Hommage à Boudiaf : Khaled Nezzar raconte ce qui s’est passé à El-Alia

Contacté par «algeriepatriotique» suite à l’information donnée par un journal électronique selon laquelle il aurait été malmené à El-Alia par un groupe de jeunes, le général à la retraite Khaled Nezzar a précisé que «c’est la désinformation qui continue». Une désinformation «voulue, dans tous les cas de figure, par TSA qui n’en est pas à sa première. Le journal l’a fait une première fois en défendant l’exfiltration à l’étranger du directeur général de Djezzy simplement parce que cette firme le sponsorise. Ceci explique jusqu’où peuvent mener les tentations lorsqu’il s’agit d’argent», a affirmé le général Nezzar dans un entretien téléphonique. «Quant aux jeunes qui m’ont interpellé – il est vrai d’une manière vive –, explique-t-il, leur intérêt ne portait pas seulement sur la mort de feu Mohamed Boudiaf, mais aussi sur celle de Kasdi Merbah, des victimes d’Octobre 88 et de celles de la tragédie nationale.» L’ancien ministre de la Défense nationale a précisé, par ailleurs, que «ces jeunes avaient été assaillis par de nombreuses personnes dont l’avis était tout à fait à l’opposé de ce qui m’était reproché». Et d’ajouter : «Sachant combien ces avis divisent les Algériens, et vu que mes pourfendeurs étaient encore trop jeunes au moment des faits, j’ai effectivement dû intervenir pour qu’il leur soit permis de s’exprimer à leur aise.» Sa réponse se voulait «didactique», explique-t-il : «Ceci est votre avis et vous avez le droit de le défendre. Le mien, je l’ai consigné dans six livres. Demain, lorsque vous ainsi que les autres écrirez sur l’Histoire, la vérité apparaîtra.» Une source proche du général Khaled Nezzar, interrogée également par «algeriepatriotique», s’est étonnée d’apprendre qu’une simple discussion entre l’ancien ministre de la Défense nationale et des jeunes venus rendre hommage au père de la Révolution soit transformée en un «événement médiatique de premier ordre». «J’étais avec le général Nezzar et j’ai vu ces jeunes qui l’ont interpellé d’une façon vive, certes, mais sans animosité aucune», témoigne notre source, ajoutant que «le général a d’ailleurs répondu sans gêne aucune à ces jeunes qui ont le droit de connaître la vérité sur l’assassinat de Mohamed Boudiaf et d’exprimer leur opinion et leur mécontentement sur des sujets qui les intéressent au premier chef». Notre interlocuteur estime comprendre que «des médias cherchent l’information coûte que coûte pour vendre leur produit, mais de là à exagérer les faits, il y a quand même des règles d’éthique à respecter». «Le général Khaled Nezzar n’a à aucun moment été malmené», souligne notre source, pour qui «les vocables choisis par certains médias doivent être précis». «Je ne pense pas qu’ils (les médias concernés, ndlr) aient voulu manipuler l’information. Je pense plutôt que c’est le fait d’une maladresse due à la précipitation.» «Les auteurs de cet article n’ont pas pu ou voulu écouter l’autre partie, c’est-à-dire le général Nezzar, bien que ce dernier soit connu pour être très ouvert aux médias», a encore affirmé notre source. Pour rappel, certains journaux électroniques et blogs ont rapporté hier une information selon laquelle le général à la retraite Khaled Nezzar aurait été vivement pris à partie par de jeunes militants du Mjic et que ce dernier aurait laissé entendre que toute la vérité n’aurait pas été dite sur l’assassinat de Boudiaf. Le général à la retraite a, alors, répondu que plusieurs livres dont il est l’auteur reviennent dans le détail sur les événements objets de l’interpellation et que, de ce fait, il n’avait rien à dire de plus à ce sujet qu’il n’ait écrit.
Sarah H.
 

Comment (14)

    lahnech
    23 août 2012 - 12 h 00 min

    Yaklou el ghela, we sbou el
    Yaklou el ghela, we sbou el mela
    Laisser moi vous dire que heureusement que le général avait garder son self contrôle sinon j’imagine mal la fin de ce petit tchitchi comme aime le nommé Mr Nezzar.
    tout d’abord, qui est il pour lever son petit doit envers Mr le général Major, ministre de la défense, membre du HCE, vétéran de l’ALN, , vétéran de la guerre 73, commandent de tout la région de Tindouf…etc.
    je ne suis pas contre les reproches de ce tchitch man, puisque nous somme, il faut le souligner dans un pays démocrate grâce à ce même valeureux Monsieur, Si c’était pas Monsieur Nezzar, ce même tchitch man ne pourrait pas exprimer au jour d’huit en toute liberté.




    0



    0
    Amine
    3 juillet 2012 - 10 h 04 min

    L’audace de ce jeune peut
    L’audace de ce jeune peut être apprécier si il se mesure face a un égorgeur islamiste, mais il n’osera jamais.
    Car la logique dicte que personne n’osera vraiment se tenir en face d’un criminel..




    0



    0
    imane
    2 juillet 2012 - 17 h 33 min

    Nous étions tous contre
    Nous étions tous contre l’afghanisation de l’Algérie. Les islamo-terroristes avaient ouvert les hostiles et il fallait bien réagir pour que vive la République. Nezzar, sur ce point précis, avait fait ce qu’il fallait faire. Les qui tue qui peuvent chercher une autre cause à défendre, car celle-ci est déjà gagnée par les patriotes républicains




    0



    0
    Walid
    2 juillet 2012 - 15 h 02 min

    Nezzar et les siens ont
    Nezzar et les siens ont empêché la « kaboulisation » du pays. Ce n’est pas un chaut du gamin qui va remettre en cause cette vérité. A bon entendeur




    0



    0
    Amine
    2 juillet 2012 - 13 h 52 min

    Ce que dit khaled nezzar ou
    Ce que dit khaled nezzar ou ce qu’il a ecrit ne m’importe que tres peu si ce n’est pas du tout. Maintenant je comprends qu’algerie patriotique (que je salue au passage pour la qualite et le professionalisme de leurs articles) prennent sa defense d’une facon aussi claire tout en reduisant le groupe de jeunes en mouton manipules (ceci etant discutable bien sur etant donne l’info a propos de leur appartenance ou leur manipulation par le CANVAS j’y reviendrais plus tard avec un commentaire sur l’article en question). MAIS!!! ne faut il pas oublier que cet homme DOIT tout de meme et aulieu de croire que son livre peut lui servir de plaidoyerie, comparaitre dans un proces mene par une justice JUSTE et qui n’a peur de personne.
    (…)
    Enfin, juste histoire de poser les definitions sur la table aulieu de sombrer dans le mal entendu qui ne mene a rien si ce n’est a un debat sterile, n’oubliez pas que dans l’armee il y a des enfants du peuple qui la servent de tout leur coeur mais helas, quand je mettrais la main sur le vrai organigramme du lobby qui detient le pouvoir en algerie je pense que la lumiere eclairera toute notre histoire et ses episodes tellement relies les uns aux autres par des points commun qui ne sont autre que des barons formant un gouvernement voyou.
    Ayya ta7ya el djazair 😉




    0



    0
    Hocine
    1 juillet 2012 - 19 h 59 min

    M. Nezzar a défendu la
    M. Nezzar a défendu la République! Et grâce aux hommes comme lui, Alger ne tomba pas. Devant un Emir ou Khalif de pacotille, ce jeune (libre de s’exprimer)aurait-il pu s’exprimer avec autant d' »énergie » ? Quand ira-t-il interpeller vivement un chef de l’ex parti de la régression, ou un chef terroriste « repenti »?
    La balle est dans son camp!




    0



    0
    Naime Yidwen
    1 juillet 2012 - 18 h 46 min

    Quand on ne communique pas,
    Quand on ne communique pas, on explique pas, on utilise pas le langage du peuple: Simplement directement en evoquand les problemes et les questions que le simple citoyen pose et avec les mots que le cotoyen simple utilise tout les jours, alors on laisse la porte ouverte a la manipulation ! Je pose ici une question: Ce groupe, qui a interpele le Moudjahid et ancien ministre de la deffense marche ne fait sur les memems traces de ceux qui l’on interpele en suisse. Sauf ici en Algerie c’est plus dangereux …… Ma question est : a-t-on accorde un temps d’antenne a l ENTV a ce grave et tres grave evenement ??? Est-ce qu’on a pris le temps d’aborder dans la logique et l’intelligence cet evenement ….. Je n’ai pas vu ENTV mais je sais dors et deja que la reponse est non !!! Ou au moins, si elle a etait faite alors c avec un langage de sourds !!! C’est donc ca le grand danger, car on n’agissant pas, on laisse la premier action ( celle de ce groupe) prendre le dessu et gagner les esprits !!!!!!
    Ce qui est plus dangereux, ce n’est pas l’accusation de la personne de Khaled Nezzar, ni meme de mettre celui qui tue et celui qui defond son pays sur le meme niveau, MAIS c’est plutot le non respect de l’institution militaire …….. le pilier de notre pays.




    0



    0
    SEDDIKI
    30 juin 2012 - 17 h 27 min

    Salam,
    Mr Nezzar a peut-être

    Salam,
    Mr Nezzar a peut-être été mal acceuilli à El Alia, il faut
    laisser cet épisode tel quel pour le moment…, il a bien fait d’appeler à la patience. En revanche son ami qui est le nôtre, une haie d’honneur l’attendait,
    les plus robustes étaient là et veillaient, l’homme protège de rien si ce n’est la volonté
    de Dieu. Le moindre cliquetis ne du jamais exister, c’est ainsi que dieu élève sa parole et celui
    qui la profère. De son séjour il gardera un doux souvenir, que nous accompagnons d’un bravo messieux.
    Sinon pour Boudiaf, « li fet met », ces jeunes n’auraient pas pu parler à beaucoup de gens comme cela, la loi
    l’interdit. Franchement après Chadli, bien malin qui croyait s’en tirer au pouvoir! les plus fins ont quitté
    le pays à ce moment là. On a vraiment une chance inoui en ce moment, il faut assurer l’avenir en regardant tous ensemble
    dans la même direction, pour l’intérêt de l’Algérie et du peuple Algérien. Salam.




    0



    0
    Democrat
    30 juin 2012 - 13 h 13 min

    Ces jeunes ont quand même le
    Ces jeunes ont quand même le droit de dire ce qu’ils pensent. Pourquoi les en empêcher ?




    0



    0
    Annabi
    30 juin 2012 - 13 h 13 min

    Ces jeunes sont manipulés par
    Ces jeunes sont manipulés par des milieux qui maitrisent parfaitement ce genre d’actions et la machine médiatique les suit toujours. ils savent ce qu’ils font.




    0



    0
    Brahim31
    30 juin 2012 - 13 h 10 min

    Où est-ce qu’on peut trouver
    Où est-ce qu’on peut trouver ces livres ? Ils sont en vente ?




    0



    0
    anonym
    30 juin 2012 - 13 h 09 min

    Nous ne connaîtrons pas la
    Nous ne connaîtrons pas la vérité avec des années. c’est comme ça l’histoire.




    0



    0
    Wahididjazairi
    30 juin 2012 - 13 h 06 min

    Ces jeunes ne savent pas ce
    Ces jeunes ne savent pas ce qu’ils font. C’est vrai, au début des années 1990, ils suçaient encore leur pouce. la preuve que l’armée avait raison : les islamistes aujourd’hui ne parlent plus de monter au maquis mais d’arriver au pouvoir par le vote et en respectant les lois républicaines, Morsi vient de le confirmer en Egypte.




    0



    0
    Karima
    30 juin 2012 - 13 h 04 min

    Heureusement que cetv homme
    Heureusement que cetv homme était là pour sauver la république quand ali benhadj nous menaçait de nous renvoyer chez nous et de faire de l’agérie une société d’homme. dieu vous prête vie M. nezzar.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.