Nekkaz suscite un élan populaire à Chlef après avoir été malmené à Tlemcen

R. Nekkaz
Rachid Nekkaz. D. R.

Par Hani Abdi – Rachid Nekkaz fait encore parler de lui. Après avoir été malmené à Tlemcen, ce personnage politique pas comme les autres suscite la curiosité, mais visiblement aussi la sympathie de la population de Chlef, région natale de ses parents. En effet, après un périple qui l’a conduit à Oran et Aïn Témouchent, ce candidat à la candidature à la présidentielle du 18 avril prochain a bénéficié d’un accueil populaire chaleureux dans la commune de Moussadek, située au nord-ouest de Chlef, au cœur du Dahra.

Dès son arrivée dans cette commune, Rachid Nekkaz a été accueilli par des jeunes qui lui ont exprimé leurs encouragements et leur soutien à sa candidature pour la magistrature suprême. Nekkaz, qui a renoncé à sa double nationale française pour pouvoir se porter candidat à la présidentielle de 2014, veut tenter une nouvelle fois sa chance, en se lançant dans la bataille difficile de la collecte des signatures. Et c’est pour cette raison qu’il a décidé de faire la tournée de plusieurs wilayas.

Il ne semble nullement affecté par l’agression qu’il a subie à Tlemcen. Phénomène médiatique en essoufflement, Rachid Nekkaz tente de se relancer en usant des mêmes procédés qui lui ont permis d’être au devant de la scène politique à la veille de la présidentielle de 2014. Atténuant un tant soit peu son discours critique vis-à-vis du pouvoir, Rachid Nekkaz cherche ainsi par tous les moyens à passer le cap de la collecte des signatures qui lui permettrait de déposer son dossier de candidature au Conseil Constitutionnel avant le 4 mars .

Né en France, Rachid Nekkaz a déjà été candidat à la présidentielle française à plusieurs reprises. Il s’est distingué par son opposition à la loi interdisant le port du voile intégral dans les lieux publics en France. En 2014, il a accusé les autorités algériennes de l’avoir empêché de se porter candidat à la présidentielle face à Bouteflika, «en détournant le fourgon qui transportait ses parrainages le jour de l’expiration du délai de dépôt des dossiers de candidature». Depuis, il mène des actions de rue (rassemblements et sit-in) en Algérie et en France pour dénoncer les injustices et la corruption.

H. A.

Comment (34)

    TARZAN
    13 février 2019 - 22 h 33 min

    comment peut on applaudir et aller écouter un type pareil?? comme quoi l’algérie est un vrai continent et on a pas tous le même caractère et le même sens de l’honneur!

    2
    8
    Anonyme
    13 février 2019 - 19 h 58 min

    حشة لاولاد تلمسان الاحرار هناك اشباه رجال لتعدوا على نكاز
    اذا لم تريده فلماذا الاعتداء
    هل راضيبن بوضع الفساد العيم حاليا غى بلد الاحرار

    4
    1
    Anonyme
    13 février 2019 - 19 h 27 min

    Nekkaz est le candidat de l’Axe Qatar-Marrouk
    Il fait berner les naifs

    4
    12
    Amirouche
    13 février 2019 - 17 h 21 min

    Rachid Nekkaz est un fils d’algérien et d’algérienne et à ce titre il est électeur et éligible. Est-ce que les algériens de nouvelle Calédonie sont des algériens ? Frantz Fanon s’est déclaré algérien. Nelson Mandela Aussi. Les prédateurs qui pillent le pays sont t-ils toujours algériens ? Est algérien celui qui aime son pays et tout traître à la nation n’est pas algérien. La question sur Rachid Nekkaz ne se pose même pas: Il est algérien. Je dirais même qu’il s’est réalgériannisé: Son accent du chlef est parfait. Il parle l’arabe algérien mieux que certains ministres de Bouteflika. Il est le seul à mener compagne. Le voilà à Oran, Tlemcen, Bédjai à la rencontre du peuple. On peut contester certaines de ses positions comme le payement des amendes ses naquibates. Mais attention on est en europe porter le niquabe en europe n’a pas la même signification qu’en Algérie. Je regrette simplement que les garanties d’impartialité et de transparence de cette election n’ont pas été donné. Nous sommes sûr du résultat: taux participation: 50% et Bouteflika élu au 1er tour comme d’habitude (Comme en corée du Nord) avec 80%.

    15
    3
    Je ne l'aime pas MAIS...
    13 février 2019 - 16 h 34 min

    Son mérite, il fait une campagne de proximité, de buzz à moindre frais, sans support. Il mouille sa chemise, c’est un exemple de ce devrait être une campagne. Il mérite le respect pour cela pas comme certains qui ne sortent pas de Hydra . Il devrait nous parler de son programme car je ne sais pas quelle est sa vision pour le pays. Sa candidature est utile.

    16
    3
    habibo
    13 février 2019 - 14 h 16 min

    honnetement le candidat nekkaz j aime bien,il a fait le tour du pays et cela depuis plusieurs annee, il fait egalement le tour du monde pr rencontrer les algeriens, il a fait les salons,parler culture, denoncer la corruption il est vraiment courageux et ne lache pas l affaire… ca personne ne pourra lui enlever..contrairement a pas mal de candidats inconnu ou n apparaissant que pendant les periodes electorales…

    Apres son programme je ne sais pas si il est realisable, peut etre redonnera il de l espoir au pays, son exemple et il le repete souvent cest la turquie et pr en arriver la il y a du boulot… en tous cas on voit qu il commence a faire tiquer le pouvoir (il a quand meme une base electorale) qui vont lui mettre certainement des batons dans les roues. deja qu il na pas reussi a refaire son permis et son passeport…je ne le voit pas etre eligible pr les elections…meme si jaimerai bien qu il participe au scrutin….

    13
    6
    Djelloul
    13 février 2019 - 12 h 15 min

    A Tlemcen Nekkaz a été malmené par les mêmes personnes qui ont créé le tumulte le jour de l’élection – au siége de l’APW – du futur sénateur. il se dit que ces individus seraient apparentés à un ministre actuellement en poste et originaire de la région .

    13
    5
    Anonyme
    13 février 2019 - 9 h 30 min

    Rachid Nekkaz est un Algerien moderne et courageux . IL a une popularite indeniable ce qu IL a fait en quelques jours aucun autre personnage ne l a realise.
    IL utilise ses propres moyen et son energie.
    Tous les jours il nous montre l Algerie profonde et crue qui est oubliee et meprisee.
    A lui seul IL fait mieux que ces vautours qui ont depece le pay.
    Je lui conseille de faire attention a lui et de ne Pas faire des promesses comme le million pour les meres et l effacement des dettes de l ansej . Aussi pas de pardon aux voleurs .je suis pour le changement quelque soit l homme nous Avons atteint le fond. Les fantomes n ont plus de place en Algerie

    28
    8
    Bibi
    13 février 2019 - 9 h 08 min

    Il ne suffit pas de remplir les conditions de forme pour se porter candidat à une présidentielle. Il faut remplir les conditions de fond. Et elles sont nombreuses. Jusqu’à présent aucun candidat ne coche toutes les conditions.

    11
    9
    Moh
    13 février 2019 - 4 h 22 min

    D’une source sûre ce type joue le rôle du lièvre pour le clan de Bouteflika car il est très protégé en Algérie et bien rémunéré pour ça.

    10
    40
    Anonyme
    13 février 2019 - 3 h 59 min

    Rachid nekkaz est très sympathique,très courageux il dénonce la corruption. Il sait très bien qu’il n’a aucune chance d’être élu,il n’est pas aussi bête,tout ce qu’il cherche c faire passer ses messages c tout. Beaucoup de candidats sérieux comme gheras par exemple savent bien qu’ils n’ont aucune chance mais c la seule occasion où ils ont accès à la télé pour s’exprimer.

    24
    11
    eljio
    13 février 2019 - 0 h 22 min

    en tout cas en tant que citoyen algerien il bouge et dit haut ce que pense tous tout bas.il a ete certainement malmené a Tlemcen pour faire croire qu »il n’est.pas le bienvenu dans le fief du president par des gens roulant.pour le systeme.l’avenir duPAYS n’est pas aussi rose qu’on le fait croire.Souhaite tout le bien pour CE GRAND PEUPLE ET CE GRAND PAYS QUI ONT TANT SOUFFERT.LES JOURS MEILLEURS VIENDRONT J »EN SUIS SUR CAR DIEU EXISTE ET SON REHLEMENT EST IMPARTIAL.VIVE L’ALGERIE LIBRE ET SEREINE.

    21
    9
    Sicut Neutrum
    12 février 2019 - 23 h 19 min

    Monsieur Rachid Nekkaz remplit bel et bien les conditions exiger par le conseil constitutionnel a la candidature de la magistrature suprême de l’état, car il vit en Algérie depuis plus de dix ans et il s’est désister de la nationalité française, il est algérien comme nous tous, c’est la démocratie tout simplement
    Il faut vraiment faire des recherches avant d’écrire quoi que se soit c’est important

    23
    9
    Fettou
    12 février 2019 - 21 h 21 min

    Bonsoir:
    Je suis entrain de finir ma bouteille de Bordeaux et je ne sais quoi dire .
    À votre santé.

    22
    24
    La Viriti
    12 février 2019 - 21 h 06 min

    A Tlemcen il est tombé dans le fief des naturalisés et des algériens de papier qui profite à fond des 20 ans de régionalisme féroce de ce régime qui a déversé plus qu à Alger des milliards de dinars…
    A Sidi Bel Abbes il a reçu un excellent accueil ainsi qu’à Oran…

    31
    13
      simaba
      13 février 2019 - 13 h 25 min

      sante l ami..apres tout fait bien apprecier la vie

      2
      6
    Mohamed
    12 février 2019 - 20 h 40 min

    Salam aleikoum,

    Je suis sur à 100% ceux qui ont malmené Nekkaz à Tlemecen sont des baltaguiyas envoyés en mission recommandée par les chiyatines par excès de zèle pour faire savoir à leur maitre qu’ils veillent au grain…
    Je suis aussi sur à 100% qu’à Tlemcen y a des gens valeureux, nobles et sensés qui ont peur pour notre Algérie qui sont aussi d’authentiques patriotes qui ne veulent pas de ce 5e wakhda.
    PS : Je défend tout les patriotes sincères qui aiment avant tout le peuple algérien (dans sa diversité, dans sa différence et dans sa pluralité) qui passent en 1er avant tout.

    33
    8
      Anonyme
      13 février 2019 - 19 h 23 min

      Nekkaz lui même est un Baltagui !

      11
    Anonyme
    12 février 2019 - 20 h 26 min

    pas de paniques les cheyatines……

    21
    1
    Anonyme
    12 février 2019 - 20 h 12 min

    Il faut résider 10 ans en Algérie. Il remplit pas cette condition.

    8
    20
      La Viriti
      13 février 2019 - 9 h 09 min

      En 1999, Bouteflika revenait de 20 ans d’exil

      20
      2
      Bahri
      13 février 2019 - 9 h 51 min

      ça veut dire quoi « Résider » en Algérie?

      10
    zad
    12 février 2019 - 20 h 11 min

    AUCUN POLITICIEN NE PEUT MÊME PAS RÉUNIR LE 1/10 DE CE QUE FAIT NEKKAZ….on connait ses tendances et accointance islamo-fasciste mais il faut reconnaitre le vide

    18
    8
    Youssef
    12 février 2019 - 19 h 55 min

    Mais qu’avons-nous fait au bon Dieu pour que mérité tout ces rigolos. Cet homme est à pitre nous avons des gens beaucoup plus qualifié que ce clown pour diriger notre pays

    20
    18
    MELLO
    12 février 2019 - 19 h 36 min

    Ce Monsieur doit comprendre que la POLITIQUE ce n’est pas des blagues, point.

    23
    13
    tarzan la banane
    12 février 2019 - 19 h 11 min

    c est un type bizzare? on ne sait rien de lui , c est kom un lapin blanc qui sort d un chapeau de magicien.
    Il est louche , pour qui il roule ? peut etre qu il est infiltré ou exfiltré par le mossad, j espère qu il ne va pas foutre le B » » » » »EL en algerie…

    20
    15
    Mimi
    12 février 2019 - 19 h 04 min

    Neggaz h’na Neggaz l’hih cet energumène ne baisse pas les bras ce sarkosien.

    15
    7
    Anonyme
    12 février 2019 - 19 h 04 min

    Le clown est de retour pour un tour de piste, mon pauvre pays tu mérites mieux.

    22
    13
    Brahms
    12 février 2019 - 18 h 45 min

    C’est un homme très intelligent qui a fait fortune en vendant ses startups pour environ 200 millions d’euros. Il n’a rien pris dans la caisse, il n’a aucune casserole qui le suit en permanence. En plus, il connaît les méthodes françaises, la culture, le racisme, la discrimination, les discours haineux de la famille Le Pen, il a du vécu, un ressenti. Pour moi, c’est un bonhomme qui a de la classe. L’Algérie devrait l’utiliser, il a quelque chose à donner au pays, à sa population, il n’attend pas après les aides sociales pour vivre. Il faut juste le comprendre. Ceux qui le salissent sont frustrés et jaloux.

    23
    10
      krim mmis Marzouk
      13 février 2019 - 18 h 28 min

      ..ou bien informé (e)s.

      3
      3
    Un imposteur
    12 février 2019 - 18 h 35 min

    Il est pour l’ouverture des frontières avec le Maroc et fréquente l’ambassade du Maroc a Paris, très souvent il appelle a l’union de la « communauté maghrébine » comme il aime bien répéter.

    20
    12
    BISKRA
    12 février 2019 - 18 h 24 min

    le NEZDUGAZ est un clown fini. Vous indiquez « ce candidat à la candidature à la présidentielle du 18 avril prochain », il ne rempli pas les conditions constitutionnelles pour se présenter au élection présidentielle. D’autre il va nous refaire le remake de 2014 avec une commande franco-marocaine.

    14
    11
    Nekazz est OUT
    12 février 2019 - 17 h 56 min

    Ce type rigolo qui passe son temps a défendre le NIQAB et le voile intégral, on se demande quelle envergure il a pour s’installer sur le siège de la présidence.

    50
    52
    Anwa
    12 février 2019 - 17 h 55 min

    Rachid nekaz sera éliminé par le conseil constitutionnel car il remplit pas les conditions(il vit depuis plus de dix ans à l’étranger)

    35
    54

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.