Un projet de résolution américain provoque la panique au sein du Makhzen

panique
Nikki Halley, représentante permanente des Etats-Unis aux Nations unies. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Les Etats-Unis ont proposé mardi au Conseil de sécurité de l’ONU un projet de résolution sur le Sahara Occidental qui a semé la panique au sein du Makhzen. Très constants depuis au moins une dizaine d’années sur le conflit du Sahara Occidental, les Américains ont pratiquement douché les espoirs du Maroc de les voir soutenir son projet de bouleverser le statu quo dans les territoires sahraouis libérés.

Washington a vite compris que l’accusation selon laquelle les Sahraouis ont violé le cessez-le-feu avancée par Rabat pour entreprendre une action militaire contre des positions du Front Polisario n’est en réalité qu’un prétexte pour tenter reprendre par la force les territoires sahraouis libérés.  Aussi, révèlent des sources à Algeriepatriotique, les représentants américains au Conseil de sécurité de l’ONU ont-ils refusé toute mention dans leur projet de résolution d’une quelconque violation par les Sahraouis du cessez-le-feu.

Il va sans dire que le «niet» américain a déçu la France, alliée inconditionnelle du Maroc, qui veut aussi que la communauté internationale épingle le Front Polisario. Dans son soutien, la France est apparue même prête à soutenir une offense militaire marocaine contre les Sahraouis et à prendre le risque ainsi de déstabiliser davantage la région. A ce propos, l’Administration américaine a fait comprendre à tout le monde qu’elle ne voulait pas de conflit dans la région.

Ce qui dérange encore plus le Makhzen dans la proposition américaine c’est qu’elle insiste aussi sur le fait que le Maroc et le Front Polisario doivent retenir que les négociations sont le seul cadre pour parvenir à une solution définitive à la question du Sahara occidental garantissant au peuple sahraoui l’exercice de son droit à l’autodétermination. Or, tout le monde sait que le Maroc ne veut pas discuter avec les Sahraouis car il se sait perdant d’avance. La position américaine confirme l’idée que le Front Polisario est légaliste et que son combat est juste. C’est justement ce qui rend aujourd’hui le Makhzen fou de rage. Ce projet de résolution le discrédite complètement.

La présidence tournante du Conseil de sécurité de l’ONU a, apprend-on également, fait circuler une lettre envoyée par le Front Polisario au Conseil. Cette missive a l’avantage de démonter une à une les allégations marocaines concernant une prétendue violation par les Sahraouis du cessez-le-feu et de prouver par A+B qu’il ne s’agissait là que d’une manœuvre destinée juste à détourner l’attention du Conseil de sécurité sur les vrais problèmes de l’impasse actuelle. Une impasse dont le Maroc porte l’entière responsabilité.

S. S.

Comment (29)

    hrire
    22 avril 2018 - 6 h 02 min

    Juste et légale.Et la vérité finira par triompher,ce makhzen doit se tourner vers le recouvrement de ses terres du nord qui ont été offerts par les seigneurs du Maroc et la ils trouveront beaucoup de soutiens en commençant par les Algériens.




    1



    1
    Anonymous
    20 avril 2018 - 12 h 48 min

    L’ONU répond aux élucubrations du Maroc concernant la zone tampon.

    La zone tampon super étendue dont parle le Makhzen du Maroc n’existe que dans les cerveaux des marocains qui cuvent depuis leur naissance la haine d’un peuple héroïque qui a donné au monde entier un exemple de lutte et de détermination.

    Hier, le porte-parole du Secrétaire Général de l’ONU a été on ne peut plus claire. Concernant les questions posées précédemment sur le Sahara Occidental, a-t-il dit :
    – Nous pouvons dire que ni la localité de Bir Lahlou ni celle de Tifariti ne se trouvent dans la bande tampon.
    – En ce qui concerne les réunions avec le Front Polisario: depuis l’arrivée, fin décembre 2017, du Représentant spécial du Secrétaire général, Colin Stewart, la MINURSO a préféré suivre la pratique de longue date consistant à tenir de telles réunions à Rabouni, en Algérie. La mission et M. Stewart demeurent en contact étroit avec le coordonnateur du Polisario et se sont rencontrés de manière informelle à l’extérieur de la zone de la mission.
    – La MINURSO a informé le Conseil de Sécurité que, le 16 mars, à proximité du site de l’équipe de Tifariti, des observateurs militaires de la MINURSO en service ont été arrêtés par des membres armés du Front Polisario, tirant des coups de feu en l’air. Après une brève discussion, les observateurs ont été autorisés à reprendre leur patrouille. Le commandant local du Front Polisario a par la suite condamné l’action non autorisée des soldats impliqués et a indiqué que des mesures disciplinaires seront prises.




    5



    4
    Voix des peuples
    19 avril 2018 - 22 h 37 min

    Vous savez, à ce genre de Barbouze Hassan2, père, fils et leur police Makhzen, il ne faut que des durs comme Thrump, Poutine et des personnes de ce calibre là. Les gens trop lisses et feignant oublier comment s’est comporté le père avec le peuple et les voisins, ne réussissent pas avec ces gens là. Quand on réunit le puzzle de l’histoire, il n’y a que du mauvais qui remonte à la surface venant de ce royaume de misère et d’humiliation de tout un peuple maintenu dans la peur. L’ONU devrait dissoudre ce royaume et permettre au peuple marocain d’établir une république.




    16



    8
    TARZAN
    19 avril 2018 - 18 h 53 min

    je me suis pas trompé sur trump, je l’ai soutenu lors de son élection contre hillary clinton car cette dernière était lourdement soutenu par le maroc qui a tout misé sur elle, et la france aussi d’ailleurs, rappelez vous la déclaration de hollande que les élections étaient pliées pour clinton. j’écrivais sur tous les sites sociaux que’il serait président des Etats unis alors qu’il était en retard dans les sondages de 20 points. mais les sondages là bas c’est comme en france, ils existent pour tromper les populations (d’où la présence de najat belkacem à l’ipsos- sous directrice générale). quand j’écoutait ses discours, je me disait il parle au peuple et veut régler leur problème, les salles où il se produisait étaient toutes pleines, tandis que hillary son discours était creux, du bla bla à la marocaine, et les salles éteint horriblement vide où elle a dû annuler un meeting censé recevoir 20.000 personnes il n’y avait même pas 200, d’où le recours aux artistes dans ses meeting. trump est rancunier et il n’aime pas les faux culs et les hypocrites, donc les marocains n’ont aucune chance avec lui. et là il va les découvrir encore plus, il saura pourquoi les marocains ont la réputation de peuple le plus traitre au monde.




    38



    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.