Crise à l’APN : Ould-Abbès menace d’utiliser les armes

Comment (10)

    nacer
    21 octobre 2018 - 11 h 07 min

    El BAROUD que t’as jamais connu pendant la guerre de libération ni toi ni ton clan de Oujda…. Quand à M BOUHADJA, son passé de VRAI MOUDJAHID parle de lui. Les USURPATEURS de l’Histoire comme toi, finiront dans la poubelle. VIVE L’ALGERIE ET GLOIRE AUX CHOUHADA

    Anonyme
    21 octobre 2018 - 10 h 48 min

    Ce vieux débile commence vraiment à divaguer il est temps pour le Président de la république de chasser cet individu sénile et dangereux pour la République, la réputation de notre pays et de ses dirigeants en dépend.

    malik
    19 octobre 2018 - 23 h 11 min

    ce vieux sénile n’a même plus de voix ! ses muscles le lâchent et il reste kamim et veut chasser sidou de dar bèbèh

    LAKHDARI Sliman
    18 octobre 2018 - 22 h 33 min

    Mr Ouled Abbes ton Baroud a été toucher par les dernières inondations , CE COUPS D’ÉTAT n’est pas conformes aux lois de la République Régissant l’Assemblée Populaire Nationale c’est une honte des députés de la majorités ont prenons la décision de fermés les portes de l’Assemblée Nationale Populaire par des CADENAS en Acier, c’est un acte Anticonstitutionnels exécutés par des faux élus soit disons élus par le du Peuple Algérien,Il y a plusieurs Moyens de solutionner vos faux Problèmes,qui n’ont rien avec les vrais Problémes du Peuple Algérien et dont votre Mission et de les solutionnés .Ces Députés de la Majorités non aucune connaissance du droit portant Assemblée Nationale Populaire.Cet agissement de voyous porte atteinte a la République Algérienne Démocratique et Populaire,a son État Républicain et Démocrate,a Ses Institutions Républicaine et Démocratiques ,a son Peuple Algérien, et porte atteinte a la crédibilité de cette noble institution qui est l’APN ainsi qu’a son avenir. a partir de ce jour 18/10/2018 le peuple Algérien ne crois plus a cette Institution et sa composante actuelle ou FUTUR considérons sa composante Majoritairement Médiocres.Compte tenu ce qui prévaut actuellement a l’APN ,cette dernière doit être DISSOUTE en Urgence par le Président de la République dans moins de 20 Jours, c’est le seul seul recours de Peuple Algérien pour mettre fin a ce faux Problème écrit et joué par les deux ALI BABA (FLNRND) et leurs 380 BÉNI OUI oui noui oui .oui.oui.oui.oui.

    Anonyme
    18 octobre 2018 - 10 h 54 min

    j ai pris un marteau pour écrire un poème mais il n y avait plus d encre j ai du me rabatte sur un clavier je cite <<vieillard, garde ton rang… Mais il court, il s’écrie :
    « Le signal est donné de vaincre ou de mourir ;
    Ma vie est mon seul bien, je l’offre à la patrie :
    Liberté, je cours te l’offrir. »

    1
    1
    Damane
    17 octobre 2018 - 20 h 36 min

    C’est lui qui devrait partir ce n’est pas Mr Bouhadja.

    11
    Tredouane
    17 octobre 2018 - 20 h 32 min

    il crois ce qu’il dit ,sans la moindre pudeur,elbaroud rien que ça,ers qui,aucune carrure d homme politique,en plus il admet que yetmena longue vie pour Mr Le Président mais a condition c’est lui qu’il dit hna mah,adjeb,opotuniste .

    Nour
    17 octobre 2018 - 12 h 03 min

    Apres s’etre attaque a des eglises, la bravoure de Ould Abbes en dit long sur son parcours ! de lanceur de grenades sur des lieux de culte !

    8
    1
    Hakikatoune
    17 octobre 2018 - 11 h 39 min

    Retenez bien cette déclaration de Ould Abbes , le super diplômé allemand : le FLN n’est pas un parti politique, c’est un État (douw’la), rien que çà ! Une sorte de douw’la qui peut même sortir les armes s’il le faut …. et quand elle veut, comme du temps du FIS !

    Mais comme ce n’est pas Ferhat Mehenni qui parle, le pouvoir, l’opinion publique, les réseaux sociaux se taisent et laissent faire car c’est considéré comme pas grave du tout comme déclaration !

    11
    4
    hakim
    17 octobre 2018 - 10 h 14 min

    Comme tout aveugle, il rencontre beaucoup d’obstacles ce ould Abbes.

    5
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.