Grogne des nationalistes corses : risque d’une «situation de blocage»

Commentaires

    mouatène
    5 février 2018 - 10 h 35 min

    les colonies du continent européen se réveillent. le vent du sud a bien soufflé et a chatouillé les neurones de ces peuples qui ont été berné par la classe politique à la solde de la knesset. cette classe politique composée essentiellement de fils de ces « braves » déserteurs à l’étranger de 1940, jetant armes et bagages, laissant le peuple français subire les affres de l’occupation. etre gouverné par une troupe de ce type d’individus a toujours mené au désastre. allez enfants de la corse libre !!!




    2



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.