Le président Bouteflika effectuera une visite d’inspection à Alger ce lundi

Bouteflika présidence
La campagne pour le cinquième mandat a t-elle commencé ? New Press

Par Kamel M. – C’est un site relevant du journal proche de la présidence de la République Ennahar qui donne l’information. Bien que la présidence n’ait pas rendu public un communiqué dans ce sens, il faut considérer cette information comme crédible. Ainsi donc, le président Bouteflika s’apprête à effectuer une visite d’inspection dans la capitale ce lundi. Il devrait inaugurer la mosquée Ketchaoua, rénovée par une entreprise turque, et l’extension de la ligne du métro, selon le média en question.

Les sorties du président de la République se font de plus en plus rares depuis sa maladie. Mais cela ne l’empêche pas de suivre les événements de près, selon les responsables de deux partis du pouvoir, Djamel Ould-Abbès et Ahmed Ouyahia.

Cette sortie sur le terrain intervient à un moment de grands débats sur le cinquième mandat. On ne sait pas pour l’heure si Bouteflika compte se porter candidat à sa propre succession ou s’il se retirera. Des rumeurs avaient fait état du scepticisme de son entourage direct, alors que de nombreuses sources laissent entendre que le bilan des quatre mandats du président Bouteflika commandé par le FLN constitue, d’ores et déjà, un indice sur sa décision de rempiler. Le bilan du Front de libération nationale s’apparente, en effet, à un programme à long terme, selon des sources proches de ce parti.

Il est peu probable que le président de la République fasse une déclaration lors de sa visite d’inspection à Alger. L’opération de communication vise, vraisemblablement, à rassurer l’opinion publique nationale sur la capacité du chef de l’Etat à continuer d’assumer cette haute fonction, en dépit de sa santé fragile et de son handicap physique.

De nombreux observateurs interrogés par Algeriepatriotique ont été unanimes à considérer qu’en l’absence d’alternative un cinquième mandat paraît inévitable.

K. M.  

Comment (12)

    Anonyme
    8 avril 2018 - 2 h 45 min

    Tous ceux qui ont soutenu le 4eme mandat sont coupables de crime envers la patrie et seront jugés un jours.

    Le pessimiste
    7 avril 2018 - 11 h 09 min

    Du moment qu’il est capable de faire une inspection à alger, alors qu’il s’adresse à nous par le biais de la tv, ne serait ce que 30 secondes…

    12
    RezkideBelcourt
    7 avril 2018 - 9 h 32 min

    Maalich, disons qu’il va sortir en balade et en même temps en inspection, mais je demande à ceux qui poussent le fauteuil roulant de laisser les caméras filmer quand il arrive en voiture, comment on le descend. Comment il est installé, etc etc.

    13
    hrire
    7 avril 2018 - 8 h 09 min

    S’il suit tout comme ils disent pourquoi en ces temps de vaches maigres on continue a bloquer Cevital à Bejaia pour des projets porteurs de plus d’un millier d’emplois??!! a moins que cela fasse partie d’un agenda…

    14
    2
      Anonyme
      7 avril 2018 - 11 h 12 min

      inaugurer une mosquée est plus important qu’un grand hopital ou une usine, toutes ces choses materielles dont le peuple n’a que faire!

      14
    العربي بن مهيدي
    7 avril 2018 - 7 h 52 min

    Vous êtes surs que se soit Bouteflika. ??
    J’espere que le maquillage de la doublure sera parfaite et identique

    17
    2
    Mimi
    7 avril 2018 - 7 h 09 min

    Le 5 ème mandat en marche et ils nous parle du Maroc pour détourne l opinion publique …

    22
    2
    Lykopen
    7 avril 2018 - 5 h 19 min

    Bah… y’ont qu’à triturer la constitutionnette, comme certains triturent les graines oléagineuses, comme ils savent si bien le faire pour le garder à vie, puis après sa mort, il lui feront un mausolée vitré comme Lénine, où il sera allongé, mais continuera son règne ad infinitum. Le con-seil des mini-stres se tiendra autour de son sépulcre et, assurément, il entérinera toute décision présidentielle et régalienne lorsque requis.
    Par notre apathie, notre passivité pour ne pas dire lâcheté, nous assumons tous ensemble cet incommensurable retard du pays à l’échelle des Nations, aggravé depuis 1999.

    23
    1
    Anonyme
    7 avril 2018 - 4 h 42 min

    Arrêtez le spectacle,SVP
    Respectez ce pays

    22
    Anonyme
    6 avril 2018 - 18 h 53 min

    On peut lui faire faire n’importe quoi, mais tant que fakhamatouhou est dans l’incapacité d’assumer toutes les charges qui lui sont dévolues, ne s’adresse pas – de vive voix – au peuple algérien et ne représente pas l’Algérie dans le concert des Nations, comme l’y oblige la Constitution… il n’est donc plus en mesure de présider aux destinées de l’Algérie et du peuple algérien.
    Si on s’obstine encore à le maintenir au pouvoir, malgré sont état de santé chancelant et les graves manquements aux lois fondamentales de l’État qui en découlent, cela signifie que ceux qui le font auront décidé de se placer de facto contre les intérêts supérieurs de ce même État. Ils doivent alors en assumer toutes les conséquences.

    49
    8
    ripper
    6 avril 2018 - 18 h 43 min

    Ça y est, il va se donner en spectacle!!! et dire qu’on est depuis un bon moment déjà la risée du monde.

    46
    11
    nectar
    6 avril 2018 - 17 h 35 min

    Pourquoi ne pas l’introniser à vie et éviter de se moquer du peuple..On en a assez de ces comportements puérils et dignes d’une comédie d’el Arte de mauvais de goût. Notre avenir est sombre et plein d’incertitudes à même de ne plus croire à quoi que ce soit…

    57
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.