Relations algéro-marocaines : Mohammed VI opte pour l’escalade

S’il y a bien quelqu’un qui doit saisir la justice, c’est bien l’Algérie
Mohammed VI et Macron au Sommet UA-UE. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le Makhzen a juré, de toute évidence, de maintenir les relations algéro-marocaines sous tension. Alors que l’Etat algérien multiplie les gestes d’apaisement et d’amitié à l’égard de son voisin de l’ouest, comme la chaleureuse poignée de main donnée par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, à Mohammed VI lors de la photo de famille du Sommet Afrique-Europe qui s’est tenu le 29 novembre dernier en Côte-d’Ivoire, Rabat ne rate, en revanche, aucune occasion pour jeter de l’huile sur le feu. Il apparaît clairement que la politique algérienne de Mohammed VI repose sur la stratégie de la tension permanente, de la discorde et de la provocation.

Autrement, comment expliquer la démarche de Rabat d’ester le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, pour les propos qu’il a tenus sur la RAM, la compagnie aérienne marocaine. Car, il ne faut pas se tromper, la RAM n’aurait jamais pu prendre elle seule la décision d’attaquer en justice un haut responsable algérien.

Plusieurs sources rapportent, en effet, que la plainte de la Royal Air Maroc contre Abdelkader Messahel doit être déposée avant le 20 janvier prochain. Après avoir envisagé le dépôt de la plainte à Bruxelles et écarté le Maroc et l’Algérie, la compagnie aérienne a finalement choisi de le faire à Paris en s’entourant de l’avocat marocain Hicham Naciri et son confrère français Ralph Boussier, rapporte le site telquel.ma. «Les propos ayant été filmés et publiés sur YouTube, nous pouvons intenter une action judiciaire n’importe où», explique une source proche du dossier, selon laquelle la plainte est actuellement en cours d’élaboration.

Lors d’un forum d’affaires organisé en Algérie, le ministre avait accusé la RAM de transporter autre chose que des passagers et les banques marocaines de blanchir l’argent de la drogue en Afrique. «Les banques marocaines, c’est le blanchiment de l’argent du haschisch, ça tout le monde le sait. Ce sont des chefs d’Etat africains qui me le disent», avait-il déclaré devant un parterre de chefs d’entreprise algériens, avant d’ajouter : «Si c’est ça les banques, je ne sais pas, personne ne nous impressionne. La Royal Air Maroc transporte autre chose que des passagers, et cela tout le monde le sait. On n’est pas le Maroc.»

Les observateurs s’étonnent que cette déclaration ait scandalisé le Makhzen du moment que tout la planète, y compris l’ONU, sait que le Maroc est non seulement le plus grand producteur de cannabis, mais se trouve être également le premier exportateur de cette drogue dans le monde. Le Maroc est même devenu, ces dernières années, la destination favorite des consommateurs de cannabis. Cette drogue se vend et se consomme au vu et su de tout le monde au pays de Mohammed VI. En parlant de la drogue au Maroc, Abdelkader Messahel a, en réalité, enfoncé des portes ouvertes.

S’il y a quelqu’un qui doit saisir la justice, c’est bien l’Algérie. Le Maroc envoie chaque année d’énormes quantités de drogue sur le territoire national pour massacrer la jeunesse algérienne. Un tout autre pays aurait considéré la chose comme une vraie déclaration de guerre. Mohammed VI peut se considérer chanceux d’avoir un voisin aussi patient que l’Algérie. Mais, il doit savoir aussi qu’il n’est pas de son intérêt de trop tirer sur la corde, car qui sème le vent…

S. S.

Comment (31)

    boris
    18 décembre 2017 - 11 h 44 min

    AL QODS COMPTE SES MORTS. CETTE MOSQUÉE EST DEVENUE LA PROPRIÉTÉ DES SIONISTES. MAIS LES PETITS JOUENT A QUI APPARTIENNENT LES BILLES.

    6
    3
    Nourdine
    18 décembre 2017 - 10 h 46 min

    Au risque de voir le procès sur la production de la drogue et le blanchiment d’argent ? Pourquoi les banques marocaines accusées franchement de blanchiment d’argent n’estent pas en justice alors que la RAM qui « transporte autre chose que des passagers » porte plainte contre l’évidence??? à moins que les bagages aient un statut particulier? Est-ce encore une berceuse pour le peuple marocain ?
    Le but (inavoué) du makhzen est de parasiter les relations algéro-françaises qui ne peuvent que s’améliorer car l’Algérie « est un pays qui compte » sans avoir eu à vendre son honneur et son peuple.

    9
    10
    bougamouss
    18 décembre 2017 - 9 h 34 min

    Un ancien président avait dit: »Goulna Klima Asbahna fi Dlima » .C’était à l’époque de feu Houari BOUMEDIENE(Rahimaho Allah).C’était l’époque où l’Algérie avait son poids.Maintenant, à force de vouloir rester neutre dans tous les domaines, Nous sommes amis avec Personne.Sauf l’Iran, et encore…
    C’est normal qu’Escobar6 ose ester en justice notre MESSAHEL, qui n’a dit que la vérité. Il faudra qu’on change de politique et qu’on s’entoure de beaucoup d' »Amis » ou soi-disant « Amis », et qu’on fasse de la publicité sur l’Algérie A L’ETRANGER!! C’est là que ça se passe!

    5
    9
    Zaatar
    18 décembre 2017 - 7 h 43 min

    Mokhokho6 va péter dans l’eau et va faire des bulles, tout comme sa compagnie aérienne qui RAM dans le sable va finir par moisir au soleil. Au rythme de leur production de pétards long format et de leur consommation de poudre blanche, le makhzen avec son mokhokho6 vont finir par se confondre à leur produits.

    13
    12
    Anonyme
    17 décembre 2017 - 23 h 51 min

    Mes amis, je n’ai pas peur du roi de la drogue, mais des harkis internes.

    Nous soutenons M. Messahel jusqu’au bout.

    18
    15
    APULEE DE SALDAE
    17 décembre 2017 - 21 h 18 min

    Un autre pète d’un roitelet aux abois.Nous sommes 41 millions d’algériens à témoigner qu »air coucou du makhzen  » est la royale transporteuse de kif .Respect pour votre langage sans fard monsieur MESSAHEL , c’est le sceau de l’algérien fier et honnête.

    14
    4
    Anonyme
    17 décembre 2017 - 20 h 58 min

    Les responsables qui ont des biens au Maroc, qu’ils se démerdent.
    On ne va pas lâcher notre ministre à cause de leurs bien.
    En tout cas, cette affaire va révéler le degré de nationalisme de nos responsables.

    15
    4
    Le Rifain
    17 décembre 2017 - 20 h 07 min

    C’est normal que le Tyrannique Régime Allaouite du Makhnez enrage surtout quand on sait que la petite phrase de votre Ministre des Affaires Étrangères peut faire perdre à Mongol VI les 23 Milliards de narco-dollars qu’il comptait faire blanchir en Afrique au travers des projets appartenants exclusivement au Holding de la famille Allaouite.

    25
    7
    DYHIA-DZ
    17 décembre 2017 - 19 h 56 min

    C’est simple. Mettez les 450 000 clandestins marocains dans la ROYALE HASCHICH. ET souhaitez leur un voyage sans retour. Interdire la Royale Haschich d’atterrir sur notre sol. POINT BARRE.
    Nous exigeons une réponse forte de la part de nos responsables. On ne veut plus de réponses molles.

    25
    7
    Lotfi magh
    17 décembre 2017 - 19 h 55 min

    On a toujours dit que notre diplomatie est trop défensive , du politiquement correct mais jamais offensive , que voulait dire cette fameuse poignée de main entre ouyahia et le mongolien , même l’idée de la politesse je n ‘ y crois pas car les ennemis l’ont pris autrement . Plusieurs fois on a entendu que l’Algérie a l’intention de protester contre le Maroc auprès de l’ONU et saisir ses instances à cause de cette guerre narcotique , mais elle n’a jamais joint le geste à la parole , regardons juste les effets de cette drogue marocaine sur la société algérienne , les informations qu’on nous donne et qu’on lit sur la barre de défilement sur les chaines comme ennahar et echourouk et qui font dresser les cheveux sont largement suffisantes pour connaitre les effets de cette drogue . Je crains une chose , que le pauvre Messahel ne soit limogé et jeté à ses détracteurs car le clan d’oujda a beaucoup d’intérêts au maroc et ne va pas sacrifier ceux ci pour une raison d’état , messahel n’a plus fait de déclarations depuis cette affaire ; donc finalement jusqu’à quel degré d’agressivité doit atteindre cette narcomonarchie pour que notre pouvoir prenne acte de la nature décadente de cette monarchie ; quant à ouyahia , il aurait du éviter cette fameuse poignée de main par solidarité avec son ministre qui n’ était pas loin de cette scène entrain de fumer nerveusement une cigarette comme s’il n’avait pas apprécié ce geste . Même la Mauritanie de mohammed abdelaziz qui n ‘a aucun poids a compris le sens de la diplomatie ! .
    Pour les américains tout est permis , juste après les évènements du 11 septembre 2001 ils ont commencé à se comporter comme des voyous avec la communauté internationale , et tout le monde a abdiqué à la loi de la force quand les américains ont attaqué l’Irak sans passer par l’accord de l’ONU et le conseil de sécurité ; cette Amérique présidée par des présidents limités intellectuellement notamment les républicains (Truman , Reagan , Bush junior , Trump ) , tous ces présidents cités se sont comportés avec violence avec la communauté internationale et ont privilégié l’action militaire à la diplomatie notamment avec les petits pays et personne n’a osé ou n’est venue oser les citer en justice pour crimes contre l’humanité et dérapages verbaux . Ailleurs , des pseudos intellectuels algériens ont discrédité et lynché messahel au lieu de le soutenir , alors que de l’autre coté on a pas encore entendu un marocain journaliste ou autres prendre le coté du ministre algérien et dire que la culture du hashish est une réalité au Maroc et qu’il fallait arrêter de cacher le soleil avec un tamis ; une commentatrice marocaine a déclaré à un algérien sur le site youtube  » pourquoi on va critiquer l’Algérie puisqu’il y a des algériens qui le font pour nous !  » .
    La diplomatie ce n’est plus du bla bla , ce n’est plus la langue de bois , quand on a la technologie , la science , la puissance militaire , le nucléaire militaire , la sécurité alimentaire et sanitaire , une vraie justice indépendante des cercles occultes et politiques , une administration transparente , quand les citoyens sauront que pour arriver à un résultat et un objectif il faut souffrir et faire beaucoup de sacrifices au passage et que rien ne vient comme ça par la facilité et la jouissance , nous avons des exemple sur le japon et l’Allemagne auparavant complètement détruits par la guerre mais reconstruits grâce à la volonté de ses populations malgré une dépendance politique par rapport aux américains vu les répercussions politiques négatives de la deuxième guerre mondiale , actuellement nous avons les cas de la Corée du nord et de l’Iran qui souffrent de sanctions économiques et autres internationales , leurs populations patientent et résistent car elles aiment leurs gouvernants et se solidarisent avec eux car elles savent que ce ne sont pas des voleurs et des valets et que l’indépendance , la souveraineté , la dignité et l’honneur ont un prix ; quand on possèdera toutes ces qualités et tous ces acquis , là au moins on pourra parler d’une vraie diplomatie d’un état puissant .
    Quant au narcomonarque s’il possède un brin de dignité et de courage , qu’il cite Trump en justice pour avoir pris la décision de déplacer l’ambassade américaine à Jérusalem , alors que ce narcomonarque est le président du comité El Qods , il n’a même pas eu le courage de convoquer une réunion d’urgence de ce comité , déjà auparavant et avant la décision de Trump on a jamais entendu parler d’une réunion de ce comité même ordinaire ! , le roitelet s’est contenté d’envoyer une lettre à Trump sur ce sujet sans prendre le courage de lui téléphoner car il sait qu’il ne va pas répondre à son appel. Merci AP de publier , j’espère qu’il n y a aucune idée qui puisse déranger .

    30
    4
    Anonyme
    17 décembre 2017 - 19 h 34 min

    le MAE doit assumer ;
    si c’est un écart de langage ,la responsabilité lui incombe et il doit démissionner ;
    si c’est prémédité , il n’a rien à craindre ,l’Algérie est suffisamment forte et « outillée » pour gagner le procès
    quant à l’escalade ,elle est malheureusement voulue ici et là volontairement ou non ;

    11
    26
      DZDZ
      17 décembre 2017 - 20 h 55 min

      C’est toi qui doit disparaitre de ce site.
      Va fumer ton haschich dans ta royale des narco-trafiquants.
      Esclave tais toi…..

      11
      7
    alilou
    17 décembre 2017 - 19 h 05 min

    Ce royaume est vraiment aux abois laissons le donc aboyer.

    25
    11
    Moskosdz.
    17 décembre 2017 - 18 h 37 min

    Par pure jalousie de notre passé historique,de la grandeur de notre pays,de notre gaz et pétrole,le sou-traitant de l’ex.empire coloniale rêve d’une Algérie à la Syrienne dans l’espoir de récupérer ce qu’il prétend lui appartenir sans jamais le réclamer à la France ou tenté de lui faire la guerre,l’Algérie n’a que faire de ce royaume du kif maudit qui tente de nous poignarder au dos,dés qu’on a les yeux fermés.

    27
    10
    Gilles
    17 décembre 2017 - 17 h 49 min

    « Abdelkader Messahel … n’a rien à craindre et à toutes les chances de gagner son procès! ..

    26
    8
    séhab
    17 décembre 2017 - 17 h 48 min

    Maroc : plus grand producteur mondial de cannabis selon l’ONU

    Certes la presse internationale – et encore moins la presse française – ne s’en font que très peu l’écho mais les chiffres sont bien là …

    Selon un rapport de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) publié jeudi, le Maroc figure parmi les plus gros producteurs de cannabis au monde.
    Selon ce rapport, la surface cultivable au Maroc en résine de cannabis est estimée à 47.500 hectares.
    La production marocaine est principalement destinée aux marchés d’Afrique et d’Europe occidentale.
    En France, le cannabis équivaut dans la pratique presque toujours à du haschich marocain, le Maroc se taillant la part du lion (environ 80%) du cannabis en vente sur le marché français.

    Contrairement à ce qui est souvent indiqué dans la presse grand public, voire ancré dans les cerveaux, la majeure partie de ce haschich n’entre pas en France en passant par les Pays-Bas, mais provient `directement’ du Maroc, le plus souvent en passant par l’Espagne. Après avoir atteint la péninsule ibérique, le haschich est soit stocké provisoirement dans un des entrepôts de ce pays, soit il transite directement vers la France.

    Le transport routier, le plus souvent effectué par des camions et des voitures de tourisme, constitue le principal moyen par lequel le haschich traverse ensuite la frontière française. Les saisies importantes de cannabis par la douane française (responsable de 80% de l’ensemble de la drogue interceptée) ont d’ailleurs lieu à la frontière avec l’Espagne; parmi ces interceptions, les voitures de tourisme constituent le principal moyen de transport.

    Rappelons par ailleurs qu’à la mi-avril, le roi du Maroc, Mohammed VI a grâcié 190 détenus dont des prisonniers politiques islamistes, agissant officiellement en réponse à un mémorandum qui lui a été soumis par le conseil national des droits de l’homme (CNDH).

    Parmi les personnes grâciées figure le militant Chakib El-Khayari, condamné en février 2009 à trois ans de prison ferme après avoir dénoncé le trafic de drogue dans le nord du Maroc.
    Selon le journal « Le Soir Échos », à la suite du démantèlement en janvier 2009 du réseau « M.L » à Nador, hakib El-Khayari avait déclaré que les arrestations s’étaient limitées à des « petits poissons » épargnant « les symboles de la corruption politiqueet les détenteurs de postes sensibles

    question pourquoi le Maroc ne porte pas plainte contre L’ONU? et il porte plainte contre notre ministre
    qu’il ne dis pas plus que ce que dis L’ONU? hypocrite va!!!

    24
    6
    Anonyme
    17 décembre 2017 - 17 h 27 min

    Autrement, comment expliquer la démarche de Rabat d’ester le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, pour les propos qu’il a tenus sur la RAM, la compagnie aérienne marocaine. Car, il ne faut pas se tromper, la RAM n’aurait jamais pu prendre elle seule la décision d’attaquer en justice un haut responsable algérien. Si les marocains n’avaient pas porté plainte cela aurait donné raison à Messahel,ils n’avaient donc aucun autre choix que celui de défendre leur honneur.

    16
    5
    Le témoin
    17 décembre 2017 - 17 h 27 min

    Je jure d’avoir été témoin d’une fouille tres minutieuse au depart d’Orly d’un equipage de la RAM ,ils ont été jusqu’à leur enlever devant tout le public leur chausettes,alors qu’à côté nous sommes passés le plus normalement possible sans aucune tracasserie,donc je suppose que monsieur Messahel dispose certainement d’un amas de preuves pour confondre le plus grand exportateur au monde de stups dommage que le roi ai choisi d’aller devant la justice française incompétente pour juger un ministre en exercice d’un pays tiers et pour des faits qui ne concernent en rien la France.

    24
    8
    Anonyme
    17 décembre 2017 - 16 h 46 min

    la poignéee de main a ete perçue par le maroc comme un signe de faiblesse de l’algerie

    64
    11
    karimdz
    17 décembre 2017 - 16 h 38 min

    Quel culot monstre de la part de la représentante, sa médiocrité mimi 6 du plus grand bordel à ciel ouvert narcotrafiquant.

    Elle veut poursuivre en justice, notre ministre des affaires étrangères n est pas un esclave de sa majesté, il y a une frontière entre nos deux pas, des fois que sa médiocrité mimi 6, l aurait oublié.

    22
    6
    Yeoman
    17 décembre 2017 - 16 h 34 min

    Et si tous les ministres et hauts responsables algériens affichent clairement leur soutien à Messahel et confirment ses déclarations? Elle ferait quoi, la narco-monarchie? Ils sont en train de tâter le terrain pour voir jusqu’où ils peuvent aller. Il faut leur montrer qu’ils n’ont pas intérêt à broncher.

    27
    3
    Mustapha
    17 décembre 2017 - 16 h 19 min

    Cette tendance à l’escalade s’explique par mon avis par ce nouveau et progressif repositionnement de Macron envers l’Algerie mais aussi sur le dossier de colonisation du Sahara Occidental.

    21
    3
    DYHIA
    17 décembre 2017 - 16 h 09 min

    Les agitations du Haschich marocain est devenue une tradition.

    La question que je me pose: Puisque la Royale Haschich a l’intention d’attaquer l’Algérie en justice, alors pourquoi permettre aux agences touristiques marocaines d’envahir l’Algérie dans le but de convaincre les Algériens d’aller passer le réveillant au pays de la drogue??Ces dernières semaines , les agences touristiques marocaines sont venues en Algérie pour chasser des touristes algériens.
    Ces agences touristique travaillent bien en collaborations avec la royale Haschich.
    Il ya quelque chose qui ne va pas au niveau de nos responsables. Je crois qu’il ya une trahison à haut niveau.
    Pourquoi envoyer les Algériens dans un pays qui souhaite la destruction de l’Algérie ???????????????

    102
    3
    Anonyme
    17 décembre 2017 - 16 h 02 min

    Parler d’escalade quand on a les moyens de sa politique. Pour le moment il n’en est rien et ce n’est pas les dossiers de l’Iles Persil, de Christopher Ross, du Poste frontière Mauritano-Sahraoui de Guergurar ou de celui de la participation de la RASD au dernier Sommet UA-UE qui vont le contredire.

    13
    3
    Vangelis
    17 décembre 2017 - 15 h 57 min

    On voit bien que le droit est une spécialité ignorée par la narco-terro-monarchie.
    .
    De quoi s’agit-il ? Il n’est question que d’un individu, ministre et diplomate qui a fait une déclaration dans son propre pays à d’autres individus algériens.
    .
    L’attaquer en France ou à Pétaouchnok est peine perdue et argent des marocains dilapidés pour une prétendue cause sans aucun fondement juridique ni territorial.
    .
    Chacun est libre de dire et d’écrire ce qu’il peut et veut dans son pays et aucune juridiction étrangère ne peut attenter à la liberté d’expression dans le pays en question.
    .
    Ce n’est au surplus que de l’esbroufe et pablo escobar brasse du vent comme il brasse l’argent de la drogue, de la prostitution, du vol des ressources du Sahara Occidental et du terrorisme. Et ça tout le monde le sait !

    18
    3
    hl
    17 décembre 2017 - 15 h 51 min

    mimi 6 …a oublié que après le dépôt de plainte il y’aurra une enquet et la il y’aurra beaucoup de surprise qui confirmera le vrais boulot de la wafa bank en Europe et en Afrique…. l’Algérie na rien a craindre c’est bénéfique pour la diplomatie algérienne ….mes sahel a dit la vérité sur le plus gros narcotrafiquants du monde.

    18
    2
    hl
    17 décembre 2017 - 15 h 47 min

    mimi 6 …a oublié que après le dépôt de plainte il y’aurra une enquet et la il y’aurra beaucoup de surprise qui confirmera le vrais boulot de la wafa bank en Europe et en Afrique…. l’Algérie na rien a craindre c’est bénéfique pour la diplomatie algérienne ….mes sahel a dit la vérité sur le plus gros narcotrafiquants du monde.

    36
    7
    Tinhinane
    17 décembre 2017 - 15 h 42 min

    Je suis sûre que les preuves ne manquent pas. Le Maroc est un pays de la drogue, c’est une évidence internationale. Tout le monde le sait.
    J’espère que l’Algérie dévoilerait et publierait toutes les preuves pour mettre à nu le palais de moumou le Haschich. Pas de politesse sur ce dossier SVP.
    Il est temps de remettre ce semblant de roi à sa niche.

    37
    7
    Kahina
    17 décembre 2017 - 15 h 37 min

    Moumou-Haschich a toujours opté pour l’escalade. Ce n’est pas nouveau.
    Si l’Algérie attaquait en justice le palais de la drogue pour toutes ses diffamations et provocations, cette merde de roi n’aura jamais osé.
    Voilà où mène votre politique de la chaleureuse poignée de main. C’est pas de cette manière qu’il faut se comporter avec ceux qui veulent du mal à notre pays. Il faut du TAC AU TAC sans pitié.
    C’est une sale mentalité marocaine, plus tu es gentilles plus ils se croient plus forts.
    L’Algérie doit impérativement sortir de son silence. On n’a plus le droit de subir les caprices de ce PD-Haschich.

    66
    5
    Ahmed ADDOU
    17 décembre 2017 - 15 h 07 min

    Le Mongolien est illogique dans sa démarche du moment que Abdelkader Messahel n’a rien dit de consistant contre la RAM du moment qu’il n’a pas dit clairement que des avions transportent du Haschich et par conséquent, cette dernière sera déboutée après enquête judiciaire approfondie.
    Par contre Abdelkader Messahel a éte kitrès claire en parlant des deux banques du Holding du Mongolien en précisant qu’elles ne servent qu’au blanchiment des narco-dollars du Makhzen.
    Ceci pour dire que si le Mongolien M6 avait un zeste de courage il devrait ester en justice Messahel sur cette question dont les déclarations sont irréfutables.
    Seulement le Mongolien M6 ne le fera jamais parce qu’il sait que l’enquête approfondie qui sera diligentee par le parquet de Paris va confirmer les dires de Messahel et par conséquent, mettra en route la fin de la feodale prédatrice famille Allaouite allochtone au Maroc.

    32
    8
    Tahar
    17 décembre 2017 - 14 h 50 min

    Cette agitation Makhzeniste prouve au moins une chose, que Messahel avait raison.

    43
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.