Attentat de Ouargla : inhumation à Batna de l’officier Djamel Malki

L'officier Djamel Malki, victime d'un attentat terroriste ayant ciblé, vendredi matin, le siège du Commandement régional de la Gendarmerie nationale à Ouargla, a été inhumé samedi après-midi au cimetière de Bouzourane à Batna. L’enterrement a eu lieu en présence du wali de Batna, Hocine Mazouz, des autorités locales civiles et militaires, et d’une foule nombreuse d'amis et de proches de la victime qui ont accompagné le défunt à sa dernière demeure à partir de la mosquée El-Atik du centre-ville. Originaire de la ville d'Arris, la victime, âgée de 31 ans, a laissé derrière elle une petite fille de six mois. Habitant le village d’Ayoune El-Assafir, dans la commune de Sidi Maânsar, Djamel Malki était connu pour sa gentillesse et sa bonté, a-t-on recueilli auprès de ses amis et de ses proches.
R. N.
 

Commentaires

    hamana fateh
    28 août 2012 - 15 h 19 min

    rabi yarhmou … hbibna
    rabi yarhmou … hbibna manansawahch hata ntlagaw nchalah .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.