Condamné par la justice, il se retrouve tête de liste du PT

La secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, souffle le chaud et le froid, et ce, au gré de la conjoncture. Faisant de la lutte contre la corruption et les cadres véreux son cheval de bataille, Louisa Hanoune n’a, apparemment, pas pris soin d’étudier minutieusement les dossiers de candidature de son parti aux prochaines élections législatives. Sinon, comment expliquer que Louisa Hanoune intronise comme tête de liste une personne qui a eu des démêlés avec la justice ? La liste de candidature du PT à M’sila est conduite par l’actuel secrétaire national chargé des conflits à l’UGTA, Achour Telli, condamné en 2011 pour corruption, collecte illégale de fonds, chantage, abus de pouvoir, trafic d'influence et détournement de deniers publics. Achour Telli, qui occupe aussi les postes de président du syndicat d’entreprise de Sonelgaz, de secrétaire général de la Fédération des industries électriques et gazières, de président du conseil d’administration de la Mutuelle des travailleurs de l’électricité et du gaz, tout en étant membre du comité de participation de Sonelgaz, a été condamné à une peine d’une année de prison avec sursis. Le procureur général de la cour d'Alger avait requis, lors du procès, 4 ans de prison ferme et un million de dinars d'amende contre lui pour passation de 12 marchés en violation de la réglementation, en sus de différents manquements constatés dans la gestion des œuvres sociales de Sonelgaz. La justice avait estimé le préjudice subi par cette société à plus de 10 millions de dinars. Toutefois, le verdict final a surpris plus d’un malgré les preuves et autres pièces accablantes qui pesaient sur l’accusé : un an de prison avec sursis !
Nombre d’observateurs se demandent comment un parti comme celui de Louisa Hanoune puisse accepter une telle candidature qui s’inscrit en porte-à-faux avec le discours qu’elle tient. Selon certaines indiscrétions au PT, même si Achour Telli traîne des casseroles, sa candidature pourrait être bénéfique au parti, étant donné qu’il était proche du FIS dissous. Ce qui amènerait, éventuellement, les voix éparses des islamistes.
Adel Hakimi
 

Comment (3)

    Abdelhak
    1 mars 2013 - 22 h 05 min

    Telli je l’ai connu a ses
    Telli je l’ai connu a ses débuts de syndicaliste quand il était encore agent Sonelgaz a Msila, en venat a la 1ere réunion du Conseil Syndical de l’ATE a l’époque , il ne n’osais meme pas placer une parole, meme pas donner un avis, et maintenant c’est un Patron.Sache ya Achour, nous on te connais on sait qui tu est et d’ou tu viens , tu restera toujours un opportuniste,un larbin au service des tes maitres entre autre Bouterfa,un jour tu payera pour tes méfaits , si ce n’est pas sur terre ca sera dans l’au dela , hadj de mes 2




    0



    0
    Mansour
    20 avril 2012 - 7 h 38 min

    Rien ne nous étonne de la
    Rien ne nous étonne de la part de cette enragée de la politique du pire.Pendant la décennie noire quand les islamistes terroristes assassinaient à tour de bras elle carréssait la mouvance islamiste dans le sens du poil.A présent elle soutient Bouteflika tout en se disant dans l’opposition.Cette trotskyste allié de l’intégrisme religieux assassin et du régime mafieux fait feu de tous bois pour assouvir sa bestiale rage de pouvoir.




    0



    0
    Kaci
    19 avril 2012 - 19 h 05 min

    condamné par la justice il
    condamné par la justice il est rattrapé par la presse. bien fait pour cet islamiste de achour telli qui a fait du mal à la sonelgaz. achour telli est un islamiste troksyste. on a tout vu avec ces corrumpus




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.