Le bureau de l’APN retire sa confiance à Mouad Bouchareb

Bouchareb
Mouad Bouchareb. New Press

Par Mounir S. − Les membres du bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) ont retiré, aujourd’hui, leur confiance au président Mouad Bouchareb et lui ont demandé de démissionner immédiatement.

Les membres du bureau ont justifié leur retrait de confiance au président de l’APN au développement que connaît le pays. Ils ont souligné qu’en raison de son rejet par le groupe parlementaire de son propre parti, le FLN, Moad Bouchareb est devenu un facteur de blocage de l’APN. Le FLN a justifié son appel à la démission de Mouad Bouchareb par le «mouvement populaire exigeant le départ des symboles du régime».

Le secrétaire général du FLN, Mohamed Djemaï, a maintes fois appelé Mouad Bouchareb à faire prévaloir «les intérêts de l’institution et du pays sur les intérêts personnels». Il est à rappeler qu’une guerre s’est déclarée entre les deux hommes.

A la demande de la direction du FLN, la commission des finances et du budget avait ouvert «une enquête sur la mauvaise gestion financière» du président en exercice de la Chambre basse du Parlement. De prime abord, cette commission avait décidé d’examiner profondément toutes les opérations et transactions effectuées depuis l’arrivée de Mouad Bouchareb à la tête de cette institution parlementaire, après un coup de force des députés FLN contre son prédécesseur, Saïd Bouhadja. Mais cela n’a pas suffi pour contraindre Moad Bouchareb à démissionner.

Aujourd’hui, le bureau de l’APN s’est élevé contre son président. Pour certains observateurs, les jours de Mouad Bouchareb semblent comptés.

M. S.

Comment (12)

    FLN➡MUSÉE
    1 juillet 2019 - 11 h 16 min

    FLN = INFILTRÉ PAR DES VALETS DE NOS L’ENNEMIS !

    Anonyme
    1 juillet 2019 - 8 h 39 min

    en dehors du titre et les initials d désignant d anciens combattants et chouhadas morts pour la liberté jusqu en 62 mais depuis c est devenu une nouvelles colonie pour un groupe de mafieux qui ne pense qu’a s empiffrer le FLN est devenu la source et la première cause de tout les malheurs de notre pays un gouffre budgétaire sans fond et sans aucun interet sans aucun apport financier ou matériel alors si quelqu’un peut m expliquer pourquoi il doit encore existé en dehors des musés ? qu il s annonce sauf ses adhérents rodé au mensonges et au fourberies il serai capable de trouver une pirouette pour se justifier

    Horizon
    1 juillet 2019 - 4 h 45 min

    Je crois que l’on a rien de rien compris au Hirac ou bien l’on fait semblant . Le peuple souverain demande le départ de tout le monde y compris tous les députés et tous les senateurs.

    5
    2
      MELLO
      1 juillet 2019 - 8 h 04 min

      Tout , absolument tout , doit être remis a plat.
      Mais en fait pourquoi deux chambres pour un seul pays ?
      On a copié , bêtement , toutes les institutions françaises, sauf que les sénateurs français sont d’un tout autre niveau. L’Ecole Nationale d’Administration , le Polytechnique, et tant d’autres hautes écoles françaises ne forment pas des analphabètes trilingues, comme nos prestigieuses écoles.
      Quant a ce president d’APN , parachuté par les ex-maitres des lieux , s’il avait une goutte de sang propre, il aurai suivi ses maitres en démissionnant.

      4
      1
    Salahdine
    30 juin 2019 - 22 h 38 min

    Donc Bouhadja sera de retour. Un B qui remplace un autre B. L’alphabet en Algérie est limité a une seule lettre qui est : B. Bensalah, Bedaoui, Bouchareb, Bouhadja, Benflis, Benbitour,Belabbes,….Etc
    Y a t il une possibilité de revoir l’Alphabet latin et de supprimer la lettre B?

    4
    2
      MELLO
      1 juillet 2019 - 8 h 07 min

      Tous absolument tous ont acquis cette lettre B , en prononçant… B … ismi Allah devant ce grand gateau qu’est l’Algerie.

      2
      4
    Gatt M'digouti
    30 juin 2019 - 21 h 59 min

    C’est cet …., qui lors du démarrage du Hirak nous a souhaité de beaux rêves ! ton cauchemar ne fait que commencer ! Ton cadenas servira à t’isoler dans ta cellule d’El Harrach ! …

    3
    1
    Zid Zid
    30 juin 2019 - 20 h 55 min

    L’Assemblée des voyous ou les sièges sont achetés a prix fort,l’important c’est le salaire et les avantages; le reste laisse à désiré, à qui le tour

    6
    1
    Anonyme
    30 juin 2019 - 20 h 54 min

    On s’en fout de vos salades.
    Gaid Salah à choisi Djemai pour lui servir de tapis, il faut obéir point barre.
    Ne cherchez pas à comprendre. Gaid Salah est notre Guide Suprême. Le FLN va servir le Maître car il ne sait faire que ça.

    5
    3
    elhadj
    30 juin 2019 - 19 h 12 min

    franchement les hommes politiques de ce système qui s accrochent au fauteuil n ont aucune personnalité ni respect pour eux même alors que le peuple dans sa grande majorité les vilipende chaque semaine . c est une honte d être effronté de la sorte

    1
    1
    Anonyme
    30 juin 2019 - 18 h 38 min

    Tous dehors,FLN RND taj mpa naima benhamou…tous larbins aux ordres du prince du moment prêts à retourner la veste plusieurs fois.
    Quand le hirak demande le départ des 3 b c toute l’apn qui doit être dissoute pas seulement Bouchareb.

    12
    2
    Patriote
    30 juin 2019 - 18 h 22 min

    AU DIABLE LE FLN
    AU DIABLE BOUCHAREB
    AU DIABLE VOUS TOUS QUI SUCEZ LE PAYS DEPUIS PRES DE 60 ANS

    14
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.