Washington ne frappera plus en Syrie : quand Poutine fait trembler Trump

Russie, Etats-Unis, Syrie, Vladimir Poutine, Donald Trump, Washington
Vladmir Poutine ne bluffait pas. Donald Trump le sait. D. R.

Les Américains essayent de voiler le retrait de leur menace de procéder à des frappes contre l’armée syrienne en prétextant que Damas se serait «soumis» aux injonctions de Washington de ne pas recourir aux armes chimiques «contre les populations civiles». Mais la vérité est que la très sérieuse mise en garde de Moscou a fait trembler Trump et son administration qui ont dû faire machine arrière, car convaincus que Vladimir Poutine ne bluffait pas. «Si jamais les Etats-Unis mettaient leur menace à exécution en Syrie, nous répondrons de la manière la plus adéquate», avait dit, en substance, Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères.

La réplique aussi prompte que sévère de Moscou n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Aussitôt, Washington a courbé l’échine et montré, en fait, son vrai visage ; celui d’un Etat voyou qu’une simple mise en garde venant de la puissante Russie peut faire taire. Cette remise en cause déguisée en une pseudo-obéissance du «régime syrien au rappel à l’ordre» des Etats-Unis sous la conduite du très versatile et inconséquent Donald Trump, prouve l’extrême vulnérabilité de ce qui est décrit comme une «puissance militaire invincible».

Pourtant, les échecs lamentables de l’armée américaine ne datent pas d’aujourd’hui. Au Vietnam, les GI’S ont reçu une tannée face à une armée vietnamienne patiente et persévérante qui a fini par triompher. Plus récemment, en Afghanistan, en Somalie et en Irak, les Etats-Unis s’embourbent dans des guerres à n’en plus finir, subissant les contre-attaques dévastatrices des groupes islamistes dont, d’ailleurs, ils sont les créateurs. Nulle part ailleurs dans le monde l’armée américaine n’enregistre des victoires et sa suprématie technologique devient de plus en plus obsolète pour plusieurs raisons.

D’abord, une confrontation armée avec la Russie se soldera immanquablement par un désastre mondial si les deux puissances venaient à recourir à l’arme nucléaire. Un conflit russo-américain entraînerait d’autres grands pays dans la guerre : la Chine aux côtés de la Russie et l’Europe – affaiblie – qui se mettra malgré elle sous la férule de Washington, retour d’investissement sur le plan Marshall oblige.

Ensuite, la prolifération des groupes islamistes armés, leur caractère transfrontalier et leur modus operandi nouveau, rend la puissance de feu des armées occidentales inefficaces. Les Etats-Unis ont beau se targuer de détenir les moyens de guerre les plus sophistiquées et les plus nombreux, la multiplication des attentats au couteau ou à la voiture-bélier révoque en doute toute la doctrine militaire de ce pays, bâtie sur la suprématie numéraire et le gigantisme hégémonique.

Bref, Trump ne fera plus rien en Syrie à partir de maintenant. Poutine vient de se libérer une fois pour toutes des contraintes imposées par les Etats-Unis pour faire durer le conflit. La libération de la Syrie est proche et la crise sans précédent qui s’est déclarée entre les principaux bailleurs des groupes islamistes armés – Qatar et Arabie Saoudite – dans ce pays meurtri, ne fera qu’accélérer la fin des terroristes et le retour à la paix.

Karim Bouali

Comment (16)

    Rayés Al Bahriya
    16 juillet 2017 - 11 h 36 min

    Pourquoi les russes avaient lâchés Gueddafi




    0



    0
    issam
    29 juin 2017 - 19 h 04 min

    Hélas c’est la dernière années de poutine en tant que président,les states le savent ils peuvent patienter !




    0



    0
    kahina
    29 juin 2017 - 18 h 21 min

    Merci Poutine !!
    Vous avez remis, aussi, le petit Macron à sa niche. Il a voulu montrer ses biceps.




    1



    0
    Point de vue
    29 juin 2017 - 17 h 54 min

    « Plus récemment, en Afghanistan, en Somalie et en Irak, les Etats-Unis s’embourbent dans des guerres à n’en plus finir, » Peut on lire entre autres réflexions dans cet article !!!!
    Il est aussi exacte, de dire, que les Russes leurs avaient montré le chemin comme en Afghanistan !!!!
    Combien d’années les Russes se sont ils embourbés en Afghanistan dans une guerre à n’en plus finir ????
    On pourrait aussi parler de la Tchétchénie magnifique exemple de réussite pour la Russie pour l’extermination de centaines de milliers de musulmans !!!
    En Syrie, Les Russes ont dit, nous on va régler le problème rapidement pas comme ces imbéciles d’occidentaux !!! Comme résultat à part soutenir un dictateur sanguinaire, et développer leur implantation dans des ports en Méditerranée, la guerre en Syrie en est toujours au même point !!!!
    Alors on peut se réjouir en lisant ce titre racoleur que « Poutine fait trembler Trump » (bien que j’en doute), mais une chose certaine c’est que le règlement des conflits au Moyen Orient et en particulier en Syrie n’est malheureusement pas prés de se régler tant qu’il existera un conflit ouvert entre les Sunnites et les Chiites, et ça c’est le vrai problème à régler bien avant tous les autres problèmes. Et les Sunnites et les Chiites n’ont sûrement pas attendus les occidentaux pour se faire la guerre. Et c’est ni les Russes ni les Américains ou d’autres occidentaux qui régleront ce problème vieux de prés de 1356 ans. Ce ne sera que les gens concernés eux même qui arriveront à le régler s’ils le veulent bien !!! Mais sans être forcement pessimiste, mais tout simplement réaliste, je dirais que ceux (Sunnites et Chiites) qui arriveront à régler ce conflit purement religieux, ne sont pas encore nés !!!!




    0



    1
    Liberté
    29 juin 2017 - 16 h 29 min

    Poutine homme d’état du siècle, regardez qui le salue!
    https://www.facebook.com/jbiaop/videos/2091489497744688/




    0



    0
      à point
      29 juin 2017 - 19 h 41 min

      point de vue…une chose est certaine : les américains attaquent les pays du tiers monde un par un et à la tête d’une coalition de pays occidentaux et de pays arabes traitres…ce sont des laches…des chacals.
      Ton délire sur les sunnites-chiites est sans interet….ce qui est important c’est que la Chine et la Russie sont en train de neutraliser les américains : le petro-dollar et le systéme bancaire international…lentement mais surement les Russes et les Chinois sont en train d’ètouffer les anglo-sionistes…d’où l’ènervement et la fuite en avant des américains-britaniques-sionistes.




      0



      0
      llucien
      30 juin 2017 - 14 h 50 min

      Malgré mon amitié pour l’Amérique votre réponse est truffé de contre vérité. l’Afghanistan n’a résisté que grâce au USA. Pour la Syrie ils n’ont qu’aidé ce pays à ne pas tomber dans les mains de l’EI pour préserver leurs intérêts. Dire que ce pays en est toujours au même point est un mensonge. Enfin les russes contrairement au Etats-Unis n’ont jamais fomenté de guerres ou de soulèvement dans d’autres pays à travers le monde. Pour ce qui de vos conclusions là je vous suis bien volontiers et ne retire rien a votre analyse.




      0



      0
        Point de vue
        1 juillet 2017 - 10 h 46 min

        « l’Afghanistan n’a résisté que grâce au USA. » dit vous !!! …..On est donc d’accord les Russes sont bien intervenus en premier en Afghanistan et apparemment vous auriez souhaité que ce pays soit sous la domination Russe.
        « Enfin les russes contrairement au Etats-Unis n’ont jamais fomenté de guerres ou de soulèvement dans d’autres pays à travers le monde. » dit vous !!!! …..Vous voulez sans doute plaisanter ou vous avez des trous de mémoire, vous voulez que je vous rappel quelques interventions Russes dans différents pays : Afghanistan, Tchétchénie, Annexion des Pays Baltes, invasion de la Tchécoslovaquie, intervention de force dans les pays de l’Est, annexion de la Crimée, etc etc etc. Mais peut être estimer vous que toutes ces interventions étaient légitimes, parce que c’était les Russes ???




        0



        0
      Titan
      1 juillet 2017 - 12 h 11 min

      La déculottée au Vietnam est mémorable Ils balançaient les hélicoptères à l’eau pour fuir plus vite




      0



      0
    Nasser
    29 juin 2017 - 16 h 26 min

    Poutine leurs avait déjà envoyé récemment 2 avertissements concernants l’ attaque et le survol du territoire syrien pas l’ armée de l’ air américaine et c’ est un homme qui ne perd pas son temps à faire des déclarations à l’ emporte pièce, il agit……d’ ailleurs Macron devrait en prendre note car lui non plus n’ est pas tendre avec le président syrien puisqu’ il est dans la continuité de Sarko et Hollande.




    0



    0
    RezkideBelcourt
    29 juin 2017 - 16 h 18 min

    Le plus rigolo dans l’histoire c’est le petit maquereau français qui a réagit hier en disant que si Bachar utilise des bombes chimiques, franca va réagir
    Поздравляем г-н Путин, я желаю вам быть президентом России как можно дольше




    0



    0
    nectar
    29 juin 2017 - 15 h 32 min

    Enfin! je trouve que cet article est d’une légèreté affligeante. Faire croire que les states reculeront devant l’ogre russe, ça dénote vraiment d’un manque d’analyse sérieuse et professionnelle..Malgré toutes leurs fourberies, les USA , sont et resteront les maîtres du monde durant quelques décennies..Seul peut être, les chinois pourront détrôner dans le futur ce gendarme du monde…




    0



    0
    Thifran
    29 juin 2017 - 14 h 34 min

    Les russes se sont fait piéger par les américains, les français et d’autres puissances dans une guerre injuste menée contre la Libye pour s’emparer de ses richesses. Le résultat de leur intervention est catastrophique pour la population libyenne plongée dans une guerre civile dont on ne voit pas la sortie. Les russes n’entendent pas rester les bras croisés et laisser la Syrie tomber aux mains de l’oncle Sam ce qui aurait pour conséquence de réduire son champ de visibilité dans le proche orient,sans l’intervention des russes le régime de Assad serait tombé depuis longtemps.Les grandes puissances ne cherchent pas forcément l’application de la démocratie chez les autres ,ils en ont rien à cirer ce qui leur importe c’est qu’ils soient dociles, bons clients et qu’ils leur ouvrent les portes de leurs multinationales et bien sûr les autoriser à installer des bases militaires et gare aux récalcitrants !




    0



    0
    Anonyme
    29 juin 2017 - 13 h 33 min

    La grande Russie a triomphé sur le nazisme, elle ne fera qu’une bouchée des pantins yankees armés jusqu’aux dents qui ont montré leur vulnérabilité leur faiblesse, leur lâcheté. Les yankees se sont cassés les dents en Afghanistan, en Somalie, en Irak face à des bandes armées munis de bombes artisanales. Ils se sont aussi cassés la gueule en terre Vietnamienne, ils ont quitté ce pays en catastrophe face aux armées du Nord Vietnam. C’est pour cela que les charognards occidentaux armés jusqu’aux dents, mais aux pieds d’argile se tiennent en bande en créant l’organisation terroriste appelés l’Otan, ce même Otan qui est venu prêter mains fortes aux troupes coloniales françaises en Algérie, mais n’ont pas réussi à nous vaincre et nous soumettre, nous avons gagné notre indépendance face aux plus fortes armées occidentales, les mains nues, mais avec comme arme le rage de vaincre et de bouter le colonialisme dehors d’Algérie.




    0



    0
    Hamza
    29 juin 2017 - 11 h 24 min

    Enfin les Russes viennent de comprendre que tous ces conflits fomentés par les Usa, et leurs affidés européens ne sont qu’une simple couverture qui cache le vrai but que vise ces hors la loi yankee autrement non seulement la Russie, la Chine, la Corée du nord, et tout autre pays qui ne se prosterne pas devant l’empereur M. Trump et ses laquais européens. Il suffirait de faire comprendre sérieusement à ce genre de serial killer que lorsqu’on joue avec le feu on se brûle., et on risque même de laisser sa peau. Le moment est-il venu pour mettre en cage ces chiens enragés assoiffés de sangs innocents. Ne faut-il pas aussi ouvrir le front de la péninsule coréenne pendant ce temps…..




    0



    0
    VIVE POUTINE
    29 juin 2017 - 11 h 01 min

    Quand le Grand Tsar de Russie donne le Ton ♬ !!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.