L’avion de l’ANP qui doit rapatrier Warda réveille de mauvais souvenirs

Fait insolite, dans leur couverture du décès de Warda El-Djazaïria, la plupart des quotidiens cairotes s’intéressent à des détails liés au rapatriement de la dépouille de la défunte plus qu’à la personne elle-même, bien qu’elle ait choisi l’Egypte pour s’y fixer. Tous les titres mettent en exergue l’envoi par le président Bouteflika d’un «avion militaire spécial» pour rapatrier la dépouille mortelle de la chanteuse algérienne, et s’étonnent que ce soit la Télévision algérienne qui ait donné en premier l’information du décès de la cantatrice installée de longue date dans ce pays. Ainsi, le quotidien Al Doustour rapporte dans son édition d’aujourd’hui qu’«un avion militaire algérien a atterri à l’aéroport du Caire pour rapatrier la dépouille de Warda El-Djazaïria, décédée hier à l’hôpital du Caire, pour la ramener en Algérie où elle devra être enterrée». D’autres journaux, comme Al Youm Al Sabi’, font également un abcès de fixation sur l’avion algérien «intrus», en ne ratant aucun détail technique le concernant. Le journal rapporte que «dès l’atterrissage de l’avion militaire, toutes les mesures ont été prises pour permettre à l’équipage algérien de se reposer, en attendant le redécollage, après la prière du vendredi, pour transporter la dépouille de la défunte». Al Misry Al Youm rapporte l’information sous le même angle de vue, tout en précisant, lui aussi, qu’il «s’agit d’un avion militaire». Le quotidien à grand tirage Al Ahram n’est pas en reste : «L’avion transportera quatre personnes de la famille de la défunte en plus des trois membres d’équipage algériens.» Aucun journal, toutefois, n’a évoqué l’absence d’officiels égyptiens à l’aéroport du Caire.
Ghania B.
 

Comment (11)

    Ikhawnikoum
    20 mai 2012 - 21 h 49 min

    Les partisans de l’Islam et
    Les partisans de l’Islam et les imams guidés continuent jusqu’à nos jours à désapprouver l’attitude de ceux qui écoutent ou pratiquent la musique et le chant, et mettent toujours en garde contre le fait de suivre leur voie, de les prendre comme exemple, ainsi que contre tous les courants (innovateurs) dans la religion.*

    Cheikh Ibn Baz qu’Allah soit miséricordieux envers lui..




    0



    0
    Anonymetoto omar
    20 mai 2012 - 15 h 18 min

    warda el djazairia tmout bi
    warda el djazairia tmout bi milliard wa fatma el badawiya tawlad aala lahmar (hachakoum )hadi bladna




    0



    0
    aures
    20 mai 2012 - 15 h 11 min

    Boutefloka est généreux avec
    Boutefloka est généreux avec l’argent des algériens . Elle est partie vivre en Egypte , elle aurais du rentrer en fret sur un vol d’ Egypt’Air




    0



    0
    Dr. Mourad
    20 mai 2012 - 7 h 44 min

    …Et les milliers
    …Et les milliers d’Algériens qui meurent à l’étranger ne trouvent même pas un centime de nos consulats pour les rapatrier. En effet, en Algérie il y’a des citoyens (-ennes) classé(es) selon ce régime en deux classes. À toi de choisir à qui t’appartient… (Bled el démocratie- dayem- el kourci).




    0



    0
    Maysar
    18 mai 2012 - 22 h 03 min

    Warda est plus proche du
    Warda est plus proche du pouvoir que des Algériens qui la connaissent peu!Des algériens mangent dans les poubelles alors que leur argent sert à rapatrier des dépouilles et organiser des funérailles !




    0



    0
    Anonyme
    18 mai 2012 - 21 h 14 min

    et les otages au mali?
    et les otages au mali?




    0



    0
    Anonyme
    18 mai 2012 - 19 h 28 min

    warda n’a pas besoin
    warda n’a pas besoin d’officiels égyptiens pour l’accompagner dans sa dernière demeure.Par contre en Algérie on l’attends avec impatience et va etre enterrée dans le carré des martyrs à el alia.que dieu ait son Ämeet l’acceuille dans son vaste paradis.




    0



    0
    salim
    18 mai 2012 - 19 h 06 min

    Ces égyptiens oublient que
    Ces égyptiens oublient que Ouarda avant d’être égyptienne, est algérienne.
    Notre fleur rentrera au bercail, et restera chez nous.
    N’en déplaise à ceux qui disent et pensent le contraire.




    0



    0
    Yasmina
    18 mai 2012 - 18 h 35 min

    Un grand merci à notre
    Un grand merci à notre président BOUTEFLIKA qui a fait ce qu’il fallait faire pour cette grande dame et Diva Algerienne.
    Elle doit avoir des funérailles digne des grands car elle a toujours honoré son pays . Elle a était forcer de s’exiler pour l’amour de sa passion qui est le chant. Elle a était séparé de ses enfants parcequ’elle tenait à sa carrière.
    Elle a beaucoup donné pour l’Algerie. pendant la révolution, elle remettait la recette de ses galas au FLN. Elle a toujours répondu présente pour peu qu’on la sollicite. On oubliera jamais notre fleur algerienne. Nous la pleurons aujourd’hui et demain soyons nombreux à lui rendre hommage parceque elle le mérite beaucoup. Allah yerhamha birahmatouh inch’Allah.




    0



    0
    Jamal Eddine
    18 mai 2012 - 18 h 33 min

    On devrait aussi s’intéresser
    On devrait aussi s’intéresser aux Algériens vivants des simples citoyens qui ne chantent pas et qui ne font pas l’bolitique. Ils ont traversé le monde pour une bouché de pain à leur mort, c’est toujours une collecte d’argent est effectuée pour leur rapatriement. Warda au moins elle a vécu la belle vie plein de pognon et de loisir! Allah Yerhamha.




    0



    0
    nana19902009
    18 mai 2012 - 16 h 49 min

    LAlgerie est reconnu ds le
    LAlgerie est reconnu ds le monde entier pour son audace et sa bravoure quant il sagit de ses enfts.Oirda n’a nullement besoin
    d’eloges ,elle reconnut ici en France comme une DIva

    Femme glamour ,belle et modeste .Le blabla et l’etalage de sa vie n’etaient son for.COMME CERTAINES ARTISTES ……….ARABES

    Quant aux Egyptiens ,ca nous etonne pas ,que Dieu gardes BOUTFLEKA ds les epreuves,l’ALgerie n’a jamis laisser tomber ses enfts.
    Que se soit un avion militaire ou un jet merite RESPECT.

    QUE TON AME REPOSE EN PAIX .BELLE OIRDA




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.