Les juges de la CPI à Trump : «Tes menaces ne nous font pas peur !»

La Haye CPI
Siège de la CPI à La Haye. D. R.

La Cour pénale internationale (CPI) a expliqué, ce mardi, ne pas être «dissuadée» par les déclarations de Washington qui a menacé de sanctions ses juges et procureurs s’ils engagent des poursuites judiciaires à l’encontre des Américains ou Israéliens pour les «crimes de guerres» et «crimes contre l’humanité» commis en Afghanistan et en Palestine. «La CPI, en tant que Cour de justice, continuera à faire son travail sans être dissuadée, conformément aux principes et à l’idée générale de la primauté du droit», a déclaré la Cour dans un communiqué.

Cette réaction intervient au lendemain d’une attaque sans précédent menée par les Etats-Unis contre la Cour basée à La Haye, chargée de juger notamment les crimes de guerre et contre l’humanité. S’exprimant devant la Federalist Society, une organisation conservatrice de Washington, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, John Bolton, a accusé la juridiction internationale d’être «inefficace, irresponsable et carrément dangereuse». «Si la Cour s’en prend à nous, à Israël ou à d’autres alliés des Américains, nous n’allons pas rester silencieux», a mis en garde le conseiller du président, Donald Trump, annonçant une série de mesures de rétorsion possibles.  Il a également évoqué des risques de sanctions contre les avoirs de la CPI dans le système financier américain ou encore la possibilité d’interdire aux membres de la Cour l’entrée aux Etats-Unis.

En réponse, la CPI a rappelé être «une institution judiciaire indépendante et impartiale». La Cour a aussi insisté sur le fait qu’elle exerce sa compétence uniquement lorsque les Etats impliqués ne sont pas capables ou ne souhaitent pas mener une enquête par eux-mêmes.

La Cour pénale internationale est régie par le Statut de Rome, un traité entré en vigueur en 2002 et ratifié depuis par 123 pays. Les relations entre Washington et la CPI ont toujours été tumultueuses. Les Etats-Unis ont refusé d’y adhérer et ont tout fait pour éviter que des Américains puissent être visés par ses enquêtes.

R. I.

Comment (11)

    Thifran
    12 septembre 2018 - 16 h 34 min

    Les pays qui ont commis des crimes partout dans le monde ne veulent pas entendre parler de la CPI ,persuadés de leur superpuissance un peu comme pharaon à son époque. Dans leur fort intérieur ils pensent que rien ne pourra les toucher jusqu’au jour ou tout leur tombe sur la tête,ni leurs avions, ni leurs missiles,ni leurs bombes atomiques ne seront utiles, ils seront désemparés.l

    226
    12 septembre 2018 - 4 h 54 min

    il jugent qui ces guinioles du CPI,des faibles,ceux que l’occident n’aime pas.je suis d’accord avec Mr Trump dans ce cas,qu’ils ferment boutiques ces vehndues politiciens vereux, … .

    2
    5
    Nasser
    12 septembre 2018 - 0 h 35 min

    Les USA avertissent simplement les juges de cette Cour qu’ils doivent continuer sur le même chemin c’est à dire juger ceux qu’ont leur désigne! La CPI ne fait pas peur aux occidentaux, c’est leur instrument contre les pays pauvres. Cette cour continuera ainsi que le veulent les américains et leurs valets européens! La CPI doit disparaître et les pays africains doivent tous se retirer au plus vite !! C’est ce qui fait peur à la CPI!

    5
    1
    vers un watergate II
    11 septembre 2018 - 23 h 03 min

    j’éspére que Trump finira par tomber comme est tombé Richard Nixon dans l’affaire d’espionnage du watergate dans les années 70’s
    trump est indirecetement mouillé dans des affaires de blanchiment d’argent (miiliards de $) par des amis russes qui sont dans les affaires de l’immobilier ..moi je pense qu’il finira par tomber avant la fin de son mandat

    6
    2
    Vroum Vroum 😤..
    11 septembre 2018 - 21 h 49 min

    Le Gangster Bolton à peur , de même que le Capo Trump..Nethaniaou..Saouds.. Sarkozy ..Hollande..Fabius…Caméron.. Bush..Chesnay..Erdogan ..Rhumsfield..tous en Taule pour crimes contre l’humanité ou Terrorisme d’État…ils font dans leurs pantalons, peur de la Prison 😅😭😭…A savoir que l’ex Président US Bush et son vice président Chesnay , Rhumsfield..ont été jugés coupables de Crimes de guerre et contre l’humanité par un Tribunal Pénal de Malaisie à Kuala Lumpur , le Dossier du Jugement est à l’onu…Bientôt Obama..Sarkozy..ect , C’est pour ça que Trump Usa Israël Nethaniaou ont Peur d’être jugé ainsi que Saouds..ect . .Terminer sa Carrière Politique comme Présidents et Finir comme Criminels de guerre comme Goering le SS ou Hitler …ou Bush ou Chesnay..😅😭😭

    4
    2
    CM2 !!!
    11 septembre 2018 - 20 h 47 min

    «  »Le magnat de l’immobilier, dont les ministres les plus proches sont cités dans le livre « Fear: Trump in the White House » comme étant ahuris par son comportement et désespérés par ses connaissances « dignes d’un élève de CM2/6e », commence sérieusement à avoir du mal à savoir vers qui se tourner en toute confiance au sein de la Maison Blanche. Et crie haut et fort à la « trahison » «  »

    6
    3
    marri
    11 septembre 2018 - 18 h 40 min

    elle est belle la démocratie américaine, il est beau le sens de la justice américaine.

    11
    4
    Trop anti trump
    11 septembre 2018 - 17 h 19 min

    franchement , ce guignol devient trop dangereux pour la stabilité du monde …la CIA est bien consciente mais n’a pas vraiment les mains libres.. s’en prendre à une institution internationale en étant president d’un grand pays est une preuve d’amateirisme. c’est drole comment trump ne trouve rien à dire contre les institutions americaines et contre les exactions des chiens israeliens contre un peuple sans defense qu’ils continuent d’affamer…honte à toi trump .com..tu ne merite même pas un vouvoiement…

    9
    4
      Yannis
      13 septembre 2018 - 19 h 04 min

      La cia à les ligotés selon toi, stp ne raconte pas des bêtises, il faut reprendre à zéro ta compréhension envers cette institution qui commis des crimes comme personnes ne l’a fait, et sans parler de trafic de drogue, le pavot en Afghanistan et la cocaïne en Colombie pour s’autofinacè.

    Vangelis
    11 septembre 2018 - 16 h 55 min

    Pas fous les USA et l’entité sioniste. Ils n’ont jamais toléré être sous une quelconque juridiction et n’ont donc pas adhéré à la CPI.

    Seuls les africains et quelques pékins serbes ont été condamnés, le reste du genre Bush, Sarkozÿ, Blair et consorts n’ont jamais été inquiétés.et ne le seront jamais.

    Au contraire, à l’exemple des USA, tout individu portant atteinte audit pays est passible de poursuites où qu’il se trouve de par le monde.

    Le monde est ainsi partagé. Les forts ne sont jamais condamnés et les autres le sont sévèrement, effacés du paysage afin qu’on ne parle plus d’eux.

    19
    6
    mouatène
    11 septembre 2018 - 16 h 41 min

    allons allons messieurs les magistrats de la CPI, faites nous encore rire !!! le quatrième paragraphe explique clairement vos aveux. en vérité, vous ne pouvez pas !!! devant les américains vous etes  » RIEN « . et d’ailleurs ! vous le savez très bien et meme il existe une connivence flagrante. si ce n’est pas vrai, alors prouvez le, les affaires ne manquent pas. ils y en a meme de trop.

    22
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.