Pourquoi le Makhzen a-t-il restauré le service militaire précipitamment ?

soldats Makhzen
Des soldats de l'armée marocaine. D. R.

Par Karim B. – On ne parle que de ça au Maroc depuis ce 20 août. Le Makhzen vient de décider de restaurer le service militaire obligatoire dès octobre prochain, le temps de faire voter la loi y afférente par le Parlement dès cette rentrée sociale.

Beaucoup s’interrogent sur la restauration précipitée du service militaire qui concernera les deux sexes et dont la durée a été fixée à douze mois. Pour certains observateurs, le recours aux conscrits vise à «canaliser» la colère des jeunes qui manifestent depuis des mois dans plusieurs régions du pays. Le service militaire serait alors une sorte de «prison déguisée» qui permettrait au Makhzen de limiter les «effectifs» des mouvements qui sont derrière les protestations qui gagnent en ampleur et qui menacent jusqu’au régime monarchique de Rabat.

Cette analyse s’appuie sur le fait que le service militaire obligatoire ainsi institué concerne aussi bien les hommes que les femmes. Or, on sait que le Hirak du Rif mobilise tous les jeunes de cette région frondeuse qui réclame depuis des décennies la fin du règne totalitaire de la famille alaouite et l’instauration d’une république.

D’autres sources lient ce rétablissement du service militaire à l’approche d’une échéance cruciale pour le Maroc dans l’affaire du Sahara Occidental. La date-butoir fixée par les Nations unies – les Etats-Unis, plus exactement – pour le retour à la table des négociations des deux parties en conflit approche et le Makhzen semble se préparer à saborder ce rendez-vous, en imputant les raisons de son annulation au Front Polisario et à l’Algérie.

Le roi et ses conseillers, englués dans une crise politique et économique complexe, chercheraient à provoquer des incidents aussi bien avec l’armée sahraouie qu’avec l’Algérie pour justifier l’impossibilité de mener les discussions directes qui lui ont été imposées avec la partie sahraouie.

Des sources proches du dossier avaient indiqué à Algeriepatriotique que Washington comptait jouer un rôle dominant dans le conflit du Sahara Occidental et que l’administration Trump avait la ferme intention de faire aboutir son plan dans la région dans les délais qu’elle a elle-même fixés.

Les médias marocains reprennent l’information du rétablissement du service militaire, en se focalisant sur les modalités prévues par le gouvernement pour sa mise en application, mais ne s’interrogent pas sur les raisons qui ont poussé le roi à recourir aux appelés du contingent et sur quel front il compte les mobiliser.

K. B.

Comment (42)

    Brahms
    25 août 2018 - 8 h 45 min

    Les vendeurs de drogue s’entraînent au combat. Ils arrosent l’Europe et l’Afrique de drogue et voudraient nous faire peur avec leur armée de patachou. Allez donc récupérer vos villes de Ceuta et Mélila que les Espagnols vous ont prises. D’ailleurs, un commando espagnol avait arrêté les quelques policiers marocains qui voulaient prendre ces deux villes. Retournez donc à vos babouches et à vos chemises de nuit en sirotant un thé à la menthe et surtout, n’écoutez pas vos 300 espions juifs qui vous montent la tête car votre science de zozo, on l’a connaît.

    11
    11
    Anonyme
    24 août 2018 - 9 h 00 min

    Tout simplement les effectifs de l’armée sans la gendarmerie en engages dépassent largement l’effectif du cote marocain et pour compenser en ces temps de disette ils veulent restituer la congestion en integrant aussi les femmes pour gonfler les effectifs.

    20
    9
    Rachid Ait
    24 août 2018 - 5 h 18 min

    Le maroc qui proclame le régime de conscription militaire,pour absorber l’opulence qui déborde!
    Mon ami,il faut d’abord commencer par nourrir le peuple affamé qui ne peut même pas trouver un kilo d’ognion sur le marché ou se permettre 1 litre de lait et qui s’entretue pour 250 grammes de semoule avant de professer ce genre d’inepties.
    Ton maroc ne peut même pas nourrir son peuple et importe pour plus de 6 milliards de dollars de produits agroalimentaires chaque année(l’excédent alimentaire truc muche dont tu parles,n’est qu’une vue de l’esprit).Des millions de tes sujets-compatriotes se nourrissent des denrées alimentaires de toutes sortes qui rentrent de la frontière algérienne.L’agriculture algérienne est largement plus productive que l’agriculture marocaine(28 milliards $ contre 16 milliards $).Les deux trois tomates que le maroc exporte a l’étranger se fait au dépent du peuple marocain qui meurt de faim la gueule ouverte.Le maroc n’a pas d’exécédent agroalimentaire,le maroc affame son peuple pour réaliser quelques euros en exportant quelques tomates et des sardines dont les recettes vont prendre le chemin des comptes offshores de sidkoum et de la smala qui l’entoure.
    Quant a l’indistrie militaire(Sic!)il n’y en a pas………
    D’ailleurs,votre armée est devenue la risee des armées du monde,a chaque manoeuvre commune avec des armées de l’otan,vos soldats sont obligés d’emprunter des balles,des gilets pareballes ect…….des americains ou autres européens présents lors de ces manoeuvres.
    L’industrie militaire algerienne(y compris la confection textile et accesoires militaires et para-militaires)a 35 ans d’avance sur sa contreparte marocaine.
    Si votre index de développement humain est pire que celui de certains pays du fin fond de l’Afrique noire et si le niveau de consommation du peuple algérien toutes denrées alimentaires confondues est plus de deux fois supérieur a celui du peuple marocain……et si vos enfants sont des immigrants clandestins par centaines de milliers en Algérie,c’est pour une raison!

    36
    23
      Anonyme
      24 août 2018 - 13 h 00 min

      Oui bien dit ! Le maroc est au bord du gouffre alors que l algerie rayonne dans tous les domaines ! Il ne faut plus chercher à comparer les 2 pays !
      Et encore moins les armées , faisons confiance à nos hommes de pouvoirs qui ont amener l algerie la ou elle est ! C’est à dire au summum de l’Afrique
      Note spéciale à M.Mesahel nec plus ultra de la diplomatie internationale vrai mastodonte des temps modernes !

      21
      11
      Anonyme
      24 août 2018 - 13 h 09 min

      Pourtant on sert des filets Angus à plus de deux cents euros dans les principaux restaurant , non meme pas ca compter un marché marocain a un marche algérien ! …alors qu’en algerie meme votre président ne sais pas quelle goût ca a … non mais … un pays où toute les importations sont bloquer… pas de produits étranger …nos frères vivent comme en URSS.et vous vous permettez de faire la leçon …et en plus vous êtes content de votre niveau de vie catastrophiques au lieu de chercher à vous developer vous regarder le maroc ….
      À ouedi que dieu vous éclaire !

      13
      26
        Anonyme Dz
        24 août 2018 - 13 h 37 min

        @Anonyme. Le plus important est que le peuple algerien ne vit pas en esclave consentant ou le seul critere de citoyennete se rapport a la maniere de faire ce fameux « baise-main » tout en esperant qu’un jour il verrait son nom sur la liste annuelle de Prestation du Serment d’Allegeance a un Predateur usurpateur.

        23
        10
        Anonyme
        29 août 2018 - 23 h 40 min

        Anonyme
        24 août 2018 – 13 h 09 min
        Demande donc des infos aux plus de 500 000 travailleurs clandestins marocains qui viennent vivre et travailler en Algérie pour quelles raisons ils la préfèrent au Maroc.

        2
        1
    Hamid
    24 août 2018 - 4 h 52 min

    In my view , these are the following motives that I only can think of for their decision to restore military service .First, the financial factor seems to be an essential part for this move hence financial restrictions .Second, the protection of the Kingdom and the preemption of any popular demonstrations that have recently swept across the North demanding political change and social justice through strengthening the awareness of the national solidarity .But I believe that these policies won’t work.As always, tahia ElDzair .

    16
    10
    Anonyme
    24 août 2018 - 0 h 44 min

    C’est le dynamisme débordant de tonton Salah MDN qui lui fou la trouille, il étouffe, débordé, enseveli par l’écrasante machine psychologique que nosexperts manipulent avec dextérité. Il ne ferme pas yeux de peur de faire de très mauvais cauchemars. Il veut fermer les yeux pour ne rien voir, boucher les oreilles pour ne plus entendre Bourita et autres, il est en quelque sorte au bord de la folie et pas très loin du suicide royal, c’est bien dommage tout le monde regrettera son absence car sa projeneture n’est pas encore au point pour assurer la continuité.

    17
    13
    الهوارية في كندا
    23 août 2018 - 22 h 41 min

    Sara ha raha Le Maroc est l’ennemi N°1 El 3adou awel de l’Algérie donc faut pas s’étonner la moitié du peuple marocain soutient momo6 et prétend que l’ouest algérien jusqu’à Chlef appartiennent c’est pour cela qu’ils manigance des magouilles avec l’Otan et la France pour peut être supposer envahir l’Algérie par l’ouest algérien… Voilà pourquoi ya une surchauffe au niveau du Makhzen.

    19
    19
    Anonymous
    23 août 2018 - 21 h 01 min

    Sur le Site « Maroc Leaks » circule une vidéo ou on voit un jeune s’exprime sur le service militaire qui vient d’être réinstauré au Maroc.

    Selon lui, ils n’ont rien trouvé à dire. Au lieu de dire «enseignement obligatoire», «soins obligatoires », ils ont dit « conscription obligatoire ».

    « Si c’est dans le but le pays, moi je suis pas prêt à m’engager pour défendre un pays qui ne m’a rien donné. Ils se moquent de nous, ils font de nous ce qu’ils veulent. Regardez ce qu’ils ont fait à ces militaires qui se trouvent depuis 40 ans au Sahara. Leur ravitaillement est vendu sans aucune vergogne. Pour moi ce pays est nulle et je ne sens rien pour lui », conclue-t-il.

    27
    21
    Moskosdz
    23 août 2018 - 18 h 37 min

    Depuis que notre armée a verrouillée la frontière ouest,la drogue ne passe plus en grande quantité vers l’est comme auparavant,ces jeunes appelés ne serviront surement pas à libérer la partie Marocaine colonisée par l’Espagne,mais surement vendre la drogue en détails au profit des généraux de sa majesté le roi Mohaschisch en chômage depuis belle-lurette.

    41
    21
    HOUMTY
    23 août 2018 - 16 h 30 min

    SALAM L’KHAWA…. ils peuvent réstauré, tous ce qu’ils veulent même une armée de droïde…. la différence entre la pseudo armée mokokos et notre glorieuse A.N.P est la suivante :
    L ‘A.N.P est une armée opérationnel 24/24 et 7j/7j depuis les années 90 et son combat est noble, car elles protégent , nos méres, nos péres, nos grand parent , nos soeurs , nos fréres et la terre de nos aïeux des ordes sauvage qui ont éssayé et qui éssai de faire basculé la MÉRE PATRIE dans l’obscurantisme et l’âge de pierre…
    la pseudo armée mokokos : une armée de HAGARINE…Qui fait tout pour que le peuple sahraouis femmes, vieillards et enfants soit soumis au bon vouloir d’un pseudo roitelet prédateur , une grosse partie de l’armée et obsoléte et n’a pas la BARAKA d’une armee qui lutte pour des causes NOBLE… VIVE LA MÉRE PATRIE L’ ALGERIE LE POLISARIO, LA R.A.S.D et L’ A.N.P

    64
    26
    Anonyme
    23 août 2018 - 16 h 27 min

    Ce que le Makhzen a en tête, personne ne peut le savoir.Les dépenses pour un service militaire c’est forcément de l’argent public qui sort donc des dépenses qui ne vont pas dans l’économie du pays ou dans les infrastructures ( Routes, Hôpitaux, Ecoles, Stations d’Epuration des eaux, Tris des ordures, Développements d’Energies solaires et éoliennes etc…etc..). Une chose est certaine : tout pays qui dépend presque à 100% des importations extérieures pour nourrir sa population ne pourra jamais se permettre une guerre car il risque à coup sûr la famine généralisée pour toute sa population.

    33
    23
    Bennani
    23 août 2018 - 15 h 12 min

    Toute cette agitation pour éviter la reddition des comptes que la jeunesse marocaine exige de plus en plus ces derniers temps à cette prédatrice famille allaouite venue de l’Arabie Yahoudite pour l’humilier et l’asservire.

    45
    19
    kiki
    23 août 2018 - 15 h 10 min

    c leur droit !

    25
    45
    Nasser Nasro
    23 août 2018 - 14 h 32 min

    bien au contraire, cela permet de créer une économie d’echelle, pour habiller , nourrir et loger les 300 000 jeunes . l’avantage , le Maroc dispose d’un excédent tant dans l’industrie agroalimentaire que pour les textiles en tout genre (habillement et textile d’ameublement) dont une grande partie est destiné à l’exportation (+ de 4 milliards de dollars environs) . Donc le service militaire ouvrira un marché non négligeable pour son excédent. les armes qui seront utiles à leur formation sont également fabriqué localement ( petites armes et munitions essentiellement). Mais, le revers de la médaille, après une année de formation militaire, ces jeunes sortiront plus aguerri et certains d’entre eux pourront éventuellement servir dans la guerilla. Si ce sera encore le cas, c’est mal parti également pour l’algerie, un autre front sera ouvert à l’Ouest et du coup l’Algérie se retrouvera in fine entourée par des pays pratiquement en guerre et donc , la vigilance n’est pas et ne sera pas gratuite pour l’algerie et la course à l’armement ne fera que s’accentuer et comme toutes les armées du monde sont budgétivore. 10 milliards de dollars chaque années seront indispensable à notre armée et 10 milliards de dollars représente le tiers de nos exportations. cela plombera à cout sûr notre développement économique et social. Il est et sera dans l’intérêt de notre nation (si on ose dire nation) et de leur intérêt de voir la paix régner en Afrique du nord pour pouvoir améliorer les conditions de vies de l’ensemble de la région. Pour l’instant, ces guerillas arrange bien les affaires de l’Europe, Amérique, Russie et chine principalement. Il est temps de réveiller les consciences des citoyens d’Afrique du nord et de vivre en respectant , la culture, le mode de vie, la religion etc… de chaque pays et que chaque pays exerce pleinement sa souveraineté en comptant sur les aides et contributions des autres et œuvrer pour une integration économique par la création de zones de libres échanges et de l’union douanières et d’entamer d’ores et déjà l’abolition des frontières de la zone Afrique du nord. Les petites expériences vécues , peuvent être utile à une véritable pensée économique de la zone Afrique du nord en limitant le pouvoir des dirigeants politiques en séparant le politique de l’économique afin que les conflits politiques n’influent pas sur l’économique.

    29
    62
      Davo
      24 août 2018 - 6 h 54 min

      Pas très rigoureux comme réthorique…
      Primo,l’industrie militaire au maroc est inexistante.Il va falloir la créer,y compris la filliere de confection textile et autres éléments auxiliaires(godasses,casques ect…).Ce n’est pas les chaines de confection de chemisettes et autres sous vetements que les francais et les espagnoles ont mis en place,qui vont produire ce genre de produits spécialisés et hautement stratégiques.
      Deuxio,les supposés excédents agroalimentaires n’existent pas et le maroc est obligé d’importer chaque année pour 6-6.5 milliards $ de produits alimentaires.
      Il y a relativement parlant « des excédents » dans certaines fillieres(la production de tomates,agrumes(oranges)et poissons des cotes atlantiques,notamment,celles du Sahara Occidental)…des excédents dégagés pour l’exportation,non pas parceque le maroc en est grand producteur,mais plutot,dégagés au dépent du bien être du peuple marocain qui ne peut même pas se nourrir convenablement.
      A titre d’example,l’Algérie produit plus de tomates(et pas que)que le maroc mais en exporte moins,je vous laisse le soin de tirer vos propres conclusions.
      Et je vois très mal le makhzen et les tenants du pouvoir au maroc,rediriger ses exportations de tomates,poissons ou oranges qui rapportent plein d’euros………..vers des bidasses et autres conscrits sous les drapeaux.De plus,il en faut plus que des tomates et des agrumes pour nourrir son homme.A commencer par le pain(blé),le riz,les féculents et les pattes(nourriture de base dans les casernes militaires)et qui sont au maroc,importés massivement de l’exterieur.
      Le fait est que,tout les budgets et les ressources qui vont etre redistribuer vers les armées des nouveaux conscrits sont énormes et vont venir se greffer sur les dépenses qui auraient du etre allouées a d’autres secteurs.

      21
      12
        Moh
        25 août 2018 - 8 h 07 min

        Soyez plus sérieux et rigoureux, car sinon vous vous couvrez de ridicule : voyez les chiffres de production agricole de la FAO, et en particulier de la tomate puisque vous en parlez.

        3
        3
          Exten
          26 août 2018 - 11 h 27 min

          Oui,justement,la FAO stipule que l’Algerie produit plus de tomates que le Maroc…….Et ce n’est pas surprenant,d’ailleurs,puisque la production agricole algerienne est presque le double de la production agricole marocaine.

          6
          1
          Guedi
          26 août 2018 - 11 h 31 min

          @Moh
          De quel chiffres agricoles tu parles!
          Tout les chiffres et toutes les statistiques concernant le secteur agricole confirment que l’Algerie produit largement plus que le Maroc(presque le double).Tu ne trouveras aucune source qui contredira cela.

          6
          1
    Felfel Har
    23 août 2018 - 13 h 32 min

    « Fiat lux! » (Et la lumière fut!). Il faut voir dans cette décision précipitée du roi une autre fuite en avant dans sa folie guerrière. La première raison qui vient à l’esprit est que le roi cherche à renforcer ses troupes régulières par un apport de sang nouveau. Prépare-t-il quelque chose en réponse au pressing de la communauté internationale pour un règlement de la colonisation du Sahara? Une autre raison est que le roi préfère embrigader des jeunes plutôt que d’avoir à les affronter périodiquement dans la rue quand ils manifestent pour leurs droits les plus élémentaires.Il vient de libérer ceratains manifestants juste à temps pour rejoindre les casernes. Certains y verront aussi une mesure de renforcement de la main-d’oeuvre que le roi recrute pour ses champs de pavot. Parce que son pays est au bord de la faillite, il doit augmenter les surfaces de ses fabriques de poison, faisant passer leurs contributions au budget du royaume de 25 à 50 % du PNB. Et voilà et le tour est joué! Fine ghadi bina ya moulay?

    49
    18
      Ch'ha
      23 août 2018 - 14 h 01 min

      @Felfel Har
      Effectivement.
      Cependant, le makhnaz ne fait que mettre un pansement sur une jambe de bois.

      46
      21
        Jazayria
        23 août 2018 - 22 h 05 min

        @ch’ha
        Je dirais même plus: il cherche à mettre une rustine sur un pneu qui se dégonfle….mais sans succès car le pneu se dégonfle de partout !

        23
        11
    Anonyme
    23 août 2018 - 13 h 26 min

    J´ai bien apprécié cet humour. Merci de m´avoir fait rire!

    37
    12
    MELLO
    23 août 2018 - 13 h 25 min

    Pourquoi ? Momo 6 est bien conseillé par ses maitres de l’occident pour garder leurs résidences et autres palais en ce pays. Lui même n’a pas les facultés morales pour lancer ce projet qui pourrait occuper tous les jeunes marocains qui seront encadrés par l’armée. Momo 6 pense même a céder le trône a son fils, alors la réaction de la rue est vite envisagée.

    39
    13
    Paris 75011
    23 août 2018 - 11 h 46 min

    Le service militaire obligatoire et universel implique d’encadrer annuellement près de 300.000 jeunes parmi la classe d’âge des 18-24 ans. Son coût est significatif, de l’ordre de 73 Milliards dhs (7,3 Milliards de dollars) qui doivent être régulièrement réévalué pour assurer un ratio de dépenses militaires au PIB de l’ordre de 6 à 7% du PIB. Les effets de relance budgétaire implicite à cette augmentation des dépenses sont minimes, de l’ordre de 34.000 emplois additionnels pour une relance budgétaire de 1% de dépenses additionnelles de l’Etat. Le taux de chômage des jeunes baisse légèrement à hauteur de deux points – le taux de 2016 était de 24.5% et baisserait à 22.04%. Cette mesure ne toucherait cependant que 25% des jeunes de 18-24 sans emploi, ni à la recherche d’emploi, ni en formation.
    Le second handicap est que le Maroc se trouve actuellement dans une phase proche de la recéssion économique dont les principaux indicateurs sont :a/- l’endettement public (82% du PIB), b/- les prévisons dun déficit commercial record pour 2018 supérieur a 22 Milliards de dollars, c/- la baisse de 35% en matiere d’IDE pour l’exercice en cours.
    Malgré tous ces indicateurs au rouge, M6 poursuit sa fuite en avant pour la sauveagrde de son trone au détriment des interets du Maroc et de son peuple.

    53
    23
    Thami 20/02
    23 août 2018 - 11 h 25 min

    Tant que c’est les enfants du peuple qui servent de chair canon au Yemen et dans les contingeants militaires de l’ONU en contre-partie de larges royalties pour le Palais, je pense que ca ne posera aucun probleme d’ethique au Gvt Islamiste d’El Othmani.

    49
    19
    Othmane
    23 août 2018 - 11 h 16 min

    Peut-être que M6 veut libérer Ceuta et Mellila et se rendre enfin un peu crédible auprès de ses sujets !

    49
    20
    ALI
    23 août 2018 - 10 h 46 min

    UNE TRES BONNE NOUVELLE SI ELLE VA REDUIRE LE NOMBRE DE CLANDESTINS MAROCAINS PRESENTS EN ALGERIE.

    60
    18
    RasElHanout
    23 août 2018 - 10 h 43 min

    Le Clan au pouvoir à Alger et connu pour son amour à Mimi6 doit aider ce dernier en reconduisant aux frontières de l’Ouest, tous les jeunes clandestins marocains qui se trouvent chez nous et ayant entre 18 et 35 ans.

    55
    18
    Med Benhamou
    23 août 2018 - 10 h 38 min

    Je sais que la majorité des marocains sont opposés à cette initiative assimilée à un subterfuge du Palais pour éloigner la jeunesse marocaine de ces contestations sociales.
    Il paraît que son père H2-a fait la même chose en 1975 en décidant de sa «marché verte» afin d’éloigner du Maroc tous les généraux après les trois tentatives de coups d’État militaire de 1971, 1972 et 1973.

    57
    16
    Dzézaïr
    23 août 2018 - 10 h 32 min

    Tout cela a un coût important.
    Les nourrirs , les logés , les habillés , lavé leurs tenues militaires , leurs propreté personnel en consommation d’eau de savons , de champoins , d’éssuies , de draps de dentifrices, etc…etc…
    Payer leurs transports de la casernes à chez eux et vis et versa.
    Tout cela multipliés par nombres d’appeler ça va chiffré gros chaque année sur le budget du royaume.
    À moins qu’un pays tiers où plusieurs pays tiers vont se chargés de régler financièrement les factures car ce sont eux qui sont derrière le projet.
    Ils nous restent à savoir dans quelle but ???

    57
    16
    Ziad ALAMI
    23 août 2018 - 10 h 28 min

    Certainement pour les envoyer en renfort pour continuer a assassiner femmes et enfants au Yémen et ainsi se faire pardonner par l’Arabie Yahoudite dont le Roitelet Ben Salmane vient d’être invité officiellement par Momo6 pour venir au Maroc.

    50
    16
    Rachid djha
    23 août 2018 - 10 h 22 min

    Il paraît que la marocaine est concernée et dans ce cas,moi j’aimerais bien refaire mon service, du moins juste la période d’instruction mais mixte.

    47
    25
      Anonyme
      24 août 2018 - 2 h 27 min

      gifle apres gifle …le maroc est au bord du gouffre ,
      l’Algerie elle brille de mille feu….
      Que dieu protége notre patrie !

      16
      10
    Sprinkler
    23 août 2018 - 10 h 21 min

    Où le  » Roi des pauvres  » compte-t-il trouver le budget nécessaire à l’entretien des ces futurs conscrits ? À moins d’augmenter les surfaces de culture du cannabis ou de frapper à la porte du FMI, de ses bailleurs de fonds du Golf, le Roi noceur n’aura pas les moyens financier de nourrir ces centaines de milliers de jeunes  » sujets  » shootés au mythe du Grand Maroc…

    52
    12
    M'hamed HAMROUCH
    23 août 2018 - 10 h 19 min

    Comme à l’accoutumé notamment avec le dossier de rupture de relations diplomatiques avec l’Iran, Mimi6 veut faire d’une pierre trois (03) coups, à savoir :
    1/- se préparer à faire face à la reprise de la lutte armée que va décider la RASD,
    2/-reduire le taux de chômage surtout chez les jeunes qui dépasse les 38% selon le Haut Commissariat au Plan,
    3/- juguler le Mouvement des Hiraks qui a tendance à se généraliser eu égard à la chaotique situation socio-économique qui prévaut actuellement dans ce pays.

    44
    12
      Anonyme
      24 août 2018 - 9 h 40 min

      Comme ça ils pourront envoyer à l’armée tous les récalcitrants en âge de conscription.

      14
      3
    IMAZIREN
    23 août 2018 - 9 h 29 min

    Derrière les pieds-nickelés du petit pays, on aperçois un ranger américain.

    55
    13
    anti khafafich
    23 août 2018 - 9 h 04 min

    le makhNaze (azoulay) a peur pour ses intérêts. dans la foulée des trahisons des kharabes, PD6 va même annoncer que le ministre israhellien sera à la tête de ses troupes de poules. il faut l’étrangler plus en bouclant les frontières

    53
    20
    co5
    23 août 2018 - 8 h 49 min

    cela va couter les yeux de la tête, pour mémé6 qui sera obligé de payer les frais engendrés par la prise en charge de ces « appelés » au service national.???

    53
    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.