Un ancien cadre du FFS dénonce la connivence entre le MAK et Rachad

FFS Bouakouir
Samir Bouakouir. D. R.

L’ancien cadre dirigeant du Front des forces socialistes (FFS), Samir Bouakouir, a affirmé que le MAK et Rachad, que tout oppose sur le plan idéologique, se rejoignent sur l’idée qu’«il faut détruire l’Etat national pour assouvir leurs desseins macabres et de ceux qui les instrumentalisent de l’étranger», rapporte l’APS.

«Il ne suffit pas, pour ces deux organisations, de se réfugier derrière un faux-pacifisme pour se disculper et crier à la manipulation et aux accusations fallacieuses quand tout dans leurs discours incite au radicalisme, au nihilisme et, lorsque les circonstances s’y prêtent, à l’irruption d’une violence barbare comme celle dont a été victime le jeune Djamel Bensmail», a-t-il indiqué.

Bouakouir a déclaré : «Le MAK n’est que l’expression radicale des mouvements et groupuscules berbéristes et autonomistes qui ont repris à leur compte les clichés néocolonialistes d’un particularisme kabyle ou d’une exception kabyle», indiquant que le concept de «Tamazgha apparaît bien plus dangereux, car il présuppose un dépassement des Etats-nations et une remise en cause des frontières nationales».

«Ce n’est pas un hasard de l’histoire que l’idéologie réactionnaire Tamazgha s’est répandue au moment de l’intervention des puissances occidentales en Libye avec les conséquences désastreuses que l’on connaît», a-t-il estimé.

Il a expliqué que «c’est à ce moment-là aussi qu’on a vu la diffusion à grande échelle de l’emblème officiel du Congrès mondial amazigh avec, aussi paradoxal que cela puisse paraître, la complicité de pays comme, par exemple, le Qatar voire la Turquie et des mouvements qu’ils sponsorisent alors telle que l’organisation des Frères musulmans».

Il a estimé, par ailleurs, qu’il existait une connivence entre «l’intégrisme religieux et l’intégrisme identitaire panamazigh», notant que «c’est cette connivence qu’on  retrouve dans le hirak et qui avait comme finalité de dévoyer la révolution de 22 février 2019 et la vider de sa substance nationaliste, souverainiste et démocratique pour l’entraîner dans des voies insurrectionnelles et séditieuses, semer le chaos et provoquer l’intervention étrangère».

Pour lui, «ce plan a, fort heureusement, échoué car les Algériens avaient pris leur distance et ont compris que la lutte pour le changement politique démocratique ne signifie pas l’affrontement avec son armée et l’affaiblissement de l’Etat national».

«Il est impératif de résister à la tentation d’une gestion exclusivement sécuritaire de la société. Le dynamisme retrouvé de la diplomatie algérienne, sous la houlette de l’actuel ministre des Affaires étrangères, doit être conforté par un fort consensus politique interne», a-t-il soutenu.

Concernant la rupture des relations diplomatiques algériennes avec le Maroc, l’ancien cadre du FFS a estimé que le royaume marocain «a commis une erreur stratégique en pensant profiter des difficultés internes du pays suite à la crise de 2019 et l’effondrement du régime Bouteflika pour, pensait-il, isoler notre pays sur le plan international».

«La reconnaissance par Trump (ex-président des Etats-Unis d’Amérique) de la marocanité du Sahara Occidental et sa normalisation avec l’entité sioniste ont fait croire à la monarchie marocaine qu’il y avait là pour eux une opportunité historique pour soumettre l’Algérie et, partant, tout le Maghreb à leurs intérêts», a-t-il relevé, notant que «les élites dirigeantes marocaines ont clairement succombé à l’illusion que des alliances géostratégiques indignes et honteuses, sous couvert de realpolitik, ressusciteront des mythes historiques et, à la façon des Almohades, leur permettront d’aller à la conquête de l’Afrique du Nord».

«C’est vite oublier que l’Algérie, héritière de la Numidie, est le produit d’une révolution nationale, démocratique et anti-impérialiste qui a épousé le mouvement de la modernité politique et qui a marqué une rupture avec les archaïsmes et les vieilles rivalités tribales qui ont empoisonné l’histoire de l’Afrique du Nord et l’ont rendu perméable à toutes les influence extérieures», a-t-il souligné.

Bouakouir, qui a indiqué n’avoir plus exercé de responsabilité au sein de la direction du FFS depuis 2002, a appelé son ancien parti à participer aux prochaines élections locales, s’attend également à un discours clair sur la nécessité de faire front pour défendre l’Etat national et la souveraineté du pays et à un engagement clair et sans aucune ambiguïté pour dénoncer et faire barrage à tous les intégrismes, qu’ils soient religieux ou identitaires.

«Le FFS doit prendre une position ferme vis-à-vis des mouvements qui tentent d’isoler la Kabylie», a-t-il aussi ajouté.

L’ancien cadre du FFS a affirmé que «la défense légitime de la langue amazighe, un des piliers de l’algérianité au même titre que la langue arabe, ne doit pas être confondue avec Tamazgha, cette idéologie transnationale soutenue par les ennemis de l’Algérie qui, avec l’idéologie islamiste, constitue les deux béquilles sur lesquelles s’appuient les élites néolibérales mondiales pour soumettre les peuples et les Etats nationaux».

«Il est temps que le FFS fasse le ménage dans ses rangs et qu’il éloigne les éléments qui veulent l’arrimer aux courants extrémistes», a-t-il conclu.

R. N.

Comment (26)

    Le sage montre la Lune
    12 septembre 2021 - 18 h 38 min

    Les Idiots regardent le Doigt..
    Ou Comment FAIRE DIVERSION!
    …..
    On voit beaucoup de gens qui ne sont que dans une dialectique Hero – Traitre BASIQUE.
    Niveau ZERO du DEBAT!
    AUCUNE DISCUSSION SUR LE FOND
    RIEN
    sur le Danger d’un pan-betberisme allié au PanIslamisme qui est une INVENTION qui nivelle par le Bas et n’existe que par Opposition au Pan-Arabisme
    Rien sur le Fondement Pseudo-Ethnique et Racial de ces Groupes Subversifs comme le COngres Mondial Amazigh ou sa Version MAKHZEN l’AMA Assemblée Mondiale Amazigh ou la Oumma Virtuelle des Berbères…sic pendant de la Oumna des Arabo-Musulmans élevé au rang d’Ennemi suprême…
    Rien sur la création Ab-Initio d’une Identité Amazigh par une Académie sous influence
    RIEN sur la Contradiction TransNationale et un Pseudo-Particularisme Kabyle voir Rifain ou Souss au Maroc par Exemple.
    Rien sur la Lutte ANTI-COLONIALE de Abdelkrim le Nationaliste pour son pays le Maroc perverti en lutte TRIBALE identitaire …
    Rien sur l‘’exploitation et la RECUPERATION des Héros de laMythologie et de Histoire de la NATION ALGÉRIENNE Comme Massinissa le Numide de CIRTA ou d’autres encore (Constantine) par des Illuminés en Exil su Service d’un particularisme Tribal qui RENIE cette référence étrangère a la Tribu.
    Rien sur les DÉRIVES FASCISANTES Vertes et Brunes
    Rien sur les Attaques des Symboles de la Nation par des SeCtaires Incultes
    Rien sur l’Exploitation des Organisations Internationales pour combattre les ÉTATS NATIONS Étrangers.
    Rien sur les Dérives et l’Entrisme Politique en Europe et Ailleurs et les Derives IDENTITAIRES d’Associations soit-disant Culturelles sous Couverts de Concordance de Valeurs Démocratie, Laïcité, Bla, Bla, Bla..,,,universelle droits de L’homme….Bla Bla Bla….mais STOP le Pan Berberisme et la Creolisation Amazigh de mon Idiome ne PASSERA Pas…Attention Particularisme et Langue Propre OBLIGE.
    Ben oui, Universel Trans et Tout, mais PAS TROP, c’est quand même juste pour Amadouer l’EUROPEEN..a la base.
    Rien sur les Attaques contre l’ALGERIE Etat Nation par des CITOYENS ÉTRANGERS d’un Autre Etat Nation.,,Bizzare !
    Rien sur le Je suis contre l’ETAT JACOBIN chez les 😗AUTRES enfin en ALGÉRIE et je Profite Bien de l’ETAT JACOBIN Chez Moi….hic !
    Cherchez l’Erreur !
    Rien sur des Démarches pour faire qu’une l’identité ethnique Berbère soit reconnue comme Française….Ah Bon ? sic !!!
    Évidemment jugée IRRECEVABLE par les Juristes Constitutionnels Français…
    Ben oui Faut pas pousser, on est en France !!’,
    Rien sur la MAKHZENiSATION de 2008 a Meknes lors du 5eme “Congres” ce soit-disant Pan-Berberisme Essentialiste même si au Maroc ils prennent bien soin de rester dans un Cadre National.
    Rien sur le MCB NATIONAL du DÉBUT parti en SPIRALE DESCENDANTE avec les DÉLIRES Autonomistes et autres MYTHES particularistes..maus en même temps TransNationale quand même…de Chanteurs de Partitions écrite par d’autres….
    ………
    HONNÊTEMENT et FRANCHEMENT ON N’Y COMPREND PLUS RIEN !!
    DONC, Voilà….
    En ATTENDANT La grande Oumma Berbère sans Frontières avec une langue Officielle de Tamazgha que Personne Parle et avec un MAGMA de TRIBUS et plein de Drapeaux….
    Et En attendant de pouvoir s’installer dans l’Oasis de SIWA sans Devenir ÉGYPTIEN…
    ……,..,,,
    VOILÀ MA CONCLUSION
    TOUJOURS LA MEME
    TRES SIMPLE
    …………..
    TAHYA EL DJAZAIR
    Vive la NATION ALGÉRIENNE
    Al Majd oua El Khouloud Li Chouhadana El Abrar
    ….,,,,

    La Pseudo Oumma Berbère TransNationale
    12 septembre 2021 - 14 h 59 min

    De la Apsedo Oumma berbère
    Ceux qui veulent nous Vendre une OUMMA BERBÈRE TRANSNATIONALE à Caractère ETHNIQUE, Réel ou Suppose, peuvent aller se RHABILLER..
    Personne n’est DUPE !
    Cet ECTOPLASME POLITIQUE visent juste a DEPASSER le CADRE des ETATS-NATIONS.
    ….CONTOURNER les ÉTATS NATIONS
    L’ASTUCE est de Jouer sur les Plans TransNationaux pour échapper aux Cadre Nationaux.
    La Plupart des États s’OPPOSENT Par Nature a des Mouvements qui visent a CONTOURNER et DEVOYER la Déclaration Universelle des DROITS DE L’HOMME et du CITOYEN et attaquent de façon indirecte les principes mêmes des États Nations.
    ….,
    Un CITOYEN obtient des Droits dans le Cadre de l’ETAT-NATION par sa NATIONALITÉ,
    Cela Requiert donc un minimum de LOYAUTÉ..et une sorte de “Laïcité Identitaire”…
    Un Citoyen ne peut Revendiquer un Traitement POLITIQUE et des DROITS PARTICULIERS en arguant de son APPARTENANCE a un Groupe ou “Communauté” “SPÉCIFIQUE” à Caractère , RELIGIEUSE, CULTURELLE ou LINGUISTIQUE.
    ….
    A mon Humble AVIS Personnel:
    Un CITOYEN ÉTRANGER et ressortissant d’un Pays ÉTRANGER qui se Respecte ne devrait pas Revendiquer un CHANGEMENT POLITIQUE dans un PAYS TIERS de Surcroît sur une Base Culturelle Religieuse ou IDENTITAIRE voir Quasi “Ethnique” sans escompter une réponse sur les plans diplomatiques.
    ……
    Cela peut venir en OPPOSITION au CADRE des Droits prévus au titre de la CITOYENNETÉ et de la CHARTE des DROITS Associés du Pays en Question sans Parler du PAYS VISE.
    ….
    Pour moi,
    Le Faire dans un CADRE VIRTUEL TRANSNATIONAL ne Change RIEN au Principe et relève de la DELINQUENCE Politique internationale.

      Et pour Préciser
      12 septembre 2021 - 19 h 01 min

      Pour les Adeptes des AMALGAMES et des ÉCRANS DE FUMÉES….
      Le Sahara Occidental, Ancienne Colonie ESPAGNOLE n’est pas une Question de Séparatisme ou d’Autonomie, en tout cas pas reconnue par la RASD ou le Polisario.
      En conséquence, il faut s’exprimer sur le Sahara Occidental en tant que Territoire en Voie de DÉCOLONISATION.

      A Bon Entendeur

    SPECTOR-TAHAR
    11 septembre 2021 - 18 h 33 min

    J’ai suivi un jour un débat de ce Missiou et j’étais profondément déçu de son niveau aussi intellectuel que culturel, fils du grand Salah ingénieur de son état durant la révolution populaire de 1954.
    Mais car il y’a un Mais qui est que d’après des amis, le président Boudiaf, le seul que le peuple a amadoué, aimé et adoré a pris la décision de changer le nom du boulevard Salah Bouakouir en un autre nom de révolutionnaire(un vrai de vrai) je ne me souviens pas lequel. Si notre El Watani national a décidé une telle chose c’est qu’il y’a anguille sous roche.
    Que ce politicien du dimanche ne vienne pas donner des cours de patriotisme au maître le peuple Algérien

      Abbouh
      12 septembre 2021 - 3 h 01 min

      @SPECTOR-TAHAR, Bravo pour cette remarque: Il s’agit d’un large boulevard d’Alger, situé dans le quartier Télémly..
      En 1962 le boulevard sera renommé Boulevard Salah Bouakouir , avant d’être débaptisé par le président Mohamed Boudiaf en 1992 pour être renommé Boulevard Krim Belkacem certainement pour des raisons et des faits louches durant la révolution. Boudiaf et le HCE à l’époque auraient pu baptiser une autre rue ou boulevard au nom du premier si ses faits d’armes étaient en faveur de la révolution.
      Tout ce que fait Samir Bouakouir, POUR PLAIRE AU POUVOIR, en implorant les cieux que l’histoire ne sera pas révélée, il le fait dans le but de réhabiliter le nom de Salah Bouakouir double agent durant la révolution. Boudiaf en savait des choses. Mais Samir offre ses services pour implorer la réhabilitation. Haw bdats lonkits ntsaâ ssah! Au fait double agent, c’est génétique?? C’est aux militants du FFS de nous répondre.

    Abbouh
    11 septembre 2021 - 16 h 54 min

    @En Mon Nom, de quel Fond veux-tu parler? allez chiche! ai-je critiquer le pouvoir et quel pouvoir? Celui du FFS aui barre la route aux jeunes militants imbus des idéaux démocratiques de leur chef historique ou bien des idéaux de leur semblant de directoire, organe stalinien, qui barre la route aux voix qui prônent un débat d’idées avec arguments. De brillants militants démocrates jusqu’aux os sont passés par ce parti, mais à cause de l’attrait de la mangeoire d’une certaine caste, le cabinet noir, ces militants se sont retrouvés dehors accusés à tort d’être à la solde du pouvoir, ou de ses services alors que ce qui le sont, pour des strapontins de quotas, demeurent comme garants du temple. Expliquez-moi comment appellera-t-on les élus issus de ces élections locales qui seront élus certainement avec des taux très bas? alors que le FFS, Samir Bouakouir y compris appelait le Président Tebboune, la constitution, les élus APN, d’illégitimes?? Voilà ce que je critique sans aucune insulte, ni méchanceté. L’exclusion, ce n’est pas moi qui la prône, c’est VOTRE IMMINENT conseiller Bouakouir qui veut mettre dehors toutes les voix contraires à son projet de député à vie ou de mini-strable. Quel est le parti qui a à sa tête un chef issu d’élections propres et honnêtes comme dira un certain ghozali? Quel est le chef qui a présidé son parti durant un seul ou deux mandants maximum? Quel est le député au sein de la mouvance DÉMOS-gratos, qui a eu à se contenter d’un seul mandat? QUANT au débat sur les anti-nations, il faudra d’abord assainir et clarifier certaines lois de la nation sur la religion, la langue officielle du pays, le développement des régions du sud, le mode de recrutement dans les grandes entreprises, la justice sans téléphone, .. pour éradiquer toutes les sources d’extrémismes manipulés et utilisés par des cercles occultes. On ne peut construire une nation si certaines composantes de son peuple sont ignorées ou bafouées. Cordialement. Quand vous m’accusez de tous les maux que vous avez cités, il faudra me signifier les mots pour cela à moins que vous fassiez dans la projection?

      En mon Nom…Dernier message
      11 septembre 2021 - 21 h 02 min

      15’ à réagir à du vide c’est suffisant..donc dernière réponse a rien du tout ..de @Abbouh

      Respires un bon Coup et LIS avant de PARLER..
      Tes avis sur le Parti, n’intéressent que les Militants du FFS. Donc gardes les pour les réunions partisanes.
      Je te le RÉPÈTE: Tu es ….HORS SUJET
      Tu continues à tourner en Rond…et ESQUIVER et ESCAMOTER le DÉBAT…Décidément..
      Juste au cas où …..
      Le Sujet c’est:
      “….est impératif de résister à la tentation d’une gestion exclusivement sécuritaire de la société. Le dynamisme retrouvé de la diplomatie algérienne, sous la houlette de l’actuel ministre des Affaires étrangères, doit être conforté par un fort consensus politique interne»
      “……une connivence entre «l’intégrisme religieux et l’intégrisme identitaire panamazigh», notant que «c’est cette connivence qu’on retrouve dans le hirak et qui avait comme finalité de dévoyer la révolution de 22 février 2019 et la vider de sa substance nationaliste, souverainiste et démocratique pour l’entraîner dans des voies insurrectionnelles et séditieuses, semer le chaos et provoquer l’intervention étrangère….”
      Etc …..
      Allez, bonne Lecture.
      …..
      Ah oui, pour le Reste, …, tu ne fais qu’enfoncer des Portes Ouvertes et Encore une Fois:
      Même si c’est Hors Sujet…je n’y Vois Rien à discuter:
      A part des Incantations et des Accusations c’est encore le VIDE….
      AUCUNE PROPOSITION
      AUCUNE SOLUTION
      RIEN DU TOUT
      Donc FIN>>>>

        Abbouh
        12 septembre 2021 - 16 h 40 min

        @En Mon Nom …Dernier Message,
        Voilà tu arrives en se mettant dans la peau d’un donneur de leçons en utilisant une ponctuation INADÉQUATE pour ne rien dire. Le vide, cela ne me connait pas. Moi je n’ai rien perdu, ni strapontin de député, ni un poste de représentant à l’étranger et je ne me suis jamais allié aux ennemis déclarés de l’Algérie pour créer une alliance dite ANC. Ce que je dénonce, c’est le mot, c’est que quand on s’assoie à la même table et appose sa signature à côté de celle de Anouar Haddam ce fameux intellectuel qui a revendiqué l’attentat du boulevard Amirouche, ou d’un membre fondateur de rachad en l’occurence Dhina, on ne vient pas d’ériger en donneur de leçons aux algériens. Algérie Patriotique du 27 avril 2014 a rapporté cela dans un article signé par Kamal Moulfi sous le titre: D’anciens cadres du FFS et du FIS lancent l’ « Alliance Nationale pour le Changement». On n’essaie pas de draguer ou de feindre parler de l’armée quand on veut la contrôler, c’est qui les vrais partisans de madania machi asskariyya?? Cet article de wikipdéia mentionne ce que voulait faire Samir Bouakouir et Anouar Haddam et Dhina ainsi qu’un certain Djillali Sofiane que tout le monde soupçonne d’être un gars BCBG. Voilà, c’est pas mon nom à moi qui est mentionné dans cet article dont je demande à AP de m’autoriser à publier une partie:  »• L’Alliance nationale pour le changement (ANC) du mois de mars 2011 regroupant des personnalités politiques telles Ahmed Benbitour, Tahar Benbaïbèche et des partis politiques agréés comme l’Islah de Djamel Benabdeslam, le RPR d’Abdelkader Merbah, Jil Jadid de Soufiane Djilali et d’autres non-agréés comme le Mouvement pour la prédiction et le changement d’Abdelmadjid Menasra et le PLJ de Mohamed Saïd1.
        • L’Alliance nationale pour le changement (ANC) du mois d’avril 2014 lancée par des hommes politiques et des universitaires algériens à l’instar de Samir Bouakouir et Karim Tabbou, Anouar Heddam (ex-FIS), Mourad Dhina (Rachad), le professeur Omar Aktouf, Tahar Belabes et l’ancien ministre Ghazi Hidouci, se donne pour mission d’encourager et mener un débat politique serein et ouvert sur les thèmes de la gouvernance, de la transition politique et de la réconciliation nationale ; d’œuvrer …..; d’élaborer un programme concret pour la conception et la mise en place du contrôle démocratique effectif des forces armées et des services de sécurité.
        Encore une fois, Monsieur Samir Boukouir, tu as raté l’occasion de débuter ta carrière politique car quand on se veut rassembleur, on n’exclue pas au sein d’un parti ou un front ou une nation. Être contre le drapeau culturel amazigh, c’est carrément une exclusion de taille contre une communauté composée de millions de personnes à travers le monde. Les puissances mondiales sont finies avec la défaite des USA en Afghanistan, le temps est venu pour les ensembles régionaux basés sur la reconnaissance des droits de tout le monde tant que religieux ou linguistiques, mais aussi l’assainissement de tous les litiges, tous! devra être mis de l’avant. Au prochain message!!

    Abbouh
    10 septembre 2021 - 23 h 54 min

    Monsieur Bouakouir en affirmant je cite:  »«Il est temps que le FFS fasse le ménage dans ses rangs et qu’il éloigne les éléments qui veulent l’arrimer aux courants extrémistes» », oublie ce que veut dire FFS. Le 1er F signifie FRONT et dans un front il y a beaucoup de courants et c’est le débat d’idées, la confrontation d’idées avec des arguments convaincants qui permettront de trancher en faveur de l’une ou l’autre opinion. En utilisant le mot  » ÉLOIGNER DES ÉLÉMENTS », Monsieur Bouakouir démontre que son école est stalinienne et qu’il est partisan d’une pensée unique. Je parie aussi qu’il est partisan du vote à main levée comme l’exigeait Staline, Hitler, Saddam, Castro, Pinochet,.. pour ne citer que ceux-là, afin de neutraliser toute voix discordante. Dommage, moi qui croyait que ce parti du FFS a hérité de la maîtrise démocratique de son fondateur, mais je vois qu’il est tombé entre les mains des recalés du FLN seulement. Les prochaines élections devront le faire disparaître car quelle que soit la décision de sa participation ou non aux élections locales, il en sortira PERDANT. Il est temps que Tebboune aide des jeunes à créer de nouveaux partis avec des nouvelles têtes qui n’ont jamais connus de leaders à la tête de leurs partis depuis plus de 15 ans, ni des députés de plus de 2 mandats. Le FLN que tout le monde critique, en changeant de tête plusieurs fois depuis 1988 a démontré qu’il est le plus démocrate concernant l’alternance à sa tête.

      Ne parles pas du FLN
      12 septembre 2021 - 17 h 02 min

      Je ne sais pas qui tu es.
      Mais, j’ai connu des VRAIS MILITANTS FLN de HAUT NIVEAU méritants et de Vrais Nationalistes.
      Ce qui a été Infligé a ce Parti depuis 1988 est juste QUASI CRIMINEL et explique en bonne partie la Situation Actuelle de la Classe Politique en Algérie..
      Alors, de Grâce,
      laisse le FLN aux Militants FLN si il en Reste Encore…

        Abbouh
        13 septembre 2021 - 1 h 14 min

        @Ne Parles Pas Du FLN,
        WOOOW! wooww, c’est un ordre que vous me donniez là!! Etes-vous l’héritier de ce sigle?? Eh bien, sache que ce FLN appartient à tous les algériens sans exception, Ce FLN, mon père a versé son sang dans les Aures, à Djebel Amour, nadhor, ouled Dhebbane, Colomb Béchar, Figuig et j’en passe,en s’enrôlant dans sa branche armée l’ALN, mes deux autres oncles ont donné leurs vies pour ce FLN respectivement en 1957 GAZÉ dans un abris avec ses frères d’armes pour l’un et l’autre dans les monts de chlaalaa à Batna. Mon oncle maternel a été enlevé fin 59 pour être mis sous la bombe atomique de REGGANE le 13 fevrier 1960. Quant au frère à mon grand-père, il gît sous les eaux de la seine, fleuve dans lequel il a été jeté dans la seine le 18 octobre 1961 après avoir été arrêté la veille lors des manifestations de Paris. Alors de grace, l’amour du FLN, le vrai, moi je l’ai têté dans un biberon en écoutant les récits des membres de ma famille et surtout de ceux qui ont été torturés suite à leur engagement sans faille dans l’ALN ou OCFLN ou même la wilaya 7. Je gage que tu ne sais même pas comment il a été créé ce FLN.

    Djazaïri
    10 septembre 2021 - 15 h 38 min

    Rachad et le MAK ne veulent pas le bien de l’Algérie c’est une évidence et lutter contre ces deux mouvements dangereux est indiscutable. Cela dit, je n’ai jamais cru une seconde aux liens entre ces deux mouvements. Vouloir faire « d’une pierre deux coups » dans la lutte contre ces deux mouvements n’est pas adéquat. Il faut une stratégie de lutte différente pour chacun de ces deux mouvements. Je le redis, on manque de stratèges et d’experts de ces deux mouvements

    Anonyme
    9 septembre 2021 - 19 h 32 min

    Pas très convaincant…

      Merci Mr Bouakouir
      10 septembre 2021 - 10 h 18 min

      Un discours qui met en Évidences les Visées
      ANTI-NATION des Imposteurs et des Fascistes Verts ef Bruns soutenus par des Alliances Étrangères Revanchardes et des Maffieux, des Naifs ou Aventuriers Incultes et Faux-Amis Locaux
      C’est Peine perdue, car plus Personne n’est DUPE.
      Tahya El Djazair

      Pourquoi le Makhzen et d’autres Haïssent la Révolution Algérienne?
      11 septembre 2021 - 14 h 15 min

      Ils haïssent la Révolution Algérienne car ils ne peuvent Supporter l’émergence d’un ÉTAT-NATION qui se serait construit en OPPOSITION FAROUCHE a une DOMINATION EUROPÉENNE, IMPÉRIALISTE et OCCIDENTALE.
      Ils préfèrent les Pays Nés d’Oppositions Purement Tribales, Culturelles ou Raciales…
      ….,,
      Pourquoi le MAKHZEN et la Monarchie Marocaine ont peur de la RASD et des IDÉES du POLISARIO ?
      Réponse: ….PAR CALCUL.
      Il faut bien Comprendre que Le Makhzen n’a qu’une Seule VOCATION: SURVIVRE
      Aussi, continuer a Garder ses SUJETS dans la SOUMISSION et l’EXPLOITATION.
      Le NATIONALISME SAHARAOUI est un Insupportable RAPPEL de la TRAHISON de la Lutte Anti-Coloniale contre les ESPAGNOLS entamée par les RIFAINS du Maroc TRAHI par Moulay YOUCEF, le Grand Père de Hassan II…
      ..,,
      Le NATIONALISME Marocain a été dès le Début Trahi par la Monarchie et le MAKHZEN de l’epoque.
      Il ne PEUT PAS être incarné par une Dynastie FÉODALE qui se Caractérise par la TRAHISON et les Basses Manœuvres Juste pour se Maintenir au Pouvoir.

      L’autre caractéristique est la SPOLIATION de TERRITOIRES…quitte a les Partager par Corruption avec des Soutiens Étrangers.
      Voilà pourquoi, la Monarchie Alaouite est une Menace pour la Stabilité et voue une Haine viscérale a la Révolution Algérienne.

      Le Makhzen n’a pas de PRINCIPE, pas de CONVICTION, pas d’IDEOLOGIE autre que PERDURER et pour Cela toutes les RUSES et les BASSESSES sont PERMISES…
      ….
      La LÉGENDE du Soutien de Mohammed V a la Révolution Nationaliste ALGÉRIENNE est un Exemple parfait des CALCULS Et des ESCROQUERIES Historiques.
      Mohamed V a su utiliser la Révolution Algérienne pour se remettre au Pouvoir et pour s’offir une image et une Popularité a bon Compte auprès d’une Population acquise en Grande partie aux Nationalistes Algériens.
      …Cependant, il fallait Ensuite Vite Effacer le SOUVENIR du Veritable NATIONALISME MAROCAIN
      ABDELKRIM EL KHATTABI, Hero Trahi par le Sultan, dans sa lutte Anti-Coloniale ESPAGNOLE et FRANÇAISE
      ….,
      Par une Autre ESCROQUERIE HISTORIQUE on a Transformé ce NATIONALISTE en CHEF TRIBAL d’une Pseudo-Cause Berberiste ou Culturalo-Linguiste…
      Quelle BLAGUE!
      RISIBLE et VAINE Tentative des Anti-Nations de Masquer le FAIT que le MAROC a RATÉ avec Abdelkrim le Seul Moment de son Histoire ou aurait pu Naitre un Maroc Etat Nation INDÉPENDANT et Souverain.
      …Depuis, ils survivent de soumission en compromissions, jusqu’à aujourd’hui.
      …….
      Voila pourquoi ils Haïssent l’ALGERIE
      Voilà pourquoi ils Haïssent l’idée même de la RASD
      ….
      Tahya El Djazair
      Vive la NATION ALGÉRIENNE
      Al Majd oua El Khouloud Li Chouhadana El Abrar

    San Egidio
    9 septembre 2021 - 10 h 56 min

    C’est vrai que les dernières ruines de l’Islamime et du berberismes se rejoignent avant de disparaitre. Mais le FFS, avec San Egidio a t-il fait autrement ?

    Chaoui
    8 septembre 2021 - 22 h 51 min

    Des propos de raison de Samir Bouakouir auxquels seule s’oppose la déraison.

    Abbouh
    8 septembre 2021 - 22 h 27 min

    Espérons que tu parles en ton nom ya ssi Bouakir. Cela dérange de perdre son strapontin à l’APN? Ton maitre incontestable disait souvent: il faut barrer la route aux faux militants tentés par l’attrait de la mangeoire.

      Non
      9 septembre 2021 - 10 h 45 min

      Il parle aussi en mon Nom.
      Totalement d’accord.
      On peut discuter du reste, mais ce qu’il présente est assez Clair et Démontré.
      Ni Imazighisme fasciste, Ni Islamisme,
      Tahya El Djazair

        Honneur et Dignité
        10 septembre 2021 - 10 h 41 min

        Liberte Égalité Solidarité
        Tahya El Djazair
        Al Majd oua El Khouloud Li Chouhadana El Abrar

        Anonyme
        10 septembre 2021 - 13 h 41 min

        Et ni FLN des détournements ?

        Abbouh
        10 septembre 2021 - 14 h 10 min

        @Non: Qu’il parle à ton nom aussi, soit. Samir Bouakouir a toujours été l’électron qui se pavanait entre les arcanes du pouvoir et celles de la vraie opposition. Il est minoritaire au FFS car la base de ce dernier sait discerner le bon grain de l’ivraie. Tant que le débat est démocratique, tout le monde a droit à ses opinions.

    Anonyme
    8 septembre 2021 - 22 h 25 min

    Aucune intersection entre les deux. L’un est islamiste, l’autre est presque athee.

    Almohade
    8 septembre 2021 - 22 h 02 min

    A propos d’Almohade, une petite précision s’impose ici: le véritable fondateur de cette dynastie est Abdelmoumen; de Nédroma, et non pas Ibn Toumert; du Moyen Atlas marocain — tous deux étaient rès proches et ont longtemps vécu à Béjaia.
    Quant aux Almoravides, ils sont originaire du… Rio de Oro, la Séguia el Hamra ou Sahara Occidental

      En mon Nom
      10 septembre 2021 - 15 h 32 min

      @ “Abbouh…”
      Pourquoi tu n’abordes pas le FOND du Sujet?
      Tu critiques le “Pouvoir”
      Mais Mon PAUVRE…mais tu fais la MÊME CHOSE.
      …Tu Dénigres la PERSONNE au lieu d’engager un DÉBAT de Fond sur les Alliances des ANTI-NATIONS
      …Meme Je ne suis pas Surpris…
      .. La CALOMNIE, les FAUX PROCÈS en SORCELLERIE, DIVERSION et EXCLUSION.
      C’est Pratique ca permet d’éviter le DÉBAT SUR LES IDÉES sur le FOND.
      Mon Ami, désolé, ce n’est pas MA VISION de la DEMOCRATIE.
      Et probablement aussi, pas celle de Mr BOUAKOUIR, que je Salue.
      Amicalement
      Tahya El Djazair

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.