Messahel bientôt à Washington pour une conférence sur la sécurité en Afrique

Tournée Messahel
Abdelkader Messahel, ministre des Affaires étrangères. New Press

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, participera à la Conférence ministérielle sur le commerce, la sécurité et la gouvernance en Afrique qui se tiendra à Washington le 17 novembre 2017, à l’invitation du secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, indique, ce mardi, un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Cette réunion «regroupera les ministres des Affaires étrangères d’une quarantaine de pays, des chefs d’entreprise africains et américains ainsi que les responsables des principales institutions américaines en charge des thématiques débattues», précise la même source, ajoutant que «cette importante rencontre sera l’occasion pour Abdelkader Messahel de présenter l’expérience algérienne en matière de lutte contre le terrorisme, les politiques de dé-radicalisation et de réconciliation nationale ainsi que le processus d’ancrage de la démocratie en tant qu’antidote au discours de l’exclusif et de l’exclusion étranger aux valeurs de la société algérienne».

Auparavant, Messahel prendra part le 15 novembre au Caire à la réunion ministérielle tripartite Algérie-Egypte-Tunisie sur la Libye. Cette rencontre, qui fait suite à la réunion tripartite d’Alger de juin dernier, permettra aux trois ministres de «passer en revue les derniers développements survenus dans ce pays et d’examiner l’ensemble des facteurs susceptibles d’être mis à contribution pour favoriser le règlement rapide de la crise dans le cadre de l’Accord politique libyen du 17 décembre 2015», note le communiqué du MAE.

R. N.

Comment (3)

    Algérien
    16 novembre 2017 - 2 h 38 min

    Attention Algérie 360 est un faux médias Algériens
    Faites le test
    Dénoncer les manipulateurs et défendez votre pays
    Ça sera censurer
    Dites du mal aussitôt publié




    0



    0
    Zaatar
    15 novembre 2017 - 19 h 04 min

    La sécurité en Afrique passe d’abord par la mise hors d’état de nuire du roitelet mokhokho6 et ses sbires. la sécurité en Afrique passe d’abord par l’obligation de la décolonisation de la RASD envahi par le fumeur de pétards. Aussi, tant que la drogue circule aisément sur les routes africaines en provenance du royaume de mokhokho6 et sous la bienveillance de ce dernier, la sécurité en Afrique ne sera qu’un vain mot.




    1



    1
    Mello
    14 novembre 2017 - 18 h 25 min

    A Washington pour une conference sur la securite en Afrique, c’est un dilemne pour ces amerlocs qui agressent le monde des faibles. La securite en Afrique ne releve que des Africains seuls a meme de se prendre en charge. La tyrannie des uns et des autres ne peut qu’aboutir qu’a un climat de violence . Peut on, reellement , aboutir a une securite en Afrique , apres une conference a Washington ?. …




    5



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.