Artistes de rue : une nouvelle tendance

Guitares, baffles, micros, chevalets… tous les matins, une poignée d’artistes installe son matériel au niveau de la place Audin. C’est là qu’ils vont passer leur journée. Ils ont choisi de travailler dans la rue parce qu’ils tiennent à leur liberté et comptent sur leur bonne étoile pour glaner de quoi vivre.

Comment (2)

    Rachid Yekkour
    9 novembre 2017 - 15 h 19 min

    Bonjour
    Hasna Ben

    Un très beau reportage car il sort de l’ordinaire et de la répétition.
    Je veux dire par là, le sujet des artistes de rue est pour la première fois que l’on parle de ça.
    Si ma mémoire est bonne, on a déjà écrit sur le musicien aveugle du Tunnel des facultés dans les 1980 à peu près.
    Je vous souhaite une bonne continuation et surtout dans ce genre de reportage des jeunes artistes de rue.

    A bientôt de vous revoir pour un autre article.
    Merci Tanemirt Saha

    Rachid Yekkour




    8



    0
    GHEDIA Aziz
    7 novembre 2017 - 13 h 48 min

    Initiative à encourager. Et pas seulement à Alger mais dans toutes les grandes d’Algérie où la culture et l’animation laissent à désirer pour ne pas dire inexistantes.




    11



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.