Règlement de la crise malienne : Le Drian charge le président Keita

Jean-Yves-Le-Drian,
La crise malienne à l'épreuve des accords d'Alger. D. R.

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a reproché, ce lundi, au Mali de manquer de volonté politique pour la mise en œuvre des accords de paix dans le Sahel, à l’issue d’une rencontre à Stockholm avec son homologue suédoise.

«Dans les accords d’Alger, il y a tout ce qu’il faut pour retrouver la paix au Mali et plus globalement au Sahel», a déclaré le ministre français des Affaires étrangères en marge d’un déplacement à Stockholm. «Encore faut-il avoir la volonté politique de transformer ces accords en réalité, ce n’est pas encore le cas, je souhaite que ce soit le cas après l’élection présidentielle» malienne qui se tient dans moins de deux mois, a-t-il ajouté selon l’AFP qui rapporte l’information.

«S’il y a un message à faire passer au président (malien) – à celui-là ou un autre, je n’ai pas à prendre parti dans un processus électoral -, aux candidats, c’est de faire en sorte qu’ils s’engagent solennellement pour la mise en œuvre des accords d’Alger», a insisté le chef de la diplomatie française.

Signé en 2015 sous médiation algérienne et censé isoler définitivement les terroristes, l’accord de paix n’est toujours pas appliqué et des zones entières du Mali échappent encore au contrôle des forces maliennes, françaises et de l’ONU. Les violences se sont propagées au Burkina Faso et au Niger voisins, se   mêlant souvent à des tensions ou des conflits inter-communautaires.

S. S.

Comment (2)

    صالح/ الجزائر
    12 juin 2018 - 10 h 08 min

    Il doit y avoir , à Bamako , des …., Maliens , et d’ autres encore , la liste est très longue , de béni oui oui opportuniste et hypocrites , qui ne sont « .. pas pressé de changer de Président » , qui agissent publiquement et clandestinement contre le changement au Mali , car ils avaient toujours , au nom de la stabilité du pays , c a d de la continuité du système basé sur la loyauté ( al moualat ) , donc automatiquement la médiocrité , au détriment de la compétence et de l’honnêteté , bénéficié et(ou) bénéficient encore de l’état actuel des choses ( du statu quo ) , et le changement va à l’encontre de leurs privilèges , à eux , essentiellement démesurés et non mérités , à leurs enfants et à leurs petits-enfants .. .

    1
    2
    Mme CH
    12 juin 2018 - 3 h 07 min

    Ah! Qu’est-ce que je lis, maintenant, le ministre français des A.E -(franc-maçon)- veut que les candidats maliens « s’engagent solennellement pour la mise en œuvre des accords d’Alger» et il dit: « «Dans les accords d’Alger, il y a tout ce qu’il faut pour retrouver la paix au Mali et plus globalement au Sahel»…alors là, je ne sais pas ce qu’il lui arrive mais bon c’est une bonne évolution..!!

    Ils sont drôles ses ex-néo-colonisateurs, ils foutent la pagaille et la débandade dans le sahel, ensuite ils reprochent à leurs marionnettes « de manquer de volonté politique pour la mise en œuvre des accords de paix dans le Sahel »….drôle de monde à l’envers, ils n’ont vraiment pas froid aux yeux ces politicards..; ils salissent puis ils demandent aux autres de ramasser les ordures..!! Puuufffffffffff..!

    4
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.