Ce commentaire du président Tebboune qui a «cloué» le journaliste d’Al-Jazeera

Tebboune Al-Jazeera
Lors de l'interview du président Abdelmadjid Tebboune par Al-Jazeera. D. R.

Par Kamel M. – La technique est bien rodée. Bande annonce avant le lancement de l’interview pour entretenir le suspense et inciter le plus grand nombre à suivre l’intégralité de l’enregistrement. Cette méthode connue des professionnels, Al-Jazeera l’a choisie pour éviter que son «exclusivité» passât inaperçue, au vu des nombreux événements qui secouent la planète et qui auraient pu occulter l’effort de la chaîne.

Le journaliste algérien qui a été dépêché par la chaîne qatarie à Alger a paru à l’aise face au président de la République, l’entrevue paraissant avoir comme objectif principal une sorte de réconciliation entre l’outil de propagande des Al-Thani et l’Algérie où son bureau a été fermé en raison d’une ligne éditoriale jusque-là foncièrement opposée au pouvoir et à l’armée. Pourtant, Abdelmadjid Tebboune ne manquera pas d’égratigner son intervieweur en qualifiant le «printemps arabe», œuvre de Doha et de son arme médiatique, de «chaos arabe» (al-kharâb al-arabi). Le successeur d’Abdelaziz Bouteflika a-t-il voulu lancer un message à l’émir Tamim pour lui signifier que la page de cet épisode n’est pas tournée et que l’Algérie demeure sur ses gardes ? «Ce n’est pas impossible, explique une source informée, d’autant que le Président a insinué que l’Algérie attendait d’Al-Jazeera qu’elle se défasse de ses habitudes passées».

L’envoyé spécial de la télévision qatarie est resté médusé, figé quelques secondes, avant de se ressaisir et d’entraîner Tebboune sur un autre terrain pour éviter d’aller plus loin dans ce sujet qui fâche. S’il avait été permis au président de la République d’aller jusqu’au bout de son idée, le but pour lequel le média qatari a été autorisé à pénétrer dans l’antre du pouvoir à Alger aurait volé en éclats et la mission aurait échoué. C’est que l’interview réalisée par Al-Jazeera semble s’inscrire dans le prolongement de la déclaration de Tebboune qui a affirmé que l’avènement d’une majorité islamiste au Parlement et au gouvernement ne le dérangeait pas outre mesure, estimant que «l’islamisme en tant qu’idéologie est fini». Un postulat que tout le monde n’a pas digéré, tant cette approche de Tebboune demeure ambiguë. «Si l’islamisme n’est pas une idéologie, que peut-il être alors ?» s’interrogent des observateurs avisés, qui voient dans cette main tendue du chef de l’Etat aux quelques six ou sept formations islamistes issues de la matrice de l’ex-Hamas de feu Mahfoud Nahnah une façon de «composer avec une frange devenue majoritaire au sein de la société».

«Tebboune n’a pas le choix. On le constate, les Algériens sont plus que jamais imprégnés de la pensée conservatrice qui est allée en s’amplifiant au fur des années», constatent nos sources, qui font remarquer que «même divisés, les islamistes sauront s’agglomérer dans le cadre d’alliances au sein de l’APN à des fins purement politiciennes, profitant ainsi de la ruine du camp démocratique qui s’est fondu dans le courant islamiste, comme c’est le cas du RCD, du FFS et même des partis communistes que sont le PT, le PST et le MDS, ou a fait preuve d’une attitude lâche, abandonnant la scène aux extrémistes de tout bord».

Le souhait du président Tebboune de voir la chaîne qatarie «se calmer» risque d’être un vœu pieu, cette dernière s’étant fendue d’un article dans lequel elle insistait sur une fausse information bien que démentie fermement plus d’une fois par Washington. En effet, au moment même où Al-Jazeera diffusait l’interview avec le pensionnaire du palais d’El-Mouradia, son site persistait à annoncer que les manœuvres militaires américaines qui ont cours au Maroc allaient intégrer la région sahraouie occupée de Mahbes, au plus près de la frontière avec l’Algérie. Une provocation à peine voilée qui pourrait trouver son explication dans une volonté du régime de Doha de ne pas égratigner le voisin de l’Ouest.

K. M.

Comment (44)

    karimdz
    11 juin 2021 - 14 h 05 min

    Le Président Tebboune a raison de préciser que les partis religieux en Algérie n’auront rien à voir avec l islamisme politique, radical que certaines monarchies du moyen orient, veulent exporter.

    En Algérie, ce sera un parti « démocrate musulman », qui sera arrivé par la voie des urnes, et devra respecter la constitution.

    Le choix des urnes est celui des algériens, de sa majorité, et en démocratie, c est celle qui remporte les élections. Le MSP est donné vainqueur, possible, attendons de voir.

      Anonyme
      11 juin 2021 - 15 h 34 min

      Pffff.. tu l’appelles comme tu veux, ça restera des islamistes dont le but est d’appliquer leur « Chariâ » dont tu seras victime autant que les autres. Un extrémiste ne sera jamais démocrate mr l’islamiste JAMAIS!!!

    Anonyme
    10 juin 2021 - 13 h 43 min

    On ne trouve plus rien à dire.
    El-Djazeera qui ne rate aucune occasion pour tirer sur l’Algérie et son armée, est de retour en Algérie.
    On passe des émiratis aux Qataris.
    Mais on veut rester en Algérie.

    Nadir
    10 juin 2021 - 9 h 57 min

    Il y a un article sur le site RT qui dit:  » l’Algérie était prête à intervenir face à l’offensive du maréchal Haftar sur Tripoli »
    A Tripoli, les boss sont les frères musulman, les pire ennemie de l’armée Algérienne et intervenir face à l’offensive du maréchal Haftar pour défendre les frères musulmans est une absurdité incompréhensible, vraiment rien compris.

      Anonyme
      10 juin 2021 - 14 h 09 min

      C’est tout le monde qui ne comprend plus rien.
      El-Djazeera aussi est un pire ennemi de l’armée Algérienne.

      Zyriab
      10 juin 2021 - 16 h 08 min

      La Libye aujourd’hui est un enjeu stratégique de premier Plan limiter cet enjeu uniquement à Qatar ou un autre quelconque élément serait méconnaître la situation internationale (La France la Turquie les USA l’Egypte la Russie l’Italie la Grande Bretagne Qatar l’Arabie Séoudite )L’Algérie dans sa sagesse et surtout fidèle à sa stratégie à très long terme et considérant la sécurité de ses frontières première priorité du Peuple Algérien C’est dans cette même interview que Le Président Teboune a dit »Tripoli est un axe Rouge et nous étions à deux doigt d’intervenir « (militairement si c’était nécessaire) Nous n’avons pas d’ennemis ,nous n’avons pas d’amis Nous avons des intérêts stratégique à défendre

    chaoui40
    10 juin 2021 - 9 h 53 min

    Pour moi, les monarchies du Golfe n’existent pas et encore moins leurs torchons pro-US (et donc pro-impérialistes et pro-sionistes). Certains de nous ont du sang « arabe », et nous sommes musulmans (pour ceux qui le veulent !), mais là s’arrête nos caractéristiques communes avec les Arabes … L’islam des « Maghrébins » que nous sommes est respectueux du Coran. Leur islam est respectueux des monarques et des religieux qu’ils font manger à leur table. Nous sommes des hommes frugaux et soucieux de notre liberté individuelle; ce sont des peuples cupides et serviles. Etc., etc. Il faut aller vivre avec eux quelques mois pour les connaître et comprendre les fossés qui nous séparent. M. Tebboune devrait se concentrer sur son peuple et ignorer le Hijaz. De tous les pays arabes que j’ai connus, je ne retiens que les Libanais (même Chrétiens) et la Syriens : des peuples industrieux, tolérants, respectueux de l’Algérie et hospitaliers. Les monarchies du Golfe serait ma seconde cible après Israel.

    Brahms
    10 juin 2021 - 9 h 43 min

    La technique du QATAR consiste à acheter une image ou une icône,

    Le Qatar achète des hôtels de luxe, des magasins en Europe + le PSG football club qui lui sert de vitrine afin de se faire passer pour quelque chose d’honorable, de sérieux, d’estime, de respect, de richissime. Le Qatar va même acheter Zidane comme entraineur du PSG pour 35 millions d’euros / an.

    Ainsi, avec son carnet de chèques, le QATAR arrose de sorte que l’islamisme radical a été balayé a été remis sur le dos d’autres pays qui ne savent pas jouer avec les codes des sociétés européennes.

    Tandis qu’avec le trafic de drogue marocain c’est la même chose, les marocains essaient de mouiller nos jeunes dans leur trafic pour ensuite nous salir en Europe car nos jeunes ne savent pas voir le danger.

    Les saoudiens ont enfin fait la même chose avec l’islamisme radical pendant plus de 30 ans et au final, l’européen pense que le trafic de drogue comme l’islamisme viennent d’Algérie car nous ne sommes pas suffisamment virulent pour dénoncer ces cas précis devant les médias car nous manquons de porte parole.

    Il ne faut donc pas avoir peur de dire que le trafic de drogue vient à 100 % du MAROC et que l’Islamisme a été importé par les saoudiens et les qataris qui financent et arment en sous mains des groupes de mercenaires pour semer la mort partout où ils veulent.

    C’est cela qu’il faut dénoncer au monde et il faudrait que des journalistes algériens, des intellectuels qu’ils dénoncent sur les plateaux de télévision en Europe ces cas d’islamisme et de drogue pour faire le nettoyage.

    larbi
    10 juin 2021 - 5 h 57 min

    Je suis avec Teboune et larmee algerienne. In shallah mon pays passera cette epreuve – Les Algeriens doivent savoir que notre pays est le meilleur. et que des enemis regionales financent fortement pour destabliser le systeme. \Je prefer manger le pain et leau et vivre libre dans mon pays. Je suis fier detere algerien. VIVA TEBOUNE. Supportex vorre president -il va netoyer lel pays ine foix pur toute

    Anonyme
    9 juin 2021 - 22 h 45 min

    (…) Macron a pris une claque hier j ai trouve ça zéro aucun prsdt au monde doit connaître ça, c’est le pays entier que tu gifles et pas l homme et la violence n a jamais rien résolu au contraire. (…)
    Vous savez j aime mon pays et mon peuple plus qu un homme ou une institution et qd j ecris et je vs l ai tjrs dit je le fait d abord et rien que pour l Algerie , je n attend rien ni reconnaissance ni en France ou je vis dans ss aides de l etat ds mon quotidien et ni en Algerie ou je ne vis pas mais que je kiffe énormément , je m intéresse bcps plus à l Algérie qu a la politique intérieur française qui fait mon quotidien depuis bébé. Mais je m y interesse aussi pour ne pas être dépasser . (…) J aime trop mon pays (…)

    Anonyme
    9 juin 2021 - 21 h 32 min

    (…) dieu aime l Algerie hamdoulah parce qu il a mis ds un moment de crise ds le monde et particulièrement en Algerie deux personnes qui aiment leur pays et qui sont complémentaire Tebboune et Chengriha mais l amour d Allah envers ce pays ne s arrete pas à ces deux hommes ,notre territoire le plus grd d Afrique riches en matières premières, notre histoire notre peuple notre ANP.et avec tt ca on trouve le moyen de l accabler, c est nous qui devons l être pour le laisser derrière les autres ,notre chère Algerie , les voisins et bcps ds le monde nous envie d avoir un pays comme celui ci , pas nous parcompte envie pas les algériens et à juste titre parfois donc c’est à nous tous de le rendre beau et meilleur que tous.
    Franchement c est stratégique aussi mais j aimerai que le presft algérien fasse comme Boukadoum et ils le feront ensemble et bien encadrer inch Allah par des patrons algeriens le gouvernement mais avec de la hauteur de l exemplarité du sérieux tt en montrant qu ils ont à faire à un très grd pays d Afrique et qui a rôle majeur à jouer partt ds le monde, donc vu que la crise sanitaire est plutôt confiner mtn et ça va mieux pour tt le monde presque, j invite le presdt algérien à se rendre en Italie , Espagne et faire l’Allemagne la France et d aller visiter l UE capitales occidentales les préparer en relations bilatérales donc accélérer les choses , nos ennemis comprendront que l Algerie est un gros morceau et qui se déplace chez eux aussi pour ces intérêts et son image mais aussi que notre presdt incarne le peuple algérien sa nation et doit mettre le hola à certains pays tt en travaillant tous ensemble pour le bien de tous et que rien ne se fera au sahel Mali lybie ect en Afrique sans l Algerie et son presdt , donc vs avez besoin et on a besoin de vous mais ds le respect et le sérieux et que l Algérie vaut mieux l avoir de son côté que ctre soit bien
    (…) Continuez mais on peur faire mieux encor et c’est le mmt car cette position de force ces derniers temps donc fait en profiter pour finir nos ennemis envieux, vous avez pas constater qu on kes voir pas sortir keur pectoraux et les on entend pas tt ce qui s acharner sur nous avt ce qui se passe en Palestine ou l Espagne et l Allemagne, Maroc UAE pays du golf on les a calmer avec nos réponses très fortes et implacables ils ne s y attendaient pas (…)

    Anonyme
    9 juin 2021 - 20 h 21 min

    L’Algérie a d’autres priorités que cette chaine des islamistes.
    Parlez nous de la campagne de vaccination contre le COVID-19. Pourquoi tout ce retard.
    L’APN pouvait attendre. On n’a pas hâte de voir la tête des bras cassés qui ne servent que leur tube digestif.

    A MONSIEUR LE PRESIDENT
    9 juin 2021 - 19 h 26 min

    EVITER LES ISLAMISTES, prudence !!!! Algérie en danger.

      volk
      9 juin 2021 - 21 h 42 min

      Malheureusement Mr le Président, les Lobbys que vous citez , c est eux qui dirigent la France. les autres c’est des marionnettes aux mains de ce Pouvoirs obscure. ils peuvent nous raconter ceux qu’ils veulent pour nous embobiner et nous endormir. SI on ne connait pas notre adversaire. on perdra bataille à chaque fois!. IL FAUT BIEN IDENTIFIER SON ADVERSAIRE AVANT DE L AFFRONTER. Sinon ce sera le combat de Donquichotte.

    Algérien
    9 juin 2021 - 18 h 53 min

    RCD, FFS,PT, PST, MDS, qualifier ces partis de démocrates c’est du n’importe quoi et puis leur influence est limitée a la Kabylie et une partie de l’algérois, je dirais qu’ils sont aussi dangereux que les partis islamistes car ils sont plus proches des positions politiques du Maroc et de la France que de l’Etat algérien en ce qui concerne l’ouverture des frontières ouest et la colonisation du Sahara occidental.

      Exact
      9 juin 2021 - 23 h 33 min

      Tu as Tout à fait raison

      Anonyme
      10 juin 2021 - 6 h 33 min

      Pffff (…) L’Algérien est soit islamiste soir vendu à l’étranger?? Tous les démocrates sont des traîtres c’est ça?? Tu es pire que Ali Belhadj

      Elephant Man
      11 juin 2021 - 15 h 28 min

      @Algérien
      Excellent commentaire.
      D’ailleurs ces partis dits démocrates tout comme islamistes n’ont-ils pas bénéficier largement du fameux « système » qu’ils vouent aux gémonies.
      Aucun programme politique PRAGMATIQUE RÉEL.

    Amin99
    9 juin 2021 - 18 h 43 min

    Après avoir lutté contre le terrorisme islamiste pendant des années, voilà que l’Algérie risque de basculer dans les bras des islamistes, à l’image de la Turquie et de la Tunisie.
    Pour la première fois de son histoire, l’Algérie va avoir un Parlement islamiste et cela ne semble pas inquiéter pour autant.

    Ce sont encore de faux calculs décevants de politiciens, car donner le pouvoir aux islamistes équivaut à isoler une partie de la société Algérienne d’une part et précipiter l’Algérie vers de nouveaux dangers d’autre part.

    Ni Erdogan, ni Marzouki ni même l’emir du Qatar ne sont des exemples à suivre, ils ont les mains entachées de sangs d’innocents.

    Leurs disciples en Algérie ne brillent ni par leur intelligence, ni par leurs idées et encore moins par leurs actions, ce sont surtout des opportunistes et des khobsites d’un autre genre.

    Certe, ils ne dérangent pas le pouvoir mais représentent un retour vers le passé c’est-à-dire les nouveaux Cachiristes, or le Hirak qui a représenté la société Algérienne dans toutes ses composantes a exprimé justement des revendications contraires pour libérer l’Algérie de ces faux calculs, à ne pas oublier.
    A bon entendeur

    Stabilité Oblige
    9 juin 2021 - 18 h 29 min

    Monsieur le Président Tebboune n’a pas le choix il doit composer avec les islamistes et leurs formations politiques, re boulotes des années 1990 (mais sans violence). Les démocrates ont laissé le terrain libre aux islamistes. Vous allez voir que le taux de participation va être au-delà de 50%. Les démocrates en Algérie parlent pour ne rien dire (Tayabetes el Hamame) ils attendent toujours les directives de l’extérieur.

      Anonyme
      9 juin 2021 - 19 h 50 min

      Je ne suis pas d’accord, rien ne le pressait à dissoudre le parlement et fixer hâtivement la date des élections anticipées. Cela se prépare.

        Stabilité Oblige
        10 juin 2021 - 14 h 49 min

        Le train est en marche. Nous n’avons plus le temps. Vous voulez le beurre et l’argent du beurre. Ne pas dissoudre le parlement, alors que le peuple gronde et réclame du changement.

    BILAL
    9 juin 2021 - 18 h 09 min

    Malheureusement le Président TEBBOUNE se trompe sur le dossier Des Islamistes. Ils ne changeront jamais, qu’ils portent des costumes et cravates, sans barbes et discours policés, ils restent néanmoins venimeux. Attention de ne pas se laisser endormir. Mais il semble que la voie leurs a été ouverte, tant par la politique de la chaise vide des partis « pseudos » démocratiques (FFS, RCD, parti des travailleurs….) et la mutation de la société algérienne biberonnée par une idéologie religieuse qui n’a pas perdu du temps depuis les années 90, tolérée par les pouvoirs successifs, elle a intégré le cerveau de chaque citoyen. Après le 12 juin, les choses vont se compliquer et nous allons traverser des zones de turbulences. Quant à l’intervention de l’armée algérienne en Libye, elle est risquée , qu’allons nous trouver en face nous. Si c’est pour intervenir autant le faire contre le Maroc, notre potentiel ennemi et au moins ce sera pour la cause Sahraoui. Mais j’avoue que toute guerre n’est pas bonne, verser encore du sang de nos fils, après avoir connu tant d’épreuves et de martyrs. Est ce la bonne solution ? J’en doute

    Souk-Ahras
    9 juin 2021 - 17 h 24 min

    « … Tebboune qui a affirmé que l’avènement d’une majorité islamiste au Parlement et au gouvernement ne le dérangeait pas outre mesure, estimant que «l’islamisme en tant qu’idéologie est fini»
    Navigation à vue…
    « ne le dérangeait pas outre mesure »… « ne le dérangeait pas outre mesure »… « ne le dérangeait pas outre mesure »… répond l’écho.
    Hier, le « cadre » disait : « l’Algérie c’est moi ! »
    Aujourd’hui, Tebboune dit : « l’Algérie c’est moi ! »
    Autant pour le « cadre » hier, que pour Tebboune aujourd’hui, nous, les 39 999 999 autres, demeurons indéfiniment des locataires tolérés à qui il est demandé de faire preuve de grande discrétion pour pouvoir prétendre à une éventuelle reconduite du bail.

    J’en perds ma voix… Anyway ! A little more serious, come on ! dit la perfide Albion à ma place.
    Ok !
    Qui ne refuse pas consent !
    Le « grand écart » n’est pas une exclusivité réservée à la seule gymnastique. Cette « technique » permet de garder un pied sur sur chaque rive d’un « oued à sec ». D’un côté elle offre une certaine stabilité etéquilibre, mais de l’autre, elle limite la mobilité de son pratiquant. C’est ainsi qu’est la technique du statu quo.

    Brahms
    9 juin 2021 - 17 h 22 min

    Mr MACRON a été giflé,

    Sur la chaine CNEWS à 18 h 20 mn, les 02 juifs montent vite au créneau pour critiquer, manipuler.

    Que le Qatar indemnise la Libye pour crimes perpétrés en 2011, les préjudices sont colossaux au lieu de flamber au PSG football.

    Le Qatar voudrait acheter Zidane comme entraineur pour ensuite nous rouler dans la farine.

    Djebel-Gueryoun
    9 juin 2021 - 16 h 03 min

    Il faut guetter maintenant la réaction des sujets du makhzenistan, et des khabarjias larbins comme le Abdou Semmar qui vivent des commentaires sur Siyed Sidhoum Mr Tebboune.

    Kahina-DZ
    9 juin 2021 - 15 h 48 min

    Je n’aurais jamais permis à cette chaine de revenir en Algérie. En plus, ce n’est même pas une priorité pour le quotidien des Algériens.

    Anonyme
    9 juin 2021 - 15 h 45 min

    Tebboune serait-il sur les traces de Chadli qui était prêt à partager le pouvoir avec Abassi et sa gang.

    D’un côté Tebboune nous fait hiberner par ses positions ( Palestine et Sahara Occidental), de l’Autre côté on dirait-il qu’il serait prêt à composer avec les barbus. Un jeu dangereux qu risque de nous coûter cher.

    Anonyme
    9 juin 2021 - 14 h 43 min

    Les égyptiens aussi ont cru s’en sortir en composant avec les frères musulmans. Vous avez vu le résultat. Ils vous encerclent lentement jusqu’au jour où vous rendez compte que vous êtes prisonnier. Tôt ou tard le face-à-face sera inévitable. Je comprends maintenant le maréchal Sissi qui a enfin décidé d’interdire cette secte

    Abou Stroff
    9 juin 2021 - 14 h 03 min

    «Tebboune n’a pas le choix. On le constate, les Algériens sont plus que jamais imprégnés de la pensée conservatrice qui est allée en s’amplifiant au fur des années», constatent des sources mentionnées par AP.
    je pense qu’il y a une erreur d’analyse flagrante.
    en effet, la question ne se pose pas en termes de choix. car, il n’y a point de choix lorsque la seule idéologie, qui garantit, conforte, justifie et favorise le renouvellement sans accroc du système (dont tebboune est le parrain officiel du moment) basé sur la distribution de la rente et sur la prédation qui nous avilit et nous réduit à des tubes digestifs ambulants doublés de zombies décérébrés est l’idéologie religieuse, en général et l’idéologie islamiste (portée à bout de bras par des fossiles vivants qu’il n’est point besoin de citer), en particulier.
    en termes crus, point de salut pour le système rentier et les couches rentières qui en profitent, en dehors d’une vision religieuse des choses et des phénomènes, vision qui permet à la drogue la plus dure parmi les drogues dures de consolider et de pérenniser le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation qui nous avilit et nous réduit à des infrahumains, en anesthésiant une populace biberonnée à la rente et shootée à la religion..
    je persiste donc et signe:
    en termes clairs, il y a, contrairement aux apparences, une convergence d’intérêts entre la marabunta qui nous gouverne, c’est à dire un ramassis de rentiers-prédateurs qui prennent l’Algérie et les algériens pour leur propriété privée et la mouvance islamiste qui joue (je précise, JOUE) le rôle d’opposition.
    en effet, la marabunta gère (en s’enrichissant) la rente grâce à sa privatisation des structures de l’Etat algérien tandis que la mouvance islamiste récupère une partie de la rente grâce à son quasi-monopole sur les commerces formel et informel.
    en outre, la mouvance islamiste couvre de son idéologie la rapine organisée qu’opèrent et la marabunta et la mouvance islamiste sur la rente (n’est ce pas Dieu qui enrichit qui il veut, selon le TEXTE).
    en d’autres termes, la marabunta et la mouvance islamiste ne sont que deux facettes d’une même chapelle. car, tous les algériens lambda remarquent que les dirigeants de la marabunta d’une part et les dirigeants de la mouvance islamiste se ressemblent comme deux gouttes d’eau et s’entendent comme deux larrons en foire sur le dos des algériens lambda. ils s’enrichissent sans travailler, profitent et font profiter leurs proches des bienfaits de la rente et s’acoquinent souvent ensemble.
    moralité de l’histoire: toutes les télés qui font, d’une manière ou d’une autre, l’apologie de l’idéologie islamiste sont aux mains de pontes de la marabunta et servent, avant de servir la cause de la mouvance islamiste, la cause de la marabunta en anesthésiant les algériens lambda. en termes clairs, il semblent bien que l’idéologie islamiste soit l’idéologie idoine qui permet au système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation, qui nous avilit et nous réduit à des tubes digestifs ambulants doublés de zombies décérébrés, de se renouveler sans accroc.
    PS1: reconnaissons, enfin, que celui qui a avancé que la religion était l’opium du peuple n’avait pas tort du tout. ainsi, pendant que les autres peuples se sont débarrassés du carcan religieux et planifient la colonisation de la planète Mars (un robot chinois vient juste d’atterrir sur le sol martien), les arabo-muslims, en général et les algériens, en particulier continuent à s’interroger sur les accoutrements halal des femmes ou sur la « halalité » du port du short par les hommes (la question du port du short par les femmes ayant été réglée depuis des lustres).
    PS2: tant que nous n’aurons pas compris que, derrière l’invocation de Dieu ou de la religion, il y a des intérêts HUMAINS palpables et quantifiables, nous continuerons à être grugés par ceux qui utilisent la religion pour nous abrutir.
    PS3: je pense que l’interview accordé par tebboune à la chaine des frères musulmans avait un objectif et un seul: tebboune fait, d’une manière indirecte, allégeance à la secte et demande aux sponsors de cette dernière d’encadrer les appétits insatiables de ses représentants indigènes pour que le transfert graduel du pouvoir de la marabunta vers la vermine islamiste se fasse en douceur.
    après tout, pourquoi des clones (la marabunta et la vermine) se bagarreraient ils alors qu’il y a à boire et à manger pour les deux faces d’un même pôle (le pôle des rentiers du système)?

    Surfeur d'argent
    9 juin 2021 - 13 h 33 min

    Moi je suis resté sur un seul homme de l’histoire d’Algérie qui avait voulu changer tant de chose pour les Algériens et sa diaspora mais à qui on lui mettait à chaque fois des bâtons sur les roues jusqu’à que la main étrangère en partenaria avec celle de l’intérieur décident de l’assasiner avec des attentats ratés contre lui et enfin son empoisonnement. C’est également de là que l’Algérie est morte ! *PS : Trolls manipulateurs Marocains passés votre chemin !

    Je ne suis pas PRO GOUVERNEMENT MAIS...
    9 juin 2021 - 13 h 21 min

    Quand on voit l’opposition avec les pseudo démocrates qui n’arrivent même à s’entendre à 10 pèlerins dans une salle et les communistes avec une idéologie obsolète et des Islamiste incultes et féodales, on se dit mieux vaut se gouvernement que le chaos. A qui la faute, a ceux de la politique de la chaise vide par manque d’ancrage et de démagogie ? Aux islamistes car ringards et dangereux? Aux Berberistes extrémistes qui sont dans la surenchère? Aux communistes/ trotskistes les « has been » du paysage politique? Et bien tout cela à la fois, l’islamisme, le barbarisme et le trotskisme/ communisme sont des alliés objectifs pour que nous faire reculer! Alors se remettre à ceux qui sont en capacité de tenir le pays tout en mettant la pression pour pour faire bouger les lignes, le temps fera les choses.

      Anonyme
      9 juin 2021 - 14 h 09 min

      Vaut mieux ce gouvernement que le chaos? Le problème c’est que l’un n’empêche pas l’autre…

    Belveder
    9 juin 2021 - 12 h 02 min

    Le problème en Algérie c est L Absence de Grand groupe Médiatique puissants qui défendent les intérêts suprêmes de la Nation
    Pourquoi n avons pas nous l équivalent d EL djaazeirra??
    Les officiels Algériens sont obligé de faire le travail des Médias

    c'était un bon débat, qui fait de l'algérie la puissance régionale incontestable
    9 juin 2021 - 11 h 52 min

    déjà, il faut le dire que si la diplomatie algérienne a fait un bon retour, c’est grace à tebboune et à lui seul! les débats avec les journalistes de notre président sont scrutés par le monde entier, ça aussi c’est une certitude.
    hier, en une soirée tebboune a démoli tous les mensonges marocains sur le sahara occidental, au point que el jazeera comme le dit cet article ne veut admettre et reconnaitre sa fausse information sur les manoeuvres militaires américaines au maroc (maroc bien sûr avec ses frontières internationalement reconnue, c’est à dire sans le sahara occidental). mais je pense que el jazeera est victime de la main du makhzen au sein de cette chaine qui manipule le monde comme à l’accoutumé par le vice et le mensonge, le makhzen qui fait passer les attaques bidons 100% marocains au niveau du Mahbes et qui n’ont rien à voir les exercices américains, pour des exercices américano marocains. EL JAZEERA A INTÉRÊT A FAIRE UN GRAND NETTOYAGE CAR DES JOURNALISTES MAROCAINS SONT DES AGENTS DU MAKHZEN ET FONT DE LA DÉSINFORMATION PRO MAROCAINE QUI DESSERT CETTE CHAINE. cette fourberie marocaine dans cette chaine, on la voit régulièrement à travers les documentaires de el jazeera où le Raï devient marocain, les us et coutumes des algériens deviennent marocains etc par des mensonges vicieux et images subliminales trompeuses. (dommage que la représentation diplomatique algérienne à Doha ne s’est pas manifesté pour déjouer et dénoncer les plans diaboliques marocains qui trompe l’opinion internationale pour détourner notre culture. et d’ailleurs on se demande même à quoi ils servent les attachés diplomatiques.

    Anonyme
    9 juin 2021 - 11 h 43 min

    Ils ont eu Gandhi et Churchill , nous on a tebboune ! Quelle classe diplomatique , son argumentaire ferait rougir un philosophe des lumières !
    Que dieu le garde !

    Anonyme
    9 juin 2021 - 10 h 59 min

    je n aurais pas voté pour Tebounn mais il me surprend du fait qu’il fait plus les boutef
    il remonte un petit chouia dans mon estime ,mais je reste 100% hirakiste

      Anonyme
      9 juin 2021 - 11 h 33 min

      Après avoir pactisé avec les fréristes la seule chose que j’espère c’est que l’ANP réagisse pour arrêter le massacre

      98% c'est plus normal
      9 juin 2021 - 11 h 46 min

      Le kirak doit être orienté vers le nettoyage des islamistes incultes comme djaballah qui rodent encore autour du trésor.

      Hssissen
      9 juin 2021 - 12 h 44 min

      Quel est le lien entre Hirakiste et Tebboune (…) ? D’abord, de quel Hirak fais-tu partie (…) ?

      Djebel-Gueryoun
      9 juin 2021 - 15 h 06 min

      Le Hirak c’est une guerre faite à l’Algérie par tous les traitres et ennemis de l’Algérie réunie dans une alliance diabolique.

      Hirak c’est l’anagramme de Harki, un hiraki veut la même chose qu’un harki: la démolition de l’état algérien.

      Ce n’est pas un hasard si tous les fils des Harkis, tous les régionalistes éduqués par les pères blancs, tous les traitres, tous les sujets perfides du makhzen déguisés en en pseudo-algériens, tous les intégristes soumis aux wahabbites et tous les terroristes déchus et vaincus par notre ANP se retrouvent sur ce radeau de la méduse anti-algérien appelé « Hirak » par les propagandistes.

      Le Hirak c’est le ramassis de toutes les racailles à qui l’état algérien a donné un coup de pied au derrière, ceux qui se disent hirakistes ne veulent aucun bien à l’Algérie, ils veulent juste se venger de l’Algérie et mettre en application leurs doctrines, ils suivent les desseins des traitres comme Hichem Aboud, Zitout & co…Ainsi si le Hirak réussit, un jour vos gourous traitres Hichem Aboud et Zitout seront vos présidents et ils vous inventeront une Algérie plus en conformité avec leurs souteneurs étrangers et l’idée qu’ils se font de la dignité et de la liberté.

      Tous les ennemis de l’Algérie (Les serviles monarchies arabes, le Makhzenistan, Israël, La France) n’attendent qu’une seule chose : la réussite du Hirak mené par les traitres de l’intérieur pour les débarrasser de l’état algérien actuel, qui est, et a toujours été, juste une grosse épine dans leurs fesses….Les écervelés hirakistes œuvrent seulement pour les intérêts des ennemis de l’Algérie.

        Bensalah Souad
        9 juin 2021 - 16 h 07 min

        Tu es en train d’insulter 30 millions qui sont sortis manifester dans les rues. Tu insultes la majorité qui ne veut pas se faire marcher sur les pieds.

        AMIROUCHE
        9 juin 2021 - 16 h 10 min

        Tu peux facilement représenter le ou les caracteres que tu décris. Qui dis que tu n’es pas le vrai harki ou le vrai traitre ? On connait l’astuce tu sais …

    Anonyme
    9 juin 2021 - 10 h 58 min

    Boffff… Al Jazeera est la chaîne des frères musulmans, et Tebboune à déclaré il ya quelques jours que l’islamisme frère musulman « n’est plus un problème » Maintenant on fait partie de la même famille avec les qataris et les turcs. Tout le reste n’est que chamailleries entre frères…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.