Syrie : l’incroyable servilité des pays du Golfe

C’est à mourir de rire. Non, c’est à rire à en mourir !

C’est à mourir de rire. Non, c’est à rire à en mourir !
C’est simplement consternant de constater que les grandes démocraties du Golfe, ces pays gaziers et pétroliers, qui honorent la femme, permettent la laïcité et défavorisent tous azimuts l’islamisme, viennent de faire la volonté des pays occidentaux. S’alignant comme des caniches à une injonction, que dis-je, au diktat selon lequel, le président syrien Bachar al-Assad, ce «grand dictateur» – selon la formule consacrée -, devait quitter illico presto le pouvoir, ils viennent de prouver aux yeux du monde, leur indépendance, leur force.
Par la voix du Conseil de coopération du Golfe (CCG), ils viennent donc d’annoncer que les six monarchies arabes du Golfe ont décidé de fermer leurs ambassades à Damas. Une couardise qui en dit long sur ces clowns, esclaves de l’Occident, qui n’ont rien dit pendant qu’Israël assassinait leurs «frères» à Gaza. Ils disent signifier leur rejet de la poursuite de la répression en Syrie. Selon le fanfaron Observatoire syrien des droits de l’homme, plus de 8000 Syriens auraient été tués. Des salmigondis invérifiables. On connaît la chanson manichéenne : «encore un soutien à la dictature». Pour rappel, à Gaza, en 22 jours, Israël, avec son «Opération plomb durci» qui comptait des bombardements aérien et terrestre, avait tué plus de 1400 Palestiniens et détruit 2700 bâtiments. On dénombrait aussi, plus de 5000 blessés. Dans ce lot morbide, il y avait, 300 enfants, 115 femmes et 85 hommes de plus de 50 ans. Même des soldats de Tsahal s’étaient insurgés, dénonçant les ordres donnés pour ce carnage. Amnesty international avait rendu un rapport intitulé : «Opération plomb durci : 22 jours de mort et de destruction à Gaza». Où étaient les démocraties du Golfe ? Sans commentaire.
C’est le communiqué de ce machin, le CCG, qui est d’une hypocrisie abyssale alors que ce sont les bandes armées, ces terroristes syriens, qui refusent depuis toujours toute solution pacifique. Pour Abdellatif al-Zayani, le secrétaire général du CCG, les pays du Golfe justifient cette décision par «la persistance du régime syrien à massacrer son peuple, à choisir l’option militaire et à refuser toutes les initiatives destinées à trouver une solution à la crise». Trop marrant !
Ce clown poursuit dans sa logique d’esclave en demandant à la communauté internationale d’ «agir d’urgence et avec fermeté pour mettre fin aux tueries et aux massacres en Syrie ainsi qu’aux violations flagrantes de la dignité et des droits légitimes des Syriens». Il n’a pas du voir les manifestations qu’il y a eu en faveur de Bachar al-Assad hier. Mais de quels Syriens parle-t-il ? Ceux qui prennent des armes au nom de la démocratie ? Quand on sait que l’Arabie saoudite et Bahreïn, alliés pour mater la révolte pacifique du deuxième, ont aussi fermé leurs ambassades à Damas, il y a de quoi s’étrangler de rire…
L’Arabie saoudite avait pris cette décision dès mercredi et annoncé le rapatriement de ses diplomates en poste en Syrie. Elle avait été suivie jeudi par Bahreïn. Le reste des autres pays sont : les Émirats arabes unis, Oman, le Qatar et le Koweït. De vrais esclaves ! On ne peut ériger des règles (droit de veto) et une fois que ça ne va pas dans votre sens, renverser la table. Oui, en Syrie, l’unilatéralisme est finalement une défaire amère. Tiens, que les réfugiés annoncés ici ou là n’oublient surtout pas d’emporter les armes offertes par leurs mentors. Les pays qui les accueillent, vont bien rigoler. Sur la trituration des règles internationales, notamment en Libye où la résolution 1973 était devenue élastique avec l’assassinat macabre de Mouammar Kadhafi, que les responsabilités soient d’abord établies. Les contrevenants doivent répondre de leurs actes. Comment peut-on faire confiance à des gens qui manipulent tout, mentent, et se croient au dessus des lois ? Russes et Chinois ont compris cette escroquerie.
Allain Jules
Journaliste français

 

Commentaires

    nacer gamez
    9 avril 2012 - 4 h 47 min

    ces monarchies sont les
    ces monarchies sont les creatures des occidentaux et leurs instruments pour recoloniser le monde arabe;le deal entre eux est pour qu,ils puissent rester sur leurs trones ,ils faut qu,ils mettent leurs richesses au service des occidentaux et par ricochet a israel,toute republique arabe qui s,opposent a leurs desseins est leur cible; a quand une veritable intifhada arabe qui balaieras ses harkis du monde arabe et une veritable renaissance des arabes au service de leurs peuples et au service de la liberation de la terre sacre de palestine




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.