Renault annonce la construction de son usine en Algérie

Renault a signé la semaine dernière un accord-cadre avec les autorités algériennes en vue de l'implantation d'une usine dans le pays, a annoncé vendredi une porte-parole du constructeur automobile. Cet accord-cadre, signé le 25 mai dernier, intervient après deux ans de négociations entre la marque au losange et Alger. «Je vous confirme qu'un accord-cadre a été signé mais les discussions se poursuivent» en vue de la finalisation de cet accord, a déclaré la porte-parole, confirmant une information du journal français Le Figaro. Les négociations s’acheminaient vers un accord puisque, le 27 avril, une source industrielle, citée par l'agence Reuters, indiquait qu’un «accord devrait être officialisé début mai». Le gouvernement n’a, pour le moment, pas relayé cette information. On ne sait pas si Renault va s'installer à Rouiba, sur le site de la SNVI, comme la marque française l’a souhaité. Avec un marché automobile de près de 400 000 véhicules pas an, le premier en Afrique, Renault compte produire des véhicules pour le marché local algérien contrairement à son usine de Tanger, au Maroc, où la majeure partie de la production est destinée à l’exportation, le marché marocain ne constituant pas un débouché stratégique pour Renault. La marque au losange détient environ 25% du marché algérien, notamment grâce à ces véhicules bon marché, la Renault Symbol et la Dacia Logan. Le quotidien arabophone El Khabar rapportait, dans un de ses dernières livraisons, que le patron de Renault, Carlos Ghosn, avait effectué une «visite de travail secrète» à Alger samedi dernier, «afin de finaliser le projet d’installation de l’usine de montage». Ghosn aurait été reçu à Djenane El-Mithak «par de hauts responsables algériens», avec lesquels il a tenu une réunion de travail, a encore indiqué El Khabar qui cite des sources informées.
Lina S.

Commentaires

    Anonym
    2 juin 2012 - 18 h 26 min

    Nous les algériens on reçoit
    Nous les algériens on reçoit les investisseurs étrangers en Algérie et nous on envoi les clandestins vers la France pour une vie meilleurs c’est la faute à nos dirigeants maffieux qui ont imposé leurs système pouri pour qui nous pourrissent notre vie quotidien bien venu renault dans notre sol faire exploiter les algériens a 120 euros par mois




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.