.
    Le grand Patriote Al Sissi sera le bienvenu dans sa deuxieme Patrie la Tunisie,et il sera tres bien accueilli.




    0



    0
      Bouzorane
      29 janvier 2017 - 18 h 53 min

      Je me suis arrêté au début de
      Je me suis arrêté au début de votre message!… Au diable vos egypchiens de malheur!…. Nous comparer à ces dégénérés est une véritable insulte pour les algériens!… Ils nous ont traité de terroristes, ils ont insulté nos chouhadas… Je n’ai donc aucune compassion pour eux, encore moins de solidarité… Qu’ils crèvent!… Nous avons payé un lourd tribut pour anéantir le terrorisme : 200 milles victimes….Ces lâches et dégénérés egypchiens ne vaincront jamais le terrorisme puisqu’il est leur création!…Ils ont insultés nos 1.5 millions de chouhadas…. Même s’ils sacrifiaient 1.5 millions de personnes, le terrorisme continuera à sévir chez cette peuplade de dégénérés.




      0



      0
      amel
      29 janvier 2017 - 20 h 56 min

      t’as oublié l’afganistan. C
      t’as oublié l’afganistan. C’est là bas que les islamistes extrémistes ont acquis la confiance et la fierté, soutenus par la cia ou des gens qui prétendaient être de la cia. C’est là-bas que les islamistes extrémistes se sont sentis invincibles, épaulés qu’ils étaient par ce qu’ls royaient être « el wilayat el motta7ida », qu’ils croyaient être devenus fous au point de lâcher israel pour leurs belles barbes, a7lil!
      hddagh iwine our enfaffam yassarwayi lhemm.




      0



      0
    Cheikh kebab
    29 janvier 2017 - 18 h 07 min

    Des frères musulmans oulémas
    Des frères musulmans oulémas qui n’arrivent pas à réconcilier des parties aussi musulmanes!!! C la preuve irréfutable que la religion doit être tenue éloignée de la politique.




    0



    0
    Said
    29 janvier 2017 - 17 h 48 min

    A trop jouer avec le feu, on
    A trop jouer avec le feu, on finira par se brûler les doigts. Ce business man de ouyahia est prêt à tout pour préserver ses intérêts mercantiles, y compris à fraterniser avec les obscurantistes moyenâgeux. Le système au pouvoir en Algérie se trompe dangereusement




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    29 janvier 2017 - 16 h 37 min

    Des Oulémas , de pacotilles ,

    Des Oulémas , de pacotilles , qui ne sont même pas capables de faire éteindre le feu de la fitna dans les

    pays musulmans , incapables de donner l »exemple , tellement ils sont mouillés dans le jeux, de compromission

    sans appel avec les états pourvoyeurs de terrorisme d »Etat , comme la Qatar et l »Arabie tayhoudith.

    Ne dites rien , car on vous connais depuis des lustres , comme vous vous êtes tus durant les années de feu

    et de sang que nous avaient livrés les hordes salafistes des p.f.i.s et des G.I.A et les qui tu qui ! du p.f.f.s

    Oui on ne vous vomis tous ici dans ce pays ALGÉRIE ….

    OUST BERRA…. YA BANOU HILALIENS




    0



    0
    Felfel Har
    29 janvier 2017 - 16 h 22 min

    Les islamistes, où qu’ils
    Les islamistes, où qu’ils soient, ne sont plus crédibles. Ils ont mis le feu partout, ils ont détruit leur pays et assassinés leur élite pour faire place à des va-nus-pieds venus d’Arabie. Ils se sont disqualifiés. Ils ne sauraient donc être associés à toute forme de réconciliation et de reconstruction. Tant que nous discutons avec eux, ils s’imaginent qu’ils pèsent politiquement et que leur voix porte, qu’elle a de l’importance. Ignorons-les et rassemblons ceux qui ne sont inféodés à personne, aucun pays, aucune idéologie rétrograde et travaillons ensemble pour le bien du pays!




    0



    0
    La Cigale
    29 janvier 2017 - 15 h 13 min

    Il a dévoilé une partie des
    Il a dévoilé une partie des discussions qu’ils ont eux dans le cadre d’une réconciliation nationale inter libyens avec l’aide des pays voisins.
    Cela est uniquement pour envoyer un message clair aux différents protagonistes étrangers occidentaux notamment la France l’Italie l’Angleterre et les yankees pour leurs faire savoir qu’ils ne resteront pas les bras ballants à ne rien faire sans s’opposer à la destruction des pays frères et voisins .
    Les occidentaux vont devoir tenir compte que rien ne se fera comme ils ont l’intention de le faire c’est à dire dépouillés les pays frères africains sans réactions d’opposition de tout les autres africains. Et qu’une pages se tourne sur la façon que les occidentaux devront traités les africains.
    L’Algérie et d’autres veilleront à cela.




    0



    0
    Kahina
    29 janvier 2017 - 14 h 38 min

    Il y a beaucoup de pays qui s

    Il y a beaucoup de pays qui s’intéressent aux ressources naturelles de la Libye, des pays dit musulmans y compris.
    L’Arabie Saoudite considère que le dossier Libyen lui appartient, Qatar aussi. L’Égypte aime voler le poisson Libyen même en plein chaos.
    La question qui se pose: Comment a t-on permis aux pays des turbans de s’ingérer dans des affaires qui regardent l’Afrique du Nord. Il faut reconnaitre que le Maroc leurs a servi de pont




    0



    0
      abdeka
      29 janvier 2017 - 16 h 15 min

      Le jour où tu pourras
      Le jour où tu pourras empêcher les pays du Turban, comme tu dis, de venir exterminer l’Outarde et saccager la faune et la flore, dans ton propre pays, tu poseras la question pour les pays étrangers.




      0



      0
        brahim
        30 janvier 2017 - 10 h 03 min

        les hommes aux turbans sont
        les hommes aux turbans sont les amis de bouteflika du fln d ould abbes du rnd d ouyahia;chut trump risque d entendre que les algeriens sont contre les kabyles chretiens et la nous risquons d etre le 8 em pays A ETRE AJOUTE




        0



        0
    Anonymous
    29 janvier 2017 - 14 h 13 min

    À qui profite la divulgation
    À qui profite la divulgation du contenu d’une rencontre sensée être confidentielle.

    De quoi se mêle Echourouk ?

    La trahison était-elle interne?




    0



    0
      Anonymous
      29 janvier 2017 - 14 h 41 min

      J’ai l’impression que c’est

      J’ai l’impression que c’est Echourouk qu aurait transféré l’information confidentielle au journal El-Quds El-KHARABI.




      0



      0
    NIF-OU-LAKHSARA
    29 janvier 2017 - 14 h 03 min

    À QUOI JOUE DONS CE CHER
    À QUOI JOUE DONS CE CHER HMIMED ??? APRÈS LA PARTICIPATION DE SI-EL-MADANI MEZRAG À LA CONFECTION DE NOTRE CONSTITUTION (RIEN QUE ÇA S’IL VOUS PLAIT), VOICI ET VOILÀ QU’IL REMET LA MISE AVEC GHÉNOUCHI LE TUNISIEN ET MAINTENANT AVEC UN OISEAU LYBIEN. JE PENSE QUE CE SERAIT PAS DE BON AUGURE POUR L’ALGÉRIE CAR SI Mrs OUYAHIA NE LE SAIT PAS ÉTANT LOIN DU PEUPLE POUR S’INSPIRER DES SES DICTONS, JE LUI DIRAI: « KHALATE ENNAKHALA YNAKGBAK EL DJADJE » . ALORS ON FAIT ATTENTION TOUS CES VALETS DES AMÉRICAINS DES FRANÇAIS ET DES ANGLAIS À QUI ILS OBÉISSENT AU DOIGT ET À L’ŒIL.




    0



    0
    La Ruse
    29 janvier 2017 - 13 h 54 min

    Ils sont très, très malins
    Ils sont très, très malins et très, très rusés ces islamistes. Ils créent en amont les conditions du désordre et du chaos dans un pays donné et après ils se présentent comme une force politique incontournable pour négocier la paix. Voilà une façon de se considérer comme légitime dans les négociations pour ensuite s’insérer durablement dans le pouvoir politique en attendant la concrétisation de leur …. République Islamique de la Charia. Chapeau !!




    0



    0
    moskosdz
    29 janvier 2017 - 13 h 44 min

    Qui parmi nous ne se souvient
    Qui parmi nous ne se souvient pas des VIVA Sarkozy que scandait le peuple Libyen envers celui qui préconisait un printemps Arabe à la Libye afin de récolter que des bombes à la place des coquelicots.ces prédicateurs n’ont qu’à demander alors à celui qui a largué des armes dans leur pays avec leur propre aval de les sortir du pétrin dans lequel ils se sont mis.




    0



    0
      Anonymous
      29 janvier 2017 - 17 h 23 min

      homorocos 14:44;alors le
      homorocos 14:44;alors le traitre aux triples visages;ça-y-est tu te prend pour pour pure souche; espèce de traitre rentre chez toi ou maroc; chez ton roi M6;tu n’as d’algérien;ton comportement de soumis et lècheur il ta trahi;tu es un pauvre drogué marocain venant manger a sa faim et cirant les chaussures des responsables c’est bien votre qualification;




      0



      0
        moskosdz
        29 janvier 2017 - 18 h 45 min

        +Anonymous//18:23//Ton rêve
        +Anonymous//18:23//Ton rêve est de semer le doute parmi les Algériens,tu te crois malin espèce de toutou me suivant partout,comme tout Maknéziste lâche et indigne,tu mérites un gros os comme récompense.




        0



        0
          Anonymous
          30 janvier 2017 - 5 h 10 min

          HOMOROCOS;tu as un vendu;un
          HOMOROCOS;tu as un vendu;un traitre;un soumis et un lècheur le caractère typiquement marocain les sous hommes les laches et les drogué;tant que tes maitres sont ou pouvoir profite le maxi, car ils ne sont pas pour longtemps




          0



          0
      amitou
      31 janvier 2017 - 14 h 11 min

      Tout simplement que les pays
      Tout simplement que les pays arabes n accordent pas d importance a la creation d une agence d intelligence service,car le renseignement est d une importance capitale pour les Etats.Un Etat qui n a pas de services de renseignements puissants est un Etat aveugle comme la Lybie au temps de Gaddafi,personne ne savait qui etait BHL…un officier des services de renseignements,la ou il passe,il met le feu a la cabane.




      0



      0
    karimdz
    29 janvier 2017 - 13 h 34 min

    La diplomatie algérienne est
    La diplomatie algérienne est reconnue et lui vaut des déclarations élogieuses. L Algérie a une grande place dans le concert des nations et notre capitale devient incontournable.




    0



    0
    selecto
    29 janvier 2017 - 13 h 26 min

    la situation est plus
    la situation est plus compliquée que ça car l’Egypte a des visées sur l’est Libyen et ses richesses.




    0



    0
      kahina
      29 janvier 2017 - 14 h 22 min

      EXACT !!

      EXACT !!

      L’Égypte vise le pétrole Libyen .




      0



      0
    Bouzorane
    29 janvier 2017 - 13 h 04 min

    Il faut envoyer cet islamiste
    Il faut envoyer cet islamiste chez ses parrains en egypte… Lui et tous les terroristes qui opèrent en libye et au mali… Ces hordes sauvages doivent être repoussées vers l’egypte… C’est un retour à l’expéditeur!… Les egyptiens sont derrières tous les maux qui touchent actuellement la libye et qui ont touché l’Algérie dans le passé… Les egyptiens ne savent pas faire autre chose que comploter!…Ils ont comploté pour faire de Benghazi une 2ème capitale libyenne, avec comme objectif la scission de la libye… leur objectif et de s’emparer des champs de pétrole….Il faut comploter contre le comploteur…. terroriser le terroriste!…. Avec le pire des fourbes il faut être encore plus fourbe!… Nos services de renseignement doivent travailler pour que l’egypte deviennent une destination privilégiée pour les terroristes du monde entier ….l’egypte a vocation à etre une haute destination de djihad et de martyre!… la lybie et le mali seront débarrassé du terrorisme et serviront de zone tampon pour l’Algérie… Nos frontières seront ainsi définitivement sécurisées….. Comme dit un proverbe bien de chez nous : il faut les manger au déjeuner avant qu’ils nous mangent au diner !




    0



    0
    Abou Stroff
    29 janvier 2017 - 12 h 31 min

    puisque nous parlons de
    puisque nous parlons de réconciliation, rappelons nous que les les allemands se sont réconciliés avec eux mêmes lorsqu’ils se sont débarrassés définitivement des nazis et du nazisme en tant que pratique et idéologie. les allemands, auraient ils pu construire une « société réconciliée » s’ils avaient permis à l’idéologie nazie de perdurer? moralité de l’histoire: faisons abstraction de la morale à deux sous (dialogue sans exclusive, par exemple): arrivées à un certain stade de leur développement, les sociétés ou plus précisément les couches sociales qui composent une société doivent faire un choix entre divers projets de société antinomiques. concernant les sociétés où la religion musulmane domine, les peuples dits musulmans doivent choisir entre utiliser le référent religieux comme unique « lunette » pour appréhender le monde et à, par voie de conséquence, continuer à végéter au sein de système archaïques qui les castrent tout en permettant à « autrui » de les dominer et de les exploiter ou s’intégrer dans l’histoire de l’humanité dont ils ne sont plus qu’un appendice tout à fait marginal pour ne pas dire insignifiant.
    PS: il est tout à fait évident (bien que l’évidence puisse être le signe d’un grande complexité) que le cas libyen peut être comparé au cas algérien. nous sommes en présence d’une lutte à mort entre deux projets de société et l’un des deux projets doit mourir pour que l’autre puisse éclore et vivre.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.