Plus de 300 kg de cocaïne saisis au large de Skikda : une affaire Chikhi bis ?

Skikda
La cocaïne saisie par les forces de sécurité au large de Skikda. MDN

Par R. Mahmoudi Plus de 300 kg de cocaïne ont été saisis par des garde-côtes au large de Skikda, affirment des sources concordantes.

Selon le quotidien Ennahar, cette grande quantité de cocaïne aurait été trouvée à l’intérieur de 11 sacs qui flottaient sur la mer et portant le drapeau de la Russie. Il s’agit de la deuxième plus grosse prise en Algérie. La première a eu lieu en juin dernier, avec la tentative d’introduction de 701 kg de cocaïne dans des cargaisons de viandes importées du Brésil par l’homme d’affaires et promoteur immobilier Kamel Chikhi, dit le «Boucher».

L’enquête a vite révélé des imbrications de cet affairiste avec des cadres haut placés de l’Etat. L’affaire a pris l’allure d’un scandale politique qui a coûté leurs postes aux anciens patrons de la DGSN et de la Gendarmerie nationale. Va-t-on assister à des décisions analogues ? Y a-t-il un lien entre les deux affaires ?

Selon les mêmes sources, la Gendarmerie nationale a été chargée d’enquêter sur cette tentative d’introduction de la cocaïne. Selon les premiers éléments d’information, tout porte à croire que les sacs remplis de cocaïne saisis au large de Skikda auraient été jetés en mer pour être récupérés par des personnes informées préalablement de leur arrivée.

Aussi la présence d’un drapeau russe sur les sacs retrouvés peut-il être une simple façon de faire diversion sur la provenance de cette «marchandises» ?

R. M.

Comment (28)

    Que fait l'état ??????
    28 janvier 2019 - 0 h 36 min

    C’est qu’il y a des traitres à l’intérieur et une guerre contre nous est lancé.

    Ahmed
    27 janvier 2019 - 13 h 49 min

    ils nous ont Camé avec ces histoires à la con

    Anonymus
    26 janvier 2019 - 21 h 59 min

    Du même niveau que l’affaire Skripal.

    Inspecteur El Ghoul
    26 janvier 2019 - 21 h 58 min

    Voilà là où ils sont investis les mille milliards de Dollars volatilisé,ils sont partis en avion mais ils reviennent par la Mer, dommage ont auraient préféré qu’ils reviennent comme ils sont partis, grâce à la vigilance d’une population patriotes et responsables cette marchandise n’a pas arrivé aux destinataires,que Dieu bénisse ces Skikdis qu’ils ont encore l’amour d’une patrie en voix de disparition

    8
    5
    Anonyme
    26 janvier 2019 - 21 h 58 min

    Quelle farce … Politique !

    4
    3
    Chibl
    26 janvier 2019 - 20 h 42 min

    La cocaïne c’est fait pour les riches pas pour les pauvres malheureux, en Algérie la zetla de mauvaise facture et les cachets suffisent pour abrutir une jeunesse déjà abrutis.
    Dans un journal arabophone il est écrit que d’apres le MDN les fusillés marins ont fait la découverte,j’aimerais bien croire a cette histoire, mais comment ont ils fait par une mer démontée depuis 3 jours?
    Il faudra des scénaristes sérieux arrêtez de raconter des histoires, y en a marre des terroristes qui se rendent a Tamanrasset,des casemates a Batna et de la cocaine en mer c’est trop grossier comme mensonge, mais bon comme disait Joseph Goebbels ( plus le mensonge est grand plus il passe).

    13
    5
    Tredouane
    26 janvier 2019 - 17 h 10 min

    Que représente cette quantité sur le marché européens insignifiante et presque zéro en Amérique,de plus et certainement que nous ne sommes pas un marché juteux consommateur de ce poison.
    Un fait divers ,mais restons très vigilant ,Marbela es proche.

    12
    8
    Tinhinane-DZ
    26 janvier 2019 - 15 h 48 min

    Quelle coïncidence ??
    Le ministre des affaires étrangère Russe entame sa tournée en Afrique du Nord. Il a commencé sa visite par l’Algérie. OUPS un drapeau Russe sur la cocaïne au large de SKIKDA.
    Le makhzan et ses paires vont loin dans leurs manigances contre l’Algérie. Le but est de porter atteinte aux relations entre L’Algérie et la Russie.
    À mon avis, il ne faut pas médiatiser l’affaire…Ne tombez pas dans le piège du makhzan.

    30
    26
    Kenza
    26 janvier 2019 - 15 h 42 min

    C’est comme les terroristes qui laissent leur carte d’identité sur le lieu du crime….

    32
    11
    Anonyme
    26 janvier 2019 - 14 h 56 min

    Ça coïncide avec la présence du ministre des affaires étrangères russes en Algérie.
    ????
    On dirait qu’il ya ceux qui veulent briser les relations algéro =russe

    38
    14
    DYHIA-DZ
    26 janvier 2019 - 14 h 27 min

    Depuis que l’armée a accentué la surveillance aux frontieres Ouest, les narco-traficants ont remplacé la voie terrestre par la voie maritime.
    Chikhi est en prison, mais le business continue.
    Il doit y avoir des centaines de Chikhi.

    37
    6
    Anonyme
    26 janvier 2019 - 14 h 07 min

    À peu de temps entre la première prise de cocaïne et la seconde, les services de sécurité, saisissent la drogue, et n’attendent de voir qui en est le destinataire.
    Plus mystérieux encore, l’histoire du drapeau russe. Depuis quand les trafiquants laissent des indices ? Bizarre non ?

    27
    3
    Anonyme
    26 janvier 2019 - 13 h 44 min

    l Algérie serait elle devenu un pays de camés (zatla)? quoi que des fois même souvent y a de quoi

    14
    14
    Kahina-DZ
    26 janvier 2019 - 13 h 41 min

    La présence du drapeau Russe démontre que cette affaire est bien calculée et bien ciblée…. beaucoup plus politique que autre.
    Qui veut brouiller les relation Algéro-Russe ?
    Apparemment les relations Algéro-Russe gênent quelques pays qui se reconnaitront.

    40
    16
    Brahms
    26 janvier 2019 - 13 h 21 min

    Pablo Escobar a commencé et il a très mal terminé (cimetière). El Chapo a fait la même chose et il est en prison aux USA où il sera condamné à 250 ans de prison. Il n’y a pas d’avenir dans ce poison étant précisé que le consommateur deviendra cardiaque ou mourra d’un cancer comme le journaliste de France 2 (Jean Luc Delarue) qui consommait 20 grammes par semaine. Ces personnes qui introduisent la drogue profitent des carences des institutions, du statu quo et de la pauvreté des citoyens pour les dépraver dans le vice.
    Regardez à Marseille ce que donne la drogue 150 morts par an (crimes, règlements de compte).

    25
    Aissa
    26 janvier 2019 - 11 h 15 min

    Cette cocaine est la meme que celle prise a Oran ,cette fois elle atterrit a Skikda, à l’est. On veut souligner Avec force que l armee fait bien son travail et qu elle veille sur le pays. c est ce que signifie le discours Sur la main etrangere et les complots ourdis contre l Algerie .

    21
    9
    Djabir
    26 janvier 2019 - 10 h 52 min

    Intrigante cette histoire de cocaïne dans ce contexte marqué par des luttes de clans féroces au sommet du pouvoir pour trouver un successeur au président Bouteflika qui visiblement ne pourra pas rempiler pour un autre mandat. Cette situation ressemble à s’y méprendre à la situation que les moins jeunes d’entre nous avons connu pour le à succession du président Boumedienne. Des tiraillements ont émaillé la décision de nommer Chadli et un largage d’armes à Cap Sigli a été découvert in extremis pour faire avaliser la nomination d’un militaire à la tête du pays.

    19
    7
    Anonyme
    26 janvier 2019 - 10 h 46 min

    A COMPRENDRE L ALGÉRIE EST DEVENUE LA PLAQUE TOURNANTE DU TRAFIC INTERNATIONALE DE LA DROGUE!!! . LES INFORMATIONS QUOTIDIENNES ANNONCENT DES QUINTAUX ET DES TONNES DE DROGUES INTERCEPTEES PAS LES SERVICES DE SÉCURITÉ! IL EST TEMPS DE VOTER POUR GHEDIRI ALI!!!

    31
    18
      Kaya
      26 janvier 2019 - 13 h 21 min

      Les caisses sont vides il faut bien les remplir… coûte que coûte

      12
      20
        Anonyme
        26 janvier 2019 - 16 h 37 min

        tu veux dire les caisses de mimi6 le gay

        14
        12
    Moskosdz
    26 janvier 2019 - 10 h 02 min

    La question qui se pose,pourquoi nos services n’ont-ils pas monté secrètement une garde et surveiller ceux qui viendront récupérer cette cocaïne?.

    48
    11
    Rezki
    26 janvier 2019 - 8 h 52 min

    Maintenant j’ai pigé pourquoi la sardine à les yeux rouges

    54
    3
      Ali-Bled
      26 janvier 2019 - 9 h 10 min

      Nuance l’ami Rezki la Sardine n’a jamais eu des yeux rouge;depuis qu’elle à goutée a cette farine en provenance de l’Amérique latine,elle s’est réfugiés la_bàs c’est pour cette raison qu’elle est de plus en plus chère

      29
      3
    ANONYME 1
    26 janvier 2019 - 8 h 51 min

    Le drapeau russe sur les colis de drogue laisse comprendre que ce sont des États ou des organisations gouvernementales, qui sont derrière.

    La Russie actuellement dérange, l’Algérie de même dérange.

    C’est l’occasion de piéger et de créer une zizanie, puisque la première affaire de trafic de cocaïne eut l’effet d’une bombe en Algérie ils veulent faire rééditer leur coup.

    34
    15
    Djeha Dz.
    26 janvier 2019 - 8 h 25 min

    Questions :
    1. Est ce que n’importe qui peut s’approcher des côtes nationales et faire ce qui veut et repartir tranquillement ?
    2. Ne pouvait-on pas laisser les sacs de cocaïne là où ils étaient (ou d’autres sacs similaires) et tendre un piège aux trafiquants ?
    3. Qui a autant d’argent et d’assurance pour se lancer dans une affaire de ce gabarit et autant de risques.
    Si cette 2e affaire, a une relation avec la première, Kamel el bouchi, ne serai que l’arbre qui cache la forêt. Un réseau mafieux de narcotrafiquants existerait bel et bien.
    Cette nouvelle histoire de cocaïne, est encore plus intrigante que la première. 300 kg de cocaïne, ce n’est pas de la pacotille.

    38
    4
    Zaatar
    26 janvier 2019 - 7 h 54 min

    En attendant la prochaine Chikhi tris…

    21
    3
    Antizamel
    26 janvier 2019 - 7 h 43 min

    Il est évident que le stratagème est le même qui allait être utilisé lors de la première opération des 701 kg sauf que cette fois-ci la mer était agitée des suites des intempéries et par conséquent la marchandise n’a pu être récupérée, par contre lors de la première livraison l’information a été exploitée par des patriotes convaincus avant même qu’elle ne soit jetée en mer.

    27
    3
    ISIS+
    26 janvier 2019 - 7 h 32 min

    Après le boucher, c’est le tour du pêcheur, félicitations aux citoyens qui ont découvert cette marchandise sans avoir la tentation de devenir des riches affairistes comme,le boucher,le fourgeron,le chauffeur,le cireur,le garagiste,et les autres, voilà le résultat de vingt ans de magouilles, d’injustice,et les trafiquants font ceux qu’ils veulent, bientôt nous n’aurons plus de nation,au même niveau de la Somalie voir pire,132 ans de lutte et de sacrifice pour q’autres colons reprennent les commandes

    42
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.