Les Etats-Unis narguent le Maroc depuis les camps de réfugiés sahraouis de Tindouf

Desrocher Tindouf Sahraouis
John Desrocher et son épouse. D. R.

Par Sadek Sahraoui – C’est un geste fort que vient d’accomplir l’ambassadeur des Etats-Unis à Alger, John Desrocher, à l’égard des Sahraouis. John Desrocher, dont le pays est un contributeur majeur de l’aide humanitaire destinée aux réfugiés sahraouis, a effectué les 27 et 29 mars une visite de deux jours à Tindouf pour constater la situation humanitaire dans les camps de réfugiés sahraouis.

Au cours de sa visite, «l’ambassadeur Desrocher a rencontré des responsables locaux algériens et s’est entretenu avec des représentants des Nations unies et des ONG ainsi qu’avec des réfugiés sahraouis – en particulier les jeunes – pour en savoir plus sur les problèmes les concernant», indique un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis à Alger rendu public cet après-midi.

La même source ajoute que «le gouvernement des Etats-Unis est fier de s’associer au HCR et à d’autres partenaires humanitaires dans leurs efforts pour répondre aux besoins des réfugiés sahraouis». «Depuis l’année dernière, les Etats-Unis ont alloué plus de 8,5 millions de dollars en aide humanitaire aux réfugiés sahraouis», rappelle l’ambassade des Etats-Unis à Alger, qui ajoute que Washington «soutient fermement le processus de négociations mené par l’ONU et espère qu’il aboutira à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permettra l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental». Autrement dit, Washington affirme son soutien aux Sahraouis.

Tout le monde a, d’ailleurs, vite fait de relever que la position des Etats-Unis vis-à-vis du conflit du Sahara Occidental colle en tous points avec celle de l’ONU et évacue l’escroquerie du plan d’autonomie que le Makhzen avec l’aide de Paris essaie d’imposer. Ce plan – qui dans l’esprit et la lettre viole la légalité internationale – a été concocté durant les années 2000 à l’Elysée pour casser la dynamique de paix initiée par l’ONU dans la région, après l’arrêt des hostilités en 1991 entre le Front Polisario et le Maroc.

A ce propos, il n’est pas à exclure que c’est le président Donald Trump, dont tout le monde sait qu’il ne porte pas Mohammed VI dans son cœur, qui a demandé en personne à son ambassade à Alger d’aller narguer le Maroc depuis Tindouf.

S. S.

Comment (21)

    Les Égarés Wahabites
    30 mars 2018 - 17 h 42 min

    Oh ! ..sur toutes les Interventions du Forum les pour et les contre sont de manière équilibré selon la logique du sens de l’intervention..et moi y’a un Tordu qui cible mes interventions et met 3kg de pouces en bas !!…cela prouve soit son ignorance ou sa lâcheté car il n’a pas d’arguments valables ou d’analyse a presenter 😂🤣…prends en de la graine mon Ami , car t’en a besoin. .Surtout admet que mes interventions ont fait mouche et si tu as des arguments contradictoires logiques alors écrit les au lieu de te casser le doigt ..
    ….Ton Héros Julian Assange (l’agent) , ne prend pas il est grillé. .Va voir ailleurs.

    67
    68
    Yaz
    30 mars 2018 - 14 h 49 min

    Franchement trop d.importance a ce maroc a la taille d.1 village algerien

    5
    2
    CHAOUI-BAHBOUH
    30 mars 2018 - 13 h 25 min

    Docu télé – Arte : « Alger, la Mecque des révolutionnaires » Pendant que le Roi Espionne ses paires à la ligue Arabe, et alimente le Mossad en informations, qui à provoqué la débâcle de juin 1967. Pendant que les Algériens fidèles à eux même et à leur parole donnée n’ont jamais trahi cette confiance innée en eux et dans leurs valeurs. Retour sur l’époque où l’Algérie, nouvellement indépendante, était la terre de rencontre et d’asile des plus illustres leaders du tiers-monde. Amilcar Cabral, héros de la lutte pour l’indépendance bissau-guinéenne, a dit lors d’une conférence à Alger en 1968 que « les musulmans vont en pèlerinage à La Mecque, les chrétiens au Vatican et les mouvements de libération nationale à Alger ». Alger, bastion de toutes les causes pour la libération des peuples ? De quoi s’interroger et comprendre combien la décennie noire et la guerre civile en Algérie semblent cacher une autre histoire : celle de l’époque où la diplomatie algérienne était flamboyante toute impliquée qu’elle était aux côtés des mouvements de libération. C’est justement cette autre histoire que s’attache à raconter ce documentaire de Mohammed Ben Slama diffusé sur Arte, lequel revient en détail sur le rôle joué par l’Algérie au lendemain de son indépendance dans l’accueil des mouvements et des figures anticolonialistes et révolutionnaires du monde entier. Ils sont forts en espionnage et pour vendre leurs frères Arabo-musulmans et de père en fils cette tradition est ancrée dans leur ADN à jamais ! Vive le peuple Sahraoui et Le Front Polisario. Vaincre où mourir dans la dignité !!!

    32
    2
    Vangelis
    30 mars 2018 - 10 h 40 min

    Cette visite prélude à la décision de ce mois d’avril du C.S de l’ONU qui sera déterminante pour ce dossier.

    Les USA peuvent obliger la France, qui est le seul blocage dans cette affaire, a rester neutre, à respecter la légalité internationale et cesser de soutenir mordicus la narco-terro-monarchie en dépit des attentats qu’elle a subis sans cesses ces derniers temps par des sujets du dupliqué Escobar.

    L’Algérie a aussi une très grande part de responsabilité dans cette inertie doublée par le blocage du dossier. Elle sait que la France soutient et manœuvre au profit de la narco-terro-monarchie mais elle continue à commercer largement avec elle, recevoir ses politiques de tous bords et inviter des personnalités pour distiller leurs blabla.

    Ou bien l’Algérie soutient cette cause légitime et elle doit l’affirmer et faire le nécessaire pour ce faire, y compris en utilisant la diplomatie du chèque, ou bien elle reste dans ce maigre soutien qui consiste à dire que le dossier est entre les mains de l’ONU, qu’il faut faire avancer l’UMA en laissant de coté la politique ou encore à rester silencieuse et inactive devant les attaques frontales de la narco-terro-monarchie.

    Dans la vie comme dans tout, il faut être pour ou contre et pas assis entre deux chaises.

    64
    4
    H-B
    30 mars 2018 - 10 h 36 min

    Cette attitude est un grand coup de pied au makhnez. Aussi megalomane soit-il , trump n’a tout de meme pas oublie que le roitelet mokoko 6 a offert 11 millions de dollars pour soutenir la campagne de sa rivale hillary. Il a un vieux compte a regler avec le monarque alaouite et manoeuvrera pour pousser les sahraouis a la reprise de la lutte armee pour le recouvrement de son independance, souverainete, integrite territoriale, liberte et dignite du joug colonial marocain.

    23
    2
    algerien révolté
    30 mars 2018 - 10 h 16 min

    TRUMP est un Président qui sait ou il va , il sait la difference qu’il y a entre ses amis et ses ennemis , n’est pas TRUMP qui veut , une personne lambda ne peut pas monter un empire si elle n’est pas pourvu d’une intelligence hors du commun , tout ceux qui disent le contraire a l’image de la presse Europeenne en auront pour leur frais avant la fin de son mandat , voir comme il a ramené au pas le President Nord coreen Kim Jung Un (qui montrait les gros bras ) est une preuve de ses énormes capacités de diriger les USA ,Quand a M6 qui soutenu Hillary Clinton tout au long des dernieres élections il doit assumer qu’il a choisi le camp des perdants loosers) il va s »apercevoir de son manque de perspicacité lorsque qu’il recevra les claques nécessaires pour comprendre la leçon « que lorsque l’on est petit on essaie pas de jouer avec les grands « 

    23
    2
    ZORO
    30 mars 2018 - 10 h 14 min

    A. son indépendance, la république ARABE sahraoui se joindra à l Union du Maghréb Arabe et nous formerons un bloc ARABE et musulman fort et solidaire qui sera le garant et protecteur de la berberite dans son ensemble ,et particulierement fiers de notre oumma et de notre religion.
    Signé ZORO. …Z….

    8
    4
    Anonyme
    30 mars 2018 - 8 h 38 min

    A ma connaissance, les USA n’ont jamais soutenu un mouvement révolutionnaire

    14
    31
      Chibl
      30 mars 2018 - 10 h 04 min

      Les USA ont soutenu l’Algérie dans la guerre de liberation contre la France et a été le 1er pays a reconnaître la RADP.

      57
      2
    FATEM95
    30 mars 2018 - 8 h 29 min

    La visite de Paul Desrocher l’ambassadeur US a Tindouf , est considéré par le makhnaz comme un Affront ,
    une chose que ne comprend pas Shlomo VI , c’est que les USA n’ont pas besoin de lui comme intermédiaire pour vendre les richesses du Sahara Occidental, et par la meme chasser la france le dernier bastion du colonialisme dans la région qui soutient le mar’ook, meme Mac-rond par pragmatisme marche a reculons sur ce dossier.
    quand a l’arabie sahyoudite , elle vient d’enfoncer le clou , déclarant que les F16 mar’ooki ne quitteront pas le ciel sahyoudien et il faut comprendre que la punition par Ben salman commence a prendre forme! le roitelet va devoir se mettre a quatre pattes pour essayer l’attendrir pour sa connivence avec le qatar , Shlomo VI feint de ne pas connaitre le proverbe « qui paie ses Dettes s’enrichit »!! le mar’ook ne pouvant ni avancer ni reculer va se soumettre, soumis qu’il a toujours été ses défenseurs que l’on connait tel que Sartozy et Clinton, Hollande qui font la une des journaux sont dans la Poubelle de l’Histoire et avec Donald Trump qui digère mal les 28 millions de dollars offert a Hillary ,cette cinglante Gifle venant de Tindouf va faire revenir Joufflu VI a la réalité!!!

    30
    7
    CHAOUI-BAHBOUH
    30 mars 2018 - 6 h 55 min

    les Caresses de chiens donnent des puces, qui contaminent le sang, Alors ces caresse pour rendre les Algériens dociles et les flatter… partout où passent les Chars Américains l’herbe ne poussera plus, comme ATTILA avait dit; Là où mon cheval passe, l’herbe ne repousse pas!

    17
    12
    sabrina
    30 mars 2018 - 6 h 50 min

    bonjour a vous les bon Algériens et a Algériepatriotique surtout un bon vendredi hier j’ai lu le torchon MA360 une autre version ensuite a 19h j’ai regardé canal Algérie la vraie information les pauvres ils veuillent nous faire croire leur balivernes a les entendre ils sont la SUPREMACY sur terre mais makane walou que du bluff nous allons voir aujourd’hui ce que va faire le président SAHRAOUIS a Alger pour l’indépendance du Sahara Occidental ,tenez bon faites sortir ses colons marocains de leurs gonds avec vos plumes et votre savoir et je dis un grand bravo au défunt monsieur MANDELA ET SON FILS bravo a lui

    32
    8
    TARZAN
    30 mars 2018 - 6 h 26 min

    des marocains ici comme on le sait tous ils sont très nombreux, cherchent à minimiser cette visite en la réduisant en calcul contre les russes et je ne sais quel autre calcul. NON CETTE VISITE EST UN SYMBOLE TRES FORT DESTINE A LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE QUE LES USA SONT AVEC LES SAHRAOUIS. cette position fera fléchir et réfléchir beaucoup de pays qui hésitent de trancher entre la corruption du roi du maroc et la realpolitik et le droit international qui est clairement en faveur des sahraouis. soutenir la marocanité du sahara c’est être du mauvais côté de l’histoire TEL EST LE MESSAGE. je vois mal les américains se positionner contre les sahraouis en cas de conflit armée. le problème sahraouis est une copie conforme de la guerre de libération algérienne à petite échelle. et puis puis être colonisé par le maroc, quelle honte! un peuple qui n’a jamais été guerrier, mais esclave de rois ennemis de dieu!

    105
    7
      H-B
      30 mars 2018 - 10 h 22 min

      D’autant que contrairement a la propagande du maroc, la Russie n’a jamais apporte son soutien a la mascarade de plan d’autonomie et , au contraire , est sur la meme lignee que la position de l’Algerie , l’autodetermination du peuple sahraoui. Les responsables russes l’ont reaffirmes lors de la recente visite de Messahel a Moscou. De plus, le refus systematique de Poutine de recevoir mokoko 6 pendant 2 ans et l’humiliation qu’I’ll lui a inflige en refusant de l’accueillir sur le tarmac de l’aeroport de Moscou et en recevant une delegation du Polizario l’an dernier , sont d’autant de faits attestant indeniablement que Poutine et la Russie ne sont aucunement disposes a accorder la moindre confiance et a tisser la moindre alliance avec le voisin de l’Ouest et a lacher son allie historique l’Algerie. N’en deplaise aux marocains.

      57
      1
    MON OPINION A MOI
    30 mars 2018 - 5 h 51 min

    SALAM! Il est fort a parier que l ambassadeur etasunien au maroc en fera de même mais pour la partie marocaine , faut pas être naive a ce point là! les americains sont des diables faut pas l’oublier!!

    11
    28
    MOUNIR
    30 mars 2018 - 1 h 30 min

    PERSONNE NE CONNAÎT TRUMP
    CE DERNIER CONSIDÈRE QUE LE POLIZARIO EST UN GROUPE TERRORISTE SOUTENU PAR NOTRE PAYS

    16
    31
    Les Égarés Wahabites
    29 mars 2018 - 23 h 26 min

    Il ne faut pas s’y tromper..si les USA prennent cette position..ce n’est qu’une opération de charme dont l’arrière plan est d’attirer l’Algérie hors de la sphère Russe et de plus ils ont sous – pesé le poids des deux Pays Algérie/Maroc et forcé de reconnaître le poids Géopolitique de l’Algérie après des essais infructueux de déstabilisation de l’Algérie par terrorisme Wahabite Frères interposés lors du Fameux Printemps Arabes « raté  » . . Si la force ne marche pas alors la subtilité est de mise . .Mais je n’ai aucun doute sur le réalisme de nos dirigeants Algériens et Anp qui ont quelques longueurs d’avance sur la manière dont les cartes sont jouées . .Le tout est de deviner ce qu’ il y a derrière le sourire !!…Pour les USA le Maroc est déjà conquis..neutralisé. .Chez nous en Algérie on dit  »avant que la question est posée , la réponse est prête  » .

    37
    70
      TARZAN
      30 mars 2018 - 6 h 10 min

      l’algérie est l’ami des russes et des américains. l’algérie jouera un rôle très important pour la paix dans le monde. et crois moi ni les russes ni les américains ne nous aiment pour nos beaux yeux! alors soyons réalistes et pragmatiques et les intérêts algériens passent avant les intérêts russes, comme font les ruses qui ne cherchent que leurs intérêts!

      37
      5
        Bouzid
        30 mars 2018 - 9 h 41 min

        ..excellent……comme il est dit une nation n’a ni ennemis ni amis……seulement des intérêts .

        17
        1
    Anonyme
    29 mars 2018 - 22 h 01 min

    Joli coup à l’égard des Sahraouis, de la part de son excellence l’ambassadeur Des rocher et de son épouse,et de surcroit parrainé par Trump. Un symbole fort.
    J’apprécie particulièrement la photo de monsieur et madame Desrocher,tous deux vêtus de burnous de la région de Tindouf.
    M6 va se manger les mains et les pieds.

    182
    15
      AÏT Chaalal
      30 mars 2018 - 12 h 38 min

      Le pseudo roi des drogués il peu manger même son dernière ( ces fesses ) .Ps: d’ici peu de temps ils vont nous dire que le bernus qui porte l’ambassadeur des États-Unis est originaire de Maroc..comme Koftane, le Raï, le hawzi, le Malouf..ect…Une info..Il ya une statuette de Roi Algérien Juba 2 exposé au Louvre d’Abou Dhabi qui appartiennent à un Marocain. Certains sbires de Makhzen véhiculent une fausse info sur YouTube quand quoi le Roi Juba 2 est un Marocain comme l’émir Abdelkader..C’est vraiment pathétiques comme peuplesse c’est Marocains.

      10
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.