Marie-George Buffet s’acoquine avec les trois composantes du Hirak frelaté

MGB Buffet
Marie-George Buffet flirte avec des organisations classées terroristes. D. R.

Par Ahmed Bensaada – Voici donc la «Tartarine» du Palais Bourbon, alias Marie-George Buffet, qui organise, le 15 octobre 2021, un colloque sur l’Algérie, au sein même de l’Assemblée nationale française (sic) ! Etait-ce pour commémorer le 17 Octobre 1961, date du massacre et de la noyade de centaines de manifestants algériens pacifiques ? Etait-ce à l’occasion du 67e anniversaire de la Révolution algérienne qui a été déclenchée un certain 1er Novembre 1954 ? Mais non, pas du tout. Pourtant, ces dates étaient si proches et la grande majorité des invités au colloque étaient Algériens. Que nenni ! Bien au contraire !

La «Tartarine» a réuni un aréopage de droit-de-l’hommiste douteux, de sécessionnistes véreux, de syndicalistes fantoches et autres adeptes d’un Hirak frelaté pour… «renverser un pouvoir autoritaire» en Algérie.

Par souci d’honnêteté intellectuelle, il a fallu – hélas – me soumettre au supplice de l’écoute de ces deux heures et quelques de parlotte insipide ponctuée de lieux communs, de poncifs et d’accusations puériles. Et tout ça dans une langue française si torturée qu’elle aurait fait pâlir d’envie Chalghoumi en personne.

Et si on se demandait pourquoi le Parti communiste n’en finit pas de péricliter, on a maintenant la réponse. Au lieu de s’occuper des vrais problèmes des Français, madame la députée discutaille avec des estafiers – dont elle ne connaît certainement pas les accointances et qu’elle présente comme le «peuple algérien» – pour s’ingérer dans les affaires d’autres pays que le sien. D’ailleurs, n’est-ce pas elle qui a battu le record du plus mauvais score du Parti communiste dans une élection présidentielle ?

S’est-elle au moins rendu compte que l’évènement a été filmé en direct par la chaîne de télévision islamawiste Al-Magharibia qui appartient au fils du fondateur du Front islamique du salut (FIS), ce parti qui a été à l’origine de la décennie noire et qui a causé la mort de dizaines de milliers de personnes ? Sait-elle au moins que ce média collabore directement avec les trois composantes majeures du Hirak frelaté qui militent pour que le «régime change» en Algérie, à savoir les «ONGistes droits-de-l’hommiste», les «makistes séparatistes» et les «islamawistes offshore» ? Ou veut-elle les utiliser pour mener à bien son projet de renversement de pouvoir ?

(…)

Le colloque organisé par Marie-George Buffet, députée et ancienne ministre, au sein même de l’Assemblée nationale française, n’est pas un évènement banal, bien au contraire.

Tout d’abord, le lieu choisi marque l’implication d’une institution politique majeure du Parlement français. Et, vu les récentes sorties médiatiques belliqueuses du président Macron et de quelques-uns de ses ministres, il ne serait pas étonnant que cette réunion ait reçu l’aval du gouvernement français.

Le timing choisi (deux jours avant la commémoration des évènements sanglants du 17 Octobre 1961) reflète la volonté de passer sous silence un des crimes d’Etat français les plus abjects contre des manifestants pacifiques algériens.

Les personnes invitées à ce «colloque» ne sont pas les «acteurs et les actrices du mouvement du peuple algérien pour la démocratie» tel que mentionné dans le post de la députée communiste. Ce sont les représentants de groupes spécifiques qui dirigent le Hirak frelaté, à savoir des «makistes séparatistes», des «ONGistes droits-de-l’hommiste» et des «syndicalistes fantoches» ayant des liens solides avec les «islamawistes offshore». Ces groupes travaillent de concert pour la division et la «printanisation» de l’Algérie.

Qu’aurait pensé Mme Buffet (et le gouvernement français) si un député algérien avait réuni à l’Assemblée populaire nationale algérienne (APN) des représentants du mouvement séparatiste corse ou des membres de l’«Opération Azur» qui ont fomenté un coup d’Etat en France ?

Certains invités sont des militants ou sympathisants «makistes séparatistes» qui œuvrent à la partition de l’Algérie, sur le modèle du projet du «Grand Moyen-Orient».

La plupart des invités et les organismes auxquels ils appartiennent ont applaudi la destruction de la Libye et de la Syrie et travaillent d’arrache-pied pour la destruction de l’Algérie.

Les syndicalistes invités travaillent de concert avec des confédérations de travailleurs ouvertement et historiquement anticommunistes. Qu’en pense la militante communiste, celle qui a représenté le PCF à l’élection présidentielle ?

Ces syndicalistes font la promotion du «quituquisme» et collaborent avec des groupes qui en ont fait un fonds de commerce lucratif.

Ces syndicalistes et les «ONGistes droits-de-l’hommiste» sont financés et/ou ont des liens étroits avec des organismes américains spécialisés dans la déstabilisation et la destruction de pays ciblés. Cela n’a absolument rien à voir avec la démocratie.

Ces «quituquistes» coopèrent activement avec des prédicateurs ou des entités directement et notoirement impliquées dans le djihadisme international.

Le colloque a eu au moins un côté positif. Il a, en effet, permis de révéler la collusion entre des personnes et des organisations qui se sont liguées contre l’Algérie lors des différents moments difficiles de sa jeune histoire. Elles ont œuvré à la destruction de l’idée de l’Etat-Nation lors de la Guerre de libération et l’ont combattu jusqu’au Hirak, en passant par la décennie noire.

Pour éviter d’en faire partie, Marie-George Buffet réussira-t-elle à se débarrasser de son ridicule costume de la «Tartarine» du Palais Bourbon pour celui de la députée française ? Elle pourra ainsi s’occuper de ce pourquoi elle a été élue, c’est-à-dire des problèmes du peuple français et non de ceux des autres peuples.

A. B.

Extrait d’un article plus exhaustif publié par l’auteur sur son blog.

Comment (54)

    lhadi
    21 novembre 2021 - 20 h 16 min

    J’ai toujours fait mienne la citation de G. Owel : « En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire »

    Le « Hirak qu’il soit béni ou frelaté »  n’a jamais eu l’ADN d’un mouvement révolutionnaire. Le faire croire, c’est prendre la majorité silencieuse pour les derniers perdreaux de l’année.

    N’en déplaise aux esprits malsains, le « »Hirak béni ou frelaté» trouve son origine dans l’imposture. Il est incapable d’offrir le cadre émancipateur et dynamique d’un mouvement révolutionnaire.

    Au jour d’aujourd’hui, l’urgence, que la situation rend nécessaire, est de professer les idées qui peuvent désensabler l’Algérie et la mettre à la taille des géants qui gouvernent ce monde de globalisation politiquement et économiquement injuste.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    Lakhdaria Al Djazaïr
    20 novembre 2021 - 18 h 29 min

    @Elephant man, 20 novembre – 17h20. Merci pour votre commentaire. J’aime bien votre référence au Conte de Bouderbala et son sketch sur « les rappeurs ».😅 J’apprécie effectivement son humour caustique. J’avoue avoir un faible pour celui sur « les roms ». « Sorry please. Give me money. Money for the baby. » 🤭😂

    Orange à la mandarine
    20 novembre 2021 - 15 h 24 min

    Bonjour,
    imaginez que chaque parlement de tous les pays viennent à traiter de problèmes situé à l’autre bout du monde??
    On verrait ainsi le parlement birman débattre du problème de la trop concentration d’individus dans les favelas de Rio de Janeiro mais encore le parlement colombien débattre sur en faveur ou contre la prolongation d’un mandat présidentiel en Égypte et pourquoi pas le sénat ougandais voté pour le maintien des éoliennes en Irlande du Nord ?.
    Wesh on aura tout vu !!, certainement de nous répondre que c’est le « prestige de la France » , que de rentrer dans des affaires étrangères qui ne la concerne pas.
    …..
    Occupée vous de votre popotte madame la communiste et concentrez vous plutôt sur les feminicides en France pour ne citer que cela ou les fins de mois difficiles d’une grande partie des citoyens défavorisées Français.
    PS: Au fait ça existe encore le parti communiste ?
    Je pensais que depuis la douloureuse expérience du communisme des étals vide ou le rayon boucherie vous vend des os avait disparu depuis longtemps .
    Ah la mégère ..
    Bonne journée aux lecteurs et lectrices d’Algérie patriotique.
    Tahia el djazair.

    Abou Stroff
    20 novembre 2021 - 14 h 33 min

    parlant de buffet, A. S.. s’interroge: S’est-elle au moins rendu compte que l’évènement a été filmé en direct par la chaîne de télévision islamawiste Al-Magharibia qui appartient au fils du fondateur du Front islamique du salut (FIS), ce parti qui a été à l’origine de la décennie noire et qui a causé la mort de dizaines de milliers de personnes ? Sait-elle au moins que ce média collabore directement avec les trois composantes majeures du Hirak frelaté qui militent pour que le «régime change» en Algérie, à savoir les «ONGistes droits-de-l’hommiste», les «makistes séparatistes» et les «islamawistes offshore» ?
    les questions de A. S. semblent, à priori pertinentes, mais, il y a un mais.

    A. S. ne nous explique pas pourquoi une frange importante de la société algérienne écoute avec attention les élucubrations des «ONGistes droits-de-l’hommiste», des «makistes séparatistes» et des «islamawistes offshore».

    en fait, si la frange précitée de la société algérienne peut être subjuguée et être encline à se laisser enfumer par les discours idéologiques des soi disant opposants au pouvoir en place en algérie, c’est, à mon humble avis, parce que le pouvoir en place en algérie utilisent les mêmes méthodes éculées que ses « opposants » pour subjuguer et enfumer la populace qui ne sait plus à quel derviche tourneur se vouer.

    en effet, posons nous la question qui risque de fâcher: le pouvoir en place et ses « intellectuels organiques » adoptent ils des positions radicales (c’est à dire qui traitent les problèmes à la racine) ou du moins, moins idéologiques que leurs « opposants », positions qui permettraient de décortiquer les choses et les phénomènes en leur enlevant la gangue idéologique qui les obscurcit ou plutôt qui les travestit? je ne le crois guère.
    en effet, le pouvoir en place et ses intellectuels organiques se placent exactement sur le terrain de leurs soi disant opposants et développent les mêmes pseudo-arguments en termes de jugements de valeur.

    tout individu sensé peut observer que le pouvoir en place traitent ses opposants d’agents de l’étranger tandis que les opposants au pouvoir en place traitent ce dernier, d’agents de l’étranger. Tout individu sensé peut observer que le pouvoir en place utilise la religion comme moyen d’anesthésier la populace, tandis que les opposants au pouvoir en place utilisent la religion comme moyen d’anesthésier la populace, tout individu sensé peut observer que le pouvoir en place croit défendre la « démocratie et détenir la vraie interprétation de la religion, tandis que les opposants au pouvoir croient défendre la démocratie et détenir la vraie interprétation de la religion, etc..
    moralité de l’histoire: il n’y en a aucune, à part le constat incontournable que le pourvoir en place et son « opposition » ne sont, dans les faits, que des produits du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation et que le seul objectif palpable du pouvoir et de son « opposition » est de jouir des bienfaits de la rente.
    en termes crus, le pouvoir en place et ses opposants, profitant, d’une manière directe ou indirecte des bienfaits de la rente ont intérêt à circonscrire leur « combat » autour de la distribution de cette dernière, à pratiquer à grande échelle une masturbation intellectuelle remarquable (cf. les envolées lyriques du pouvoir et de son « opposition sur la démocratie, sur la liberté de conscience, sur l’égalité des sexes, sur la tolérance, ….) et à éviter, à tout prix, de poser la question du mode de fonctionnement du système rentier et/ou de son dépassement.

    PS: un observateur impartial est incapable de différencier entre le discours du pouvoir en place et celui de son opposition. les deux adversaires apparents sont, d’après leurs discours, nationalistes (patriotes ?), musulmans, démocrates, etc.

    en termes simples, il n’y a aucune différence objective entre ces soi disant protagonistes. il reste, dès lors, à chacun des adversaires un seul moyen pour discréditer l’autre auprès de la plèbe qui ne sait plus à quel derviche tourneur se vouer et qui ne vote pas puisqu’elle n’a pas, dans les faits, de choix.
    il reste aux divers protagonistes qu’une option pour meubler la vacuité de la scène politique algérienne: jeter des invectives et des « anathèmes » (du genre douter de son nationalisme et/ou de son islamité et/ou de son « démocratisme », et/ou de sa sincérité, etc.) et traiter de tous les noms d’oiseaux possibles et imaginables ses adversaires.

      Anonyme
      21 novembre 2021 - 12 h 23 min

      Abou stroff. La plèbe comme vous dites je suppose que vous voulez parler du peuple, sait très bien qui est qui et qui fait quoi. Le Mak et ses semblables les islamistes salafistes terroristes sont des traitres qui servent ouvertement l’occident et l’entité sioniste, alors ne comparez pas l’incomparable et ne confondez pas tout à moins bien-sur que vous apparteniez vous même à l’une ou l’autre mouvance.

        Flee Toxx
        21 novembre 2021 - 14 h 49 min

        sans l’intervention salutaire du Général Nezzar et de ses compagnons, la plèbe aurait applaudi des deux mains, la prise du pouvoir par la vermine islamiste et sa (celle de la plèbe) mise à mort certaine au nom de la …………………religion.
        quant à ne pas comparer l’incomparable, observez qu’une partie de la marabunta qui nous gouverne est déjà en prison et qu’une autre n’est pas encore en prison. la marabunta est elle plus clémente envers la plèbe que ne le sont les islamistes et les séparatistes?

    Mellah hocine
    20 novembre 2021 - 10 h 22 min

    Que répondre a Ahmed Bensaada ? Le pouvoir ne semble pas plus intéressé par les priorités de tous les algériens que par la nécessité de construire un Etat digne de ce nom.
    Pour lui, les institutions ne sont qu’une courroie de transmission et un paravent: rappelons nous du parti unique! Ou alors, elles sont un faire-valoir et une façade démocratique: c’est le cas du Parlement pluraliste exhibé pour prouver la soit disant démocratisation du pays.
    L’absence de libertés démocratiques, la privatisation de l’Etat et du champ politique, en un mot l’INTERDICTION de nous immiscer dans nos propres affaires, ont permis au système de n’être comptable devant aucune instance et dans une impunité permanente.
    Cette exclusion politique de la majorité a fait en même temps le lit des EXTREMISTES, de tous les extrémistes. Cette doctrine sécuritaire a établi plusieurs lignes rouges: pas de suffrage universel libre, pas d’alternance, pas de transition démocratique et par voie de conséquence pas de changement. Et donc un statut quo qui, dans notre situation, ne peut que signifier une dégradation.
    Le ras le bol est général. Les Algériens exigent un changement de cap, de politique, de méthodes et d’un personnel dirigeant qui a failli.
    Nous exigeons qu’on sorte des faux débats et qu’on pose enfin les véritables problèmes du pays.

    Lakhdaria Al Djazaïr
    20 novembre 2021 - 9 h 43 min

    Ayant assisté au fameux match de football france – Algérie le 6 octobre 2001, j’ai en mémoire que marie-georges buffet, alors ministre de la jeunesse et des sports du gouvernement jospin, avait fait un petit « speech » alors que le terrain était envahi par des supporters hors de contrôle dans le but de calmer les esprits et dans l’espoir de faire reprendre le cours du jeu. Peine perdue ! 20 ans après, en octobre 2021, pratiquement jour pour jour, notre coco, à présent députée, nous a concocté un petit colloque au sein de l’assemblée nationale dont le sujet est …l’Algérie. Cette fois encore peine perdue ! Quelle soit ministre ou députée notre Tartarine en sort toujours sinistre et dépitée. Je sais que c’est pas terrible. Ok, j’ai compris, je sors …😅

      Elephant Man
      20 novembre 2021 - 17 h 20 min

      @Lakhdaria Al Djazaïr
      Ne vous sous-estimez pas c’est plus que bien et même une rime riche 😁😉 cf. Le Comte de Bouderbala.

      Tin-Hinane
      21 novembre 2021 - 0 h 17 min

      Lakhdaria Al Djazair. Il faudrait plus de commentaires comme le votre, ça nous informe et votre témoignage nous rappelle qu’un léopard ne change jamais ses taches. Dans le paysage politique français les communistes sont parmi nos pires ennemis.

    Abou tam tam
    20 novembre 2021 - 8 h 44 min

    Il est important de rappeler que, lors de ce « colloque », la *** de marie-georges buffet avait carrément appelé à faire tomber le gouvernement algérien, et cela au sein même de l’assemblée nationale française. Cette affaire est très grave. J’espère que nos autorités garderont en mémoire cette épisode. Il ne faut rien laisser passer.

      Elephant Man
      20 novembre 2021 - 13 h 12 min

      @Abou Tam Tam
      Exactement commentaire perspicace et je renvoie également à l’excellent commentaire de @Asla et quel phrasé !!

    Anonyme
    20 novembre 2021 - 3 h 16 min

    @abou stroff. L’article ne dénie pas ses droits à Madame Buffet, il dénonce son ingerence dans les affaires internes de l’Algérie et son accointance avec des déviants algériens. Tout ce qui se passe en Algerie est l’affaire des algériens pas celle de Buffet et la cohorte de ses collègues.

    Anonyme
    19 novembre 2021 - 20 h 29 min

    Après la droite, l’extrême droite, les centristes macronistes, les socialistes voici les communistes qui sont aussi contre nous. Il faut remonter loin pour trouver une telle unanimité. N’est-il pas temps de se poser quelques questions?

      Tim
      19 novembre 2021 - 21 h 13 min

      Si si !!! La France est l’ennemi du passé du présent et du futur voilà ma réponse à ta question

        Anonyme
        19 novembre 2021 - 22 h 54 min

        Réponse facile qui évite de se poser les vraies questions…

    777
    19 novembre 2021 - 19 h 34 min

    La France et l’europe d’Amérique veut l’Algérie pour de multiples raisons qui leurs sont bénéfique ! Et Israèl va continuer d’ouvrir le bal douteusement ce  » 24, 25 novembre à RABAT  » en y envoyent leur ministre de la guerre. Surveillance tout Azimut !

    M.amarouche
    19 novembre 2021 - 19 h 22 min

    Ces gens ne connaissent pas la honte , on lès as chassés par la grande porte sans leurs demandé le loyer de 132ans et ils insistent a revenir par la fenêtre.ils savent pertinemment que le peuple Algérien refuse l’ingérence étrangère et surtout française qu’ils nous foutent la paix et s’occupent uniquement de leurs oignons.

      Asyar
      20 novembre 2021 - 16 h 05 min

      Ils n’ont plus d’ognons, reste que la pelure, les hébreux qui les dirigent se sont chargés de brouiller les oignons…

    Étoile d'amour
    19 novembre 2021 - 18 h 50 min

    Bonn journée,
    Quand on voit toute la misère qu’il y a en France.cette vieille s’occupe encore d’un pays déjà indépendant comme si on était encore colonisé.
    Wallah que c’est la cerise sur le gâteau décidément ils sont pas près de s’en remettre les mesquineries.

    Les folles du système Français qui sont la juste pour combler le vide comme canon du parti des travailleurs mais il y a personne qui travaillent.
    Bonne nuit.

    Belveder
    19 novembre 2021 - 18 h 40 min

    Audin était communiste comme les milliers qui ont aidé la révolution Algerienne
    Réseaux de papiers d Armes caches soins
    Il faut être amnésique et ingrat pour l l’oublier

      Selecto
      19 novembre 2021 - 22 h 21 min

      Oui mais il ne faisait partie des communistes du PCF qui avaient voté les pouvoirs spéciaux a Bigeard et Cie.
      Jean Paul Sartre aussi avait quitté ce parti après ce vote de la honte.

        Belveder
        20 novembre 2021 - 16 h 57 min

        il ne faut pas voir le verre a moitié vide
        bien sur que le communisme n est pas parfait comme toutes les doctrines
        mais tout le monde lui reconnais ses succés dans l avancé du progrés social et les luttes ouvrieresaisi qut le soutien de la lutte des peuples dans le monde entier
        si tu as des congés payé c est grace a la lutte de certains entre autre

          Selecto
          20 novembre 2021 - 18 h 40 min

          Personne n’a critiqué le communisme mais le parti communiste français, il y a une nuance car c’est le seul parti communiste européen et même au monde qui envoi ses bouledogues cracher sur  » le pouvoir algérien » pour ne pas dire l’ANP comme cette énergumène.

      Anonyme
      20 novembre 2021 - 2 h 49 min

      @Belveder. Audin était communiste mais c’était en homme libre qu’il a pris position pour une cause juste et légitime celle du peuple algérien. Quant au PCF, les appelés communistes quand ils recevaient leur mobilisation pour l’Algerie et qu’ils allaient consulter leur parti celui-ci leur ordonnait d’y répondre d’aller servir la France. Il y avait des communistes au gouvernement pendant la guerre d’Algérie. C’était la presse catholique qui dénonçait les exactions de l’armée française et non la presse communiste etc…

        Rachid
        20 novembre 2021 - 13 h 21 min

        Le 8 mai 1945 le ministre de la défense était un communiste et c’était sur ses ordres que des milliers de douars et les villages ont été rasés par l’aviation dans la région de Setif Kherrata et Guelma.

      TOLGA - ZAÂTCHA
      20 novembre 2021 - 11 h 57 min

      @Belveder. Il va vous falloir revoir vos corrigés d’histoire afin de mieux connaitre la VÉRITÉ sur l’attitude et l’engagement pro-colonialiste et pro-gouvernementale du PCF vis à vis de la Révolution Algérienne à tous ses débuts…
      Mais les réponses justes et cinglantes de Selecto et Anonyme vous ont apporté toutes les RÉPONSES ainsi que tous les ENSEIGNEMENTS nécessaires pour compléter vos manques de connaissances flagrantes sur cette question très précise.
      Sachez que c’est un gouvernement de la gauche « socialiste » en l’occurence qui était au pouvoir au moment du déclenchement de notre Glorieuse Révolution et que son ministre de l’intérieur s’appelait… François Mitterrand qui a ordonné l’exécution à la guillotine du premier condamné à mort d’un Moudjahid Algérien.
      C’est malheureux d’en arriver là et de constater que certains « algériens » ne connaissent pas encore TOUTES LES VÉRITÉS sur « leur » propre Révolution…
      Je suis totalement dégoûté.

    TOLGA - ZAÂTCHA
    19 novembre 2021 - 15 h 09 min

    Mais, Monsieur BEN SAÂDA vous n’ignorez point que depuis toujours et de tut temps le « PCF » Parti communiste français a été DE TOUT TEMPS CONTRE L’ALGÉRIE….. ce n’est donc point une « surprise ».

    Rappelez-vous – QU’AU TOUT DÉBUT – du déclenchement de notre glorieuse RÉVOLUTION ALGÉRIENNE, le PCF – A TOUJOURS ÉTÉ CONTRE – la reconnaissance politique de notre glorieux parti du FRONT de LIBÉRATION NATIONALE et de notre RÉVOLUTION SACRÉE DU 1ER. NOVEMBRE 1954….. IL NE FAUT JAMAIS OUBLIER CELA.

    L’actuel PCF est tombé dans l’escarcelle de la puissance actuelle qui détient TOUS LES POUVOIRS POLITIQUES VOIRE MEDIATIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES ACTUELS EN france si vous voyez ce que je veux dire… le PCF comme tous les autres partis de france et de Navarre obéissent à la lettre ainsi qu’au aux injonctions et au doigt et à l’oeil du CRIF et consorts…..

    Les règles du jeu sont parfaitement claires pour nous et l’outrecuidance dudit parti « ouvrier » français n’est en fait qu’un minable acte fait au RABAIS au profit et doc à la solde totale de l’empire satano-sioniste qui enserre de toutes ses griffes la vie politique et sociale de toute la france. Pauvre france ! Finirai-je par dire….. ELLE EST BEAUCOUP PLUS À PLAINDRE QU’AUTRE CHOSE !!!

    CE N’EST PLUS LA france GAULLIENNE MAIS UNE france SIONISÉE À OUTRANCE… COMPLÈTEMENT VOIRE TOTALEMENT DÉNATURÉE ET DÉMANTELÉE – PAR QUI DE DROIT – CETTE france QUI N’A PLUS AUCUNE ENVERGURE NI PLUS AUCUN RAYONNEMENT DE POLITIQUE MONDIALE. TANT ELLE EST DEVENUE NAINE DEVANT L’ENVERGURE ET LA GRANDEUR DE L’ANGLETERRE ET DE L’ALLEMAGNE DEUX GRANDES NATIONS QUI, PAR CONTRE, ELLES FORCENT LE RESPECT DE TOUT UN CHACUN ET DE TOUTES LES NATIONS DU MONDE…..

    Anonyme
    19 novembre 2021 - 15 h 03 min

    C’est pour relancer sa carrière qu’elle fait ce truc ?

    Elephant Man
    19 novembre 2021 - 14 h 46 min

    Excellente contribution Pr Bensaada.
    Marie-George Buffet je la croyais morte.
    «Elle pourra ainsi s’occuper de ce pourquoi elle a été élue, c’est-à-dire des problèmes du peuple français …..» →→→ effectivement c’est le RN qui a récupéré son électorat prolétaire et France du sous-sol.
    C’est qui le prochain à sortir du tiroir-caisse…Miss Piggy la cochonne ou carrément Fozzie …

      Anonyme
      19 novembre 2021 - 17 h 57 min

      Bonjour.
      Concernant les tenants de l’idéologie communiste
      depuis longtemps embrouillee entre le national
      et le multipolaire, entre les frontières de la Nation
      à construire en priorité et le suivisme
      vassalisé de la lutte séculaire entre les
      principales puissances du monde, il n’y a rien
      de nouveau sous le soleil.
      Rappelez-vous au moins deux faits de notre
      histoire politique contemporaine.
      1 – L’ex PCAlgerie, vassal de l’ex PCFrance des années
      cinquante, n’a accepter de rejoindre la
      lutte anti-coloniale qu’en 1956, contraint et forcé par
      Abane Ramdane.
      2 – Le secrétaire générale de l’ex PAGS, nouveau
      nom du PCA de l’indépendance, Mr Saddek Hadjress,
      dès les débuts de son retrait politique de son
      ex PAGS, s’est empressé de s’acquoquiner en
      France à chaque occasion avec les représentants
      et les tenants du néocolonialisme que sont
      les islamo-terroristes.
      J’ajoute que l’idéologie terroriste politique de
      des restes actuels des temps barbares reculés
      prennent en matière économique le plus débridé
      des modèles ultra-liberaux, leur devise économique
      première étant : « Ettijaratou Hallal oua Erriba
      Haram». Mr Sadek Hajress, ses semblables
      et son courant ne voient pas et ne reconnaîtront
      jamais que ce courant islamo-terroriste est
      en fait un cheval de Troi pour une dépendance
      économique plus subtile et ancrée, jouant
      sur la foi naïve des populations pour une
      dépendance plus enracinée empêchant à jamais
      la construction d’un État et d’une économie modernes
      dont le niveau de souveraineté serait réel.

      Pr Nadji Khaoua.
      Algerie.

    Tin-Hinane
    19 novembre 2021 - 14 h 23 min

    PS.
    Rappelons que c’est cette même MG Buffet qui avait écarté le champion de Judo Djamel Bourras l’accusant de dopage quand elle était ministre des sports. Djamel Bouras a toujours nies s’être dopé et vous savez quoi c’est lui que je crois.

    Surfer d'argent
    19 novembre 2021 - 14 h 10 min

    A quand un colloque sur les tueries et bléssés contre le peuple Francais des GILETS JAUNE, ou alors de leurs retour qui est prévu prochainement ?

    Asla
    19 novembre 2021 - 13 h 50 min

    On est en plein SUREALISME !!!
    Le Parti communiste français, voilà que la république appelle ses gueux à la rescousse, le parti des intouchables (sans vouloir manquer de respect aux intouchables d’Inde qui souffrent de leur condition), ce parti peau de chagrin a l’odeur de naphtaline organise des colloques sur l’Algérie et puis quoi encore, manque plus que l’armée du salut. C’est d’une aberration telle que c’est vraiment sans commentaire.
    Faut arrêter de faire la boniche Madame Buffet !

      Selecto
      19 novembre 2021 - 14 h 30 min

      Qu’attende d’un parti communiste qui a voté les pouvoir spéciaux aux parachutistes criminels de guerre pour massacrer un peuple qui ne demandait que son indépendance ?

        Anonyme
        19 novembre 2021 - 16 h 41 min

        Rien.

      Elephant Man
      19 novembre 2021 - 14 h 33 min

      @Asla
      Excellent commentaire 👍, j’en ris encore 😉😁

      Anonyme
      19 novembre 2021 - 14 h 57 min

      On l’a appelé pour faire la besogne. Il n’y a pas de pluralité dans ce pays, dès qu’il s’agit de la caisse qui leur donne des salaires.
      Toute l’Afrique paie le salaire de toute la fonction publique française. Sans l’Afrique, la France ferait faillite.
      Espérons que M. Tebboune se lâche dans l’audace et le courage, ainsi que tous les responsables et arrime le pays et le peuple sur la voie de la libération mentale. Ce pays doit dégager de notre univers. Définitivement. Ils se foutent de tout, n’ont que valeurs qu’ils imposent aux Africains, s’en dédouanent quand cela les concerne. La seule qui les rend « raisonnables », c’est le fric.

      Au niveau personnel, boycottons tous leurs produits.

    Anonyme 3
    19 novembre 2021 - 13 h 47 min

    Les nouveaux harkis ne représentent ni le hirak ni la communauté en France ni le peuple Algérien que ce dernier n’a pas engager cette Frenchie comme son avocate qui est élu pour défendre les Frenchies. Lès politiciens Algériens et a leur tête le président sont entrain de réfléchir et de travailler pour le futur des enfants du peuple et de leurs pays ,ils ont pas le temps de descendre a un niveau très bas. la meilleure réponse c’est le silence.

    Anonyme3
    19 novembre 2021 - 13 h 46 min

    Les nouveaux harkis ne représentent ni le hirak ni la communauté en France ni le peuple Algérien que ce dernier n’a pas engager cette Frenchie comme son avocate qui est élu pour défendre les Frenchies. Lès politiciens Algériens et a leur tête le président sont entrain de réfléchir et de travailler pour le futur de les enfants du peuple et de leurs pays ,ils ont pas le temps de descendre a un niveau très bas. la meilleure réponse c’est le silence.

    Anonyme
    19 novembre 2021 - 13 h 45 min

    La communiste elle payait pas son loyer depuis10 ans avt d avoir l opportunité d être ministre de sports de Jospin et après su est ce qu elle a fait , rien . Elle aurait dû raccrocher en même tps que Jospin . Enfin la France n a pas s ingérer ds les affaires d un pays souverain l Algerie et de plus très chatouilleux de sa souveraineté.
    J appel les parlementaires algériens a faire de même , comment regrouper rassembler les algériens en France pour les influer ds les affaires françaises , comme les élections qui arrivent ds 6 mois , on de la marge , est ce que nos partenaires algériens savent le faire ds faite de
    bruits avt , c est une autre histoire?

      Anonyme
      19 novembre 2021 - 15 h 01 min

      Exactement, il faut faire un colloque sur la situation de la diaspora.
      Et il y en a des choses à dire.
      Ils font systématiquement ce genre de choses : flatter pour pomper, menacer pour contraindre. Une mentalité pourrie. Pas étonnant qu’autant de génocides trainent derriére eux.

      Monsieur Bensaada, je vous aime. Merci de nous informer.

    Fodil
    19 novembre 2021 - 13 h 26 min

    Merci à M. Ahmed Bensaada pour cette excellente contribution. Et dire que les autorités françaises ainsi que certaines personnalités politiques de l’ancienne puissance coloniale se sont offusquées après les propos tenus par M. Mohamed
    Antar Daoud l’ambassadeur d’Algérie qui appelait à la mobilisation de la diaspora résidant en france. Ces moins-que-rien avaient alors interprétés les paroles du diplomate algérien comme une ingérence dans les affaires françaises. Mais quelle bande d’hypocrites !!! L’Algérie, ses institutions, son peuple et son armée n’ont aucune leçon à recevoir de leur part. Il faudrait aussi rappeler à la députée marie-georges buffet que le parti communiste ne pèse plus rien sur la scène politique française.

    Anonyme
    19 novembre 2021 - 13 h 18 min

    Qui sont ces énergumènes prétendant dicter leur fantasme pervers aux citoyens d’un pays noble, fier , digne et fougueux si besoin. Ils ne connaissent rien de la révolution sacrée car élevés au biberon que fabriquent des maudits pervers clients du makhzan prédateur et immoral. …

    Selecto
    19 novembre 2021 - 12 h 51 min

    Rien d’étonnant car le PCF a toujours condamné  » le pouvoir algérien » pour ne pas nommer l’ANP comme font les autres, ce parti part a la chasse aux voix algérophobes comme toute la classe politique française car s’attaque a l’Algérie est rentable du point de vu électorale.
    Il faut être naïf pour ne pas croire qu’elle n’a pas eue le feux vert de la direction de son parti pour assister a ce carnaval.

    Raïna
    19 novembre 2021 - 12 h 48 min

    L´Algérie vous est restée tel un couteau au travers de la gorge,pauvre français!
    Dès le début du vrai hirak à travers ses immenses manifestations pacifiques les medias français ont fait mouche et ont refusé de diffuser la moindre image,puis nous avons assisté à un balai de va et vient des monarchies arabes à l´élysée venu s´en quérir de la situation en Algérie.
    L´hypocrisie française n´est plus à démontrer,en france on mène une guerre sans merci contre les français musulmans pour une barbe,un bout de tissu sur la tête ou un burkini or quand il s´agit de l´Algérie on préfère qualifier des islamistes et des separatistes terroristes comme des opposants politiques.
    Nous invitons les français et tous leurs pseudo partis politiques de s´occuper du bourbier dans lequel ils sont et de se libérer du judaïsme politique auquel ils sont soumis.

    Tin-Hinane
    19 novembre 2021 - 12 h 28 min

    Les bras m’en tombent ! Il ne manquais plus que le PCF et la boucle est bouclée.
    Si même ce parti moribond depuis maintenant plus de 30 ans et qui n’en finit pas de mourir s’en mêle c’est que les enjeux sont de taille. Quel culot quand même! Un parti minable, misérable, en guenilles et qui ne compte plus que quelques adhérents paumes, beaucoup sont juifs et descendants d’expulsés d’Algérie ce qui explique sûrement cette intervention prétentieuse de MG Buffet, décidément ils n’ont plus aucune décence. Ceci dit ce n’est guère étonnant, le Parti communiste français est plus anti-algérien que le rassemblement national. Ce parti est tellement deglingue que franchement il inspire la Pitié. Les français se pincent le nez pour parler de ce parti quand bien-sur ils en parlent car aujourd’hui tout ce que ce parti est en mesure de faire c’est d’organiser des brocantes et des ventes de fruits et légumes du producteur au consommateur c’est dire à quel point l’activisme politique de ce parti est crucial. Même la fête de l’humanité, cette fête qui rassemblait tous les communistes et sympathisants du monde, qui n’est plus qu’une grande kermesse sans contenu politique, leur a été retirée par le journal de l’humanité qui a déclaré que ce n’était pas la fête des cocos mais celle du journal. Ça paraît tellement incroyable que ce pauvre parti, rejeté, méprisé, honni par les français et par la classe politique, ose se mêler d’ingérence en Algerie que j’ai du mal à croire ce que je lis. MG Buffer, fille d’immigrés polonais, devrait avoir un peu de décence et ne pas se ridiculiser de la sorte. Elle aurait fort à faire dans son pays qui se délabre chaque jour un peu plus. Au lieu de s’ingérer dans nos affaires qu’elle organise des colloques sur les guerres iniques que fait son pays dans je ne sais combien de pays, ne serait ce pas là la vraie mission des communistes ?
    Comme quoi les français sont tous d’accord contre l’Algerie et c’est bien la seule constance dans ce pays qui ne vit plus que pour cette obsession.

    la france officielle qui organise un colloque sur l'algérie??? J'HALLUCINE
    19 novembre 2021 - 10 h 29 min

    non la france n’organise jalmais de coloque sur le maroc et sa dictature la pire au monde et dont son roi est un criminel en puissance, déjà pour le européens criminel pour ses crimes daesh commis en europe et en france bataclan, charlie hebdo etc. des crimes que le roi du maroc alimente pas sa drogue et des mineurs marocains plus que des délinquants qui inondent la france et l’europe, et bien entendu les crimes du roi au maroc et sur les hirakistes marocains qui sont tous emprisonnés pour 20 ans et qui sont torturés en prisons marocains. le roi du maroc qui colonise un pays par des crimes les plus abjectes qui soient, outre le fait d’éjecter la population sahraouis vers l’algérie, les sahraousi téméraires qui restent dans la partie occupée par le maroc sont tous victimes d’espionnage, mais surtout toute liberté d’expression leur est interdite sous peine de 20 ans de prisons et de tortures jusqu’à la mort dans les geôles marocaines. et cette dame de buffet, elle en pense quoi des femmes sahraouies qui sont quotidiennement humiliées, défigurées, torturées, qu’on injecte une substance jusqu’à aujourd’hui inconnu et vraisemblablement venue d’israel, une substance que les ong deraient suivre de près les conséquences sur les personnes inoculées. ELLE EST OU BUFFET SUR LES DROITS DE L’HOMME TOTALEMENT BAFOUES AU MAROC OU LES MAROCAINS SONT CONTRAINTS A LA PIRE HUMILIATION SUR TERRE DE SE PROSTERNER POUR LEUR ROI DEVENU DE FORCE LEUR DIEU. ET QUAND JE VOIS COMMENT BOURITA LE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ESSUIE LA TERRE POUR SE PROSTERNER POUR SON DIEU, CA VOUS CHOQUE PAS TOUT CA MADAME BUFFET ET LES AUTRES CORROMPUS ET CRIMINELS PAR PROCURATION ET COMPLICES DES CRIMES DU ROI DU MAROC???? VOUS DEVENEZ DE FACTO VOUS ET LES AUTRES QUI S’ACHARNENT SUR L’ALGERIE PAR UNE HAINE QUE LE MONDE ENTIER EN EST TÉMOIN (et vous vous rendeez meêm pas compte que lie monde est choqué par la haine que vous portez à l’algérie et aux algériens, et le monde vous juge par vos actes dans les médias où il ne se passe pas un seul jouir sans que l’algérie soit trainée dans vos malheurs et de la gestion raciste des étrangers en france) ET PAR UN SALE ESPRIT DE DESTRUCTION DU PAYS QUI VOUS A HUMILIE DANS LE MONDE ENTIER EN 1962. PAYS OU VOUS AVEZ COMMIS LES PIRES CRIMES DE TOUTE L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ, PIRE QUE LA SHOAH QUE VOUS VERSEZ QUOTIDIENNEMENT DES LARMES DE CROCODILE DES QUE VOUS VOYEZ UN SIONISTE!!!!
    HONTE A VOUS!!! LA FRANCE QUI CHERCHE A DÉSTABILISER L’ALGERIE PAR TOUS LES MOYENS ET QUE LES SOI DISANT DROIT DE L’HOMME VERSION FRANCAISE QUE LA FRANCE VEUT VOIR EN ALGERIE, LES ALGERIENS VOUS DISENT OCCUPEZ VOUS D’ABORD DEES DROITS DE L’HOMME EN FRANCE OU LES ATTAQUES SUR LES HOMMES ET FEMMES LIBRES S’EFFECTUENT NON PAS PAR LA TORTURE PHYSIQUE MAIS PAR LA TORTURE MORALE ET L’EXCLUSION SOCIALE ET ECONOMIQUE. COMBIEN DE JOURNALISTES FRANCAIS LIBRES ET DÉMOCRATIQUES ONT ETE MIS AU CHOMAGE ET QUE NE PASSENT PLUS A LA TELE MADAME BUFFET???
    LES ALGERIENS N’ONT PAS DE LEÇON DE DÉMOCRATIE A RECEVOIR DE LA FRANCE QUI TROUVE QUE LE MAROC EST UN MODÈLE DE DÉMOCRATIE, MADAME!!!! POSEZ VOUS JUSTE LA QUESTION POURQUOI IL Y A PLUS DE 10 MILLIONS DE MAROCAINS QUI ONT FUIT LE MAROC.

    DES CONFERENCE POUR DÉSTABILISER L’ALGERIE EN FRANCE C’EST UNE DECLARATION DE GUERRE POUR LES GENS D’HONNEUR QUE NOUS SOMMES MADAME!

    Eddachra
    19 novembre 2021 - 10 h 27 min

    Cette pauvre dame a été mise aux oubliettes de l’histoire de France depuis son passage au gouvernement qui a été un véritable fiasco. Elle veut ressusciter et revenir sur les devants de la scène en s’appropriant un problème qui ne la concerne ni de près ni de loin. Les Français ne veulent plus en entendre parler et l’ont rejeté depuis belle lurette. cette ingérence du Parti Communiste, dont le rôle principal est évidemment de s’occuper des prolétaires Français, lui a été fatale et se trouve, actuellement, à patauger dans les profondeurs sombres de la politique française. Elle subira bientôt le même sort.

    Abou Stroff
    19 novembre 2021 - 10 h 23 min

    « Marie-George Buffet s’acoquine avec les trois composantes du Hirak frelaté » titre A. B..
    je crois que personne n’a le droit de dénier à buffet le droit de s’acoquiner avec trois composantes du hirak si tant est que ce dernier (frelaté ou pur) puisse être autre chose qu’un cri du coeur de couches sociales marginalisées par une distribution particulière de la rente et luttant pour un meilleur partage à leur profit de cette dernière. ceci pour répéter pour le nième fois que:
    le hirak est, essentiellement le produit d’un ras le bol généralisé à l’égard de la politique de la marabunta qui nous gouverne et dont le règne de fakhamatouhou el aziz a réalisé la caricature la plus abjecte et la plus vile. en d’autres termes le hirak n’a rien à voir avec une quelconque révolution (la destruction d’un ancien système et son remplacement par un nouveau) mais n’est, en caricaturant un petit chwiya, qu’un cri du coeur de tous ceux qui se sentent ignorés par une distribution particulière de la rente. le cri du coeur n’étant pas synonyme de révolution, il me parait tout à fait illusoire d’attendre qu’un caillou couvé par un coucou puisse produire un poussin.
    ceci dit, , pourquoi dénie t on à buffet, le droit de s’acoquiner avec qui elle veut quand nos augustes dirigeants s’acoquinent publiquement avec des assassins reconnus (le sieur madani mezrag, entre autres) comme tels et auxquels on demande même leur avis concernant notre devenir?
    en termes crus, si les opposants au pouvoir en place sont écoutés par les algériens lambda, c’est que ces derniers ont du mal à différencier entre le pouvoir en place et son « opposition, du moment que les deux soi disant protagonistes dont les discours sont, daans le fond, quasiment identiques veulent nous emmener (à l’insu de notre plein gré) vers le paradis qu’ils nous ont concocté (sans demander notre avis).
    moralité de l’histoire: A. B. a beau critiquer l' »opposition » au pouvoir en place, ses critiques ont autant d’impact qu’une épée dans l’eau, pour la simple raison que les algériens lambda ne perçoivent pas la « lutte » entre le pouvoir en place et son « opposition » comme une lutte à mort entre deux projets de société clairement énoncés mais appréhendent la lutte apparente comme une guerre de position (qui ne les concerne pas directement) entre des protagonistes que rien ne différencie réeellement.
    en termes crus, les algériens lambda ont compris, depuis longtemps, que ceux qui parlent en leur nom, qu’ils soient au pouvoir ou dans l’opposition, sont plus focalisés sur leur propre bien être (en accaparant la plus grande masse possible de rente) que sur celui de l’Algérie et des algériens. et les algériens lambda matérialisent leur état effectif en boycottant les élections puisqu’ils savent que, au fond, ces dernières ne sont que de la poudre aux yeux.

      anonyme
      19 novembre 2021 - 12 h 11 min

      @Abou Stroff
      19 novembre 2021 – 10 h 23 min
      « Marie-George Buffet s’acoquine avec les trois composantes du Hirak frelaté » titre A. B..
      je crois que personne n’a le droit de dénier à buffet le droit de s’acoquiner avec trois composantes du hirak si tant est que ce dernier (frelaté ou pur) puisse être autre chose qu’un cri du coeur de couches sociales marginalisées par une distribution particulière de la rente et luttant pour un meilleur partage à leur profit de cette dernière.

      Voilà qui est bien dit
      Le saviez vous nos dépités se préoccupent les primes de leurs prédécesseurs
      En effet, les membres de le commission les finances et de budget à l’apn menacent de boycotter le séance consacrée au vote de projet de loi les finances 2022. le cause : le prime de fin de mandat les anciens députés n’est pas prévue dans ce projet.

      ainsi, les membres de le commission les finances et de budget demandent d’ajouter cette prime dans le plf de l’exercice de l’année prochaine, car il s’agit, selon eux, « d’un droit légitime les députés et c’est inadmissible de les priver de cela »
      selon les sources citées par le quotidien arabophone echorouk, les membres de la dite commission on été surpris qu’aucun texte concernant le prime de fin de mandat les députés de le précédente assemblée ne soit prévu dans le cadre de plf 2022.
      les membres de le commission menacent de monter au créneau
      ce qui sous-entend, selon eux, de priver leurs collègues de cette prime, d’autant plus qu’ils n’on pas bénéficié d’un mandat législatif complet après le décision de président de le république, de dissoudre le parlement, en prévision de le tenue les élections législatives anticipées.
      C’EST ENTRE COPAIN

      J’en suis dégouté
      La dite prime s’élève à 250 Millions et le pauvre zaouali court derrière el batata
      Assez de balivernes , on en a plus que marre

        Anonyme
        19 novembre 2021 - 14 h 31 min

        Si ce n’est pas clair que c’est entre cousins qu’on se prete le magasin que les citoyens continuent a rever. D’abord, qui a élu ces député ? Et comment sont ils élus ? Qui les connnait ?

    Zenaty
    19 novembre 2021 - 10 h 01 min

    Mme. Buffet, occuper vous du peuple Français.. Les Algériens n ent font plus partie depuis 1962…Nous nous sommes Battus pour vous en 1870..en 1912. 1914..en 1939 et 1945 . Plus En Indochine.. Ça Suffit.. Maintenant Nous Nous Battons Pour L ALGÉRIE. Uniquement et pour les Peuples Opprimés… VIVE L ALGERIE AVANT TOUT. INDIVISIBLE DU NORD AU SUD ET DE L EST À L’OUEST. VIVE L ALGERIE…

    ferial
    19 novembre 2021 - 9 h 47 min

    Pauvre Marie george ! c’est tout ce qu’elle a trouvé pour sortir du trou noir (madame 1.93 % aux élections présidentielles de 2007 ) et pauvre parti communiste français qui continue sa dégringolade depuis la fin des années 70 ! c’est pathétique, à force d’à plat ventrisme on finit par lécher le sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.