Les urnes ont tranché : échec aux islamistes

Beaucoup d’Algériens y croyaient et n’ont pas été surpris par les résultats du scrutin de ce 10 mai : notre pays a constitué l’exception «électorale» dans la région. L’Algérie n’a pas subi la contagion des changements intervenus dans les pays voisins avec l’arrivée des islamistes au pouvoir. Les partis islamistes algériens qui criaient victoire avant même le vote ont été les grands perdants dans des législatives qui étaient présentées comme «à part». Ils ne pourront invoquer aucun motif de fraude. Les observateurs étrangers ont jugé que tout s’est bien passé. Les nationaux chargés de surveiller les opérations de vote sont du même avis. Il n’y a pas eu fraude et les islamistes ont perdu, c’est clair et net. Ces élections plus «transparentes» qu’avant n’ont finalement apporté aucun bouleversement dans le paysage politique. L’Assemblée populaire nationale qui sera formée par les députés élus aura à peu près la même configuration que les précédentes depuis 1997 : une majorité pour le couple FLN-RND et comme une sorte d’«accessit», une troisième place, assez loin tout de même, pour les islamistes qui ont toujours été associés au gouvernement. Le MSP qui avait rompu l’Alliance avec les deux autres partis de la majorité présidentielle, le FLN et le RND, pour tenter l’aventure de l’Alliance verte, reviendra-t-il au bercail ? Le FLN avec 220 sièges n’est pas loin de la majorité absolue. Il n’aura besoin que des 68 sièges du RND pour donner au chef de l’Etat actuel – qui est, ne l’oublions pas, président d’honneur du FLN – la majorité pour continuer à mener sa politique. Nous reviendrons plus en détails sur les résultats de ces élections et leurs conséquences sur la vie du pays.
Ramdane Ouahdi

Comment (6)

    Maysar
    12 mai 2012 - 8 h 09 min

    Le FLN sans Boutef ne sera
    Le FLN sans Boutef ne sera rien du tout! Imaginons un instant des élections législatives organiséés par un gouvernement de technocrates où les ministres fln ne perticiperaient pas ,ou participeraient en étant en dehors du gouvernement .Eh bien je suis certain qu’ils ne remporteront aucun siège !Mais ils feront tout pour mettre
    le pays à feu et à sang pour que l’alternance n’ait pas lieu!
    Le chemin qui mène à la véritable démocratie et la république est long,mais nous y travaillons patiemment !




    0



    0
    frido dzair
    11 mai 2012 - 22 h 25 min

    Respectez le choix du peuple
    Respectez le choix du peuple algérien, il a choisi sous une transparence total, plein d’observateurs nationaux et internationaux, alors il ne faut pas sous estimer l’intelligence de peuple algérien;
    Franchement vous croyez vraiment que nous avons pas retenu la leçons de 1991 ?.
    et ces islamistes croyaient réellement que les algériens allaient voter pour des terroriste ?
    FLN, RND ou autres, l’essentiel pas de parti islamo-terroriste;
    TAHIA AL DJAZÏAR.




    0



    0
    Anonym
    11 mai 2012 - 20 h 09 min

    Mais réveillez vous le FLN et
    Mais réveillez vous le FLN et le dieu du pays les frères personne ne peux les débarrasser pire que le khadafi nous voulons une guerre contre ce pouvoir maffieux?tricheurs,fraudeurs




    0



    0
    Mohamed
    11 mai 2012 - 19 h 30 min

    aucun changement depuis 1962
    aucun changement depuis 1962 !!! le FLN que ce qui apporté a ce pays ?? RIEN DE RIEN




    0



    0
    Erradjel
    11 mai 2012 - 17 h 44 min

    «  » IL NE FALLAIT PAS VENDRE
    «  » IL NE FALLAIT PAS VENDRE LA PEAU DE L’OURS AVANT DE L’AVOIR TUE «  » L’OURS F.L.N A LA PEAU DURE ET AUCUNE BALLE OU ARME TRANCHANTE NE POURRA TRAVERSER SA PEAU. » »




    0



    0
    algerien patriotique
    11 mai 2012 - 17 h 33 min

    sa ne me surprend pas moi le
    sa ne me surprend pas moi le peuple ne veut pas des ses soidisent islamiste laissez ns tranquille on ne veut pas de printemps arabe en algerie




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.