Messahel procédera bientôt à un mouvement dans le corps diplomatique

l'UA
Abdelkader Messahel. New Press

Par Hani Abdi – Algeriepatriotique a appris de sources sûres qu’un mouvement dans le corps diplomatique sera opéré dès la publication du décret portant nouvel organigramme du ministère des Affaires étrangères. Nos sources ont assuré que le décret est fin prêt et n’attend que la signature du président, Abdelaziz Bouteflika, avant qu’il ne soit envoyé à l’imprimerie officielle pour publication.

Nos sources ont affirmé que ce vaste mouvement est envisagé depuis l’installation d’Abdelkader Messahel comme ministre à part entière des Affaires étrangères. Il devra toucher plusieurs services au ministère mais aussi les ambassades et les consulats. Dans un précédent article, nous avions fait état de la volonté du MAE de renouveler les cadres dans le but de garantir une meilleure efficacité à l’action diplomatique de l’Algérie.

Connaissant parfaitement son département ministériel où il opère depuis près de vingt ans, Abdelkader Messahel veut ainsi par ce mouvement donner un nouveau souffle à l’action diplomatique de l’Algérie, en injectant du sang neuf et en renforçant l’encadrement par de nouvelles compétences précieuses en cette conjoncture marquée par la multiplication de conflits dans la région.

Dès sa nomination à la tête de ce département ministériel, Abdelkader Messahel a nommé aux postes stratégiques des diplomates expérimentés chevronnés, aux compétences bien reconnues. Il faut rappeler que le président Bouteflika, conformément à ses missions constitutionnelles, effectue chaque année des mouvements dans le corps diplomatique. Les deux derniers mouvements étaient légers, sans grands changements.

Le mouvement attendu devrait concerner plusieurs représentations diplomatiques importantes, en plus des postes stratégiques au ministère des Affaires étrangères. Les enjeux géopolitiques sont tels que l’Algérie doit impérativement donner un coup de fouet à son appareil diplomatique.

H. A.

Comment (32)

    Anonyme
    11 octobre 2017 - 10 h 53 min

    J’avais un ami avait un problème avec un pays européen, pour régler les modalités des droits de visite et tous, il a été interdit de voir ses enfants, il a dû prendre contact avec le chargé d’affaire d’une ambassade en europe ce dernier lui repond toujours : « soyez certains c’est question de temps » ne prenant pas en compte la réalité des fait qui sont une urgence! j’ai eu de ses nouvelles dernièrement: il n’a jamais revu ses enfants!!! voilà mes amis de quelle manière nos ambassades fonctionnent en europe…




    3



    0
    bougamous
    11 octobre 2017 - 8 h 42 min

    Il est grand temps de placer des diplomates à l’étranger qui défendent l’Algérie, comme Belaini.
    Car, pour le moment, l’image de l’Algérie est trop dégradée.Surtout en France où on laisse la
    voie libre à Mimi6 et son Makhzen de faire la pluie et le beau temps.Il faut mettre des Algériens efficaces
    dans tous les postes diplomatiques, si on veut redorer notre blason.




    5



    4
    Anonyme
    11 octobre 2017 - 3 h 11 min

    On pourrai dire la meme chose sur idir lui aussi n est pas fouille a alger !




    4



    0
    Youssef
    11 octobre 2017 - 2 h 08 min

    Avec tous mes respects à M.MESSAHEL, je préfère le tandem LAMAMRA – BELANI. C’est deux Messieurs ont rehaussé la politique étrangère Algérienne .




    8



    11
      PERSONNE
      11 octobre 2017 - 10 h 19 min

      Il ne s’agit pas de preferer celui ci a celui la. d’aimer les pommes de terre en frites ou en puree ou de preferer le rouge au vert. franchement ce type de jugement de valeur me laisse pantois. Oubliez ce tandem dont vous semblez fort nostalgique. Le premier va officier desormais sous d’autres cieux, et c’est tant mieux pour l’Algerie apres son parcours catastrophique a la tete de la diplomatie algerienne . Le second est a Bruxelles ou il fait du bon boulot. du tres bon meme. Quant a Messahel il n’a plus besoin de faire ses preuves. Il est connu et reconnu et apprecie de ses pairs et son parcours parle pour lui autant que ses qualites humaines qui sont sa force, contrairement a Lamamra, hautain et coupe du monde, reservant ses risettes a l’exterieur pour mieux tromper son monde et multi recidiviste regionaliste. Ces travers sont des secrets de polichinelle et ont toujours constitue son talon d’achille. Quant a Benali Cherif, sa competence est avere et ses qualites de communicateur sont un fait. Donc basta avec les preferences nostalgiques et laissons le Ministre Messahel et son team oeuvrer comme ils le font si bien pour une diplomatie algerienne efficace et feconde !




      11



      3
    Mus
    11 octobre 2017 - 0 h 38 min

    Que l’auteur de l’article et les fidèles d’Algérie Patriotique sachent que le mouvement diplomatique, a l’instar de ceux des walis, magistrats et hauts grades de l’armée, est ce qu’il y a de plus normal voire anodin. Sauf caprice de la Présidence, ce mouvement est annuel et devrait logiquement se produire entre les mois de juillet et octobre de chaque année. Donc rien a voir avec le nom du Ministre des Affaires Etrangères. M. Messahel pas plus que ceux qui l’ont précédé n’a de mérite personnel dans le timing et la mise en œuvre de ce mouvement qui est lié a la seule volonté du palais d’El Mouradia. Il concerne les diplomates cadres de carrière et parfois des « parachutes » de différents secteurs civils et militaires.
    Par contre que ce mouvement ait lieu fin octobre ou plus tard peut être préjudiciable a la bonne marche des services considérant que les diplomates, comme tous les chefs de familles, qu’il s’agisse de ceux rappelés a Alger ou qui partent dans les missions diplomatiques et consulaires a l’étranger, se préoccupent de la scolarité de leurs enfants. Celle-ci a déjà démarré dans plusieurs pays du monde dont le notre. Pensez donc a ces enfants, messieurs les décideurs « d’en haut ». En conclusion, le mouvement diplomatique n’a rien d’un évènement encore moins politique ou lié a une conjoncture politique quelconque. C’est un petit évènement dans la vie professionnelle des intéressés, sans plus.




    1



    1
    Felfel Har
    10 octobre 2017 - 22 h 42 min

    Est-ce sérieux? Rien ne se fera sans l’aval de fakhamatouhou! Et puis, vous croyez que nous allons placer des diplomates de carrière là où ils seront le plus utile pour le pays? Je suis persuadé que beaucoup de planqués vont se retrouver dans des capitales à l’étranger aux frais de la princesse. Qu’il est loin le temps où on parler de « l’homme qu’il faut à la place qu’il faut »!Encore un mouvement de chaises musicales!




    5



    2
      Kabylovich
      11 octobre 2017 - 1 h 13 min

      Je confirme !




      3



      0
      Anonyme
      11 octobre 2017 - 18 h 03 min

      L’homme qu’il faut a la place qu’il faut est une period qui n’a jamais existe en Algerie, de Ben Bella a fakhamatouhou en passant par boumedienne.Ne soyons pas nostalgique.




      0



      0
    Le Patriote
    10 octobre 2017 - 21 h 44 min

    C’est à croire qu’il n’y a plus de pilote dans l’avion ou quoi? Tout le monde sait que dans un régime présidentiel comme le nôtre, les Affaires Etrangères sont du ressort exclusif du Président de la République. Alors comment se fait-il qu’il « prépare » un vaste mouvement dans ce département ministériel. L’article va lui attirer des ennuis………………….




    11



    0
      Anonyme
      10 octobre 2017 - 22 h 59 min

      c est un ministère régalien comme celui de la défense et de l intérieur donc Bédoui peut faire des mouvement ds le corps policier et ne peut remplacer les préfet sans le chef de l état et le PM car celui le wali est nommé par ceux ci ; pareillement le chef d état major Gaid Salah vice ministre de la défense peut faire des mouvement mais ne peut engagé un guerre car le chef suprême des armée est le président seul . Ses trois ministère sont les garants de la souveraineté du pays et de plus chaque ministres d état sont habilité a prendre des décisions c est aussi ds leurs fonctions comme pr l éducation par exemple ; ses Intérieur Défense et MAE trois sont différents mais celui de la MAE encore plus car il fonctionne en binôme avec celui de la défense ( l ANP) et tt les grds pays fonctionnent ainsi comme le secrétaire d etat c’est comme un MAE travaille de pair avec le pentagone ( l armée US) et ne peuvent jamais aller a l encontre de l intérêt et la souveraineté de leur propre pays mais le patron reste le président et ne feront rien sans son approbation .




      4



      4
      anonymous
      11 octobre 2017 - 0 h 12 min

      en effet c’est du ressort du président ces mouvements, mais……………..




      3



      0
    JCT
    10 octobre 2017 - 21 h 36 min

    Messahel est un homme intelligent et a tjrs fait son job ; il faut reconnaitre a certains hommes leurs valeurs et leurs compétences qd ils en ont ; malgré que j ai plus un pti faible pour Lamamra car il excelle et n aurait pas été approuvé comme diplomate algérien membre de l ONU nommé par d autres diplomates du Monde et du nveau secrétaire général de l ONU Antonio Guterres ; notre président Bouteflika fut le président de l assemblée général de l ONU en 1975 je crois ; donc l Algerie a tjrs eu une diplomatie de haut niveau ; même pdt la guerre civile pr préserver notre souveraineté ctre ceux qui voulait nous voir tomber. Mr Messahel a raison de revoir ses effectifs et de leurs demander d avantages pr représenter leur patrie et les intérêts ainsi que leurs ressortissants la ou ils se trouvent dans le monde car si l Algérie est une grande nation diplomatique international car elle est écouter même par les plus grandes puissances du monde due a son histoire et ses positions souvent de pays non alignés et neutre qui cherche tjrs des solutions politiques et pacifiques ; mais sur le terrain concernant les ambassadeurs ;consuls; ht fonctionnaires et fonctionnaire devrait plus œuvré à donner une image positive de l Algérie mais surtout de protéger et aider ses ressortissant algériens ds ses pays du monde. les algériens et algériennes attendent ceci MR MAE.




    8



    8
      Amar
      10 octobre 2017 - 22 h 42 min

      Même sous le régime de Chadli et Hlima les Français n’ont pas baissé le pantalon d’un diplomate Algérien à l’aéroport d’Orly comme ils l’ont fait avec un ministre de Bouteflika, alors arrête ta chita et mange en silence !

      Parce qu’ils vous tiennent avec les biens volés que vous cachez chez eux .




      8



      6
        JCT
        11 octobre 2017 - 21 h 41 min

        Tu sais Amar qu on connait pas les gens on les vouvoie déjà ; ensuite pour ta gouverne je vis en France depuis bébé et on a droit de ne pas être d accord ; mais de la à insulter les gens de chiatte et j ai droit d aimer l Algérie et d en parler, je sais même pas ce que’ ca veut dire c’est pas mon élément de langage en France ; et sache que ds ma vie je n ai compté que sur moi et le bon dieu a ta différence qui surement devait profiter de privilèges qu il na plus aujour dhui; ce svent des gens la qui tourne comme des girouettes des qu ils en n ont plus de privilèges ; hé mec moi j ai ce qu il faut en France et en Algérie et je n attend rien de ce gouvernement ou de qui que ce soit a ta différence je compte que sr moi et le bon dieu ; mais ta vie en Algérie a toi de misère puisque tu juges les autres sans les connaitre et donc je vais pas me gêné est le dernier de mes soucis. A l avenir ne juge pas les gens sans les connaitre.




        4



        1
    karimdz
    10 octobre 2017 - 20 h 11 min

    Très bonne initiative que l on attend depuis longtemps, il est temps de remplacer certains opportunistes par de vrais diplomates, je ne peux qu encourager Messahel, l excellent ministre des affaires étrangères, dans cette voie.




    9



    7
    TARZAN
    10 octobre 2017 - 19 h 50 min

    moi la question que je me pose,est que font nos diplomates pour poursuivre le dictionnaire larousse en justice d’une part pour attribuer à émir abdelkader des origines marocaines alors que historiquement il n’a aucun rapport avec ce pays et ce peuple maudit de dieu (allez sur wikipédia sur émir abdelkader et allez à la rubrique origines et vous verrez qu’il est originaire du rif avec précision maroc avec comme source le dictionnaire larousse, j’ai essayé de rectifier mais impossible, algériens envahissez cet article en modifiant cette fourberie franco marocaine qui encore une fois veulent priver l’algérie entachent de tout ce qui fait notre réputation) je vous rappelle que la force et le respect d’un pays se mesure à son histoire et sa culture, et ces deux pays font tout pour nous les enlever. allez y sur ce site pour rectifier, car émir va avoir une notoriété internationale bientôt et je ne veux qu’un brésilien ou un américain ou un chinois me dira qu’il est marocain. et d’autre part, deuxième point qui montre l’incompétence de nos diplomates est toujours dans ce pseudo dictionnaire larousse qui attribue au maroc le sahara occidental sur les cartes du maroc. sur quelle base juridique, historique ou diplomatique??? motus pour les responsables de ce dictionnaire tant que nos dirigeant restent muets. je rappelle que l’ONU, les USA et m^me la france, la carte du maroc demeure celle qu’i l a toujours connut depuis 1830 (avant que la france leur offre oujda, figuieg et autres territoires algériens à l’est du fleuve moulouya). e
    Encore une fois algériens et sahraouis manifestez vous contre ce dictionnaire larousse car il induit les forces vives (étudiants, etc.) de la france et des pays francophones vers un amalgame dangereux faisant croire que le sahara occidental est marocain et du coup ils ne comprennent donc pas le combat des sahraouis et rend encore plus complexe leur combat. je rappelle que le service juridique de larousse est tenu par une marocaine




    21



    6
      Jean_Boucane
      10 octobre 2017 - 22 h 48 min

      Effectivement je suis scotché, pour rappel Larousse appartient a Hachette et donc c’est Lagardere qui est derriere cette propagande! C’est trés violent comme propagande, il est temps de réagir!!!




      9



      1
    L'inspecteur
    10 octobre 2017 - 19 h 45 min

    Un ministre « chevronné » parachuté comme l’ambassadeur qu’il a nommé à Pairs, comme le consul général de Paris, comme le consul de Saint Etienne un certain Lasbet où se trouve une fonctionnaire intouchable mariée à un Marocain qui décide de tout, ce consul adore voyager au Maroc pour des « vacances ». Comme par hasard c’est « diplomates » sont copains.

    La seule compétence qu’ils ont c’est qu’ils font partie des protégés de la clique aux origines douteuses car ils sont plus Maghrébins qu’Algériens.

    Ces nominations font partie des préparatifs pour les prochaines élections présidentielles, le domino était déjà fermé et ils vont le fermer encore plus ! il va falloir quelqu’un capable de renverser la table car la comédie n’a fait que trop durée !




    10



    1
    BEKADDOUR Mohammed
    10 octobre 2017 - 19 h 05 min

    ADDITIF : Ceci est une évidence qui crève les yeux, la situation de l’espèce humaine, comme dirait Eddar Ouine, leur Darwin, appelle pour sa survie un Nous_Universel, Monsieur Messahel le sait, la vraie diplomatie algérienne fonctionne sur cette longueur d’onde, mais ses diplomates vivent une curieuse récréation, hélas pour eux « L’école est finie », ils sont condamnés à la construction du Nous_Algériens, qui contribuera à l’avancée des humains vers leur Nous universel, pour les sauver du piège, un Nous-Algériens qui exclue la médiocrité, Le Nous du Combat, HASTA LA VISTA, Hombre !




    7



    4
    GÉNOCIDE ALGÉRIENS, ON N'OUBLIE PAS !!!
    10 octobre 2017 - 18 h 17 min

    Bref des nouveaux voleur et non nationaliste dans ce pseudo gouvernement , rien de neuf !




    8



    13
      TARZAN
      10 octobre 2017 - 19 h 31 min

      encore un makhzéniste




      9



      4
        Rachid
        10 octobre 2017 - 20 h 33 min

        En plus c’est un diplômé du CFA (Centre de Formation Administrive) d’Alger, c’est tout.
        Tant pis pour les diplomates énarques qui ont passé leurs carrières dans des placards au MAE.




        5



        4
        Rachid
        10 octobre 2017 - 20 h 35 min

        En plus c’est un diplômé du CFA (Centre de Formation Administrative) d’Alger, c’est tout.
        Tant pis pour les diplomates énarques qui ont passé leurs carrières dans des placards au MAE.




        3



        3
    Anonyme
    10 octobre 2017 - 17 h 31 min

    Placez les gens compétents surtout dans les consulats. Nous avons besoin des Algériens patriotes et non pas des compteurs et convertisseurs de devises.




    24



    0
    BEKADDOUR Mohammed
    10 octobre 2017 - 17 h 10 min

    Monsieur Le Ministre, où est-elle LA RACE des consuls, en particulier, qui activait en France du temps de Houari B… Pour lesqsuels LE NOUS_ALGERIENS avait un sens concret, la première fois sque j’ai eu affaire à un consul algérien en France, c’était à l’occasion de ma convocation pour les formalités d’aptitude au Service National, pour l’honorer, et honorer ses pairs, je le nomme : GAOUAR ! Je venais d’entrer en classe de seconde dans un lycée de France, il m’a fait aimer Le Nous, ce Nous devenu « Moi », chacun pour soi, échec garanti lorsque l’individualisme effrite la nation, ya assafa ! Il y aurait tant à dire, dites : Avez-vous un emploi ? ! L’emploi où le moi s’efface, sachant qu’il y a deux « Moi » en compétition, Le Moi Royal Divin, et Le Moi Vil Satanique, ETC




    13



    1
    TARZAN
    10 octobre 2017 - 16 h 55 min

    les diplomates algériens se battent pour partir en poste à l’étranger, et ne cherchent qu’à s’enrichir personnellement, j’ai connu quelques diplomates algériens et je puis vous dire que c’est pathétique. il suffit juste de voir comment le makhzen manipule cheb khaled à l’étranger (il fait plus de publicité sur le maroc que l’algérie qui passe en second plan, quand il reçoit un prix à l’étranger il commence toujours par remercier le maroc avant l’algérie, pour vous dire, et khaled dit même que le raï est marocain aussi, le but recherché par le makhzen pour détourner notre style devenu international) pour avoir une idée sur l’incompétence de nos diplomates. le manque de formation sur le rôle de la communication et l’information directe, vicieuse ou subliminale est hallucinant. alors quant à la connaissance de l’histoire de l’algérie et du monde, on en parle même pas!




    10



    2
      anti-khafafich
      10 octobre 2017 - 19 h 38 min

      j’ai été moi même voir un consul pour un sujet du genre, ce dernier a simplement rétorqué « laisse les faire… ». avec des expressions « inchAllah », « laisse les faire » et « Allah ghaleb » je ne vois pas comment pourra t on changer !!!




      8



      0
      Kamel
      10 octobre 2017 - 20 h 04 min

      Cheb Khaled est le roi du consulat de Créteil, les fonctionnaires le reçoive à la porte en délégation et sa Marocaine qui a obtenue le nationalité algérienne sans même se rendre en Algérie est traitée comme un reine.

      Les cachets qu’il touche en Algérie où ils sont protégés dépassent tout entendement, son managére c’est sa femme.

      Si vous voulez envoyer quelque chose d’interdit en Algérie confiez le à Cheb Khaled car il n’est jamais fouillé à son arrivée à Oran depuis le Casablanca ou Rabat..




      13



      2
        Anonyme
        11 octobre 2017 - 3 h 56 min

        On paye l’esclave des babouche, Khaled, pour qu’il nous insulte davantage.




        3



        3
      Anonyme
      11 octobre 2017 - 8 h 14 min

      Le sujet ce n est pas khaled je suis degoute par
      Votre regionalisme minable




      2



      2
        JCT
        12 octobre 2017 - 3 h 13 min

        Je suis algérien et je suis d accord avc toi , ft être juste ds la vie ; ce n est pas le sujet mais je l adore comme chanteur algérien et il a véhiculer le rai algérien ds le monde entier donc il reste un produit algérien mais seulement qd il chante sinon qd il parle ds les plateaux tv ou qd ill se lance ds la politique il est plus algérien il est brahl… cest clair ; j ai honte a sa place et je zappe la chaine ; alors ds ce cas qd il parle parce que avec l Algérie il a tjrs chanter mais qd il parle c vrai il est plutôt marocain ds ce cas gardez le…on nen veut pas ; on n en veut plus ; mais lah y rlef Khaled pr tte ses chansons rai algériennes qui ont fait danser le monde ; ns les algériens ont veut que des killers comme on a tjrs produit Zidane Benzema algérien avt tt ;mami et pleins d autres et qd ils deviennent des caves on vs les laisse . merci au Maroc ; tu vois en tant qu algérien ;on pense pas ts pareil….mais qd ca va changer pr eux au Maroc ; j espère qu il ne revendiqueront pas leurs algerianité come bcps autres qui ont craché su l Algérie qui font allégeance au roi mimi6 la joufflue ami d Israël ; il ne peuvent plus être algérien; ne serai ce que leur fierté personnel mais ils ont n en plus depuis très lgtps donc ne peuvent être de vrai algérien au fond d eux même …ca… ca n a pas de prix!




        1



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.