Tebboune annonce la dissolution de l’APN et l’organisation des législatives anticipées

APN dissolution
Siège de l'Assemblée populaire nationale. New Press

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, dans un discours à la nation, jeudi soir, la dissolution de l’actuelle Assemblée populaire nationale (APN) et l’organisation d’élections législatives anticipées, rapporte l’APS.

Cette décision intervient conformément aux dispositions de l’article 151 de la Constitution qui stipule que «le président du Conseil de la nation, le président de l’Assemblée populaire nationale, le président de la Cour constitutionnelle et le Premier ministre ou le chef du gouvernement, selon le cas, consultés, le président de la République peut décider de la dissolution de l’Assemblée populaire nationale ou d’élections législatives anticipées.

Dans les deux cas, les élections législatives ont lieu dans un délai maximal de trois mois. Dans le cas où ces élections ne pourraient pas être organisées dans les délais prévus en raison d’une impossibilité quelconque, ce délai peut être prorogé d’une durée maximale de trois mois après avis de la Cour constitutionnelle».

R. N.

Comment (8)

    el chahid
    20 février 2021 - 11 h 59 min

    Malgré que la dissolution de l’apn mais les dépités continueront à toucher leurs paies. c’est insensé de pays à vie des gens qui n’ont fait que grossit ‘échec et le ridicule.
    et le senat c’est pour quand ? j’espère qu’il sera effacé à jamais…il n’a jamais était utile. benbouzid l’ex sinistre de l’éducation y siège pour 100 millions /mois !!!

    Vroum Vroum 😤..
    20 février 2021 - 9 h 38 min

    Voilà une chose qu’elle est bonne !!
    Dissoudre l’APN est dans l’ordre des choses.. Les bonnes choses !.. Rien ne pouvait se faire du jour au lendemain et l’ordre des choses régit toute bonne volonté.. Et la volonté Politique du changement, développement est vraiment là sans aucun doute.. L’Algérie avance inexorablement à son rythme sous les Yeux vicieux de certains États et Forces extérieures tenues en joue par notre Chère Anp et DRS.. Merci à eux.

    NICHENE...PLACE au HIRAK ÉLECTORAL
    20 février 2021 - 1 h 17 min

    Pour une Mobilisation POPULAIRE pour PARTICIPER et SURVEILLER les ÉLECTIONS.
    Au Peuple de Construire SON PARLEMENT et aux ÉLUS de DÉCIDER.
    Le PEUPLE Mobilise pour protéger son DROIT DE VOTE et leds JUGES INDÉPENDANTS sont les SEULES GARANTIES des RÉSULTATS.
    Il Faut NOMMER les JUGES indépendants qui seront en Charge de Trancher les SiTUATIONS de cONTESTATIONS en cas de Soupçons de FRAUDE.
    Les JUGES doivent Prêter SERMENT de Trancher au NOM DU PEUPLE et VALIDER les Résultats en toute indépendance.
    Tous pour un HIRAK ÉLECTORAL

    karimdz
    19 février 2021 - 18 h 21 min

    Le Président Tebboune a déjà dit qu’il se distinguerait de ses prédécesseurs. Il n y aura donc pas de ni de parti du président ni plébiscite.

    Pour l heure le Président n a fixé aucun calendrier, et l’urgence est aux réformes, il peut agir par ordonnance, la constitution le permet. Cela permettra d activer les réformes.

    Il est judicieux de créer un climat favorable qui redonne confiance au peuple algérien. Et il y aura des élections plus tard, libre aux algériens de la région de Kabylie de voter ou non. Cela ne doit en aucun cas être un empêchement à l évolution du pays.

    Algerien Pur Et Dur
    19 février 2021 - 17 h 47 min

    Bof! Le role d’une APN dont la mission est de controler le gouvernement et de discuter et voter les lois qui régissent un pays est indeniablement tres important. Mais quand on prend en consideration le fait que la notre a ete tres loin de jouer son role ni plainement ni partiellement car squattée depuis sa creation par un faux parti qui a clochardisé l’Algerie, il est grand temps qu’elle soit dissolue et l’argent faramineux qui paie les salaires et frais de mission de ses deputés parasites economisé durant ces temps de disette. Esperons que la prochaine APN sera peuplée par des deputés (de preference volontaires avec salaire symbolique et sans frais de mission grace a la videoconference) dont le profile et les valeurs citoyennes sont plus en rapport avec la fonction. Les beggarines et autres bouffons de tout genre (hacha le tres tres peu qui ont essayé contre vents et marées d’accomplir leur tache) qui l’ont peuplée jusqu’a ce jour ont ete assez vu.

    Anonyme
    19 février 2021 - 8 h 16 min

    Il prend des risques énormes en voulant profiter de la pandémie pour avoir sa propre assemblée dans 3 mois alors qu’il n’a même pas de parti. On nous refait le coup de la présidentielle où il a été élu en un temps record avant même d’avoir installé ses bureaux de campagne!! Cette élection sera boycotté encore une fois par une majorité écrasante de la population comme la dernière fois avec le risque d’avoir zéro députés pour la kabylie qui ne va sûrement pas voter. Comme dit la citation, on était au bord du gouffre mais hamdoullah on a fait un grand pas en avant

    karimdz
    18 février 2021 - 22 h 21 min

    Comme je l’ai écrit dans un autre fil de discussion, la situation est tellement urgente, qu il faille agir par ordonnance, pour adopter toutes les mesures, les réformes.

    Le Président Tebboune a décidé la dissolution de l APN, tout compte fait c’est une décision pertinente, dans le sens, où elle va lui donner en quelque sorte le pouvoir legislatif permis par la nouvelle constitution, et lui permettre justement d agir rapidement par ordonnance.

    Je souhaite un santé de plomb pour le Président, en qui j ai entièrement confiance, car je l ai trouvé dés le début, sincère et inshAllah, l Algérie sera mis sur les rails, et le passé ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

    Taya Djazair.

    anonyme
    18 février 2021 - 21 h 35 min

    ça ne changera absolument rien dans la vie quotidienne du peuple touché par la flambée des prix et d’une paupérisation galopante
    Le peuple a besoin de travail et non du renouvellement au niveau de l’APN qui ne sert à rien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.