Football : démission du DTN Fodil Tikanouine

Tikanouine
Zetchi a ccepté la démission de Tikanouine et l'a remercié pour le travail qu'il a accompli. New Press

Le directeur technique national (DTN) de la Fédération algérienne de football (FAF), Fodil Tikanouine, a démissionné de son poste pour des «raisons personnelles» à peine cinq mois après son installation, annonce la FAF ce lundi sur son site officiel. Selon la même source, Tikanouine a rencontré ce lundi 18 septembre 2017 le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, à qui il a remis sa démission de son poste pour des raisons personnelles.

Le président de la FAF, «sensible aux arguments de Tikanouine, a accepté sa démission tout en le remerciant pour tout le travail qu’il a accompli depuis sa prise de fonction et, plus globalement, pour son apport au football algérien depuis de très longues années», a souligné l’instance fédérale.

Agé de 73 ans, Tikanouine avait été installé à la tête de la Direction technique nationale de la FAF le10 avril dernier, en remplacement de Toufik Korichi qui avait par la suite démissionné de la DTN. Tikanouine avait dirigé la DTN une première fois entre 1982 et 1985, avant de revenir en 1989, alors que son troisième passage était entre 2006 et 2011. Son retour aux affaires pour la quatrième fois n’aura durée que quelques mois.

R. S.

Comment (5)

    L'EPERVIER.
    24 septembre 2017 - 14 h 14 min

    avec tous ces gens , les zetchi , kerbadj et consorts , le football algerien , n’arretera pas sa formidable descente aux enfers . leurs objectifs , c’est la 143 place dans le classement FIFA pour les verts d’algerie ,,, c’est voulu. l’incompetence regne partout.




    1



    0
    MELLO
    22 septembre 2017 - 21 h 48 min

    En accord total avec Anonyme, en ce qui concerne cette FAF. Ce que n’a pas dit ZETCHI à propos de TIKANOUINE , c’est cette bagarre qui a éclaté avec le Directeur du CTN Sidi Moussa, qui sont arrivés aux mains. Alors que le Directeur fut limogé sans concession , Tikanouine a été invité à remettre sa démission.
    De toutes les façons la gestion de notre foot ball devient une gestion de ouled l’houma: Il faut savoir que le terrain de Sidi-Moussa est devenu depuis l’élection de Zetchi une enceinte ouverte à la plupart des clubs algérois à l’instar de l’USMA, du Paradou AC, du NAHD, du MCA pour ne citer que ceux-là. Ces clubs s’entraînent souvent sur cette pelouse, ce qui expliquerait la dégradation de son gazon.




    2



    0
    anonyme
    22 septembre 2017 - 14 h 50 min

    Football : démission du DTN Fodil Tikanouine
    Football : Il faut une démission, des comptes à rendre, des mesures punitives sévères, et départ one way ticket (no back) de toute la FAF Qui a prouvé son incompétence, son amateurisme, son affairisme, ses magouilles nombreuses de tromperie, et de tricherie
    Son opportunisme, et son système fermé (cercle fermé de personnes peu fiables, et peu crédibles)
    Qui s’apparente au modèle de fonctionnement de la Mafia calabraise, où sicilienne, en Italie




    2



    0
    anonyme
    21 septembre 2017 - 12 h 05 min

    Le lourd héritage de l’affairiste-beznassi, l’ancien big boss du FAF, Qui a laissé le football algérien en quasi faillite, avec un air hautain d’arrogance, et de mépris aux algériensSans rendre des comptes, ni respect aux institutions algériennes Remplacé par un autre grand affairiste-marbriste, amateur de football
    Venu de la ville dynamique et industrielle de Bordj Bouarreiridj, Soutenu par un clan affairiste Qui l’a mis en place
    Résultat de l’instabilité et de la lutte des clans maffieux affairistes, au sommet de l’état, et de ses institutions Le football algérien est en train de couler, de sombrer.
    Promesses, mensonges, illusions, et fuites en avant: prochaine coupe d’Afrique, prochaine coupe du Monde, En fait: prochains mandats à préparer et à assurer dans les coulisses (soutiens, marchandages…..)




    2



    0
    USMS
    19 septembre 2017 - 6 h 41 min

    ça fait toujours un vieux de moins en fonction, un bénéfice de 400 000 da par mois pour ne rien faire et une place de libre pour les JEUNES COMPÉTENCES. A quand la démission de KARBAJ qui nous l’a annoncés à maintes reprises en jurant à la télé en direct. Nous serons très heureux s’il pouvait partir cette fois-ci après avoir fait ce qu’il avait juré de ne plus faire après la saison catastrophique 2016/2017, à savoir le report des matchs pour les clubs qui disputent les titres africains. Ajoutez à cela la désignation des stades qui en est déjà à trois changements. Chadi madi galli rassi 20 août, 5 juillet, tchaker…tataouine etc….




    2



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.