Quotidien turc : «Le corps de Khashoggi dissous dans l’acide puis jeté dans des canalisations»

Jamal Kashoggi
Jamal Kashoggi. D. R.

Par Sadek S. − Le quotidien turc Sabah rapporte ce matin que les meurtriers du journaliste Jamal Khashoggi, tué le 2 octobre au consulat saoudien d’Istanbul, se sont débarrassés de son corps en le jetant dans des canalisations après l’avoir dissous dans de l’acide. L’examen des prélèvements effectués dans les canalisations de la résidence du consul saoudien à Istanbul a permis de détecter des traces d’acide, écrit le quotidien progouvernemental sans citer de sources. Les enquêteurs estiment que le corps de l’éditorialiste a été dissous dans de l’acide et qu’une fois une consistance assez liquide obtenue, les auteurs du crime l’ont déversé dans les canalisations, poursuit Sabah.

Jamal Khashoggi a été tué le 2 octobre au consulat saoudien d’Istanbul, où il s’était rendu pour des démarches administratives. Après avoir d’abord fermement nié son meurtre, les autorités saoudiennes ont fini par  affirmer que le journaliste a été tué au cours d’une opération «non autorisée» par Riyad. Mais dans une tribune publiée le 2 novembre par le Washington Post, avec lequel collaborait Khashoggi, le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé les «plus hauts niveaux du gouvernement saoudien» d’avoir commandité le meurtre, tout en excluant le roi Salmane.

Fin octobre, le parquet d’Istanbul a affirmé que Khashoggi avait été tué dès son entrée dans le consulat et que son corps avait été démembré. De son côté, un haut responsable turc a affirmé lundi, sous couvert de l’anonymat, que des «nettoyeurs» saoudiens, dont un chimiste et un expert en toxicologie, ont été envoyés à Istanbul pour effacer les preuves du meurtre du journaliste.

Depuis l’assassinat de Jamal Khashoggi, Riyad fait face à des critiques renouvelées sur son bilan en matière de droits de l’Homme, notamment de la part d’ONG et de pays occidentaux. Cet acte odieux   a même remis sur le devant de la scène médiatique le lourd bilan de la pétromonarchie wahhabite en matière de droits de l’Homme. Alors que les membres de l’ONU ont procédé le 5 novembre, à Genève, à l’examen de la situation des droits de l’Homme en Arabie Saoudite, plusieurs pays ont dénoncé cette politique répressive et discriminatoire en la matière.

S. S.

Comment (8)

    Anonyme
    11 novembre 2018 - 9 h 43 min

    On a aussi ce genre de « Moujrimoune en algérie »

    Ch'ha
    10 novembre 2018 - 23 h 52 min

    Je suis Hors Sujet mais c’est IMPORTANT : en collusion avec l’entité sioniste, l’Arabie Yahoudite refuse de délivrer des visas aux palestiniens pour le Hajj. Ces palestiniens vivants dans des camps de réfugiés Jordanie Liban à Qods-est et ceux dans les territoires occupés disposent de passeports temporaires jordaniens ou libanais. Cette position saoudienne bilatérale avec l’entité sioniste vise à favoriser le deal du siècle et donc mettre FIN À l’IDENTITÉ PALESTINIENNE et au droit au retour des réfugiés. Le but étant de faire pression sur la Jordanie le Liban pour qu’ils naturalisent les palestiniens et donc plus de problème de réfugiés palestiniens.
    C’est très grave
    Auparavant les palestiniens des palestiniens des territoires occupés ont passé 30 ans sans pouvoir faire le Hajj jusqu’à ce que le roi Hussein de Jordanie avec la Ligue arabe mette en place des cartes de voyage pour que les palestiniens puissent faire le Hajj.
    À ce propos les jordaniens ont manifesté ce vendredi 09/11 contre l’achat du gaz d’israël par leur gouvernement : « le gaz venant de l’ennemi est le prolongement de l’occupation et porte atteinte à la souveraineté jordanienne ». En 1994 suite à un accord signé avec l’entité sioniste la Jordanie a mis à disposition gratuitement ses terres de Baqoura-Narayhim et al-Ghamar-Zofar aux fermiers israéliens pour une durée de 25 ans. À priori le roi Abdallah II ne devrait pas reconduire cet accord.

    3
    3
    Vroum Vroum 😤..
    10 novembre 2018 - 23 h 09 min

    Nous sommes en 2014..Saouds Wahabites et Erdogan Turquie Frères islamiste sont alliés avec Israël USA GB..contre la Syrie Musulmane…Nous sommes en 2018 , Saouds Wahabisme contre Erdogan Turquie Frères islamiste , une guerre souterraine entre Eux ….Alors qu’ils se définissent Musulman , montrent leurs vrais Visages indignes de deux entités distinctes qui se déchirent pour qui sera Calif ….Retournez à vos casseroles où l’hypocrisie est Reine..Les Saouds Wahabisme bombardent aveuglement le Yémen Musulman et Erdogan Turquie Frères islamiste attaquent la Syrie Musulmane..et Saouds/Erdogan attaquent ensemble la Syrie Musulmane . .L’hypocrisie pure !…Nous sommes plutôt à l’époque Yazid ibn Mouawiya 13 siècles en arrière pour la bataille de qui sera Calif avec toutes ces intrigues . .Saouds / Erdogan Turquie , une bataille de Chiffonniers….J’emploi souvent le mot Musulman , islamiste , dans le texte volontairement pour démontrer deux entités distinctes (Saouds/Erdogan )se prétendre Musulmans et concrètement deservent et trahissent la Religion qu’ils spnt sensé défendre. . Conclusion : Saouds , Erdogan , Nethaniaou attablé ensemble autour du même OS Syrien…Khashogi n’est juste qu’un trait d’union ….Finalement ils se valent tous
    , instigateurs et manipulateurs et partagent le même sens du déshonneur emportés dans des calculs utopiques…un mirage..les faux espoirs dignes d’apprentis sorciers .

    1
    1
    à quand une plainte ...
    10 novembre 2018 - 22 h 47 min

    sa femme devrait déposer plainte au TPI ou bien à l’ONU contre le faux royaume des bédouins…

    TROP GRAVE
    10 novembre 2018 - 22 h 44 min

    et comment peut – on continuer à avoir des relations diplomatiques et à accepter que ces crapu*** continuent de revendiquer la garde des lieux saints ?

    Linguistique
    10 novembre 2018 - 17 h 07 min

    Le jeu trouble et cynique de l’Ottoman. Complice depuis le début. Sinon pourquoi avoir laissé les 15 assassins repartir le jour même du crime alors qu’aucun n’avait le statut de diplomate. Les usages internationaux veulent qu’on ne rouille pas la valise diplomatique. Mais les images montrent qu’on a affaire à des malles toutes aussi volumineuses que différentes les unes des autres à l’arrivée, à la sortie du. Consulat, puis de résidence du consul, puis au départ de l’aéroport.
    Que l’Ottiman nous explique pourquoi avoir laissé une autre équipe de dilomates revenir et entrer dans le consulat classé depuis le début comme scène de crime.
    Pourquoi l’Ottoman n’a-t-il pas lancé un mandat d’arrêt international contre les principaux criminels dont il dit détenir des enregistrements du déroulement de l’assassinat.
    Toutes ces questions et d’autres, montrent que toute cette histoire a été organisée par les Américains, les Turcs ne jouant qu’un rôle subalterne, pour faire du chantage aux saoudiens qui viennent de franchir un pas décisif dans la reconnaissance officielle de Israël. Derrière cet immense écran de fumée, nous avons la déclaration de l’émir des Emirats Arabes Unis se réjouir qu’Israël aidait à la stabilité de la région. Aussi la visite officielle de Netanyahou au sultanat d’Oman. Aussi laligne TGV entre Israël et les pays du Golfe…..

    10
    2
      Ch'ha
      10 novembre 2018 - 23 h 59 min

      @Linguistique
      Ce qui rejoint mon commentaire Hors Sujet sur deal siècle palestiniens etc….Khashoggi je voulais écrire on s’en fiche mais c’est bel et bien un ÉCRAN DE FUMÉE.

    Anonyme
    10 novembre 2018 - 12 h 57 min

    C’est simple il faut dissoudre les coupables à tout les échelons de la hierarchie pour que ça serve de leçon à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.