Un millier d’ouvrages proposés au festival «Lire en fête»

La 6e édition du festival «Lire en fête» se tient cette semaine à Aïn Témouchent. D. R.

Un millier d’ouvrages sont mis à la disposition du public à Aïn Témouchent, à l’occasion de la 6e édition du festival «Lire en fête» qui se tient cette semaine, a-t-on appris lundi auprès des organisateurs. Les livres pour enfants se taillent la part du lion dans le cadre de ce rendez-vous annuel visant à promouvoir la passion de la lecture, a-t-on souligné. Ouverte dimanche soir à la bibliothèque Malek-Bennabi de la ville d’Aïn Témouchent, cette manifestation culturelle voit la participation de cinq maisons d’édition nationales offrant à lire un millier d’ouvrages.

L’enfance constitue le champ d’intérêt principal de cette édition comprenant, entre autres, des livres à caractère scolaire, des dictionnaires et des contes, en plus des œuvres littéraires, a expliqué la commissaire du festival, Samira Belbachir. Cette nouvelle édition est également marquée par la participation de l’écrivain Ahmed Khiat au sein d’un pavillon dédié à la vente-dédicace, mettant en valeur nombre de titres à portée pédagogique et dans différentes langues.

Au cours de la cérémonie d’ouverture de cet événement, près de 200 livres ont été distribués à titre gracieux aux enfants présents, et ce, «dans le but d’encourager cette catégorie à la lecture», a souligné la commissaire du festival. La manifestation ne se limite pas seulement au chef-lieu de wilaya, a-t-elle ajouté, signalant dans ce sens la mise en place d’une bibliothèque itinérante et d’un programme riche en activités au profit d’autres communes de la wilaya. Ce rendez-vous culturel coïncidant avec la période des vacances scolaires attire de nombreux enfants et parents. Il comprend, en outre, l’animation de cinq ateliers thématiques dédiés, entre autres, à lecture, à l’écriture de contes et au dessin.

R. C.

Comment (2)

    Thidhet
    28 mars 2017 - 23 h 51 min

    Un mot pour les éditeurs
    Un mot pour les éditeurs algériens: vous devriez avoir honte de vendre des livres aussi moches et qui tombent en lambeaux dès qu’on essaie de les ouvrir. Si c’est juste pour vous enrichir d’une manière aussi malhonnête, essayez donc la vente de poisson.




    0



    0
    selecto
    28 mars 2017 - 14 h 26 min

    Cette louable initiative est
    Cette louable initiative est a généraliser au niveau de tout le territoire nationale pour le bonheur de nos enfants.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.