Saisie de plus de 5 tonnes de kif traité dans les wilayas côtières durant la saison estivale 2017

saisie
Les gendarmes ont saisi 5 t, 9 q et 9 kg de kif traité, l'été 2017. New Press

Les services de Gendarmerie nationale ont saisi 5 tonnes, 9 quintaux et 9 kg de kif traité au niveau des wilayas côtières lors de la saison estivale 2017, indique samedi un bilan du chef de division prévention et sécurité publique, le colonel Ahmed Attia. Le colonel Attia a annoncé, lors d’une conférence de presse animée au siège du commandement de la Gendarmerie nationale (Alger) consacrée à l’évaluation du plan de sécurisation de la saison estivale 2017, la saisie de 12 531 comprimés de psychotropes et 14 016 litres de carburants destinés à la contrebande.

La police judiciaire a traité 9 685 affaires, dont 64% liées à des crimes relevant du droit public et 10% d’affaires liées au crime organisé, avec une hausse estimée à 171% du nombre d’affaires par rapport à la même période de l’année dernière. La majorité des affaires traitées en matière de crime organisé porte sur le trafic de drogue, ayant permis l’arrestation de 10 533 individus, dont 952 placés en détention préventive, a précisé le responsable, faisant état du démantèlement de 116 associations de malfaiteurs et de l’arrestation de 381 délinquants.

Les mêmes services ont effectué 443 descentes au niveau des wilayas côtières ayant permis l’arrestation de 159 individus et la saisie de deux véhicules, outre 3 303 affaires de non-respect du droit privé ayant permis l’arrestation de 2 744 individus.

Concernant la lutte contre la migration clandestine, les unités de la Gendarmerie nationale ont traité, durant l’été 2017, 224 affaires à l’issue desquelles 667 étrangers de différentes nationalités africaines avaient été arrêtés, outre le traitement de 68 affaires liées à la migration clandestine ayant abouti au déferrement de 481 individus devant les autorités judiciaires.

Quant à la protection des mineurs, les mêmes services ont traité 74 affaires, soit une hausse du nombre de ces affaires par rapport à la même période de l’année dernière.

Dans le cadre de la lutte contre les feux de forêts, les services de la Gendarmerie nationale ont recensé, durant la période allant du 1er juin au 9 août dernier, 222 feux de forêts déclenchés au niveau de 39 wilayas du pays ayant causé la mort de 9 personnes et ravagé 2 763 ha. Ces services ont ouvert des enquêtes pour déterminer les origines de ces feux, ce qui a permis d’arrêter et de présenter 26 personnes devant les instances compétentes. Une personne a été placée en détention provisoire, 20 ont bénéficié de la liberté provisoire et 5 ont été placées sous contrôle judiciaire.

Concernant les atteintes aux biens culturels, 33 affaires ont été traitées, ce qui a permis de récupérer 331 pièces archéologiques, d’arrêter 40 personnes et de découvrir 7 nouveaux sites archéologiques dans les wilayas de Sétif (2 sites), Mila, El-Tarf, Khenchela, Tébessa et Médéa. Ces mêmes unités ont, durant la saison estivale 2017, enregistré 1 316 infractions liées à la protection de l’environnement, enregistrant une hausse de 34% par rapport à la saison précédente.

Dans ce cadre, le colonel Ahmed Attia a rappelé que les unités de la Gendarmerie nationale ont reçu entre le 1er juin et le 31 août dernier 342 422 appels téléphoniques sur le numéro vert 10 55, ce qui a permis de procéder à 16 243 interventions sur le terrain, ajoutant que 278 signalements sur le site électronique des pré-plaintes et des renseignements ont été recensés.

R. N.

Comment (4)

    L'EPERVIER.
    24 septembre 2017 - 17 h 24 min

    qu’on fasse subir a , PEDALE6 , ce qu’a fait subir , g.bush.1 , a l’ex; president panameen , m.noriega , accuse de collusion avec , pablo escobar, et les barons de la drogue s.americain. qu’on prenne cette grosse citrouille , et qu’on le place dans un avion pour la hollande , destination pas une boite gay d’amsterdam mais plutot dans une cellule a la haye.




    19



    0
    TARZAN
    24 septembre 2017 - 5 h 46 min

    ALORS LE MAROC NOUS DECLARE LA GUERRE DE DESTRUCTION DE L’ALGERIE PAR SA DROGUE QUI DETRUIT NOTRE JEUNESSE ET DONC L’AVENIR DU PAYS MAIS EN PLUS ILS ALIMENTENT LA CRIMINALITE QUI EN RESULTE AUTOMATIQUEMENT. QU’ATTEND L’ALGERIE POUR SAISIR L’ONU ET MEME LES USA CAR LES USA SONT DANS LA MEME SITUATION ET ILS COMPRENDRONT? SI L’ONU NE REAGIT PAS NOUS AVONS TOTALEMENT LE DROIT DE BOMBARDER LES CULTURES DU CANNABIS AU MAROC QUE LE ROI M6 EXPLOITE.
    DIRE QUE LE MAKHZEN NE CONNAIT PAS L’ENDROIT EST UN MENSONGE auquel SEULS LES MAROCAINS CROIENT COMME D’HABITUDE.




    39



    0
    Moskosdz
    23 septembre 2017 - 22 h 52 min

    Si le roi de la drogue ne sera pas jugé devant une juridiction internationale pour crimes narcotiques,rien n’arrêtera le pays maudit de nous inonder avec sa drogue.




    33



    2
    Amitou
    23 septembre 2017 - 21 h 59 min

    La corruption et la drogue sont les deux cancers qu il faut combattre sans aucune complaisance,nos elus a
    l assemblee des representants du peuple doivent imperativement revoir les lois punissants ces delits criminels
    et meme aller jusqu a la perpetuite pour les traficants et les corrompus.Singapour a reussi a eradiquer ces deux fleaux par plus de 56 candamnations par pendaison.




    19



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.