L’affaire Rachid Boudjedra sort les intégristes Mokri et Aribi de leur tanière

Hassan Aribi, député élu à Alger sur la liste Ennahda, Adala et Bina. New Press

L’affaire Boudjedra a au moins le mérite de sortir les islamistes de leur tanière et de tomber les masques. Un communiqué publié sur la page officielle Facebook de Hassan Aribi – député fraîchement élu à Alger sur la liste d’union Ennahda, Adala et Bina – exploite le mouvement de solidarité avec Rachid Boudjedra en développant des propos haineux à l’égard de l’écrivain et des personnes qui le soutiennent, dans une tentative obsessionnelle de récupérer les plus extrémistes parmi les islamistes irréductibles qui restent attachés à la vision totalitaire du FIS dissous.

Contrairement au leader du MSP, Abderrezak Mokri – qui, lui, cherche à montrer qu’il échappe au fanatisme et veut le prouver en exprimant du bout des lèvres sa solidarité avec Boudjedra, alors que son message baigne dans l’intolérance –, Hassan Aribi ne se sent pas obligé de cacher qu’il n’a aucune sympathie pour Boudjedra. Tout en prétendant ignorer le contenu de l’émission qui s’en est prise à l’écrivain, il affirme ne pas condamner la chaîne TV Ennahar et trouve même qu’elle fonctionne selon le principe de la liberté d’expression clamée par… les amis de Boudjedra.

Abderrezak Mokri se veut plus subtil. Immédiatement après le rassemblement de solidarité avec Boudjedra, il a pris le temps de placer sur sa page Facebook un long message d’une confusion visiblement calculée, comme à son habitude, pour gagner sur tous les tableaux et surtout pour ne pas perdre du côté de la base islamiste, plus spécialement la frange extrémiste qui doute de la sincérité de ses engagements. Ainsi, il condamne les pratiques professionnelles de la chaîne TV privée Ennahar, mais justifie l’affront infligé à Boudjedra dans l’émission «Caméra cachée» par «un dépassement de journalistes qui ne connaissaient pas la terrible profondeur de l’écrivain». Autre dose de confusion : il prétend qu’il ne vise pas à travers son message les participants «sincères» à cette action contre l’injustice.

Mokri monte en épingle le rassemblement devant l’Arav en exagérant sciemment son ampleur. «La large sympathie manifestée à Boudjedra, écrit-il, démontre la puissance de la gauche, qui, malgré sa défaite partout dans le monde et en Algérie, a encore ses partisans dans notre pays et demeure omniprésente avec une vision et une stratégie nouvelles.» Ce passage significatif du message de Mokri a, de toute évidence, pour but de susciter une réaction épidermique dans la mouvance islamiste et motiver sa mobilisation, par opposition au «communisme» dont Boudjedra, dit-il, est un symbole en Algérie.

En même temps, le leader du MSP, en parfait opportuniste, ne veut pas perdre sur l’autre terrain. Il sait que ceux qui ont été choqués par l’opération médiatique infligée par Ennahar à Boudjedra ne sont pas tous des «impies». Sa sortie sur la caractérisation de la composante du mouvement de solidarité avec Boudjedra est d’une originalité surprenante : «Ils représentent aujourd’hui la bourgeoisie en Algérie, et ce sont eux qui accablent les masses laborieuses. Ils sont les agents du capitalisme mondial dans notre pays.» Il se fait le pourfendeur de «l’injustice et l’humiliation infligées par nombre d’organes d’information à la solde du pouvoir contre des Algériens honnêtes». En s’attaquant aux «personnalités connues pour leur influence au sein de l’Etat», présentes au sit-in, il vise Saïd Bouteflika, dont la participation au rassemblement de solidarité avec Boudjedra a surpris tout le monde.

Derrière ces discours – pseudo-tolérant chez Mokri, ouvertement imprégné de fanatisme chez Aribi – se profile le même intégrisme que les deux chefs islamistes flattent avec la même démagogie que celle qui avait conduit le pays à la catastrophe durant la décennie du terrorisme. Les deux s’étonnent de voir que le mouvement pour une Algérie libre et démocratique est toujours vivant, malgré les assauts criminels qui ont tenté de le faire disparaître et les menaces qui continuent de peser sur lui.

Houari Achouri

Comment (87)

    Timizar
    5 juin 2017 - 17 h 26 min

    Aribi n’a jamais fait parti
    Aribi n’a jamais fait parti du FIS, mais il est membre du défunt drs et l’ami de l’ex « rab dzair »…..!

    Anonymous
    5 juin 2017 - 13 h 10 min

    Les vampires veulent voir du

    Les vampires veulent voir du sang. 200000 victimes innocentes ne suffisent pas pour assouvir leur dieu wahhabite.

    karim
    5 juin 2017 - 13 h 10 min

    soyez constructif et non
    soyez constructif et non destructif

    Salim31
    5 juin 2017 - 12 h 16 min

    Apres ces derniers attentat
    Apres ces derniers attentat le monde semble comprendre que derriere le teroriste il ya une ideologie et des relais politicomediatiques. Ce laribi est le parfait specimen que l’Humanite repugne et vomit. Je dis a ce type que meme vos maitres spirituels d’arabie Saoudite sont en train de vous lacher vous et siadek fel quatar apres vous avoir utilisés ils vous jetterons.

    WARDYA
    5 juin 2017 - 10 h 32 min

    De grâce, Y A A.P. S’ il
    De grâce, Y A A.P. S’ il vous plait cessez de publier la photo de cet intégriste ARIBI, qui donne la nausée à vos fidèles amis. Cet assassin , transfuge du fis de la haine et de la mort , vomis par LE PEUPLE ALGERIEN , n’a pas de place dans votre honorable site ! ainsi d’ailleurs que le fumiste M/OKRI .

      Timizar
      5 juin 2017 - 17 h 19 min

      Ya Wardya, Si Aribi n n’a
      Ya Wardya, Si Aribi n n’a jamais fait parti du fis. Mais il fait parti du des, et c,est l,ami de l,ex « rab edzair ».vous pouvez vérifier…!

    Abou Stroff
    5 juin 2017 - 9 h 04 min

    « L’affaire Rachid Boudjedra
    « L’affaire Rachid Boudjedra sort les intégristes Mokri et Aribi de leur tanière » titre H. A.. le titre aurait été pertinent si les intégristes étaient, avant cette affaire, dans leur tanière. or, tout porte à croire qu’ils ont toujours été hors de leur tanière. en effet, ennahar n’est il pas le medium quasi officiel de la marabunta qui nous gouverne et dont le parrain du moment est leur bienaimé fakhamatouhou national? car, contrairement aux apparences, l’idéologie que véhicule la vermine islamiste est l’idéologie idoine du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation (c’est-à-dire l’idéologie de la marabunta qui nous ouverne).quant la marabunta s’enrichit sans travailler, il faut bien qu’il y ait une force extra-humaine qui l’enrichisse. pour que la populace arrive à vivre sans travailler, il faut bien qu’il y ait une force extra-humaine qui l’enrichisse. moralité de l’histoire: nous sommes en présence d’une LUTTE à MORT entre un monde ancien (le monde de la rente et de la prédation) qui ne veut pas mourir et le monde nouveau ( le monde où le TRAVAIL est l’essence du système et où tout tourne autour de cette « catégorie ») qui ne parvient pas encore à naître. je précice la lutte est une lutte à mort, et les forces sociales qui représentent le monde nouveau n’ont aucun intérêt à se lamenter face aux manoeuvres des forces (dans et en dehors du pouvoir) qui représentent le monde ancien. les premières (c’est à dire, les fores représentant le monde nouveau) doivent s’armer pour briser l’élan des sevcondes et gagner la bataille. la lutte sera longue mais la victoire est inéluctable: l’histoire ne fait jamais marche arrière bien qu’elle fasse, à certains moments historiques, des pauses.

    ziad
    5 juin 2017 - 7 h 19 min

    aribi, espèce de tartuffe

    aribi, espèce de tartuffe
    facebook est bien pro-israelien!

    Kahoui
    5 juin 2017 - 1 h 48 min

    Et remarquez qu’il attaque la
    Et remarquez qu’il attaque la gauche qui est supposée être en même temps représentante de la bourgeoisie exploiteuse ! Bref, le summum de l’embouillage !! Sachant surtout que le MSP c’est bien connu, s’ est constitué à partir de la bourgeoisie d’affaires de Blida dont Nahnah était le représentant. .

    Sabrina-Dz
    5 juin 2017 - 1 h 27 min

    On peut exiger de l’autre le
    On peut exiger de l’autre le respect, la politesse et un comportement décent.
    La religion c’est privée. Chacun aura sa propre tombe.

    thruth
    5 juin 2017 - 0 h 58 min

    dommage que la parole de
    dommage que la parole de ALLAH est délaissée au profit des manipulations de sectes qui pondent des hadiths au gré des objectifs à atteindre ….

    Benhabra brahim
    4 juin 2017 - 23 h 59 min

    Mokri(piege par cette meme
    Mokri(piege par cette meme camera mekhfia l annee derniere) et son clone Arribi zaama islamistes ignorent que le ramdane c est le mois du jeune et de la piete,durant lequel toute polemique n est pas permise???!!…Du coup ils improvisent tres mal.Ce n est plus de la politique ,c est de la ………….tchaklala..

    djams
    4 juin 2017 - 23 h 33 min

    ces sorties montrent une
    ces sorties montrent une chose: si le terrorisme qui tente de temps à autres de se manifester ici et là a été VAINCU TERRASSE par les Hommes de ce pays, l’intégrisme, cette fabrique des tangos, est toujours là. malgré toutes les fausses assurances.

    Anonymous
    4 juin 2017 - 21 h 53 min

    En algérie et dans le monde
    En algérie et dans le monde musulman en général beaucoup de problème concernant l’explication scientifique du Coran et trouver le bon Imam pour le bon Medheb ou voie; l’algérie est une société très pauvre dans le domaine scientifique et intellectuel, tout le mond edit qu’on est Malékite mais aller dire a n’importe qui meme le plus gradé d’entre nous c’est quoi el medheb el maléki te réponds : je ne sais pas » nous manquons des oulémas comme ce fut le cas de l’imam el ghazali des gens sortant des grand école a l’instar de celui d’el azhar « egypte » dans différents domaine comme par exemple  » el fikh » le sujet est très profond je m’arrete la Bonne chance pour la grand mosqué d’alger qui sera une coquille vide

      Anonymous
      4 juin 2017 - 23 h 12 min

      Al Azhar d’aujourd’hui est
      Al Azhar d’aujourd’hui est une  » école  » de triche, de trafic de diplômes, il faut faire une enquête et vous verrez que cette institution est pourrie et rétrograde. Tous les étrangers passés par cette institution pseudo-universitaire diront leur stupéfaction de l’hypocrisie. Ne parlons pas des trafics de mariage avec de jeunes femmes européennes avec de grolards qui habitent en Europe et qui ensuite les épousent pour avoir une épouse de peau blanche avec son passeport. Toutes ces jeunes femmes européennes sont issues de famille dans lesquelles elles ont des ruptures. Il se passe des choses terribles et les responsables déclarés de cette saleté à laquelle on assiste depuis trop longtemps c’est le fruit des frères musulmans, c’est claire, net et sans erreur. Ils investissent des tas de secteurs, achètent des boutiques pour être indépendants financièrement et investissent tous les secteurs religieux. La plupart sont aussi des hommes d’affaires. Il manque une enquête sur le chaînon manquant de l’origine de leur arrivée en Algérie. On ne le dira jamais assez : les frères musulmans sont le fascisme qui se colle à la religion musulmane, Ce sont eux les premiers responsables eux et personne d’autre. Puis viennent les wahabites. La clochardisation d’une partie de notre population est le fait de cette secte. Même la prière a changé, la tenue des bras a changé, c’était différent, il n’y avait chez personne ce rond sombre sur le front. Ils ont joué avec ruse : ils ont mis l’étiquette « musulman » et tous le monde est tombé dans le panneau. La cause du terrorisme en Algérie vient du laboratoire politique qui a eu lieu en Algérie au lendemain de l indépendance lors de l’arabisation par des professeurs d’arabe frères musulmans venus surtout d’Égypte et un peu de Syrie. C’est eux les responsables de cette dépersonnalisation de la culture algérienne. C’est eux les responsables, c’est eux les coupables. Il faut prier Dieu pour qu’il les ramené dans le ravin et qu’il fracasse leurs ruses et les dévoilent devant tous. Cette pourriture de pensée doit sortir de chez nous, c’est tout. C’est pas nous, c’est pas notre culture, ce ne sont pas nos valeurs. Les Frères musulmans, cette secte du diable, a tout fait pour salir la dignité des algériens. Jamais ne leur sera pardonné la mort de 250 000 algériens. L’enfer les rattrapera le jour du jugement dernier. Ou sont nos hommes, ceux qui faisaient notre fierté dont la foi était simple mais vrai ? entre un wahabite et un frère musulman et votre grand-père ou votre vieil oncle qui était pur et qui est affreux ou hypocrite ? La réponse vous la connaissez.

    karaman
    4 juin 2017 - 21 h 21 min

    souvenez vous de ce qu’avait
    souvenez vous de ce qu’avait dit le general lamari avant son depart du ministere de la defense je cite  » nous avons vaincu le terrorisme ds les maquis mais l’integrisme est tjrs a la television allah yarahmek

      Anonymaoui
      5 juin 2017 - 7 h 44 min

      Mais est-ce que ses
      Mais est-ce que ses successeurs maintiennent cette position ? En tous les cas nous l’espérons.

    karaman
    4 juin 2017 - 21 h 20 min

    souvenez vous de ce qu’avait
    souvenez vous de ce qu’avait dit le general lamari avant son depart du ministere de la defense je cite  » nous avons vaincu le terrorisme ds les maquis mais l’integrisme est tjrs a la television allah yarahmek

    Tinhinane
    4 juin 2017 - 21 h 03 min

    Que dit le vrai coran ! et
    Que dit le vrai coran ! et non pas celui de Makri et de l’Aribi:
    Voici quelques passages dans le coran sur la tolérance:

    1-« Nulle contrainte en religion ! » ( Sourate 2, Al-Baqarah, verset 256)…
    2- « Et dis : “La vérité émane de votre Seigneur”. Quiconque le veut, qu’il croie, et quiconque le veut qu’il mécroie”. » ( Sourate 18, Al-Kahf,verset 29) »….
    3- « À vous votre religion et à moi la mienne.(Coran 109:6) »»….
    »» N’insultez pas ceux qui invoquent d’autres divinités que Dieu . (Sourate 6 verset 108)….

      bourezak
      4 juin 2017 - 23 h 16 min

      bravo pour cette reponse aux
      bravo pour cette reponse aux analphabetes qui souillent notre religion saha ramdhanek

      khoualef achour
      5 juin 2017 - 11 h 27 min

      entièrement d’accord avec vos
      entièrement d’accord avec vos propos;.Le coran est très clAIR

    Anonymous
    4 juin 2017 - 20 h 50 min

    Ces barbus en cravate sont
    Ces barbus en cravate sont plus dangereux que les barbus à la barbe orange et en sandales ( talibans).

    Kahina
    4 juin 2017 - 20 h 22 min

    Boudjedra est libre de croire

    Boudjedra est libre de croire ou NON…ça ne regarde que lui. C’est entre lui et le bon dieu.
    L’islam est une religion individuelle et ne demande pas des intermédiaires.

    Il est bien écrit dans le coran que personne ne portera le fardeau de l’autre….et que personne n’intercédera pour l’autre. Occupez vous de votre fardeau, c’est déjà beaucoup pour pauvre âme.
    Je me demande est ce qu’on lit le même coran.

      DZ
      4 juin 2017 - 20 h 42 min

      Il y a le coran et il ya le
      Il y a le coran et il ya le wahhabisme. Chez nous, c’est le wahhabisme qui prime.

        EXACT
        5 juin 2017 - 1 h 01 min

        EXACT et c’est trés dommage
        EXACT et c’est trés dommage pour nos écervelés d’etre tombés dans le théatre radicaliste du salafisme joué par les wahabites

      Kahina
      4 juin 2017 - 20 h 44 min

      lire : …beaucoup pour votre
      lire : …beaucoup pour votre pauvre âme.

      Anti Intégrisme
      4 juin 2017 - 22 h 47 min

      Boudjedra et les athées n’ont
      Boudjedra et les athées n’ont jamais appelé leurs admirateurs à rejeter l’autre, ni à décapiter des innocents, ni à torturer des éléments de l’ordre, ni à déposer des bombes dans les carrés des martyrs pour tuer des jeunes scouts(Sidi-Ali =Mostaganem) ni à griller des bébés dans des gazinières (Bentalha), ni à éventrer des femmes enceintes, ni à saboter des usines, ni à égorger de pauvres bergers avec des lames de scies…..Par contre les terroristes genre Aribi-Makri-Djaballah-Ali benhadj-Abassi etc..le font avec fierté et consciemment aux cris hystériques de « ALLAH OUAKBAR »

    bouchemla
    4 juin 2017 - 18 h 44 min

    il faut etre réaliste et
    il faut etre réaliste et clairvoyant : y aura ja,ais de coexistence avec les islamistes, feu taher djaoute l a dit et lounaouci a raison « y a pas un islamiste tollerent; il ya un islamiste faible ou fort, et des qu’ils seront fort il vous decouvrir leurs vrais visage celui du GIA et daich

    Ayweel
    4 juin 2017 - 18 h 37 min

    Dommage, c’est très dommage
    Dommage, c’est très dommage que ces deux spécimens de la honte qui se prennent pour les ambassadeurs sur terre du royaume de notre Dieu osent critiquer ou plutôt juger Monsieur Boujedra sur ces principes et convictions. Ce Monsieur Boujedra à qui on a proposé un poste de ministre et à plusieurs reprises le refusa catégoriquement alors que ces hypocrites qui, au temps où Boujedra était déjà connu pour ces écrits et eux ne savait même pas encore se laver les fesses, sont prêts à utiliser tous les moyens pour une chaise au parlement. Ce sont ces spécimens qui seront la cause de la destruction de tous les pays musulmans. Tant que ces mounafikines rodent en algerie le danger ne s’éloignera pas. ………. oualah en ce mois de ramathan……………….
    Rouuuuuuuuuh agassabi Rouuuuuuuuuh

    pas de barbus ici
    4 juin 2017 - 18 h 19 min

    LES DEUX PARFAITS COYOTES
    LES DEUX PARFAITS COYOTES HYPOCRITES .

    Akli Boughzer
    4 juin 2017 - 18 h 03 min

    Une chose est sûre,ce n’est
    Une chose est sûre,ce n’est pas avec les Mokri,Soltani,Djaballah et autre Arribi que le niveau touchera les cimes.Pauvre Algérie coincée entre les Layadjouz et les voleurs.

      Anonymous
      4 juin 2017 - 19 h 03 min

      Layadjouz et les voleurs.

      Layadjouz et les voleurs.
      meme famille .

    Anonymous
    4 juin 2017 - 17 h 59 min

    Mais bon sang, ouvrez les
    Mais bon sang, ouvrez les yeux et regardez large: Qui a crée Annahar tv? Qui lui fournit en première main l’info officielle? qui lui a donné la puissance de nuisance dont elle dispose aujourd’hui? qui la protège, l’utilise et refuse a appliquer a son encontre la loi de la république? Ne cherchez pas loin…

      62=El Bandia
      4 juin 2017 - 22 h 50 min

      C’est le clan des criquets
      C’est le clan des criquets mercenaires venus des frontiéres ouest

    muhand
    4 juin 2017 - 17 h 58 min

    C’est normal , un terroriste
    C’est normal , un terroriste notoire élu député (j’ai la nausee) dans une république bannière sous un pouvoir simiesque ne peut que verser toute sa haine sur ceux qui ne sont pas d’accord avec ses idées moyenâgeuse. Si cet énergumène avait été entartré avec de la diarrhée de chiens peut être qu’il ne se serait jamais permis de tels propos. Je ne doute pas qu’un jour toute cette meute de chiens enragés va payer ce qu’elle a fait subir au pays. A force de chercher à museler le peuple, à force de l’insulter, de le prendre pour des ignares, il arrivera le jour où la rage fera exploser ce peuple, bien heureux ce qui ne seront pas de ce monde ce jour là.

    momo
    4 juin 2017 - 17 h 54 min

    dire qu’on vas supporter ce
    dire qu’on vas supporter ce genre d’individu intégriste au nom de la démocratie
    leur foi est tellement faible qu’un rien les ébranle qu’il retourne au 7ièmè siècle
    l état est totalement responsable de l’ abrutissement du peuple par l envahissement du religieux même dans le divertissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.