Algérie : 500 tentatives d’entrée irrégulière de migrants enregistrées quotidiennement

Bedoui migrants sud
Noureddine Bedoui. New Press

Cinq cents (500) tentatives d’entrées irrégulières de migrants sont enregistrées quotidiennement aux frontières sud de l’Algérie, a indiqué jeudi le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui.

«Quelque 500 tentatives d’entrée illégale sur le territoire national sont enregistrées quotidiennement aux frontières sud du pays», a affirmé M. Bedoui lors d’une séance de questions orales au Sénat.

«Les pouvoirs publics, en collaboration avec les corps de sécurité combinés, notamment les forces de l’Armée nationale populaire (ANP) stationnées aux frontières, font face à ce phénomène, ce qui a permis de réduire le flux de migrants clandestins en Algérie, comme mesure préventive», a affirmé le ministre dont les propos sont repris par l’agence officielle APS.

Noureddine Bedoui, qui répondait à une question sur les mesures prises par le gouvernement algérien pour la prise en charge de ces migrants, objet de critiques de la part d’ONG, a affirmé que «l’approche de l’Algérie en matière de traitement du phénomène de la migration clandestine reposait sur le respect rigoureux des droits de l’Homme, conformément aux traités internationaux ratifiés par l’Algérie et à la législation nationale relative aux conditions d’entrée, de résidence et de déplacement des étrangers en Algérie».

«Cette loi constitue le cadre général de la question de déplacement et de résidence des étrangers en Algérie, aussi bien ceux qui se trouvent dans le pays de manière régulière que ceux qui s’y sont introduits illégalement», a-t-il rappelé.

Cette loi interdit tout «déplacement ou séjour d’étranger sur le territoire national de manière illégale».

C’est pourquoi les ONG invoquent souvent l’absence du cadre juridique pour la gestion du dossier des migrants, notamment une loi sur les réfugiés et les demandeurs d’asile.

«L’Algérie croit profondément que plusieurs migrants clandestins étaient contraints de venir dans notre pays, en quête de sécurité», a-t-il affirmé.

«Mais des groupes et des réseaux criminels organisés exploitent leur situation vulnérable et activent dans la clandestinité en vue de faciliter l’arrivée d’autres migrants pour les exploiter», a-t-il dit.

Il y a une semaine, le ministre avait annoncé le démantèlement de plusieurs réseaux spécialisés dans l’émigration clandestine et le rapatriement dans leur pays de pas moins de 27 000 ressortissants depuis trois ans.

Entamée depuis 2014, l’opération de rapatriement de migrants entrés illégalement en Algérie, issus pour la plupart des pays subsahariens et dont le nombre est inconnu, mais estimé par les ONG à environ 100 000, a touché essentiellement les ressortissants du Niger avec lequel Alger a signé un accord.

Ces rapatriements sont souvent dénoncés par des ONG, lesquelles critiquent l’absence de cadre juridique, les conditions de rapatriement et les conditions difficiles dans lesquelles vivent les migrants. Mais Alger s’en défend non sans faire valoir le souci sécuritaire, des terroristes pouvant se faufiler entre ces migrants.

Selon Noureddine Bedoui, le traitement du phénomène de la migration dans sa globalité nécessite une coopération internationale.

«Le phénomène de la migration clandestine exige la conjugaison des efforts internationaux pour traiter cette question, d’autant que les rapports internationaux, notamment celui de l’ONU fait état d’une crise alimentaire au Sahel, ce qui aggravera davantage la situation, d’où l’importance de remédier en urgence à cette situation, à travers la conjugaison des efforts internationaux et la mobilisation des ressources pour aider les zones affectées», a-t-il souligné.

R. N.

Comment (36)

    Tangoweb 54
    31 mars 2018 - 15 h 50 min

    On n est pas plus royalistes que les rois, la meilleurs façon de mettre un terme à l envahissement de notre pays par ces gens c est la construction d un mur électrifié comme l ont fait beaucoup de pays avant nous.Nous somme les dindons de la farce: on soutient tout le monde, on aide financièrement et matériellement tout le monde, on a soutenu les révolutions de tout le monde pour leur indépendance et au final durant la décennie noir tout le monde nous abandonné, tout le monde nous regardait avec dédain, en plus ces gens poussent leur audace jusqu a venir chez nous avec leur matériel pour fouiller notre sous sol pour trouver de l or, ils se croient en pays conquis, l unité et la solidarité entre pays Africain c est bien beau mais il ne faut pas qu’elles soient a notre détriment.

    Anonyme
    31 mars 2018 - 14 h 47 min

    Ah les jolies colonies de vacances à Annaba la coquette, à vivre gratuitement aux crochets d’une population généreuse jusqu’à la naïveté, à déambuler nonchalamment tout le long de ses belles avenues, à réclamer « sadaka sadaka », à bronzer gratis sur l’une des plus belles plages de la Méditerranée ! Bientôt sept ans que ces vacances de rêve durent pour des milliers de migrants africains illégaux.
    Quel être humain du pôle nord au pôle sud ne rêverait pas pareils privilèges. Aux dernières nouvelles on a reconduit 128 sur 10000 de ces africains dans leurs foyers après sept ans de vacances au pays des merveilles !

    BabElOuedAchouhadas
    31 mars 2018 - 13 h 30 min

    Le plus important dans cette inquiétante déclaration restera la part des clandestins marocains.
    En plus des 450.000 clandestins marocains qui circulent en toute liberté à travers le territoire national et dont le double risque narco-securitaire n’est plus à démontrer a un point où bcp parlent aujourd’hui de bombe à retardement.

    Anonyme
    31 mars 2018 - 12 h 10 min

    Ce problème de remplissage à de toutes nos villes par ces étrangers aux habitudes particulières et indésirables perdure. la patience des algériens est à la limite. Nous recrions plus fort EXPULSION de tous ces migrants africains du sahel.

    anonyme
    31 mars 2018 - 8 h 56 min

    Pourquoi les refoulements de ces migrants subsahariens ne réussissent pas à dissuader ce continent noir que l’Algérie EXPULSE ? il faut montrer très souligné l’expulsion des innombrables manœuvres dans les chantiers et multiples vigilances aux frontières avec sanction de ces gens. L’Algérie a t’elle émis la volonté de recevoir ces milliers de centaines de millions de manœuvres NON et NON donc il faut montrer en rouge que l’Algérie n’a pas besoin de leurs services. UN AFFICHAGE FORT D’ARRET INSTANTANE DE LA MENDICITE ET DES RECRUTEMENST DANS LES CHANTIERS VA PEUT ÊTRE SOULAGE LE PEUPLE QUI ETOUFFE DANS CETTE FOULE ETRANGERE ET MASSACREUSE.

    Youssef
    31 mars 2018 - 8 h 00 min

    Si je ne savais pas que je suis sur le site d’Algériepatriotique, je croirais être sur un site d’extreme Droite!!!
    J’ai mal à mon Algérie de lire des commentaires aussi désobligeant sur les migrants. Surtout de la part d’un peuple dont plus de 6 millions de ses ressortissants vivent à l’étranger. Et on peut pas dire que nous soyons exemplaires!!!

      Anonyme
      31 mars 2018 - 12 h 16 min

      Comme vous, beaucoup, par naivete ou par vengeance sur le pays, cherche a faire de nos villes « les capitales africaine de la mendicite  »
      quant a nos compatriotes de la bas, Je te signale que les algeriens ne mendient pas et sortent parfumés a l etranger

        anonyme
        31 mars 2018 - 13 h 00 min

        Anonyme
        31 mars 2018 – 12 h 16 min

        Comme vous dites, ces commentateurs comme ce monsieur youssef, montrent leur haine envers l’Algérie par des leçons de morale qui doivent être dirigées vers eux mêmes. Monsieur youssef devrait affectueusement adopter plusieurs gamins issus de ces filières de la mendicité nigérienne pour faire preuve de son attendrissement pour ces mendiants. Nous informons monsieur youssef que ces propos ne sont pas d’actualité voire périmés et que le peuple algérien ne permettra pas à ces étrangers mendiants du sahel ainsi qu’à tous les migrants sahéliens d’évoluer davantage en terre algérienne, soyez assuré monsieur youssef de nos décisions fermes de patriotes contre l’invasion subsaharienne.

    Beka
    31 mars 2018 - 6 h 32 min

    Ces reconductions ne servent a rien tant que le probleme a la base de la mendicite urbaine n est pas regle _ il faudrait au moins interdire la mendicite dans les rue qui est un delit et vous verrez que ses sahaliens ne reviendrons plus chez nous _comme les migrants la bureaucratie aussi menacent la securite nationale !

      Youssef
      31 mars 2018 - 14 h 53 min

      Contrairement à vous le mot haine ne fait pas partie de mon vocabulaire. Vous n’avez pas le monopole de l’amour de l’Algérie . Les Algériens n’ont jamais été intolérant. Alors arrêtez de vous accaparer ce pays les pseudos patriote. Vous avez le même vocabulaire que les fachos du Front National. Quand on déteste les autres on se fait passer pour un patriote. On est tous le  »negre » de quelqu’un.. Je vous refuse le droit de vous prendre pour les porte-parole de l’Algérie et des Algériens. Le monde nous regarde nous devons être exemplaire. Si nous devons rapatrier ces gens dans leur pays il faut le faire dans les règles .

        Beka
        31 mars 2018 - 16 h 07 min

        Si vous ne vivait pas en algerie Je vous decrit la situation ; a chaque coin de rue vous trouverez un famille d mendiants nigerien dans les rues mosquee avenue marche cafe , la circulation est parfois difficile au risque de renverse des enfant d a peine 3 ans et cela partout en algerie ;est ce que vous trouvez ca normal et conaissez vous une situation pareil dans le monde qui dure depuis 07 ans ??
        Vous vous inquiete de l opinion des autres alors l opinion des algeriens est secondaire pour vous _ d apres vous on devrait se taire et regarder nos villes difigure et submerge de peur
        qu on soit taxe de raciste par les autres , eh bien non , les patriotes ferons barrages a ce complot comme ils l ont fait pour avant !!

        anonyme
        31 mars 2018 - 21 h 07 min

        Monsieur youssef,

        Vous n’avez pas le droit d’écrire sur ce site pour défendre l’invasion subsaharienne, nous défendons notre pays et si vous n’avez une connaissance sur l’état des villes algériennes transformées en ghettos de mendiants et délinquants africains noirs restez là où vous êtes, le peuple algérien n’a pas besoin de vos idées.
        Le fait que vous soyez revenu pour répondre à ce qu’on vous reproche dans nos commentaires explique votre mauvaise intention. Les algériens n’ont pas besoin de vos leçons et chasseront ces colons criminels du sahel.

          Youssef
          1 avril 2018 - 1 h 54 min

          Quand je vous dis que vous êtes des intolérants. Maintenant vous voulez même m’interdire d’ecrire sur ce site. Pathetique !!! le problème c’est que vous propager votre haine. On ne trouve pas des solutions à un problème par la violence le mépris et le racisme mais par la loi . Et vous n’etes pas la loi . Je vous le répète il existe des lois appliquons les ,on est pas dans le far Ouest. Vos méthodes moyenâgeuses gardez les pour vos douars . L’Algerie mérite mieux que vos solutions . Les « y’a qu’a font qu’on » ne m’interesse pas. Une politique migratoire c’est sérieux . Il faut être qualifier pour ça . Les allemands ont accueilli 1,5million de syrien. Les italiens accueillent tous les jours des centaines si ce n’est des milliers d’africains dont des algériens . Vous êtes des intolérants et malheureusement vous ne vous rendez même pas comptes de l’image abjecte que vous donnez de notre pays. Être patriote ce n’est pas être sectaire ,raciste ou xenophobe. J’aime mon pays sûrement plus que vous

          Beka
          1 avril 2018 - 9 h 30 min

          Malgre nos divergence de vue je suis d acords avec vous quant vous dites « Je vous le répète il existe des lois appliquons les ,on est pas dans le far Ouest.  » eh bien les lois disent qu il est interdit :
          la mendicite public _l immigration clàndestine_l occupation de l espace public avec le travail en noir _les reseau de passeur _ la traite humaine en gle … et ces lois ne sont applique on est dans le far west monsieur !!
          Quant a vos refererence de model europeen « civilise »en matiere d immigration je vous rapelle que l algerie n a pas detruit la syrie ni l irak la lybie ni pie l afrique nous sommes pas responsable des deportation des peuples _ ces meme europeen expulse sans menagement les migrant et interdisent meme au bot peopol
          d accoste en italie _alors mr tout ce bla bla de droit de l homme c est pour la consomation des pays tiers monde _alors unitile de faire leur sale boulot en reprenant leur these hypocrites et unitile a cherche a leur plaire pour eux vous serez tjrs un homme du « DOUAR »

    PREDATOR
    30 mars 2018 - 22 h 02 min

    Bien après qu’ils aient envahi tout le pays
    Trop tard il fallait battre le fer tant qu’il était chaud

      Anonyme
      31 mars 2018 - 5 h 53 min

      à PREDATOR
      Rien n’est trop tard pour bien faire, il faut mettre au point un moyen URGENT pour décrasser notre pays de cette terrible invasion sahélienne. Surtout un mur comme protection à long terme. Les africains noirs rien ne les arrête et finiront à ce rythme par venir tous car ils leur ont ouvert les yeux sur l’Algérie, il faut faire appel à des têtes intelligentes pour les … de notre sol. STOPPER LA MENDICITE DANS LES RUES !!!!!! et RECRUTEMENT DANS LES CHANTIERS NIET.

    Anonyme
    30 mars 2018 - 20 h 37 min

    Il faut un PNEESI. Plan National d’Expulsion d’Etrangers en Situation Irrégulière, et en urgence.

    Anonyme
    30 mars 2018 - 14 h 23 min

    M. Le ministre

    Il ya des vidéos des migrants africains qui circulent sur youtube . Ces africains déclarent qu’ils ont eu la nationalité Algérienne et on leur a demandé de donner leur voix au 5eme Mandat,et, à des candidats bien déterminés lors des élections.

    C’est très dangereux pour le pays. C’est quoi votre réponse. On veut des explications sur ce sujet.

      Anonyme
      30 mars 2018 - 18 h 16 min

      Justement, ces vidéos qui montrent des africains avec une carte de la nationalité Algérienne est une réalité. Ces vidéos ont provoqué un déferlement des migrants vers l’Algérie.
      Ils sont tous venus pour voter.

      anonyme
      31 mars 2018 - 5 h 59 min

      Anonyme
      30 mars 2018 – 14 h 23 min

      ….

      Moi j’ai appris que la nationalité se vend à Tamanrasset ???? ces noirs africains ont cet esprit de gagner de l’argent dans un pays et utiliser cet argent pour s’acheter des droits car les traitres en Algérie ce n’est pas ce qui manque. ATTENTION AUX AFRICAINS NOIRS !!!!! les algériens risquent de très graves conséquences à cause de ces intrus.

    Kahina-DZ
    30 mars 2018 - 14 h 09 min

    Le nombre de migrants qui colonisent notre patrie, nous le voyons chaque jour dans nos villes.

    Mais dites nous ce que vous faites pour soulager le citoyen qui endure cette misère africaine.
    Vous êtes responsables de quoi finalement….Des urnes lors des élections.
    La sécurité du citoyen et son bien être ne fait pas partie de votre agenda

      martz
      30 mars 2018 - 15 h 50 min

      vous devez avoir une sacrée bonne vue pour voir l’Algérie depuis l’Allemagne

        Algerienne16
        30 mars 2018 - 16 h 46 min

        martz
        30 mars 2018 – 15 h 50 min

        On peut être sur la lune est voir tout ce qui se passe en Algérie notre patrie, vous ne semblez pas connaître les avantages de la technologie.

        Kahina-DZ
        30 mars 2018 - 17 h 56 min

        Bonne blague. Avez vous une autre

        Tu as surement raté les reportages de  » l’Algérie vue du ciel  »

    Anonyme
    30 mars 2018 - 14 h 08 min

    Le ministre affirme : 500 tentatives d’entrées irrégulières de migrants enregistrées quotidiennement.
    D’accord , 500 migrants sont refoulés et guettent à quelques pas de notre frontière le moindre manque de vigilance pour tenter à nouveau de s’introduire chez nous. Ils jouent avec nous au chat et à la souris.
    Par contre ce qu’on oublie de dire c’est le nombre 5 à 16 fois plus élevé (ça dépend des jours) de ceux qui passent à travers les mailles du filet. Il y a quelques mois 8000 clandestins ont pu rentrer en 1 seul jour !
    Donc 5000 moins 500 égale 4500 migrants illégaux qui s’installent quotidiennement chez nous !
    Ce qu’il faut faire c’est faire un fichier de tous ces migrants (avec photos et empreintes digitales plus documents en leur possession ) puis les retenir dans des centres de rétention, et avant de les refouler, les avertir de ce qui les attend s’ils s’avisaient de revenir.
    Il y a aussi les passeurs qu’il faut punir de la même façon que les contrefacteurs et les dealers de drogue.
    De toute façon l’Algérie n’a pas demandé de main d’oeuvre et donc qu’on n’essaie pas de nous enfumer avec cette histoire de soit-disant migrants légaux ou de réfugiés politiques, nous avons purement et simplement affaire à des mendiants professionnels organisés en réseaux qu’il faut immédiatement refouler sans exception.
    Les seuls africains en situation régulière chez nous à part le corps diplomatique et quelques
    cadres , sont les étudiants africains inscrits dans nos écoles et universités.

    Anonyme
    30 mars 2018 - 13 h 18 min

    Que veut dire tentative d’entrée?? Est-ce qu’ils sont rentrés ou restent-Ils pas loin de la frontière pour la franchir à un moment où c’est plus calme?

    Anonyme
    30 mars 2018 - 8 h 17 min

    Ces rapatriements sont inutiles les mendiants africains noirs nous envahissent et tuent les algériens par des microbe importés.

    Anonyme
    30 mars 2018 - 6 h 29 min

    Des mendiants analphabètes et des délinquants africains se moquent de l’Algérie et ont des facilités pour envahir le pays. Les lois contre les infractions commises par ces étrangers sont rangées dans les archives.

    LES MENDIANTS NIGERIENS GROUILLENT EN ALGERIE, RAPATRIMENTS NULS
    30 mars 2018 - 5 h 01 min

    Ce problème de migrants du sahel doit être éradiquer au plus vite, POLICE ET GENDARMERIE et PEUPLE tous unis pour repousser ces masses de mendiants nigériens, il faut un ramassage de mendiants réguliers dans toutes nos villes, leur rassemblement dans des camps et EXPULSION sans pitié ni cadeaux à leurs gamins qui nous dévorent. BEZZZZAAAAFFFFF ce problème est pourtant facile à régler avec l’application des LOIS contre la mendicité et contre le travail au noir et la libre circulation des étrangers sans documents d’identité et contre les faux passeports dont profitent les maliens et les camerounais. L’Algérie est devenue un dépotoir à microbes qui tuent les algériens.

    BEKADDOUR MOHAMMED
    30 mars 2018 - 4 h 53 min

    L’Africain dans son continent supposé être Le Berceau de l’Humanité vit cet avilissement qui donc illustre l’avilissement de l’humanité entière incapable d’employer les neurones dont Son Créateur l’a pourtant pourvue, je « rejoins » ce que dit Le Frère Bedoui : C’est à l’humanité de se réveiller, d’arrêter d’être bête, et de faire en sorte que tout le monde travaille, mange et dort en paix !

      Anonyme
      30 mars 2018 - 6 h 36 min

      😂😂😂😂😂les discertaions philosophiques ne suffisent pas pour chasser le colonialisme subsaharien en Algérie. Actions rudes envers des hors la loi ils ont de quoi manger chez eux cette arme dite famine on l’a assez entendue et c’est vraiment une arnaque. Donnez à manger à ces gens dans leurs pays qils se demerdent pour produire de leurs terres.

    Anonyme
    30 mars 2018 - 4 h 48 min

    Monsieur le Ministre Bédoui,

    Des nombres insignifiants !!!!! de renvois chez eux de ces peuples africains et de mendiants nigériens sont régulièrement avancés par la presse algérienne, on nous parlent de rapatriements mais allez faire un tour en banlieue algéroise, nos villes sont complétement colonisées et salies par ces gens qui sont devenus insupportables et plus que dérangeants !!! ces rapatriements avec des jouets et des vêtements et des couvertures ne fonctionnent pas avec ces individus, il faut fermeté et sévérité, il faut ordonner à la police de les ramasser régulièrement de nos rues qui sont devenues des décharges et des foyers dangereux de maladies infectieuses. Les algériens tellement inquiets sur cette calamité subsaharienne appellent leurs proches à Oran, Annaba etc pour s’informer des résultats de rapatriements mais apparemment rien n’arrête ces colons sahéliens, ils continuent à mendier et à nous empoisonner la vie et leurs nombres augmentent indéfiniment. Les médias africains très contents et complices avec leurs envahisseurs affichent que leurs ressortissants jouent aux chats et à la souris avec la police algérienne et voilà nous sommes devenus la risée des plus cancres de la planète qui trompent tout un pays et tout un peuple. Mettez dehors toute cette masse étrange d’individus porteurs de mal et surtout vider ces chantiers de ces manœuvres et que les entreprises étrangères et algériennes ne doivent catégoriquement plus faire travailler ces dangereuses personnes qui tentent de se clouer chez nous arnaquant par fausses têtes innocentes et travailleuses mais bientôt ces mignons travailleurs sortiront leurs griffes sur nous avec l’aide des ong. On dit bien aux autorités algériennes, Ayez pitié du peuple algérien qui souffre et dégagez ces gens chez eux et qu’ils déposent à la frontière ces millions qu’ils gagent chez nous car cet argent leur permet de revenir et de payer passeurs et algériens traitres qui les transportent jusqu’à Alger leur ville adorée.

    Anonyme
    30 mars 2018 - 4 h 38 min

    Les citoyens meurent à cause des infections importées par ces migrants, mais vous ne faites rien. Vous restez spectateurs
    La vie d’un Algérien n’a aucune valeur pour vous. …

    Anonyme
    30 mars 2018 - 4 h 35 min

    Fakou ya Bedoui. Votre politique du rapatriement est une grande arnaque.
    Vous fermez les yeux sur ces migrants qui colonisent notre pays.
    Vous êtes complices de la destruction de l’Algérie

    Algérienne-DZ
    30 mars 2018 - 4 h 32 min

    500 narco-trafiquants rentrent chez nous chaque jour, et vous rapatriez 128 tous les 12 mois.

    Dites moi SVP, si vous êtes des Algériens. C’est quoi l’Algérie pour vous ?? Une écurie, un garage, un bazar, SOUK, un bordel à ciel ouvert.
    Pourquoi trouvez vous du plaisir à faire souffrir le peuple Algérien. C’est quoi ce sadisme.

    Partez et laissez nous nous occuper de notre patrie.
    Soit qu’on aime sa patrie ou on la déteste, il n’y pas du fifty fifty

    Anonyme
    30 mars 2018 - 2 h 51 min

    Mais à ce rythme là, le pays sera v submergé de migrants. Il faut les aider à joindre Macron. La France est le premier pays responsable, dans cette grave crise migratoire. Les forces militaires françaises ont semé le vent au Sahel, et ils demandent à l’État Algérien de chouchouter les cohortes de migrants. Hadi m’liha yeh!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.