Bernard Emié évoque le nombre de visas octroyés aux Algériens

Comment (4)

    Le Patriote
    26 juillet 2017 - 22 h 28 min

    Comment les autorités algériennes puissent laisser parler de notre pays un tel personnage fût-il ambassadeur ambassadeur de son pays chez nous. Pour avoir bien observé (et noyauté, en bon barbouze) le landerneau algérien (algérois) du temps de Hollande qui le conseiller spécial était un certain Macron, qui à ce titre, tenait les dossiers « réservés  » et suivait de près les opérations « coups tordus » de l’armée française au Sahel. Ce dernier, sitôt élu président de la République française, fit appel à ce Emié pour chapeauter la cellule créée à l’Elysée pour traiter les dossiers liés « au terrorisme ». La cellule coomporte tout ce que la France a ou a eu comme agents des services de renseignement. Non content de cette géniale nomination, Macron ne trouve pas mieux à faire que de nous envoyer Driencourt qui précéda Emié à Alger. Si, par ces agissements, la France ne con sidère pas l’Algérie comme une chasse gardée, qu’on nous explique alors comment Emié se permet de donner son avis sur le nombre de visas octryés par les consulats de France, prérogative relevant, au demeurant, de l’ambassadeur en poste…




    0



    0
    Nourreddine
    23 juillet 2017 - 23 h 34 min

    Bernard Emié ,diplomate de carriere ne porte pas l’Algerie dans son coeur ,bien au contraire .
    Dans son livre « la deuxieme guerre d’Algerie « Yves Bonnet décrit comment sur la base de préjugés néocolonialistes il a poussé Chirac ,dont il était le conseiller diplomatique, à prendre ses distances de l’Algerie ,à l’époque en difficulté (1995 du temps de Zeroual ),NE JAMAIS OUBLIER !!!




    0



    0
    zaatar
    23 juillet 2017 - 7 h 14 min

    Si le nombre de visas traités a plus que doublé, alors qu’il fallait au moins trois (03) mois pour avoir un RDV pour déposer son dossier de demande de visas, pourquoi le nombre de bureaux de réception des demandes ainsi que le nombre de bureaux de traitement de visas du consulat ne doublent pas également pour réduire les temps d’obtention de RDV qui sont passé de 3 mois à plusieurs mois (6 mois voir plus)?.




    0



    0

    […] de France en Algérie en 2014, le nombre de visas octroyés aux Algériens était de 150 000. Le désormais ex-ambassadeur a porté ce chiffre à 400 000. Emié a commenté ce point dans une dernière déclaration à la presse […]




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.