Benhabyles : «L’Algérie disposée à poursuivre son action humanitaire envers les réfugiés syriens»

Saïda Benabyles, présidente du C-RA. New Press

La présidente du Croissant-Rouge algérien (C-RA), Saïda Benhabyles, a réitéré la disposition de l’Algérie à poursuivre son action humanitaire et solidaire envers les réfugiés syriens en leur assurant toutes les conditions sociales et sanitaires indispensables et la scolarisation de leurs enfants.

«Toutes les conditions nécessaires ont été réunies pour faciliter la scolarisation des enfants des familles syriennes au sein des établissements éducatifs algériens, à condition d’inclure une déclaration sur l’honneur établie par le tuteur dans le dossier d’inscription attestant du niveau d’enseignement de l’enfant», a déclaré mardi à la presse Mme Benhabyles, après avoir partagé un iftar avec des familles syriennes au camp de Sidi Fredj, à l’occasion du mois sacré de Ramadhan.

Le repas de rupture du jeûne était organisé par le C-RA en l’honneur de 70 familles syriennes (300 personnes environ) et quelques autres d’origine palestinienne, s’inscrit dans le cadre de l’«action humanitaire et solidaire avec le peuple syrien en cette conjoncture difficile que connaît la Syrie».

Evoquant les familles syriennes bloquées au niveau de la frontière marocaine, Mme Benhabyles a affirmé que cette question «ne se pose pas entre l’Algérie et le Maroc mais concerne plutôt le Haut-Commissariat aux réfugiés de l’Organisation des Nations unies (ONU) et le Maroc». Et de souligner que l’action de l’Algérie «répond à un devoir humanitaire qui émane des préceptes de l’islam et des principes du droit international humanitaire et s’est concrétisée par l’ouverture de ses frontières pour accueillir ces réfugiés».

A ce jour, l’on dénombre près de 40 000 réfugiés syriens sur le sol algérien, a indiqué Mme Benhabyles.

Pour sa part, le représentant de la communauté syrienne en Algérie, Salah Yezbek, a exprimé «sa gratitude et ses vifs remerciements aux autorités algériennes qui redoublent d’initiatives afin d’assurer une prise en charge sociale, éducative, sanitaire et humanitaire des familles syriennes sur le sol algérien».

R. N.

 

Commentaires

    lhadi
    14 juin 2017 - 11 h 33 min

    Il convient de rappeler que
    Il convient de rappeler que ce ne sont pas les apparences qui font le musulman mais bien la foi que l’on porte en soi. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.