Un média français : «Le général Toufik était l’homme le plus puissant d’Afrique»

Toufik Gaïd-Salah
Le général Toufik gênait les plans de Gaïd-Salah. D. R.

Par Houari A. – Un média français a qualifié l’ex-patron du DRS, le général Toufik, aujourd’hui sous les verrous, d’ancien «homme le plus puissant d’Afrique». «Le général Mohamed Mediene, ancien homme le plus puissant d’Afrique, bien que dénué d’ambition personnelle, n’a plus aucun pouvoir ou soutien et ne représentait certainement pas un danger pour l’Algérie, mais son trop facile déferrement à la justice, sans protestation d’aucun défenseur, éteindra sûrement la vocation de tout homme providentiel qui aurait pu espérer trouver des soutiens pour tenter de sauver l’Etat pour le salut du pays», écrit l’auteur d’une longue analyse sur la crise politique algérienne.

Le journal, bien que proche des thèses de l’extrême-droite, a le mérite de reproduire avec fidélité la topographie des événements qui ont cours en Algérie depuis le 22 février dernier. «Contrairement aux titres inflammatoires d’une certaine presse étrangère (…), il n’y a pas de répression en Algérie. Certes, la police est parfois intervenue face aux provocateurs infiltrés pour déstabiliser par la violence les manifestations pacifiques, certes aussi la gendarmerie a parfois tenté d’empêcher l’entrée à Alger de manifestants (…), mais aucun pouvoir sécuritaire n’a cherché à faire appliquer l’interdiction légale de manifestation dans la capitale dont les habitants sont ainsi de facto autorisés à manifester comme leurs concitoyens», explique l’auteur de l’article.

Répondant à ceux qui, en France, affirment craindre que la crise politique en Algérie pousse de nombreux Algériens à s’exiler, le journal répond qu’«au contraire, la réduction sensible de l’émigration, depuis le début du mouvement, semble indiquer que les Algériens ont une certaine foi en l’avenir de leur pays et pas encore de sentiment d’insécurité».

Prenant la défense de l’institution militaire, le média français rejette les attaques qui visent le chef d’état-major de l’ANP, «dernier vrai ministre respecté», accusé de chercher à «militariser le régime». «Ce qui, écrit l’auteur de l’article, est bien la dernière de ses intentions». «C’est aussi la dernière des aspirations d’une armée algérienne suffisamment occupée à protéger les frontières des infiltrations atlantico-islamistes et dernièrement préoccupée par l’annonce du parachutage du chef de l’Etat islamique (surnommé Al-Baghdadi) en ex-Libye, après qu’il a été exfiltré par ses protecteurs de sa précédente zone d’opérations, la Syrie orientale sous occupation étatsunienne», ajoute ce média qui avertit, néanmoins, qu’«il ne faut pas voir dans ces lignes un plaidoyer (…) mais une étude de cas de science politique».

H. A.

Comment (56)

    Stratediplo
    9 juin 2019 - 15 h 34 min

    Merci à Algérie Patriotique pour m’avoir cité. Stratediplo n’est pas la voix de Fafa mais d’un simple blogueur dissident. Mon propos n’était pas de faire les louanges de Toufik, dont je ne parle qu’en passant dans mon 4° article (depuis octobre) sur la déstabilisation de l’Algérie. Certes il était le pilier de stabilité de l’Etat le plus puissant d’Afrique, et j’ai écrit en 2015 que prendre sa retraite en renforçant l’autorité de la présidence (faisant croire à son limogeage par Bouteflika) était un coup de génie. Mais on a alors remplacé un vrai serviteur de l’Algérie par un serviteur de Saïd. Plus grave, le chaos actuel n’est pas une conséquence de la candidature de Bouteflika (prétexte du 22 février) mais le résultat d’une attaque délibérée de l’Algérie par l’axe atlantico-islamiste, et la manipulation du Hirak innocent débouchera sur l’anarchie voire la guerre civile. Ce n’est pas un petit risque, de gros moyens ont été engagés dans la déstabilisation et elle semble en voie de réussir.

    1
    1
    THOUAR
    8 juin 2019 - 22 h 49 min

    DEPUIS QUAND L EXTREME DROITE ENCENSE L ANP SI CETTE DERNIERE N A PAS VENDU SON AME AU DIABLE ; EN LUI GARANTISSANT LA PROTECTION DE SES INTERETS !
    TOUFIK EST UN PATRIOTE COMME KASDI MERBAH ; LAKHAL AYAT…….
    un pouvoir denue de logique, et nuissible pour l Algerie , nous allons droit dans le mur avec cet incompetent hargneux1

      Argentroi
      9 juin 2019 - 9 h 24 min

      THOUAR,
      Lakhal Ayat, ce n’est pas sous sa direction que la sécurité militaire a été complice avec les islamistes quand ces derniers ont pris possession des mosquées en chassant de force les vieux imams? Certains imams malgré leur plainte en bonne et due forme ont dû se résigner à accepter cet état de fait car aucun policier, ni procureur, ni la sécurité militaire ne sont intervenus.
      On imagine que depuis les tribunes des mosquées, les islamistes commencèrent à former des fournées et des fournées de jeunes terroristes dont on a parachevés le parcours par une formation paramilitaire à l’occasion de sorties hebdomadaires en montagne, en forêt, au creux des dunes et surtout lors de camps de vacances en bord de mer que, bien sûr, l’omniprésente sécurité militaire n’a pas vus.
      La suite, tout le monde l’a connait et en a payé les conséquences !

    Anonyme
    8 juin 2019 - 11 h 38 min

    ca dépend de la définition « du puissant » chacun la voit et la traduit a sa manière exemple pour moi puissant signifie « aimer par son peuple » comme fut el khomeiny d’iran dans son temps…

    57
    8 juin 2019 - 9 h 57 min

    D après ce que je sais, aussi puissant soit il ? il n a rien fait pour empêcher les exactions a travers le territoire au moment ou il avait ce pouvoir, bien au contraire y est trempé jusqu’au cou!!!

    1
    1
    chelabi
    8 juin 2019 - 0 h 19 min

    @argentroi
    Ton dernier message sur le flaming est un copié collé de Wikipedia. Une honte! mais ça ne m’étonne pas.
    Voici ce que dit Wikipedia et c’est exactement ce que tu as posté sans même daigner mettre les guillemets ou en donner la référence.
    Wikipedia à propos du flaming :  »Le flaming ou flamebait, anglicisme que l’on peut traduire par « propos inflammatoire », est une pratique consistant à poster des messages délibérément hostiles, insultants et généralement avec l’intention de créer un conflit sur un groupe de discussion (sur Usenet), un forum (sur un site web) ou une liste de diffusion (par courrier électronique). De tels messages sont appelés flames. »
    C’est, mot pour mot ,ce que tu as écrit . Ce qui est un manque flagrant d’éthique.
    J’ai cru comprendre que tu faisais partie de l’élite. Cette notion d’élite, dans ta bouche, sonne comme une usurpation. Pas moins!
    Ah j’allais oublier À propos de mon commentaire sur BHL que tu traites de conciliant à son égard. Relis-le avec attention.
    À moins que tu ne saches lire, mon post était on ne peut plus méprisant pour BHL. J’inscrivais son action dans ce besoin atavique qu’il a de vouloir exister coûte que coûte. Parce qu’il a échoué comme philosophe et parce qu’il n’est pas arrivé à égaler ses contemporains comme JP Sartre, Camus, Regis Debray et avant eux Zola . ces derniers ont épousé des causes qui leur ont donné de l’envergure en plus de leur rayonnement intellectuel. Capitch?
    Pour ce qui est du sionisme et de l’AIPAC, c’est plutôt pour les harkis de ton genre.
    Wallah ma tahcham. Je t’ai ramassé plusieurs fois à la pelle mais tu persistes et signes. OUTCHEK MKASDAR.

    5
    3
      Argentroi
      8 juin 2019 - 8 h 24 min

      @ Chelabi, Ah parce que toi l’enragé, tu as le droit de consulter Wikipédia pour connaitre la différence entre mythologie et littérature et moi non. Mais bien sûr et je ne m’en cache de consulter wikipédia, je n’ai pas la science infuse. C’est en faisant de la recherche sur les troll que je suis tombé sur celui de flaming que je ne connaissais pas. Je connaissais l’astroturfing que ton employeur utilise mais pas le flaming que traduit Wikipédia « propos inflammatoire que tu reprends bêtement mais que j’ai corrigé « propos incendiaire »; on peut aussi mettre « propos enragé » ou propos enflammé » qui te vont tous à merveille mais pas du tout inflammatoire.

      2
      3
    Anonyme
    7 juin 2019 - 22 h 56 min

    Seul Dieu le tout puissant pourra rendre justice, à ce pauvre peuple algérien humilié, marginalisé
    Et réprimé injustement, depuis 1962

    9
    3
      Moskosdz
      8 juin 2019 - 9 h 32 min

      @Anonyme 7 juin-22 h 56 min//à lire ton commentaire,cela nous donne l’impression qu’avant 62 tu étais si bien dans ta camisole,tu regrettes aussi ta condition d’indigène ou de Harki.

    Ammi Mourad
    7 juin 2019 - 22 h 41 min

    Ailleurs les « Puissants » batissent leurs Nations, Entrent dans l’Histoire, et sont Honorés par leurs peuple,
    Dans les républiques « Bananières » « Gérontocratiques-Analphabetes », Les puissants Detruisent leur Nation, Sortent par la petite porte, et Finissent par etre vomis par leur peuple….

    11
    3
    et purtant
    7 juin 2019 - 19 h 28 min

    et pourtant malgré qu’il était puissant, il ne savait pas qui a tué le président Boudiaf !!!!

    8
    3
    harak
    7 juin 2019 - 19 h 17 min

    Le juste, c’est que la guerre de libération de l’Algérie s’est arrêtée le 19/03/1962 et a repris le 22/02/2019 sans oublier que le peuple algérien a subi des offensifs depuis 11/01/1992.
    Le Toufik n’était qu’une marionnette.
    Il n’était jamais un homme pour dire qu’il est fort ou faible.

    Anonyme
    7 juin 2019 - 18 h 40 min

    La question qui me taraude est sont il réellement en prison Médiène et Tartag ?

    18
    6
      Anonyme
      7 juin 2019 - 23 h 48 min

      Il faut aller demander ça au tribunal militaire de Blida! Ils vont peut-être te répondre…

    Douteux !!
    7 juin 2019 - 17 h 35 min

    Pourquoi ce compliment de la France il travaillait pour eux ?

    34
    5
    Hamdoullah
    7 juin 2019 - 16 h 46 min

    Les plus grands HARKIS d’Algérie sont en prison.
    Et le peuple s’en réjouis et en redemande.

    28
    22
      Le Numide
      8 juin 2019 - 6 h 27 min

      @ Hamdoullah, On a tendance à traiter avec une facilité déconcertante de harkis ou hisb frança certains de nos compatriotes sans preuves et sans enquêtes préalables.
      Il y a peut être parmi les emprisonnés actuels, des harkis et des pro Faffa mais beaucoup d’autres courent toujours…
      Si on veut être juste, il faudrait penser à respecter la présomption d’innocence avant de lancer des accusations et des diatribes qui pourraient s’avérer injustes et imméritées.
      Procéder par discernement ne peut nuire à personne.
      Surtout, à ceux qui aspirent voir un jour émerger une Algérie nouvelle, saine,juste, démocratique et libre.

      1
      1
    Med
    7 juin 2019 - 15 h 30 min

    Ce prétendu general n’a pas eu le courage de participer dans la revolution de Novembre. Il est rentré en Algérie fin 62. Il torturait les Algériens dans les caves de casernes, Vous appelez ça puissant???
    Il a fini par comploter contre le peuple et l’ANP avec le corrompu Said B. C’est grave. Cet homme n’a pas le courage de parler en public.

    36
    41
    Les Mythes ne profitent qu'à leurs créateurs.
    7 juin 2019 - 15 h 17 min

    . Toufik était adulé par l’armée quand il s’occupait des sales besognes durant la décennie noire. Il était le KDS (Kabyle de service) de l’armée.
    Après la décennie noire, l’armée pour se protéger du « qui tue qui » a songé à Bouteflika bien qu’il soit perçu comme le moins mauvais.
    Bouteflika est bien connu pour être rancunier a accepté cyniquement l’offre, avec l’arrière pensée, de se venger de l’armée (qui l’avait évincé à la mort de Boumediène) le moment venu.
    C’est ce qu’il fit en créant le mythe « Rab Dzaïr » qu’il détacha petit à petit de l’armée, créant ainsi une scission au sein de l’armée. La manipulation, la corruption et la flagornerie aidant ont eu raison d’un Toufik devenu marionnette, faute de mieux.
    Mais, ne nous trompons pas, avant Toufik, Kasdi Merbah (autre KDS) a connu à peu près les mêmes déconvenues.
    Globalement, sans vouloir choquer personnes, les kabyles sont volontairement cantonnés dans des postes techniques pour les éloigner du pouvoir et ce, depuis les querelles idéologiques avec Messali (1946-1948) sur l’appartenance de l’Algérie à l’arabo-islamisme ou à l’affirmation de l’identité culturelle nationale.
    Le mérite de tout ce cheminement c’est que l’Algérie d’aujourd’hui est à la croisée des chemins.
    La logique voudrait que les anciens doivent cesser maintenant leurs luttes intestines pour passer désormais le flambeau à la jeunesse pour choisir son avenir à la lumière de ce cheminement historique. Mais, sommes-nous assez sage pour le faire ? L’avenir nous le dira.

    32
    18
      Chelabi
      7 juin 2019 - 15 h 44 min

      Bouteflika est le mal absolu. Jamais président n’a fait autant de mal à l’Algérie. Ce mec c’est l’incarnation de Lucifer sur terre.
      Je pense qu’il aurait écrit le prince de machiavelli beaucoup plus cyniquement et beaucoup plus sordidement.
      Bouteflika a asservi les institutions de la république et a dressé les algériens les uns contre les autres. Il a bâti et remodeler à sa guise la constitution pour en faire un carcan valable uniquement pour lui et pour le bénéfice du système qui l’a enfanté.
      Après lui, on constate bien que plus rien ne fonctionne. Si on reste dans la constitution c’est le système qui perdurera. Si on veut en sortir alors, le système nous menace de son bras armé: Gaid Salah et quelques généraux véreux.
      Voilà l’oeuvre iconoclaste de Bouteflika. Voilà les tripatouillages de l’armée qui a ramené Bouteflika sur un char. C’est ce qu’ils ont fait en 1962 avec Ben Bella. C’est ce qu’ils font et savent faire depuis toujours et c’est ce qu’ils feront à l’avenir si on ne leur dit pas Basta! Ca suffit! Rendez-nous ce pays que vous n’avez pas su aimer.

      38
      24
        Depassage
        7 juin 2019 - 17 h 24 min

        Je ne connais pas Bouteflika, il ne m’intéresse pas et il ne m’a jamais intéressé parce que je ne crois pas aux individualités qui font l’histoire même si notre petite jugeote avec ses résidus reptiliens confond l’incarnation par un symbole de l’histoire avec l’histoire. C’est indigne de traiter un président d’un pays de la sorte, ce qui revient à cracher sur tout le peuple qui a vécu sous son règne symbolique en relative paix quand-même. Un tel esprit atteste d’une malveillance sans limite à l’égard de ses semblables. D’ailleurs, quand on fait des problèmes d’une nation des problèmes de personnes, alors que nous vivons dans une jungle inextricable en parlant de l’ensemle du monde, c’est qu’on n’est pas mieux que ceux qu’on critique et y compris moi, parce que je n’aurais jamais dû vous répondre.

        12
        24
          Chelabi
          7 juin 2019 - 21 h 07 min

          En 20 ans de bouteflikisme, dis moi combien la Méditerranée a avalé d’algériens?
          Pourquoi ces jeunes et moins jeunes ont préféré affronter la houle plutôt que l’humiliation chez eux.
          Bouteflika est la plus grande racaille de tous temps. Et seule la racaille peut venir à la rescousse d’un type . pareille.
          Vous dites que les algériens ont vécu relativement bien sous sa présidence.
          Sont-ils donc tous fous ces 20 millions de gens qui défilent?
          avez peut être bien vécu personnellement. Moi je peux vous dire que j’ai 11 neveux diplômés tous Master 2 , ingénieurs seuls deux d’entre eux occupent des emplois alimentaires. Vous appelez cela une vie?
          En effet vous n’auriez pas dû me répondre et abstenez vous de le faire.

          9
          4
        Anonyme
        9 juin 2019 - 8 h 36 min

        @Chelabi 7 juin 2019 – 15 h 44 min,pour une fois je suis entièrement d’accord avec vous.En effet le long règne de Bouteflika a été une suite de malheurs pour notre pays.On a subi toutes sortes d’humiliations allant du régionalisme le plus vil à la dictature la plus féroce.Il n’a rien épargné à ce pays qu’il haïssait.Il est toujours dans sa résidence médicalisée de Zeralda aux frais de l’Etat alors que des innocents croupissent à la sordide prison d’El Harrach.

      Anonyme
      9 juin 2019 - 8 h 42 min

      @Les Mythes Ne Profitent Qu’à Leurs Créateurs.7 juin 2019 – 15 h 17 min,bonne analyse proche de la triste réalité que vit cette Algérie que certains aiment mais que d’autres (les plus forts) rêvent de détruire.

    Anonyme
    7 juin 2019 - 14 h 55 min

    un general en carton il n ‘ avait pas le courage d ‘affronter amar saidani qui l ‘a descendu comme une mouche,il a été traité de tous les noms d ‘ oiseaux ,humilié par ce dernier,certes il est fort quand il envoie ses sbires ecouter les gens dans les cafés ou enlever et torturer des blogueurs,des journalistes,de simple citoyen

    37
    29
      Depassage
      7 juin 2019 - 17 h 37 min

      Il avait raison de ne pas l’affronter, ils n’ont pas les mêmes responsabilités et encore moins d’un même niveau. Les rixes en politique sont un rabaissement…

      21
      12
        Chelabi
        7 juin 2019 - 21 h 22 min

        On devine chez qui tu émarges . Je comprends que tu aies aimé la vie sous le régime de bouteflika et Toufik.

        6
        4
    Nasser
    7 juin 2019 - 14 h 21 min

    UN ARTICLE INTÉRESSANT A LIRE ABSOLUMENT! (en entier)
    (Pour comprendre la situation, les enjeux et le danger !)
    ____

    Il s’agit en effet d’un article du site « Stratediplo » du 4 juin 2019; intitulé : «Rejet de la démocratie représentative en Algérie » ; repris sous le même titre par «Agoravox». Le site «Riposte laïque» a rajouté « Les algériens rejettent… » (ce qui n’est pas du tout dans le développement et l’esprit de l’article)
    [Il y a une « note » qui précise : «il ne faut pas voir dans ces lignes un plaidoyer en faveur de la démocratie, mais une étude de cas de science politique.»]
    Enfin, au moins, des milieux avisés ont compris l’inconsistance, la duplicité et la débauche de nos partis politique !
    Une grande partie reflète les aspirations du peuple, qui s’exprime à travers le véritable « hirak » (qui rassemble des centaines de milliers) pour une vraie démocratie représentative ! Il faut cependant faire remarquer que l’article ne distingue pas (en ne signalant pas) entre les revendications des quelques centaines de manifestants organisés en « pseudo-hirak » déviants (hors vendredi) – qui infiltrent le véritable Hirak (des vendredis) – pour exhiber des revendications rejetées ou inappropriées….souvent le temps d’une photo ou d’une brève vidéo reprisent trompeusement par certains médias, pour en faire une revendication nationale…..

    17
    5
    Antisioniste
    7 juin 2019 - 13 h 53 min

    Son Excellence le Peuple Algérien, unique souverain incontestable et incontesté à décider de limogé les résidus de l’ancien système qui ne veulent pas une sortie de crise, mais plutôt s’accrocher au pouvoir qu’ils ont usurpé pendant 57 ans.
    Moins de 70 milliards de dollars en réserve sont une annonce d’une crise économique galopante aux conséquences imprévisibles qui viendra s’ajouter à la crise politique existante qui ne peut et ne pourra être résolu avec les résidus de l’ancien système, ainsi que ses appareils qui sont les soit disant partis d’opposition, qui ont toujours été des opposants, certes, mais uniquement à la volonté de Son Excellence le Peuple Algérien qui on est parfaitement conscient.
    Son Excellence le Peuple Algérien sait qu’actuellement les rênes du pouvoir usurpé se trouvent entre les mains non pas de l’armée en tant qu’institution militaire populaire, mais de quelques haut gradé de l’état-major apparent qui utilise les B restant (entre autres) pour gagner du temps, dans le vain espoir de pouvoir se métastasé insidieusement afin de perdurer.
    3 mois déjà se sont écoulés depuis le 22 février 2019, et malgré toutes les tentatives visant à briser cette révolution, Son Excellence le Peuple Algérien conscient des dangers aussi bien interne qu’externe maintient le cap de sa révolution pacifique intelligente et civilisé qu’il démontre au yeux du monde entier sans aucun appuie des media qui sont supposé le soutenir et couvrir ses actions admirable tant quantitativement que qualitativement parlant, et c’est le moins que je puisse en dire.
    L’entêtement des actuel tenants du pouvoir à vouloir imposer leur soit disant feuille de route à leur employeur Son Excellence le Peuple Algérien, ne peut être qualifié que d’une dictature soft qui ne concorde avec pas les intentions qu’ils affichent pour l’opinion international qui observe les évènements à la fois avec un grand « intérêt » et beaucoup de préoccupation tel que ce journal cité dans cet article le démontre en filigrane.
    La raison de cette préoccupation ressentie « ailleurs » n’est rien de plus que cet ailleurs se rend bien compte de l’impossibilité d’infiltrer et de dévier le hirak de ses objectifs légitimes, ou de d’amoindrir sa détermination de gagner sa liberté et sa dignité, mais surtout sa réelle « souveraineté » dans tous les sens du terme.

    Question légitime : qui a organisé cette révolution inédite appeler hirak ?

    Réponse vrai: c’est les tenants du pouvoir depuis 1962.

    The end is near

    11
    10
    Lyes-DZ
    7 juin 2019 - 13 h 34 min

    L’Algérie et la France, c’est un peu comme les flippers d’antan : Same player shoots again et remettez un franc dans le nourrain !!!!! ce que dit la France est non événement surtout s’il venait d’un media de la GAUCHE HYPOCRITE SOCIALISTE FRANÇAISE.
    Ce Toufik a une fin tragique méritée car il a consacré toute sa vie à monter des clans entre eux, en utilisant des marionnettes en quête de pouvoir, en jouant sur la corde régionaliste, ses mains sont souillés de sang d’algériens, certes il a été fer de lance pour anéantir la vermine islamiste, mais sa boulimie de nuisance a déstabilisé l’Algérie , la réponse cinglante de Ammi Liamine ZEROUAL à Toufik dans un media local de Batna et médias nationaux ‘Je refuse depuis 2004 toutes les sollicitations politiques, suggérant à chaque fois une alternance au profit des nouvelles générations, qui ont toute ma confiance et mes encouragements”
    C’est l’intervention magistrale et le coup de grâce de AMMI GAID SALAH qui a lui a remis la tête dans le sens des aiguilles de la montre en lui notifiant que la recréation est belle et bien terminée, Quant à la France, devrait s »abstenir dorénavant de s’immiscer dans les affaires internes algériennes, Le concept FRANCE AFRIQUE est inopérant et caduque en ALGERIE

    33
    10
    Anonyme
    7 juin 2019 - 13 h 13 min

    Je lisais sur un média français que Toufik à la veille des attentats du 11 il est reçu par les faucons Us au Pentagon pour les informer sur d’éventuels attentats de grande envergure qui se tramaient sur leur sol….dans l’enceinte du Pentagone, Toufik écoute un conférencier militaire américain sur le terrorisme islamiste qui explique que les américains écartent une éventualité d’une attaque sur leur sol, Toufik lui répond « vous les connaissez mal ils sont capables de tout ». D’après ce journal et si on le croit : Le même jour du 11 septembre juste après les attaques des kamikazes tout l’espace aérien américain est fermé sur ordre de Washington, seuls deux avions seront autorisés à décoller, celui qui transportait les membres de la famille royale saoudienne… et celui qui ramenait Toufik à Alger. En mai 2019 il devine pas sa fin pitoyable alors qu’il était dans les secrets des dieux à la veille du 11 septembre.??

    12
    20
    Anonyme
    7 juin 2019 - 12 h 35 min

    Un vendu qui a ramener Bouteflika en 1999, qui a couvert toutes les hautes trahisons du règne de ce taré marocain et qui en plus a vu en cachette le régent despote alias said Bouteflika…Et après on vient nous parler de lui comme d’un patriote ????!!!!!!!
    S’il est resté aussi longtemps en place, c’est qu’il avait le soutien tacite de la France…
    Toufik a couvert des crimes économiques sans précédents ( Khalifa, Khellil,etc…) et le règne monarchique et tribal des boutelfika
    C’est tout sauf un patriote!

    32
    12
    Tredouane
    7 juin 2019 - 12 h 14 min

    La france souhaite t elle négocier,mais négocier quoi ,enfin je pense nulle nation n’admet une négociation a ces dépends,au détriment de ces intérêts,et c’est la cas pour la Nation Algérienne souveraine .
    Et je dirais que je souhaite que ma Patrie soi la plus puissante d’Afrique.

    21
    1
    Zombretto
    7 juin 2019 - 11 h 58 min

    El-Anka chantait :
    Ch’7al men wa7ed men qeblek
    Tqellbet lou wella rachi
    (Comme pour tant d’autres avant toi, la situation se retourne et il finissent pourris.)
    Slimane Azem :
    Yella l’7isav oula di dunith
    Ayn i t-khedmedh ak-yetswakhdem.
    (Il y a une justice même en ce monde – Ce que tu as fait te sera fait.)

    17
    6
    mouatez
    7 juin 2019 - 11 h 38 min

    Plutôt le plus sanguinaire,vu le sang couler des centaines de milliers d’Algeriens sous ses ordres parceque ils voulaient se debarrasser de la france alors que lui comme harki et epauler par l’occupant voulait qu’elle reste pour qu’il puisse regner à vie cacher comme un taupe ,mais il a eu une digne d’un traite.

    17
    22
    Moskosdz
    7 juin 2019 - 11 h 10 min

    Sans aucun doute,cet homme gênait énormément la France dans ses magouilles contre l’Algérie.

    18
    28
    Nasser
    7 juin 2019 - 10 h 44 min

    Il est le meilleur en matière de sécurité nationale et un très bon organisateur intelligent! Le problème est qu’il s’en est servi pour promouvoir les siens et instaurer l’abus….
    On ne peut pas l’accuser d’anti-patriotique!
    Le reste c’est la réalité! Média français ou pas!
    Les manipulateurs algériens et aussi français ne seront pas d’accord avec cet article.
    Qu’en pense BHL (le baromètre des algériens)

    25
    28
      Argentroi
      7 juin 2019 - 14 h 21 min

      Nasser, tu as parfaitement raison. Je suis un adversaire irréductible de Toufik non pas parce qu’il a mené une lutte sans merci contre les sanguinaires islamistes mais parce qu’il s’est arrêté en si bon chemin pour continuer à le faire. Il s’est allié à Bouteflika qui avait la mission de transformer la défaite cuisante du terrorisme islamiste et des islamistes en trêve favorable à ces derniers; on le perçoit 20 ans après. Toufik a délaissé ses pairs de l’armée comme le général Lamari qui s’est retrouvé seul à manœuvrer contre Bouteflika puis contraint à démissionner. Toufik a contribué à museler l’Algérie démocratique en régissant toute la vie politique, les médias et tous les secteurs névralgiques en voulant se créer une clientèle dans tous ces secteurs et n’agissait que par mystification et manipulation. Toufik n’a rien fait pour intervenir contre les massacres du printemps noir. Mais de là à dire que Toufik est anti-patriote et que c’est un agent de la France, c’est vraiment tendancieux et ça pue la propagande islamiste. Les islamistes ne lui pardonneront jamais qu’il a contribué à briser, annihiler leur bras armé grâce auquel ils bombaient le torse et faisaient les chikours en semant la terreur que beaucoup de traumatisés de nos jours nient qu’elle est l’œuvre du terrorisme islamiste; comme je le répète souvent c’est la réaction de la victime potentielle qui au lieu de désigner son assassin potentiel en désigne un autre.

      20
      8
    Chelabi
    7 juin 2019 - 9 h 56 min

    On vous disait que Gaid Salah est non seulement l’homme des émiratis mais celui des français. Vous ne nous croyez pas . Pour vous, Gaid Salah est un patriote et un honnête homme. Voilà que la France lui témoigne respect et gratitude. Cet article va boucher un trou aux mouches électroniques qui ont taclé récemment Tabou sous prétexte que c’est l’homme de FAFA alors qu’il n’a fait que répondre à une interview de France 24.
    Les moucherons ont oublié (l’oubli, c’est leur stratagème habituel) que cela fait à peine 3 mois que Lamamra et Lakhdar Brahimi donnaient des interviews à France 24. Pire, ils ont été expliquer aux français, aux allemands aux russes et aux chinois pourquoi il est dans leur intérêt de soutenir le pouvoir contre le Hirak.
    La France qui soutient Gaid Salah contre le peuple algérien n’est pas une surprise. Bientôt on entendra que la reprise des actifs de Anadarko par Total s’est faite dans les meilleures conditions possibles.
    Quant à Toufik, gratifié par Fafa d’homme le plus puissant d’Afrique. C’est tout à fait normal. Ils encensent un de leurs agents, aujourd’hui déchu. Toufik n’a de puissance que contre le peuple qu’il a écrasé avec l’aide de la France….

    31
    46
      Anonyme
      7 juin 2019 - 11 h 45 min

      Va faire ta propagande pro Toufik, celui qui complotait avec Saïd Bouteflika le fossoyeur de l’Algérie, ailleurs !

      Petite mouche de la France et du Maroc

      34
      19
      Nasser
      7 juin 2019 - 13 h 52 min

      A Chelabi
      Vous nous dites simplement que vous n’avez rien compris à l’article d’AP et que vous n’avez pas lu l’article au complet dont AP fait état.
      Même si vous avez le courage et la volonté de le lire vous n’y retiendrez rien tellement vous avez du « cachir » (pour reprendre ton mot cher par manque d’arguments cohérents) à la place de la cervelle!
      Ne joue pas au « patriote »! Tu es bien le défenseur du « système » pourris caché, en imposteur, derrière le véritable hirak des patriotes!
      La multiplication exagérée et inconsidérée de commentaires aussi long, sous votre pseudo, sous chaque article, montre que vous avez le temps et que ce temps n’est pas gratuit !!

      15
      7
        Chelabi
        7 juin 2019 - 16 h 42 min

        Mes commentaires sont longs parce que j’écris vite et je veux que ca rentre dans ta caboche. Je compense la longueur des posts par la clarté des idées et la rapidit avec laquelle j’écris. D’un seul jet. Sans me relire. Quelques coquilles peuvent se glisser dues à la vitesse de frappe sans plus. J’essaie de trouver du temps car je ne veux pas laisser l’Algérie entre les mains de pouilleux de ton genre. Ma vie je la gagne, non pas en me prostituant comme mercenaire chez les émiratis mais comme cadre supérieur dans une grande entreprise mondiale. Lâche ton s… job de troller et je te donnerai un salaire de 40000DA par mois

        10
        8
          Nasser
          7 juin 2019 - 20 h 53 min

          Tu dis : « Lâche ton sale job de troller et je te donnerai un salaire de 40 000 DA par mois »
          Tu tiens à ces 40 000 DA!
          Je ne me suis donc pas trompé; tu dois être de ces riches corrompus et corrupteurs!
          Cela doit être un pourboire pour toi !

          5
          5
          Argentroi
          7 juin 2019 - 21 h 10 min

          Chelabi, avec les innombrables commentaires que tu écris, il est bien clair que c’est cela ton travail dans cette grande entreprise mondiale : flameur !
          Le flaming ou flamebait, que l’on peut traduire par « propos incendiaire », est une pratique consistant à poster des messages délibérément hostiles, insultants et généralement avec l’intention de créer un conflit sur un groupe de discussion, un forum (sur un site web) ou une liste de diffusion (par courrier électronique). Les « flameurs » essayent de s’imposer par la force, l’intimidation, la dissuasion ou la persuasion plutôt que par la discussion.
          Et quand on lit ton post carrément lénifiant, presque conciliant, consacré à BHL, on devine bien que ton entreprise a des liens très étroits avec le sionisme et l’AIPAC !
          Vite Chelabi, ta bombe fly-tox et ton lot d’injures sinon pas de primes !

          4
          5
          Nasser
          8 juin 2019 - 0 h 01 min

          Argentroi

          Il se croit malin!
          Il pense que l’on ne connait pas les techniques pour contrôler les forums et l’opinion publique utilisée par Cointelpro une organisation US liée au FBI dont la mission était de faire de la désinformation désorganiser les groupes d’activistes anti -politique américaine. Il s’en sert mais de façon très médiocre. Peut-être qu’on lui a appris ça sans savoir de quoi il s’agit……

          2
          3
        Argentroi
        8 juin 2019 - 10 h 31 min

        @ Nasser du 8 juin 2019 – 0 h 01 min
        ! يحسب الجزائر ڤربي سيعرف الآن الزنباع وين يتباع
        Il prend l’Algérie pour un gourbi, il va voir le petit prétentieux ! Ce n’est pas avec son fly-tox, mais c’est avec du DDT qu’il va être foudroyé, anéanti !

        2
        1
      Argentroi
      7 juin 2019 - 14 h 59 min

      Chelabi, en somme Gaid Salah homme des français comme tu l’as écris a mis en prison Toufik agent de Fafa comme tu viens de l’affirmer. Aristote, le père de la logique s’y perdrait !
      Je t’avais laissé un post en réponse à ton commentaire lénifiant sur Bernard-Henri Levy, presque conciliant, et dont je reproduis la partie consacré à Chouaïb.
      Ach’âab أشعب plutôt que Chouaib est un personnage populaire de la littérature arabe et non de la mythologie arabe connu pour ses anecdotes. Et ce n’est pas un fieffé menteur mais un fieffé avare au point quand un homme lui demanda : Jusqu’où est allée ton avidité ? Il lui répondit : A chaque fois qu’une mariée allait rejoindre en ville son nouveau domicile conjugal, j’escomptais qu’on me la ramène. Je nettoyais alors ma maison, lavait ma porte et balayait ma chambre.
      وقال له رجل : ما بلغ من طمعك ؟ فقال : ما زفت عروس بالمدينة إلا رجوت أن تزف إلي فأكسح داري وأنظف بابي واكنس بيتي
      Alors ta version de ventre plein à chaque noce, je ne sais pas où tu l’as lue, à ta bonne école peut-être ?
      Allez, ne te prive pas, déverse maintenant ton lot d’injures, on est là pour te lire ! Allez, Chelabi, on veut des insultes et des jurons comme réponse ! Allez, sors-nous ton glaive de sauveur de la nation, ta fameuse bombe fly-tox !

      11
      6
        Chelabi
        7 juin 2019 - 16 h 50 min

        Si tu étais le moindrement familier avec la logique, tu trouverais que pour la France, soutenir Toufik puis son bourreau c’est tout à fait logique. La raison est simple: Toufik n’est plus d’aucune utilité pour la France depuis 2015 tandis que Gaid Salah c’est le nouveau Rab Dzair.
        Tu vois que si tu faisais un petit effort tu comprendrais des choses bien simples. Mais Allah Ghaleb, hadak alli kane fal khackhach.

        11
        8
        Chelabi
        7 juin 2019 - 17 h 19 min

        Tu es vraiment drôle. Je vais être gentil avec toi cette fois-ci.
        On conviendra tous les deux que la littérature, sauf lorsqu’elle elle est autobiographique, c’est de la fiction .
        La mythologie, selon Wikipedia  »est généralement utilisée pour décrire des ensembles de récits et de figures divines, humaines ou monstrueuses brassés par les systèmes religieux des civilisations anciennes ou de sociétés traditionnelles, éloignées dans l’espace ou dans le temps ». C’est donc de la pure fiction.
        Ce Chouaib n’a jamais existé en tant que personne mais c’est bel est bien un personnage de littérature arabe dont à peu près tout le monde arabe connait l’histoire. Un peu comme Ulysse pour les grecs, Don Quichotte pour les espagnols, les mille et une nuits pour les arabes et la chanson de Roland pour les français.
        Maintenant tu as raison de me corriger si je ne rapporte pas dans le texte l’histoire de ce chouaib car je ne suis pas arabisant et j’ai cité ce personnage de mémoire parce qu’on me la racontait il y a belle lurette . Qu’il soit menteur ou avare, qu’il ait mangé ou pas, m’importe peu en vérité . J’avais voulu rapprocher son histoire de celle de BHL qui à défaut de notoriété se contente de passer dans les médias.
        Tu oublies ou tu ne le sais peut être pas que les récits mythiques ca se travaille , ça change, ça évolue, selon les périodes, les mœurs, les messages que l’on veut véhiculer. D’où l’intérêt de la littérature et de la mythologie
        Arrête stp de jouer aux savants. Tu es vraiment loin du compte et je suis gentil avec toi.

        5
        5
    DJILLO
    7 juin 2019 - 9 h 54 min

    Pas de nom du journal en question ?
    Toufik est un patriote qui a joue la carte du consensus entre les clans durant son regne.

    16
    23
    Aqil2
    7 juin 2019 - 9 h 52 min

    On fait d’un planqué un président et d’un Radjoul un força

    15
    9
    Anonyme
    7 juin 2019 - 9 h 20 min

    Encore un bobard comme la 4°armée du monde pour l’Irak de l’époque de Saddam.Toufik était muet comme une carpe même lorsqu’il n’était pas en prison.On ne sait même pas si ce général dit Rab D’zaïr(Dieu de l’Algérie) existe réellement.En tous les cas à ce qu’on dit,il fût balancé comme un malpropre par Bouteflika et son frère et mis en prison comme un vulgaire malfrat par Gaïd. J’ai comme l’impression que c’est plutôt uns espèce de « bourourou » qu’on exhibe pour faire peur…et rien de plus.

    26
    8
    El pueblo
    7 juin 2019 - 9 h 17 min

    Un article plein de bon sens

    10
    11
    Anonyme
    7 juin 2019 - 8 h 34 min

    C’est un média de fafa qui pense comme ça? Étonnant non? Mais qui est donc ce mystérieux média?

    21
    9
      AmiAhmed
      7 juin 2019 - 9 h 48 min

      C’est une vérité, et des nationalistes comme lui, ils sont rares, mais dans notre pays on n’aime pas les hommes forts vivants , on les aime une fois morts, voyez derrière vous l’histoire de l’Algérie et de ses hommes, au lieu de manger la viande de vos frères (référence Coranique)

      9
      21
      Nasser
      7 juin 2019 - 21 h 04 min

      Vous commentez sans lire l’article!
      Si vous l’aviez lu vous ne diriez pas ça!
      Lire mon commentaire plus haut!

      1
      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.