Le message codé de Saïd à Gaïd-Salah au tribunal : «Je t’attends au tournant !»

Saïd Bouteflika
Saïd Bouteflika. D. R.

Par Abdelkader S. – Le mépris affiché par le frère de l’ancien président Bouteflika au tribunal de Sidi M’hamed trouve son explication dans le caractère même de la parodie de procès de la corruption ordonné par le chef d’état-major de l’armée. Saïd Bouteflika ne reconnaît pas, et pour cause, la légitimité des juges qui ont été désignés par Gaïd-Salah pour conduire les auditions comme il leur a dicté.

Saïd Bouteflika estime, par son attitude dédaigneuse envers les magistrats qui l’interrogeaient, ce samedi, qu’il est toujours le chef dans la mesure où ceux qui ont ordonné qu’il soit emprisonné à Blida et entendu à Sidi M’hamed appartiennent tous au même système dont il était le parrain en tant qu’interlocuteur exclusif de l’ancien Président malade. Il est convaincu également que personne, y compris les juges, les prévenus et les journalistes des médias à la solde du pouvoir, mobilisés en force pour relayer cet ersatz de procès, ne croit au sérieux de la mise en scène grotesque voulue par Gaïd-Salah, depuis avril dernier, pour détourner l’attention de l’opinion publique et camoufler le coup d’Etat qu’il venait de commettre au lendemain de l’application de l’article 102.

Pour Saïd Bouteflika, aussi bien les tenants du pouvoir actuels que la justice qu’ils ont instrumentalisée ne sont aptes à le juger. Les témoignages du général Toufik, dont des bribes ont été révélées par ses avocats, confirment cette thèse, l’ancien patron des services secrets ayant confirmé que la rencontre qu’il avait eue avec le frère et conseiller de l’ex-chef de l’Etat n’avait rien de secret et qu’il avait demandé à son interlocuteur d’en informer le chef d’état-major de l’armée. Aussi, bien qu’il soit décrié par les citoyens pour avoir voulu organiser un passage en force, en leur imposant un cinquième mandat humiliant, vu l’incapacité du candidat à sa propre succession à l’assumer, Saïd Bouteflika n’en est pas moins la pièce maîtresse qui pourra, demain, lorsque Gaïd-Salah sera enfin écarté du pouvoir, révéler les secrets des alliances et des tiraillements au sommet du pouvoir qui ont conduit à la grave crise actuelle, qui menace jusqu’à la sécurité et la souveraineté du pays.

Le rire moqueur de Saïd Bouteflika au tribunal de Sidi M’hamed signifie à peu près ceci : «Je t’attends au tournant !»

A. S.

Comment (33)

    hercule
    10 décembre 2019 - 14 h 32 min

    Qu’attend on pour juger cet énergumène de Said bouteflika qui a usurpé la fonction de président de la république Algérienne démocratique et populaire pendant plus de 6 ans. Pensez-y!!! Imaginez un directeur d’une entreprise publique qui tombe malade, est ce qu’il va être remplacé par son frère. Je suis sidéré par cette affaire. Il faut soulever ça et le juger et donner l’exemple à tous ceux qui sont tentés de ramener des membres de leur familles dès qu’ils occupent des postes supérieurs.

    8
    1
    CAP AOKAS
    9 décembre 2019 - 14 h 01 min

    D’abord que ce petit Saïd se tire de la fosse dans laquelle il s’est mis… Une véritable FOSSE À PURIN !!!!!!!

    DHA KHESSAR…

    Brahms
    8 décembre 2019 - 19 h 02 min

    Il pèse combien ce Saïd 65 kilos, son frangin invalide était une supercherie et dont la France avait une fiche sur lui, où elle indiquait : imbus de sa personne et corruption.

    Le système algérien emploie la technique du KGB Russe : En effet, pour se débarrasser des candidats, des adversaires potentiels, il faut employer la méthode des 7 pêchés capitaux : l’argent, les femmes (escorts girls) avec des photos ou caméras, les privilèges et avantages indus.

    Puis, dès que le candidat ou adversaire a goûté à l’appât tendu, on lui ressort son dossier mis à jour par le système KGB avec des preuves à l’appui, entraînant inexorablement sa chute.

    Pour finir, on fait tourner en boucle les affaires auprès de l’opinion publique national et internationale (télévision, journaux, internet, radio) donnant ainsi du crédit pour enfermer en prison les fraudeurs.

    Un jeu d’enfant dont s’est amusé Gaïd Salah.

    23
    8
    Salim Samai
    8 décembre 2019 - 18 h 19 min

    Les Services Etrangers se regalent!
    La sagesse populaire a encore 10000 fois plus raison que les « Bouliticiens » « aveuglés par le POUVOIR » (in La Torah)!

    Le Linge sale se lave en famille OU
    « Quand 2 se querellent, le 3eme se rejouit » (Proverbe Allemand).

    18
    11
    Salim Samai
    8 décembre 2019 - 18 h 13 min

    Le TEMPS & l´Histoire exposeront les Verites et qui fut vraiment au Service de son Pays.
    Pire que la Procedure de l´Impeachment c´est aussi chez nous You Tube et Facebook-Souk El Aasr avec son lot de commerages, d´Intox, de mensonges et chaque jour de « J´ai dit; il a, nous avons, ils ont dit »!

    Nous, les fantassins, sommes perdus!
    Neanmoins dans ce cirque et Justice des Arenes, il y a un DOCUMENT, PREUVE et JUGEMENT: la LETTRE du President Zeroual qui, tels les 2 Patrons de Google, eut la Sagesse de reconnaitre la Limite de l´Age pour n´offrir que « Les Conseils » (sans « L´Amour » pour nous au Bled).

    1
    9
      Salim
      9 décembre 2019 - 11 h 45 min

      Ça me fait rigoler une bouche de travers un œil qui clignote il m’a passé dans les cheveux on interprète ça chacun sa manière comme je t’attends au tournant c’est vraiment n’importe quoi

      4
      4
        Bibi
        9 décembre 2019 - 13 h 52 min

        @ Salim,
        En Français cela veut dire quoi ?????

        7
        1
    Med
    8 décembre 2019 - 17 h 33 min

    C’est la fin des Bouteflikas. Said est un traitre comme son frère le president. Prison a vie. Bientôt l’affaire de l’autoroute.

    26
    10
    Lghoul
    8 décembre 2019 - 16 h 59 min

    Je pense qu’ils ont obligé saïd de ne pas parler car comme il a remplacé son frère comme le chef de l’ombre, et que son frère est tres lié au pharaon dans les manigances souterraines, il risque de se tromper et de dire la vérité car l’intersection de fakhamatouhoum et du pharaon dans les affaires de business et de vente du pays aux Emirats et a la France n’est pas vide. Donc si Saïd dit la vérité il risque gros alors que s’il se tait ils pourront considérer des circonstances atténuantes par la suite. Donc je pense qu’il ne va rien révéler car la preuve est que son propre frère, Al Capone en chef, n’est pas inquiété malgré que regardez bien : Tous ceux qui croupissent en prison n’ont cessé de nous chanter que tout ce qu’ils font est défini par le « programme du président ». Alors s’ils se retrouvent tous en prison, de ould abbas à ouyahia pour corruption et qu’ils ont tous travaillé selon le programme du président, alors ce programme est un programme de corruption et de dilapidation systématiques. Donc si saïd parle, le pharaon aura des problèmes car lui aussi a suivi à la lettre le fameux programme. Et si le pharaon à des problèmes, ceux de said vont augmenter en exponentielle. Donc à mon avis said va demeurer une carpe pendant tout ce procès. On est simplement en train d’assister à une guerre entre la mafia et la camorra.

    61
    12
    Anonyme
    8 décembre 2019 - 15 h 36 min

    L’ Armee est la premiere responsable de toute cette mascarade , si des le debut elle avait pris ses responsabilités d’arrêter boutef et ca clique , nous n’enserrions pas la , sont role est de défendre la nation et le pays et ils ont fuit leurs responsabilités et voila ou nous en somme quand une armee est corrompue jusqu’a l’os et il ne faut plus avoir peur de le dire , ils mange tous dans la meme gamelle a part le simple soldat a qui ont demande d’être du meme cote et faire le sale boulot eux n’ont pas le choix.question: reste t’il encore de vrai Algériens Patriotes parmis les militaire capable d’arrêter tous ces vendus et remettre le train Algerie sur les rails et rouler vers un avenir meilleur.

    62
    20
      Vroum Vroum 😤..
      9 décembre 2019 - 13 h 17 min

      Pour une Personne inteligeante , toucher à l’ANP ou Sonatrach c’est vider le Pays de son Armée et son Poumon Économique… Non notre ANP n’est pas Corrompue , jamais . Que des corrompus en fâchent partie Ok , mais dire l’Armee ANP est corrompu est une insulte que tu mérites toi Annonyme . . Sans notre Armée et Sonatrach , l’Algérie n’existe plus . . TOUS les Algériens sont ANP, liés à l’armée Populaire …Notre ANP n’a jamais changé , toujours garante de la sécurité du Pays et aimée par le Peuple car est du Peuple . . Alors va voir ailleurs-Annonyme.

      7
      14
    Felfel Har
    8 décembre 2019 - 15 h 00 min

    Se pourrait-il que son rire narquois, cynique soit adressé à ses ex-amis et protégés, ceux qui n’étaient RIENS avant qu’il les fasse ROIS? C’est tout son édifice fait d’escrocs et d’escroqueries qui s’est effondré; Said s’aperçoit que, comme l’affirme un proverbe Kabyle (quand le boeuf est à terre, tous affutent leur couteau) il a misé sur des chiens qui mordent la main qui les a nourris.
    En s’adressant à Ali Haddad, il a dû ressentir la douleur de César, assassiné par les siens y compris Brutus qu’il affectionnait comme un fils : « Tu quoque fili » (toi aussi mon fils).
    Cette leçon vaut bien pour GS qui se fera bientôt dépecer et dépouiller par tous les chacals qu’il a couverts et promus pour bâtir son clan.Yachari dalla!

    32
    14
    Anonyme
    8 décembre 2019 - 12 h 15 min

    Ris, Said Bouteflika et compagnie le peuple vous vomit rien ne pourra calmer son ardeur, il vous démolira comme une vieille bâtisse qui a fait son temps.

    49
    14
    ALI PARIS
    8 décembre 2019 - 11 h 32 min

    Comment qu’un pays grand et riche comme l’Algérie, soit gouverné par toute cette m….

    51
    15
      Anonyme
      8 décembre 2019 - 13 h 17 min

      That’s the question.

      29
      13
    Brahms
    8 décembre 2019 - 11 h 11 min

    Ce Saïd est grillé, il est ruiné et fini. Son clan est rincé et son frangin est devenu un handicapé à force de voler des pauvres citoyens. La loi divine dirige le monde, il y a un Dieu Tout Puissant au dessus de nous.

    32
    17
    Zoro
    8 décembre 2019 - 10 h 46 min

    Leur scénario arrive à semer des doutes au sein des uns et des autres. Comme si de rien n’était ! Des magouilles par ci, des arrestations par la. Le peuple algerien est souverain, tôt ou tard la partie pour laquelle il a beaucoups souffert. Lui reviendra. Au chiott le système yedji nhar koum…

    19
    18
      Anonyme
      9 décembre 2019 - 8 h 45 min

      @ Zoro
      Tiens tu ne baves plus d’admiration devant Gaïd Salah, comme au Printemps dernier. Tu as senti le vent tourner. Enfin, mieux vaut tard que jamais, comme on dit.

      3
      3
    Sprinkler
    8 décembre 2019 - 10 h 46 min

     » Assemblage automobile  » et mécanique de la corruption « …

    40
    15
    58 ans bientôt et ils sont toujours la
    8 décembre 2019 - 9 h 58 min

    J ADOOORE QUANT ILS SE CRÊPENT LE CHIGNON

    35
    15
    Anonimaoui
    8 décembre 2019 - 6 h 14 min

    Encore une bourde de la Issaba au pouvoir sous le commandement d’un abruti sénile. Saïd ne les respecte pas. Il était leur chikour à tous ministres, juges, militaires, walis et à leur tête AGS.

    28
    21
    Moh
    7 décembre 2019 - 23 h 47 min

    La seule justice qu’il reconnait c’est sa justice celle de l’escroc Tayeb Louh le minable.

    44
    19
    abdel 1
    7 décembre 2019 - 23 h 33 min

    qu.ils aillent tous régler leur guerre clanique ailleurs! de préférence a el harach

    40
    16
    SOYOUZ
    7 décembre 2019 - 21 h 38 min

    Boutef ou Gaid c’est le mm système mafieux, mais pire encore ……………………………………………

    .. ils sont depuis longtemps sous l’effets de psychotropes

    – à rire comme des abrutis
    – à nier la réalité comme des débiles
    – à réagir avec violence physique ou verbale
    – à croire à leurs délires

    Ce ne sont de vrais symptômes de folie, c’est plus que grave pour le peuple qui doit vraiment s’inspirer de méthodes cliniques pour les maîtriser pacifiquement

    45
    20
    Azul
    7 décembre 2019 - 20 h 49 min

    L’arc n’atteint pas toujours la cible qu’il menace.

    49
    4
      ZORO
      8 décembre 2019 - 8 h 48 min

      Said rit ???? Pas sûr qu’ il le fait sur son paillasson a l hotel ou il reside.
      Signé ZORO. ..Z..

      13
      32
    Tfou à ce Harki.
    7 décembre 2019 - 20 h 39 min

    « حسبنا الله ونعم الوكيل –
    Hasbouna Allâh wa ni’ma al-wakil –
    Allâh nous suffit et quel meilleur garant ».

    « حسبنا الله ونعم الوكيل –
    Hasbouna Allâh wa ni’ma al-wakil –
    Allâh nous suffit et quel meilleur garant ».

    « حسبنا الله ونعم الوكيل –
    Hasbouna Allâh wa ni’ma al-wakil –
    Allâh nous suffit et quel meilleur garant ».

    19
    90
    kaganek
    7 décembre 2019 - 20 h 25 min

    rira bien qui rira le dernier

    13
    30
    Courte Mémoire
    7 décembre 2019 - 20 h 07 min

    Le pays où ses dirigeants et hommes d’affaires sont atteint de l’amnésie, y’a pas si longtemps ils obéissaient comme des toutous à ce traître de said Bouteflika et aujourd’hui ils font semblant d’êtres des hommes de valeurs et de principes, se sont que des Girouettes, des traîtres, des nouveaux Harkis BAC +, sinon ils auraient assuré et reconnaitre leur tort, c’est la génération des lâches et trabendiste comme leur chef Bouteflika

    88
    24
    Che Guevara
    7 décembre 2019 - 19 h 49 min

    Du rire moqueur de Saïd Bouteflika au rire artificiel de GS en passant par le rire sincère du peuple, je dirai seulement : « Rira bien qui rira le dernier. »

    85
    24
    Anonyme
    7 décembre 2019 - 19 h 45 min

    Quelle mise en scène !!! Tout ça pour prouver qu’il est en prison, mais ça ne prouve rien du tout!!!!! Pourquoi flouter les images et rendre inaudible le son? Plus personne ne vous croit! Dégagez!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    73
    25
    Anonyme
    7 décembre 2019 - 19 h 30 min

    Quel tournant ? Celui de la potence Inchaa Zeus .

    27
    45
    El Vérité
    7 décembre 2019 - 19 h 16 min

    Ou etiez vous Messieurs les protecteurs de la nation lorsque ce (…) faisez sa loi.Oui je parle de vous messieurs les généraux les gardiens de nos institutions et frontières,certainement entrains de s’occupaient de vos trésors offertes par ce dernier,vous etes tous coupables et complices et vous le payeraient un jours

    88
    23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.