Béjaïa : usage de bombes lacrymogènes et de balles en caoutchouc contre des manifestants pacifiques

antiémeutes Béjaïa
Le pouvoir a déjà recouru à la force. Ici, à Alger en mars dernier. PPAgency

Par Mounir Serraï – Une marche pacifique dans la ville touristique de Tichy, dans la wilaya de Béjaïa, a été réprimée par les forces anti-émeutes fortement mobilisées en cette circonstance. Sortis pacifiquement réaffirmer leur rejet de l’élection présidentielle du 12 décembre, les citoyens de cette ville se sont heurtés aux forces anti-émeutes qui n’ont pas hésité à user de bombes lacrymogènes et de balles en caoutchouc pour disperser la foule compacte. On signe quelques blessés parmi les manifestants.

«Malgré la pluie de bombes lacrymogènes qui s’est abattue sur nos têtes, nous avons pu garder notre calme en restant regroupés. Nous avons pu maintenir notre mobilisation et résister à cette répression. Nous avons dit silmya, silmiya jusqu’au bout car nous refusons de répondre à la provocation», affirme un des manifestants qui se demande pourquoi tout ce déploiement policier dans cette ville. «Jamais un rassemblement, ni une marche n’a été réprimé de cette manière à Béjaïa, depuis le début du mouvement populaire pacifique», poursuit ce manifestant qui assure que la mobilisation va continuer jusqu’à la satisfaction des revendications du Hirak.

Comme réponse à cette répression policière, des manifestants ont posé une assiette pleine de «cachir» à quelques mètres du cordon des forces anti-émeutes. Le «cachir», faut-il le préciser, symbolise depuis le début du Hirak ceux qui sont avec le pouvoir, qui ont soutenu le cinquième mandat et qui œuvrent aujourd’hui pour la présidentielle du 12 décembre, rejetée massivement par le peuple.

M. S.

Comment (21)

    Felfel Har
    19 novembre 2019 - 14 h 06 min

    Il faut s’interroger sur les raisons qui poussent les différents gouvernements qui ont défilé depuis 1962 à s’acharner sur la Kabylie. Les derniers « exploits » de la police à Tichy en sont une illustration. Une police armée jusqu’aux dents qui fait usage de sa force (balles en caoutchouc???) pour réprimer des marches pacifiques de citoyens qui exercent leur droit constitutionnel d’exprimer leur mécontentement. Du jamais vu ailleurs en Algérie!
    Cette scène n’a pas manqué de me rappeler la sauvagerie des forces israéliennes contre nos frères Palestiniens qui réclament leurs droits inaliénables de disposer de leur patrie, ni celle de la police coloniale pendant notre guerre de libération nationale. Je suis persuadé que peu de personnes en Algérie n’exprimeront leur émotion, leur sympathie, bien que le combat des Kabyles soit celui de tous les Algériens.
    Je m’interroge aussi sur l’état d’esprit de ces policiers avant et après ces prouesses contre des civils sans défense. Parviennent-ils à bien dormir, ont-ils ce sentiment de satisfaction d’avoir défendu le pays (mais en se mettant aux ordres d’une caste), d’avoir accompli leur mission « to protect and to serve »? Réalisent-ils qu’ils sont utilisés comme force d’occupation contre leur propre peuple?
    Qui a intérêt à provoquer un bain de sang et déclencher des évènements qu’il sera difficile de contrôler? Pas le peuple qui tient à sa « silmya »!

    51
    8
    Lghoul
    19 novembre 2019 - 9 h 46 min

    Ils finiront tous a El Harrach et Berrouguia. Tous ceux qui acceptent les ordres des, corrompus, des mercenaires et des étrangers de mater de l’algérien pacifique le regretteront. Ce n’est qu’une question de temps.

    54
    9
    Soldat Schweik
    18 novembre 2019 - 23 h 44 min

    Je pense que la JUNTE MILITAIRE des GININARS est sur le point de nous preparer un sale coup:
    Ils se sont rendus compte que leur plan election pour se regenerer est foutu, donc ils passent au plan B qui est d’inciter a la violence pour decreter un etat de siege ou d’exception.
    Comme d’habitude a chaque fois que le regime mafieux se sent en danger depuis l’independance, il allume un contre feu en Kabylie.. d’où les tirs a balles en caoutchouc aujaurd’hui a Tichy et il n’est pas exclu qu’on passe aux balles reelles dans les jours a venir.
    Pour moi la demission du directeur de compagne de teboune est un signe que le cabinet noir a mis une croix sur l’option election.
    VIGILENCE EXTREME avec ces sanguinaires criminels !!!!

    49
    8
      Lghoul
      19 novembre 2019 - 13 h 55 min

      S’ils deviennent c…, il faudrait les isoler du reste du monde par des GREVES ILLIMITTES a Sonatrach jusqu’a ce que mort suive. S’ils haissent le peuple a tellement point, qu’ils importent un autre pour les aider a faire marcher la rente.

      43
      8
    Bibi
    18 novembre 2019 - 18 h 34 min

    @ Vert blanc rouge,
    De quel droit vous jugez qui et qui n’est pas patriote ?
    Doit on vous demander l’autorisation?
    Une chose est sûre c’est que le Hirak n’a pas besoin de gens comme vous parceque vous niez aux autres le droit de s’exprimer ?
    A moins que vous ne fassiez partie de cette horde de doubabates offert par nos chers Émiratis avec l’aide d’Israël au kabran.
    Nous voulons une Algerie libre démocratique, et ceux qui commence à s’ériger en juge ou en parangon de vertu se trompent et n’ont rien à y faire.

    74
    16
      Vert,blanc et rouge.
      18 novembre 2019 - 19 h 39 min

      @ bibichou je ne suis pas un exilé ou un réfugié je connais parfaitement mon pays lès causes de la haine et de la violence commencent par dès manipulateurs.je le dis notre hirak numero 1était contre le 5eme mandat et la 2eme république vôtre 2eme république est le drapeau et ouleche el vote.on est pas concerné par dès faux problèmes .vendez votre fitna ailleurs ! …

      9
      80
        Bibi
        18 novembre 2019 - 20 h 32 min

        Donc votre Hirak !!!
        Vous êtes le peuple élu!!!!
        Les autres n’ont pas droit de cité !
        Vous êtes ridicule et définitivement un affidé de cette junte corrompu.
        Sachez que vous ne représenté que vous même et heureusement que le peuple peut penser et vouloir différentes choses que vous.
        Quant aux exilés, vous devez avoir honte de dire celà car c’est à cause de vous et de vos pensées que le pays régresse au lieu d’avancer et que de vrais patriotes ont dû partir pour avoir la vie sauve.
        Quant aux faux problème vous êtes qui pour juger quiconque qui défend ses droits pour que vous puissiez juger si c’est de vrais problèmes ou des futilités ?
        Quant à la fitna ,fakou bikoum,il faut trouver autre chose pour diviser le peuple, la réponse est dans la rue ou dans les stades. Encore une fois vous ne représenté que. Vous même et vous n’êtes pas plus patriote que moi ou les millions qui sortent chaque semaine à Alger, Londres, Montréal ou Paris.
        Pas la peine de répondre car discuter avec une mouche ne m’intéresse vraiment pas

        68
        11
          Miss tmourth
          19 novembre 2019 - 13 h 05 min

          Ah les doubebs, vous êtes encore sur cette terre irriguée du sang de nos ancêtres et bénie par dieu.
          Ça ne va pas durer, bientôt et avec l’aide de dieu, vous la quitterez de gré ou de force.

          12
          8
        Momo
        19 novembre 2019 - 2 h 05 min

        Satarhaloun ya aabadat at taghout. Satouhzamine insha Allah

        25
        7
          US of Algeria
          19 novembre 2019 - 14 h 29 min

          Miss marie le pen , on est pas en 🇫🇷.merci tu viens de confirmer ton faux hirak.

          4
          37
          Dzair16
          19 novembre 2019 - 17 h 35 min

          Momoh en mélangeant le français avec l’arabe tu ne recevras pas lès pouces hauts,la majorité ne savent même pas parler la daridja,ils ont même une allergie du cachir ,ils aiment la saucisse .

          3
          29
    Fellag
    18 novembre 2019 - 18 h 30 min

    Les SS attaquent des innocents citoyens,tiré sur un Algérien meme en balle de caoutchouc c’est un crime,c’est meme Haram,espèce de vendus,de traitres,

    71
    14
    Vert,blanc et rouge.
    18 novembre 2019 - 17 h 34 min

    Les hommes sont sur le terrain et le bibiche le moumouhs le fellawens et les autres servants sont entrain de manger la saucisse sous la table du maitre en attendant son feu vert pour descendre diriger la transition a la abdeldjallil. Vous n’etes pas les bienvenus parmis les vraies patriotes du hirak 1!…..

    37
    102
      Bibi
      18 novembre 2019 - 18 h 08 min

      De quel droit vous vous permettez de juger qui est patriote, ou non?
      L’ êtes vous vous même ?
      Doit on se justifier ?
      A lire vos écrits le Hirak n’a définitivement pas besoin de gens comme vous, qui nie aux autres le droit de s’exprimer.
      A moins que vous fassiez partie de cette horde de doubaba, que nos chers Émiratis offre au kabran avec l’aide d’Israël.

      74
      15
    Anonyme
    18 novembre 2019 - 16 h 59 min

    « Niveau ardoise » commence à perdre son sang-froid!!!! En voyant la réaction du peuple face à ses 5 baltaguiyas-candidats il ne sait plus quoi faire!! Malgré les arrestations, condamnations, le blocage des sites internet, des réseaux sociaux, des télévisions etc… le peuple ne veut rien savoir!! Il va péter les plombs et faire un AVC comme son protégé Boutef!!

    62
    13
    Bibi
    18 novembre 2019 - 16 h 24 min

    Et pourtant une belle assiette de cachir, avec des cornichons, du beurre et un bon verre c’est très bon !!!
    La situation prêterai à rire si ce n’était l’avenir du pays qui est en jeu.
    Un groupe de genenars analphabètes
    Ignares et incultes veux détruire un pays et écraser le peuple pour garder leurs privilèges. Quelque soit leurs fourberies et répression, le peuple vaincra.

    53
    14
    azul
    18 novembre 2019 - 15 h 48 min

    gaid salah ya eu déjà beaucoup de morts en Algérie
    ça suffit!
    ça serait tes enfants, tu réagirais comment? tu vas mourir de chagrin bien sur..

    61
    10
      Anonyme
      18 novembre 2019 - 17 h 57 min

      Ses enfants sont à l’abri.

      45
      10
        azul
        18 novembre 2019 - 18 h 54 min

        partout ou ils sont ces enfants faudrait les pourchasser.
        partout ils sont dans le monde faudrait les trouver.
        partout ou ils sont ,faudrait les juger.

        49
        7
    azul
    18 novembre 2019 - 15 h 42 min

    je penses que c’est le moment de passer à une étape suivante, de commencer à manifester tout les jours.
    jusqu’à satisfaction du peuple Algériens.

    70
    11
      Anonyme
      18 novembre 2019 - 18 h 36 min

      Je crois qu’il est temps d’arrêter de manifester en chantant. Il faudrait passer à autre chose. Ces psychopathes sont persuadés que ce pays leur appartient, ils sont dans le même état d’esprit que les colons, avec les compétences en moins!

      64
      13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.