Les autorités sud-africaines qualifient la presse marocaine de «menteuse»

Molewa marocaine
Edna Molewa, ministre sud-africaine des Affaires environnementales. D. R.

Par Sadek Sahraoui Les autorités sud-africaines sont très remontées contre le Makhzen et la presse marocaine qui n’ont pas hésité à exploiter sans vergogne le bref échange entre le président Zuma et Mohammed VI à Abidjan la semaine dernière, lors du sommet UA-UE, pour faire croire que Pretoria a mis de l’eau dans son vin concernant la question du Sahara Occidental.

Dans une mise au point cinglante rendue publique ce matin, la ministre sud-africaine des Affaires environnementales, Edna Molewa, a abondamment critiqué un article de la presse marocaine évoquant un «changement majeur de la politique de l’Afrique du Sud à l’égard du Maroc et du problème du Sahara Occidental». Disant parler en sa qualité de présidente du sous-comité des relations internationales de l’ANC, Edna Molewa a qualifié l’article en question et ceux mis en ligne par les sites News24 et City Press de «méchants, mensongers et tordus».

Dans son acerbe mise au point, la responsable au sein de l’ANC dit ne pas comprendre comment l’annonce par le Maroc de l’envoi d’un ambassadeur à Pretoria peut être interprétée par la presse marocaine comme «un tournant dans la politique menée de longue date par l’ANC» à l’égard du dossier sahraoui. Edna Molewa soutient à ce propos mordicus que les journaux qui ont publié des articles évoquant un «changement de politique» sont des menteurs. «On ne sait pas sur quelle base l’auteur (de l’article) a formulé cette supposition alors qu’aucun communiqué officiel de la présidence sud-africaine sur cette rencontre n’a été publié», souligne la ministre sud-africaine des Affaires environnementales qui précise cependant que l’ANC n’a jamais perçu le Maroc comme un ennemi, ni mis en place une politique destinée à isoler ce pays. «Notre soutien total et sans équivoque au Sahara Occidental n’est pas dirigé contre le Maroc», a fait comprendre Edna Molewa.

A ce propos, elle a rappelé que ce sont les Marocains qui ont coupé en 2004 de manière unilatérale leurs relations diplomatiques avec l’Afrique du Sud après la décision de Thabo Mbeki d’établir des liens avec la République arabe sahraouie. Dans la foulée, elle a précisé qu’aujourd’hui c’est Rabat qui cherche à renouer avec Pretoria les relations bilatérales. Au-delà, Edna Molewa a indiqué qu’il n’y a pas de mal à ce que les deux pays discutent du sujet, ajoutant que de toutes les manières «la position du gouvernement sud-africain et de l’ANC n’a pas changé en ce qui concerne la question du Sahara Occidental».

A l’occasion, elle a réitéré le soutien «indéfectible» de l’Afrique du Sud «au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination». C’est une position, a déclaré Molewa, qui a été renforcée par les dirigeants successifs de l’ANC. «L’ANC a des liens fraternels avec le Front Polisario et reconnaît la République arabe sahraouie démocratique : l’organisation considère l’occupation du Sahara Occidental comme une forme de colonialisme et reste forte dans son opposition à la poursuite de l’occupation», a-t-elle encore souligné.

S. S.

Comment (18)

    Anti-Nifaq
    5 décembre 2017 - 11 h 44 min

    Madame Edna Molewa qualifie les médias marocains de «méchants, mensongers et tordus». Malheureusement ce n’est pas un scoop pour nous algériens, nous sommes habitués aux mensonges et aux falsifications des marocains qui excellent dans la désinformation et le travestissement infantile des faits. Ce qu’il faut retenir est que les médias d’endoctrinement marocains ne servent qu’à fournir aux sujets makhzeniens la matière qui fortifie leurs illusions et chimères fondées sur les mensonges et les élucubrations. Les sujets makhzeniens sont formatés dans les mensonges et le nifaq, à force de répéter les mensonges, ces mensonges deviennent leur réalité et leur vérité nationale




    10



    0
    manseur
    5 décembre 2017 - 8 h 39 min

    ce monologue marocain est presque fini;un jour viendra ou ce royaume du plaisir charnel se réveillera sur un tonnerre républicain et ou toute la république marocaine démocratique et populaire reconnaîtra que ce gros mensonge n’était qu’un cauchemar colonialiste.




    12



    1
    Zaatar
    4 décembre 2017 - 20 h 09 min

    Il y a bien sur le pétard, il y a également la poudre blanche. Il y a aussi l’espion à la solde d’Israël. Il y a bien évidement le terroriste bien identifié. Il y a à l’évidence les péripatéticiennes. Et voila maintenant qu’il y a le menteur. Décidément ce Makhzen n’arrêtera jamais de nous bluffer… ça sera quoi prochainement? moi je mettrai bien une pièce sur machiavel…




    30



    3
    Moskosdz
    4 décembre 2017 - 19 h 31 min

    Juif qui parle,bouche qui ment(Victor Hugo),le conseiller du royaume de la drogue,lui même est Juif.




    29



    4
    Le Patriote
    4 décembre 2017 - 19 h 29 min

    Ce Maroc est à l’image de son roi et ressemble à cette femme moche, laide, ugly; bach3a; t’harrab. Une fois cette « beauté raconte à ses copines incrédules l’histoire abracadabrante suivante:
    -un jour je tombe nez-à-nez avec un très bel homme, dit-elle.
    – ses copines: « et alors? »
    – elle: « j’ai couru, j’ai couru, j’ai couru à en perdre mon souffle ».
    ses copines: « et il t’a rattrapée? »
    – elle, triste: « non c’est moi qui lui courait après . Il courait tellement vite que j’ai pas pu le rattraper »




    32



    4
    Dahmane
    4 décembre 2017 - 19 h 19 min

    Merci a l’ANC pour cette precisions et a l’Afrique du Sud, ce grand pays de MANDELA.




    30



    4
    HANNIBAL
    4 décembre 2017 - 18 h 59 min

    Un petit rappel a l’histoire ( hassan dos ) a refusé de recevoir Mandela et bizarre tout opposant qui passe par ( rabat )
    perdait sa Liberté la délégation du FLN en a fait les frais tout ce que dit le royaume du plaisir est un
    mensonge pays de la lacheté et de la trahison .




    36



    6
      Le Patriote
      4 décembre 2017 - 19 h 12 min

      C’est clair. J’ajouterais « vade retro satanas » à ce roi prétendu roi mais diable avéré. En prime et comme écrirait le Canard enchaîné: « Pan sur le bec » ou comme on dit chez nous: quel coup de pied au c…!




      26



      6
    Anonyme
    4 décembre 2017 - 18 h 01 min

    Fiat lux! Et la lumière fut! Nous avons maintenant la preuve par neuf que la presse marocaine est mue par des besoins congénitaux de mentir. Elle tourne le dos au code de déontologie du journalisme promulgué à Munich par la Déclaration des devoirs et droits du jounaliste du 24 novembre 1971, notamment le respect absolu de la vérité et la publication seulement d’info dont l’origine est connue/vérifiée. « Le mensonge passe, la vérité reste », tel est l’avertissement que lançait Napoléon Bonaparte à ceux qui étaient tentés de falsifier l’histoire. Maintenant que l’Afrique du Sud a remis le Maroc à sa place, sa presse va-t-elle aussi s’asseoir sur un autre devoir du journaliste, celui de démentir une information qu’elle savait fausse? J’en doute, car, il s’avère que depuis un certain temps, la consommation de H est en hausse au Maroc, d’où une montée du psychédélisme à Wonderland, le jardin où tout ce qui est illicite est permis.




    26



    5
      Felfel Har
      4 décembre 2017 - 23 h 57 min

      Rien d’étonnant à ce que la presse marocaine singe celle des judéo-chrétiens qui se permet toutes les fantaisies, de la désinformation à la propagande, en passant par les Fake News pondus par leurs spins doctors, foulant ainsi aux pieds les canons du journalisme! Le jounaliste qui les respecte a droit à ma considération, contrairement au plumitif qui sert de caisse de résonnance à des labos spécialiste de la manipulation des faits. Salutations!




      15



      2
    defaite
    4 décembre 2017 - 17 h 48 min

    et c’est la ministre sud-africaine des Affaires environnementales qui annonce cette mise au point??? le ministres des affaires étrangères est malade??




    22



    10
      Chaoui
      5 décembre 2017 - 13 h 48 min

      Ça viendra si la presse marocaine persiste. Le MAE Sud Africain comme tous les MAE du monde n’a pas à faire de déclaration en réaction de ragots que peuvent colporter des médias étrangers. Ce n’est pas dans les usages. Et les MAE ne feraient que ça !
      Quant à l’intervention de Madame Edna Molewa, cette dernière ne s’exprime pas – et elle le précise – en qualité de Ministre mais de Vice-Présidente de la sous Commission des Affaires Internationales de l’ANC.(…)




      3



      0
    youssef
    4 décembre 2017 - 17 h 41 min

    Qui ne connaît pas la presse du makhzen ? C’est la spécialiste dans l ‘art du mensonge et la déformation. Elle est la seule presse au monde qui transforme la défaite en victoire sans rougir.




    29



    6
    Ninir
    4 décembre 2017 - 17 h 13 min

    c’est clair, net et précis. après cela n’allez pas chercher les poux là où il n’y en a pas.




    28



    3
    Hamid
    4 décembre 2017 - 17 h 13 min

    Le mieux était de ne pas renouer une quelconque relation, qui plus est quand c’est l’autre qui la rompe.
    Des monstres restent des monstres et ne changent jamais, ils ont signé un cessé le feu avec les autochtones du pays qu’ils ont colonisé dans le but de leur faire perdre leur temps et cherche à les avoir par l’usure étant donné que beaucoup de puissances assistent dans tous les domaines y compris pour la sécurité intérieur.
    Personne n’est contre les sujets, mais comme ils considèrent leur roi de dieu qui doit décider de tout, il n’y a pas de marge de manœuvre.
    Ce royaume cherche à renouer des relations que pour son intérêt et tout ce qu’il fait est dans ce sens, bien que toutes ses volontés sont d’une laideur épouvantable et inhumaine.




    24



    3
    Mandéla
    4 décembre 2017 - 16 h 09 min

    dés qu’une haute personnalité ou délégation étrangére s’approche du makhnez, la presse et tous les médias mokokos affirment sans vergogne que ces personnalités déclarent leur soutien et leur attachement a la politique expansionniste du sahara occidendal.
    la désinformation, la manipulation, la propagande, les songes et les mensonges sont l’essence ou la drogue méme du makhnez.




    31



    4
    Chaoui
    4 décembre 2017 - 15 h 56 min

    Vive le Sahara Occidental…LIBRE !
    Ça viendra frères Sahraouis…Courage et patience…




    34



    5
    Jean_Boucane
    4 décembre 2017 - 15 h 50 min

    En meme temps c’est la strategie marocaine! Il parte tout seul puis demande a revenir et quand tu acceptes de revenir il te sorte qu’ils ont fait changer les mentalites! Une diplomatie tres bizarre…
    Meme le Nigeria est deja fatigue du Maroc, c’est pour dire le niveau..
    Par contre, il est temps que l’Algerie se reveille et se redeploie car on perd du terrain face a l’offensive franco-marocaine meme si je pense que la France lache petit a petit le Maroc pour la Cote d’Ivoire! C’est bizzarre mais je donne 2 ans pour qu’une broulle Maroc/Cote d’Ivoire eclate pour plaire a mama Franca, retenez bien ce que je vous dit




    31



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.