Gardez vos excuses pour vous !

«Excusez-nous d’avoir encore un fois massacré des civils.» Disque rayé du commandement de l’Otan après chaque crime de guerre. Non, messieurs de l’Alliance atlantique, c’est devant un tribunal international que vous devriez répondre de vos actes criminels. Mais avant cela, il faudra que le monde cesse de croire que la répression de manifestations à Alger, à Moscou et à Pékin est une «atteinte aux droits de l’Homme» et que la même chose à New York, à Montréal, à Londres, à Athènes et à Madrid s’appelle un «rétablissement de l’ordre». Il faudra que le monde cesse de croire que les chefs militaires latino-américains, africains et asiatiques sont des «criminels de guerre» et que les responsables de l’Otan doivent être déclarés «absous de tout reproche» même quand ils transforment les corps frêles de petits enfants innocents en cadavres fumants en Libye, en Afghanistan, au Pakistan et ailleurs. Il faudra que le monde cesse de croire que la justice doit continuer d’être conçue indépendamment des valeurs humaines qui ne sauraient faire la distinction entre un homme et un autre parce que l’un domine par sa supériorité militaire et technologique et que l’autre n’arrive pas à se remettre d’une longue ère de spoliation et d’aliénation ignobles. Il faut que le monde cesse de croire que les dirigeants américains peuvent condamner le régime héréditaire en Syrie et maintenir les manettes du pouvoir entre les mains de deux ou trois familles et quelques pétromonarques désenturbannés. Comment, en effet, peut-on condamner Moubarak, Kadhafi et Saleh d’avoir voulu transmettre le pouvoir à leur progéniture gâtée, pendant que le fils de Bush se retrouve président, l’épouse de Clinton secrétaire d’Etat et la sœur de Condoleezza Rice ambassadrice aux Nations unies ? Les Américains peinent-ils à ce point à trouver des compétences parmi leurs 300 millions d’habitants ? Le monde doit changer et l’Otan payer pour ses atrocités. Cela arrivera bien un jour.
M. Aït Amara


 

Comment (2)

    Anonyme
    10 juin 2012 - 12 h 30 min

    très bien dit bravo!,assez de
    très bien dit bravo!,assez de la justice à deux vitesses de ces soi disons peuples civilisés!




    0



    0
    Anonyme
    9 juin 2012 - 13 h 31 min

    Bonjour et bravo Mr Aït
    Bonjour et bravo Mr Aït Amara pour tout vos articles et votre honnêteté intelectuel.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.