Plus d’une centaine de délinquants arrêtés à Annaba

Les services de police ont arrêté, lundi, quelque 120 délinquants notoires dans la ville d’Annaba. Ces arrestations ont été opérées suite aux agressions perpétrées dans la nuit de dimanche contre des citoyens sur le cours de la Révolution, au centre-ville d’Annaba, a-t-on appris d’une source sécuritaire. Cette nouvelle vague de violence commise par des voyous en colère contre l’arrestation de l’un des leurs s’est soldée par des dizaines de blessés parmi la population. Munis de sabres, de couteaux, de gourdins et de bombes lacrymogènes, ces dizaines de délinquants s’en sont pris à tous ceux qu’ils trouvaient sur leur passage. Jeunes, vieux, enfants, femmes… personne n’a été épargné par ces énergumènes qui sèment la terreur dans cette ville depuis plusieurs jours. Le déchaînement de la violence a commencé lorsque ces bandes de voyous se sont attaquées à un commissariat pour libérer un de leurs acolytes mis sous les verrous. Leur tentative ayant échoué, ils ont déversé leur colère sur des personnes qui se trouvaient sur la principale place de cette ville infestée par les malfrats qui multiplient leurs actes criminels et leurs opérations de vandalisme. Les services de police ont lancé une vaste opération d’arrestations de ces «graciés» afin de mettre un terme à cette violence qui fait désormais la réputation d’Annaba. Des descentes dans les quartiers dits «chauds», notamment ceux de la vieille ville, vont être multipliées ces jours-ci jusqu'à ce que la police mette la main sur tous les responsables de ces violences, a affirmé notre source.
Sonia B.
 

Commentaires

    belo
    27 août 2012 - 21 h 28 min

    Il est urgent de rétablir les
    Il est urgent de rétablir les travaux forcés comme sanction. Ces gens mérite des sanctions exemplaires.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.