Ces ministres qui nous mentent

Ce n’est pas sans fierté que notre ministre des TIC, Moussa Benhamadi, nous informe que son département lancera la 3G «incessamment sous peu» en Algérie. Voilà donc un nouvel acquis pour notre pays grâce à la sagacité de notre ministre qui nous fera entrer dans le club des pays avancés dans ce domaine. Son collègue des Travaux publics nous rabâchait, lui, que l’autoroute Est-Ouest, ce «projet du siècle» comme il aime à l’appeler, allait être réceptionnée dans les «plus brefs délais» et qu’il aurait ainsi achevé sa mission avant de troquer son portefeuille de ministre contre une valise de député. Son autre collègue Amar Tou, le ministre des Transports, s’enorgueillit, lui, de ce que l’Algérie sera dotée dans un très proche avenir de onze tramways à travers le territoire national. Son collègue du Tourisme se démène pour attirer les étrangers dans notre pays en multipliant les assurances sur nos capacités d’accueil qui vont décupler bientôt. Le ministre de la Santé jubile à l’idée que son département va réussir à nous faire consommer des médicaments fabriqués localement en un rien de temps. Et ainsi de suite. Oui, mais, M. Benhamadi, au cas où vous l’ignoriez, le Maroc est déjà à la 4G, pendant que votre secteur est à la traîne, que le Trésor public a, «grâce» à l’immobilisme de votre ARPT, perdu plus de deux milliards de dollars dans l’affaire Djezzy sans que cela vous fasse tiquer le moins du monde, et que notre réseau internet est encore à son stade primitif, car par une décision politique de vos prédécesseurs – que vous ne pouvez pas annuler parce que le contrôle de votre propre secteur vous échappe –, Algérie Télécom va droit au mur, pendant que vous êtes occupés tous à gérer vos petites carrières. En maintenant vos regards rivés vers l’ouest, supportant vos torticolis au risque de vous faire éjecter au moindre grommellement de douleur, essayez, de temps en temps, d’élargir votre horizon au-delà de la frontière. Vous verrez mieux.
M. Aït Amara
 

Comment (2)

    Anonyme
    7 juin 2012 - 16 h 13 min

    Le pire, c’est Benmeradi
    Le pire, c’est Benmeradi !
    Quel fakhar ! Quel zawekh !




    0



    0
    Jamal Eddine Journaliste
    19 mai 2012 - 16 h 26 min

    Le plus grand menteur c’est
    Le plus grand menteur c’est le ministre de la pêche!
    Il n’a jamais déclaré que plusieurs exportateurs exportent le poisson algérien vers l’Union Européen . Les algériens ne trouvent plus de sardine déjà 600 da le kilo. Ce gouvernement du RND/ FLN ne connait pas l’auto insuffisance !! Ils assistent les exportateurs Pourquoi et comment? y a t-il un journaliste ou un lecteur qui peut nous éclairer?




    0



    0

Les commentaires sont fermés.