Rassemblement national des médecins résidents à l’hôpital Mustapha Pacha

Comment (3)

    Anonyme
    23 janvier 2018 - 23 h 31 min

    Quand la revendication est d’ordre matérialiste et égoïste sans prendre en compte les malades qui souffre. Je ne peux supporter l’hypocrisie de ses jeunes futures élite de la nation. Ils ne pensent qu’à leurs privilège sans donné rien à la nation qui les a fait nourrir et payé leurs études. Dans les pays occidentaux les jeunes étudiants s’endettent auprès des banques puis ils restent toute leurs vie esclaves et soumis aux systèmes bancaires. Nous savons tous que l’ex-president USA Obama a pu finir son remboursement de ses dettes universitaires 2 ans après son investiture. revenant à nous moutons.
    Je ne souhaites pas que ses manifestations ne retournent contre nos futures médecins comme c’est passer en Tunisie, en Libye, en Égypte ou en Syrie. Les islamistes et les occidentaux vont profiter de cette occasion pour aller plus loin. l’Histoire retiendra que c’est la faute des futures médecins que l’Algérie est dans le CHAOS comme c’est passé en Syrie.




    4



    12
      Zaatar
      27 janvier 2018 - 13 h 46 min

      Dans les pays occidentaux, les médecins résidents à l’obtention de leurs diplômes de spécialistes ne vont pas faire un service civil ni militaire. En outre dans les pays occidentaux où le développement à atteint des sommets notamment en médecine, le médecin trouve toutes les commodités partout où il veut exercer son métier. Chez nous, et pour finir, parmi les revendications des résidents en medecine, c’est d’avoir le minimum de confort dans la localité où ils vont effectuer leurs service civil, c’est à dire un minimum de commodités, d’avoir un minimum nécessaire dans l’exercice de leurs métiers, matériels notamment comme par exemple le nécessaire pour une intervention chirurgicale et le nécessaire viral pour la prise en charge du malade opéré, et enfin travailler en toute sécurité et ne pas se faire agressé. Et s’ils réclament un réajustement de leurs grille des salaires ce n’est que justice car enfin qui travaille effectivement dans ce pays qui ne produit rien et qui ne fait que distribuer l’argent de la rente du pétrole in équitablement.




      6



      0
      Anonyme
      30 janvier 2018 - 16 h 17 min

      Il faut savoir reconnaître la légitimité des recommandations de ces algériens même s ils sont médecins . leurs efforts doivent être aussi reconnus




      2



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.