Bouteflika rassure : «Les subventions sociales seront maintenues»

Bouteflika subventions
Le président Abdelaziz Bouteflika. New Press
Dans un discours lu par le ministre de la Justice et garde des Sceaux, Tayeb Louh, lors de la cérémonie commémorant le double anniversaire du 24 Février qui se déroule à Oran, le président Abdelaziz Bouteflika a assuré que le système de subventions sera maintenu.

Une intervention qui rectifie le tir et tente d’apaiser le front social après le tollé provoqué par les déclarations du ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, qui avait assuré, lors d’une rencontre organisée par le FMI, que les subventions seront supprimées a partir de 2019.

 

M. S.

Comment (5)

    Zaatar
    25 février 2018 - 7 h 52 min

    On ne sait résoudre nos problèmes qu’à coup d’argent, de milliards de dollars et de dinars. J’ai suivi la journée du président Français au salon de l’agriculture où il a été assailli par les agriculteurs et les représentants des différents syndicats. Là bas, on tente de résoudre les problèmes à coup de réformes et de solutions adéquates sur la base de dialogues, de propositions, d’idées…etc. Et tout est mis sur la table. Le président Français va droit au charbon dialoguer avec les personnes en colère… et en parallèle des solutions sont mises sur la table et sont proposées qui conduiront éventuellement à la satisfaction (ou non) de tout le monde. Chez nous il n y a que les subventions et les augmentations des salaires qui règlent les problèmes sociaux et des syndicats. C’est à dire, il n y a que le pétrole qui vient apaiser tout le monde… malheur à tous quand les puits viendront à se tarir.




    3



    0
    L'inspecteur
    25 février 2018 - 1 h 29 min

    La clique change de langage au nom de Bouteflika comme d’hab après avoir constaté le début de la grogne de la rue.

    Dans quelles cases on va mettre les millions versés dernièrement au centre culturel algérien et l’institut du monde arabe? pour le centre culturel algérien ça s’explique car les fonctionnaires sont tous des proches des membres de la clique.




    5



    0
    Sans commentaire
    24 février 2018 - 18 h 10 min

    Bon réveil monsieur le Président!!!!




    3



    3
    EL FELLAG
    24 février 2018 - 15 h 53 min

    Niez aucune crainte la paix sociale sera maintenue jusqu’au mai 2019;après cette date a part messieurs Ould Abbès et Saidani;Tliba et Djemai,personne ne sait rien;le pétrole est à moins de soixante dix dollars; et des dirigeants de plus en plus gourmand;que faire pour fermé la bouche de quarante millions de citoyens




    10



    0
    Rascasse
    24 février 2018 - 15 h 28 min

    Faut pas se leurrer, les subventions profitent aux riches en Algerie aux amis coquins qui importent et qui profitent : ils brassent des millions de dollars par an et achètent l’essence la baguette et le sucre au même prix que celui dans les poches sont trouées




    7



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.