Indétectable, le cannabis sous forme de fruit menace nos frontières

Après la drogue irriguée à partir des oueds d’eaux usées et traitée avec des déchets organiques, voilà que les narcotrafiquants du Rif marocain trouvent un nouveau procédé pour faire passer la marchandise sans qu’elle soit détectée par les scanners ou les renifleurs. En effet, la nouvelle technique consiste à dissimuler des résines de cannabis sous forme de boule de 200 grammes, donnant ainsi une nouvelle ergonomie à l’emballage du hachich. Ce procédé inquiète les services de sécurité et ceux de la douane. Pour preuve, des camions de gros tonnage transportant des tonnes de pommes de cannabis ont été interceptés en Espagne et au Maroc, et ce, grâce au travail de renseignement. Car avec un simple contrôle de scanner, le kif traité est non seulement indétectable, mais arrivera, à coup sûr, à destination. Le pire dans cette histoire, c’est que l’information a été révélée par les Marocains eux-mêmes, ce qui inquiète le plus les services de sécurité maghrébins et européens, d’une part, et suggère que les autorités marocaines cacheraient d’autres procédés d’acheminement de la drogue vers le Sahel, l’Europe et le Moyen-Orient, d’autre part. Cette résine de cannabis est parfois cheminée jusqu’en Israël où elle est utilisée dans les prisons pour faire parler les détenus. Cette technique se veut un autre stratagème pour les Marocains pour gagner des «parts de marché» dans le monde. Cette information a fait réagir toutes les autorités sécuritaires du Bassin méditerranéen, à commencer par l’Algérie qui a pris ses devants au niveau de la frontière ouest.
Yanis B.
 

Comment (4)

    Anonym
    8 juillet 2012 - 11 h 34 min

    (…) Prenons exemple des
    (…) Prenons exemple des pays bas et la France le pays où toutes sorte de cannabis et toléré et même vendu par les buralistes et pourtant la France n’a jamais critique ses pays voisins sur ces réseaux de drogue parce que ils ont une sécurité très renforce sur les frantieres et nous dans les pays du Maghreb nous avons des (…) maffieux en Algérie la corruption au maroc et en Tunisie et liby et Niger et Mali donc un travail sécurité des frantiere tous simplement et avec competance et sérieux




    0



    0
    Anonym
    8 juillet 2012 - 11 h 28 min

    Vous avez un devoir de
    Vous avez un devoir de sécurisé les frantiere
    Ères c’est un devoir fondamental des autorités et des responsables politique nous critiquons personne de nos pays voisins et que la sécurité soit une priorité de l’union maghrébin




    0



    0
    Sofiane
    8 juillet 2012 - 9 h 15 min

    Les marocains sont des
    Les marocains sont des spécialistes de cannabis, ils ont beau tenté d’œuvrer en procédant à des techniques nouvelles. Par exemple, ils utilisent des légumes, tels que les oignons ou les ails pour faire infiltrer de grosses quantités de drogue via la frontière algérienne. Les marocains sont les premiers producteurs de cannabis dans le monde et le plus étonnant c’est qu’ils ne font rien pour stopper la culture de cannabis, car il ne faut pas oublier le gain tiré à partir de la vente de kif traité. Quinze milliards d’euros de bénéfice chaque année.




    0



    0
    ghorab
    7 juillet 2012 - 19 h 47 min

    Il faut donner une bonne
    Il faut donner une bonne gifle au Maroc une fois pour toute c’est un état voyou




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.