Dossier – Le scrutin du 4 mai illustre le poids réel du RND

Ahmed Ouyahia lors des dernières législatives. New Press

Les résultats proclamés lundi dernier par le Conseil constitutionnel font ressortir que le Rassemblement national démocratique (RND) améliore son score avec 100 sièges, contre 97 sièges annoncés par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales vendredi lors d’une conférence de presse à l’issue de ce scrutin.

Selon les chiffres officiels, le RND d’Ahmed Ouyahia a obtenu 964 560 voix, soit 14,91% des suffrages exprimés. Ce chiffre tient compte uniquement des voix exprimées, autrement dit des votes reconnus en tant que tels par les autorités.

Afin de savoir la véritable proportion de voix obtenues par le RND, il faudra tenir compte des bulletins nuls, étant donné que leurs auteurs se sont rendus aux urnes et ont accompli l’acte électoral, ainsi que le reste des électeurs qui ont opté pour l’abstention, soit le total de l’électorat algérien qui est de 23 251 503 électeurs. A ce moment-là, le résultat sera forcément tout autre, aussi bien pour le RND que pour toutes les autres formations politiques.

En effet, le véritable score obtenu par le RND lors de ces élections passées ne sera pas de 14,91% des voix exprimées, comme annoncé par le Conseil constitutionnel, mais de seulement 4,14% du total des inscrits au fichier électoral. Quelle différence quand on compare le nombre de voix obtenues au nombre des Algériens en âge et en droit de voter. Mieux encore. Lors des élections législatives du 10 mai 2012, le RND avait obtenu 70 sièges, dont 23 femmes. 524 027 électeurs ont voté pour les listes du parti d’Ouyahia, soit 5,61% des voix exprimées.

En réalité, si, officiellement, le RND est la deuxième force politique du pays après le FLN, il n’avait en fait obtenu que 2,42% des voix des Algériens inscrits au fichier électoral, qui étaient au nombre de 21 645 841 en 2012. Le nombre de voix obtenues par le parti d’Ahmed Ouyahia lors des législatives de 2012 représente 2,42%, au lieu des 5,61% qui lui ont été attribués officiellement. Cette lecture, qui va à contresens de la logique officielle, rend compte de la réalité des chiffres, du vrai poids et de la carte politique nationale.

Ramdane Yacine

Comment (4)

    Mohand
    10 mai 2017 - 21 h 58 min

    Et le poids du FLN, pourquoi
    Et le poids du FLN, pourquoi vous ne le calculez pas !!!
    Quand il s’agit du RND d’Ahmed ouyahia vous n’y allez pas de main morte puisque vous le détestez à mort. Tout ça parcequ’il à fait un bon score en progression remarquable. Le poids RÉEL du FLN , vite !!!!
    Pour le ou la catch, essayez de faire simple.




    0



    0
    yacine
    10 mai 2017 - 13 h 53 min

    seule une élection
    seule une élection démocratique , ouverte et transparente où chaque Algérien pourra exprimer librement et souverainement son choix peut nous renseigner sur le poids reel de chaque parti politique et ce que représente le pouvoir en place depuis 1962 !
    Pour l’instant , la fermeture du champs politico-médiatique aux forces de l’opposition démocratique , la perpétuation de la fraude ,la persécution de l’opposition , la consécration des moyens médiatiques et logistiques publics aux partis du pouvoirs a définitivement éloigné les Algériens des urnes ! Seuls les clients du régime , une petite minorité, s’est rendu aux élections convaincue que quelque soit le bulletin mis dans l’urne , il sera toujours transformé au bénéfice de qui on sait par la « magie » du bourrage des urnes et du détournement des suffrages ! J’ai été témoin d’une telle pratique dans les années 1994 , et depuis , je n’ai jamais voté !!!




    0



    0
    AMIN
    10 mai 2017 - 13 h 38 min

    sur les 2;42 % des votant ils
    sur les 2;42 % des votant ils existaient des morts;des disparus;des invisibles;des opportuniste affairistes;y’a de tout sauf des honnète patriotes;que dieu protège la nation et son peuple




    0



    0
    Wakhda
    10 mai 2017 - 12 h 59 min

    La seule arithmétique qui les
    La seule arithmétique qui les intéresse c’est celle des sommes contenues dans la chkrara et du nombre de mandat de Fakhamatouhou qui couvre tout ça. Il avait raison je crois ce oiseau de Mouakher.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.